Quick Charge 5 : Qualcomm promet une charge toujours plus rapide

Le Quick Charge 5 est la nouvelle norme de chargement de batterie de Qualcomm, une évolution plus lente que les années précédentes puisque le Quick Charge 4+ date de 2017. Au menu, plus de 100 Watts dans votre petit câble pour mettre rapidement vos batteries d’aplomb.

Le Quick Charge 5 est annoncé, Qualcomm annonce pouvoir charger à moitié une batterie vide en 5 petites minutes grâce à ce protocole. C’est trois fois plus rapide que le Quick Charge 4+ actuellement utilisé. Lorsque le 4+ annonçait mettre 15 minutes pour recharger de 50% votre batterie, le nouveau protocole annonce pouvoir recharger à 100% la même batterie dans le même temps. Un quart d’heure pour se remettre totalement à flot.

Quick Charge 5

Prévus pour le troisième trimestre 2020, les premiers appareils avec cette technologie dépendront des puces ARM Snapdragon 865 et 865+. Si vous avez investi dans un de ces smartphones haut de gamme, vous pourrez acheter un adaptateur secteur Quick Charge 5 et profiter de cette fonctionnalité ultra rapide. Avec plus de 100 watts pour alimenter votre circuit de charge, le protocole permet de survoler les scores de vitesse de chargement sur ces premiers 50%. Le petit quart d’heure nécessaire pour regonfler votre batterie à bloc est impressionnant, j’imagine déjà les illustrateurs des grandes marques penser de nouvelles animations pour illustrer cette fonction de manière ludique.

Le système est Dual Charge, il charge deux cellules en parrallèle ce qui permet de proposer ces vitesses impressionnantes. Cela suppose donc que les machiens compatibles doivent être câblées de la bonne façon. Que le constructeur ait non seulement intégré la puce de Qualcomm mais que l’intégration des cellules de batterie soit compatible. Le format prend également en compte un volet sans fil, plus performant que les précédents mais évidemment pas au niveau du filaire. Les pertes de puissance liées à la circulation sans fil ayant une incidence importante sur la capacité de charge.

Quick Charge 5

Qualcomm indique que ce nouveau format est 70% plus efficace que le précédent Quick Charge 4 (et non pas le 4+, dernier en date) et a surtout tendance à être beaucoup moins chaud ! le nouveau venu baisse sa température de fonctionnement de 10°C par rapport au précédent, détail peut être le plus impressionnant dans cette évolution. Cela veut dire que votre chargeur sera moins chaud, votre câble USB sera moins chaud et votre appareil sera moins chaud également.

Si je ne suis pas sûr que l’on fasse la différence de charge entre 5 et 15 minutes accroché à une prise, on sent par contre souvent la différence entre un appareil qui bénéficie d’une charge rapide et un autre plus lent lorsqu’on le glisse dans une poche ou qu’on le prend en main. Entre les coques en alu “bouillante” et les chargeurs hyper chauds qu’on glisse malgré tout dans un sac, la nuance est très nette.

Quick Charge 5 intègre le protocole “Battery Saver” de Qualcomm. Une solution qui analyse le comportement de votre batterie en temps réel et qui évite de la faire surchauffer ou de poser le moindre problème d’alimentation pouvant s’avérer dangereux pour votre appareil. 

Quick Charge 5

La rétro compatibilité de ce nouveau protocole est assurée jusqu’au Quick Charge 2.0 ce qui ne veut évidemment pas dire qu’un appareil à ce format pourra bénéficier des mêmes fonctionnalités, juste qu’un chargeur QC5 pourra identifier un QC2 et lui transferer le maximum de ce qu’il est censé pouvoir encaisser.

On comprend le gros avantage pour Qualcomm d’avoir travaillé ce type de format depuis toutes ces années, comme pour l’aptX en Bluetooth par exemple. Ces protocoles sont liés à ses puces et mettent en avant ses technologies. en incitant à exploiter Quick Charge 5, on incite à acheter un smartphone sous Snapdragon 865. Dans 5 ans, quand le Quick Charge 6 ou 7 sera sorti, la retro compatibilité sera assurée et un nouveau SoC haut de gamme sera nécessaire pour en profiter. Si l’expérience passée est bonne, si on a vraiment pu recharger son smartphone en quelques minutes au bout d’une prise dans un hall d’hôtel avant de reprendre son périple avec 50 ou 60% de sa batterie regonflée à bloc, c’est le genre d’argument qui fera mouche lorsque l’on se posera la question d’un nouvel achat…

Soutenez Minimachines, partagez le !


Soutenez Minimachines.net !
20 commentaires sur ce sujet.
  • 29 juillet 2020 - 12 h 47 min

    comment flinguer une batterie inamovible !!

    Répondre
  • 29 juillet 2020 - 12 h 58 min

    Waow.
    En espérant que cela ne mette pas 10 ans à pénétrer le marché.
    M’enfin 100 watts dans un câble usb …. ouch !
    Il va falloir que ce soit du propre, tout ça !

    Répondre
  • 29 juillet 2020 - 13 h 56 min

    Tu peux bien passer 1000 watts dans un cable usb, tout dépend de la tension, c’est l’ampérage qui fait la chauf.
    L’usb-PD monte déja a 100watt en 20volts il me sembles, donc 5 ampères.

    Répondre
  • 29 juillet 2020 - 14 h 03 min

    @karenax > ah merci de l’info, j’avoue ne pas être spécialiste =o)

    Répondre
  • SDK
    29 juillet 2020 - 15 h 17 min

    La charge rapide est destinée au personnes pressées, en déplacement.
    Cest mon cas mais j utilise plus souvent ma powerbank
    Le chargeur quickcharge doit aussi être lourd et volumineux que ma powerbank.

    Et c’est encore un protocole propriétaire… L USB PD n a pas de charge rapide ?

    Répondre
  • 29 juillet 2020 - 16 h 00 min

    @franck: Quand on ne sait pas on évite de dire des bêtises, merci. Si ça ne chauffe pas, ça dégrade pas.

    Répondre
  • 29 juillet 2020 - 16 h 17 min

    @SDK:

    Si, L’usb PD est le protocole ouvert, qualcomm a le sien aussi …

    Répondre
  • 29 juillet 2020 - 16 h 19 min

    Avec 3A en 12v, on fait fondre une clé à molette. Je n’ai aucune confiance dans des dispositifs à mi chemin entre la batterie et la bombe incendiaire !

    Répondre
  • 29 juillet 2020 - 17 h 57 min

    @Dadoo:

    C’est complètement n’importe quoi.

    Répondre
  • 29 juillet 2020 - 19 h 19 min

    j’ai toujours peur de flinguer mes batteries avec ces types de chargeur.
    Du coup chez moi c’est charge lente, et rapide uniquement en cas d’imprévu.

    Répondre
  • 29 juillet 2020 - 19 h 54 min

    @Pernel: C’est faux, la techno des batteries (li-ion) est limitée ‘by design’ dans ce qu’elle peut accepter en recharge, au delà d’une valeur (1 coulomb pour les 75 premiers %, moins ensuite pour les derniers %) largement dépassée ici, la capacité de la batterie se dégrade doucement à chaque recharge.

    Une recharge sans dégrager la batterie c’est deux heures incompressibles ; tout ce qui va plus vite dégradera la batterie qu’on le veuille ou non.

    Répondre
  • 29 juillet 2020 - 20 h 18 min

    @nouknouk: Une batterie se dégrade toujours peut importe que ce soit en 15 minutes ou en 15 heures, ici on parle d’usure prématuré, et tant que ça ne chauffe pas, ça ne dégrade pas. Après une charge rapide n’est jamais a la vitesse max tout le long de la charge, encore heureux.

    Dire qu’une recharge sans dégrader c’est 2h ça ne veut rien dire, il faut prendre en compte la capacité de la batterie dans le calcul. Et même dans l’hypothèse c’est faux, il y a toujours et y aura toujours une dégradation.

    Répondre
  • 29 juillet 2020 - 21 h 41 min

    Tout ce blabla marketing sur les recharge dite “ultra rapide” juste pour dire qu’ils ont réinventé la roue.

    Ben oui.
    Ils font comme pour les batteries de PC portables cad recharger les accumulateurs indépendamment en parallèle (ça réduit considérablement le temps de charge sans pour autant surchauffer la batterie)

    D’ailleurs je suppose qu’en plus d’utiliser un système ingénieux de plusieurs batteries, ils utilisent des batteries avec plus de capacité qu’ils le disent et qu’ils les recharge qu’à 80% tout en indiquant 100% (une batterie au lithium peut se charger très rapidement à 80% c’est ensuite que la courbe de charge commence à s’applanir)

    Répondre
  • 29 juillet 2020 - 21 h 45 min

    Ce qui va coûter cher c’est le circuit de charge qui est plus complexe car il doit être capable de gérer plusieurs cellules batterie en même temps.
    Et tout ça dans un espace réduit limité.
    Donc cela va se faire au détriment de la capacité de “la” batterie donc de l’autonomie.

    Répondre
  • 29 juillet 2020 - 23 h 11 min

    Je pige pas pourquoi certains s’obstinent avec le QC alors que ca fait justement chauffer les téléphones quand d’autres protocoles de charge rapide font chauffer quasiment exclusivement le chargeur.

    Répondre
  • 30 juillet 2020 - 10 h 11 min

    Et puis si on doit charger son téléphone trois fois par jour y’a quand même un gros problème d’addiction derrière non ?

    Répondre
  • 30 juillet 2020 - 11 h 27 min

    D’une manière générale, sur les batteries lithium de tout type, que ce soit pour les voitures, vélos etc, plus on charge-décharge rapidement, plus on affecte la durée de vie de la batterie. Plus on augmente l’amplitude de charge décharge autour d’un point moyen (nb on ne décharge jamais une batterie lithium sous peine de la mettre hs instantanément), et plus on affecte sa durabilité.

    Répondre
  • 30 juillet 2020 - 12 h 25 min

    @Dadoo:

    Tout dépend, le smartphone étant notre appareil indispensable maintenant.
    Ce n’est pas rare de voir de personnes qui font TOUT avec leurs unique smartphone ( appel/sms / messagerie / navigation web / streaming / tv/ jeux/ domitiques / applicatif /photos etc .. ). Quand on fait la somme de tous les usages , ce n’est plus si aberrant.
    De là aller recharger 3 fois son tel par jours en revanche je suis d’accord, mais faut dans ce cas là surtout désinstaller Fortnite ;D (ou autre jeux mobile compétitif/addictif ..)

    Répondre
  • 31 juillet 2020 - 9 h 26 min

    @pernel
    peut etre est-ce ton metier, comme c’est cas pour moi…
    evitez de dire des absurdités,
    un fort courant entraine une circalion chaotique des electrons et leur collision.

    Répondre
  • 1 août 2020 - 20 h 28 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *