Radxa et StarFive vont proposer une solution sous RISC-V

C’est une excellente nouvelle, Radxa et StarFive semblent être en train de construire une solution de développement sous SoC RISC-V pour le troisième trimestre de cette année.

Alors que les projecteurs se braquent de plus en plus sur les solutions RISC-V, StarFive et Radxa semblent vouloir proposer une carte de développement autour d’une puce StarFive JH7100. Une solution RISC-V du même type que celui qui devait être intégré à la carte BeagleV de StarFive et Seed qui a été annulée il y a quelques jours.

StarFive

On retrouvera donc un SoC RISC-V mais cette fois-ci mis en scène par Radxa que l’on connait pour ses solutions de développement proposées depuis des années comme les diverses cartes ROCK. La grosse différence étant le passage à une solution RISC-V au lieu d’une puce ARM.

StarFive

Le SoC RISC-V StarFive JH7100 est un double coeur RISC-V U74 cadencé à 1.2 GHz et gravé par TSMC à 28 nanomètres. Il propose 2 Mo de mémoire cache, un DSP, un processeur dédié à l’Intelligence Artificielle NVDLA et un réseau neuronal. L’ensemble de ces éléments n’est pas particulièrement brillant d’un point de vue performances brutes mais ouvre les portes de développements parfaits pour appréhender la programmation sur une solution RISC-V. On peut s’attendre à des performances de calcul comparables à un ARM Cortex-A55.

Soit des performances théoriques globales situées entre une Raspberry Pi3 et une Raspberry Pi4 pour situer ce niveau. La puce embarque un circuit graphique basique avec une prise en charge de signaux UltraHD en H.264 et H.265. Parmi les fonctions mises en avant, on retrouve également une prise en charge de la mémoire DDR4-3200, des ports USB 2.0 et 3.0 et le support des réseaux Ethernet Gigabit.

StarFive

L’idée ici est de proposer une solution d’apprentissage et de développement. Et on comprend l’intérêt de StarFive dans l’émergence de ce type de solution. Le développement de systèmes, d’applications et de solutions autour de RISC-V est indispensable à l’évolution de l’écosystème tout entier. Si, à l’arrivée de puces de plus en plus performantes sur cette architecture sur le marché, il n’existe toujours pas de développement pour elles, cela les condamnera à un usage industriel et sur mesures. Je suppose qu’il est relativement urgent pour StarFive de voir une belle communauté s’intéresser à ces puces et à travailler dessus.

On le comprend d’autant mieux que StarFive a profité du même évènement pour annoncer le JH7110, une puce mise à jour qui corrige un des gros défauts du JH7100, celui d’embarquer un circuit graphique plus performant créé par Imagination Technologies. Au passage, sa fréquence est annoncée comme plus élevée à 1.5 GHz. C’est d’ailleurs probablement cette seconde puce, une sorte de mise à jour technique du JH7100, qui devrait débarquer dans la version de la BeagleV prévue pour 2022.

Sources : Liliputing et StarFive


Pas de Pub
3 commentaires sur ce sujet.
  • 6 août 2021 - 16 h 36 min

    Hello, merci Pierre pour cet article. J’espère qu’une communauté (pas exclusivement chinoise) pourra se mettre en place pour améliorer les compatibilités des OS et applications sur ces puces pour enfin avoir un couple software-hardware open source sur certaines applications.

    Répondre
  • 7 août 2021 - 18 h 44 min

    Ça ferait une bonne base de mediacenter 100% open source… S’ils fournissent les specs, malheureusement…

    Répondre
  • 4 septembre 2021 - 9 h 55 min

    Apple  s’intéresse à RISC-V puisqu’elle recherche actuellement un développeur très expérimenté sur cette technologie.

    La pomme déciderait-elle d’abandonner ARM pour RISC ? 😳 Ou anticipe-t’elle simplement l’avenir en prévision de problèmes avec ARM (brevets, acquéreur de la société ARM, etc) ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *