Quartz64 Model B : une carte de développement sous RK3566

C’est pas avec un titre pareil que je vais gagner un Pulitzer mais enfin, il faut bien suivre l’actu des cartes de développement. La Quartz64 Model B ressemble à une carte Raspberry Pi mais ne propose pas du tout le même SoC.

C’est un Rockchip RK3566 qui équipe la Quartz64 Model B, une solution quadruple coeur ARM Cortex-A55 à 1.8 GHz. Une solution qui s’associe à un circuit graphique Mali-G52 avec prise en charge de l’OpenGL ES 1.1/2.0/3.2, OpenCL 2.0 et du Vulkan 1.1. La partie VPU gère les formats VP9, H.264 et H.265 en ultraHD à 60 images par seconde ainsi que l’encodage H.264 et H.265 en FullHD à un rythme de 100 images par seconde. Enfin, la puce propose un petit NPU qui développe 0.8 TOPS pour prendre en charge des IA.

Quartz64 Model B

Un bien beau bébé, donc, qui intègre une carte Quartz64 Model B développée par Pine64 sur l’exact format de la Raspberry Pi classique. A savoir 8.5 cm de large sur 5.6 cm de profondeur. L’idée étant de pouvoir s’intégrer dans les développements existants même si… la connectique n’est pas du tout la même.

Si les 40 broches de l’appareil sont bien là, compatibles avec les HAT des Pi, si on retrouve les connecteurs CSI et DSI pour brancher webcam et écran, le reste est différent. La carte abrite une prise Ethernet Gigabit, un lecteur de cartes MicroSDXC, un emplacement pour ajouter un module de stockage eMMC, un port USB 3.0, deux ports USB 2.0 et un capteur infrarouge.

2021-04-16 13_01_00

Choix intéressant autant qu’étonnant, la Quartz64 Model B propose un port M.2 au format SATA. On pourra donc ajouter un stockage à ce format même si… la carte en elle même sera plus courte qu’un M.2 2280 ! Il faudra sans doute prévoir un adaptateur ou un châssis sur mesures pour exploiter cette fonction.

2021-04-16 13_01_14

La Quartz64 Model B propose deux options différentes en terme de Wifi et de Bluetooth. Deux chipsets sont annoncés, soit un Realtek soit un Buffalo, avec à chaque fois un Wifi5 et du Bluetooth 5 LE. 

Toutes les infos sont disponibles sur le Wiki de la Quartz64 Model B avec également le détail de la Quartz64 Model A qui est “légèrement” plus grande avec 13.3 cm de large et 8 cm de profondeur.


Rivière
16 commentaires sur ce sujet.
  • fpp
    16 avril 2021 - 13 h 17 min

    Une idée du prix, comparé aux Raspberries ?

    Répondre
  • 16 avril 2021 - 13 h 35 min

    @fpp: Pas encore non (note de faire une maj avec l’info.)

    Répondre
  • 16 avril 2021 - 13 h 51 min

    “C’est pas avec un titre pareil que je vais gagner un Pulitzer”
    Surtout que tu te goures de référence pour le chipset dans le titre 😁

    RK3266 au lieu du RK3566 dont tu parles après.

    Répondre
  • 16 avril 2021 - 14 h 09 min

    @Gael: Même pas vrai.

    Répondre
  • 16 avril 2021 - 14 h 41 min

    Ce qui peut être intéressant avec ce Quartz64, face a d’autres offres avec le même SOC, c’est la possible longévité du support logiciel, grâce a la communauté importante, me semble t il, que compte Pine64 (notamment avec leur produits “finis” que sont les Pinephone, Pinetab et pinebook).
    Intéressant également, le port M.2 sur le quel on devrait pouvoir poser un 2242, pour ne pas que ça dépasse, sauf si le SSD ne se retrouve pas sous la carte…
    A voir pour le prix.

    Répondre
  • 16 avril 2021 - 15 h 32 min

    Pour ce qui est de la longueur d’un disque M2.SATA, je suppose qu’il est toujours possible de prendre un 2242 et de rester dans le format non ?

    Répondre
  • 16 avril 2021 - 15 h 39 min
  • 16 avril 2021 - 15 h 47 min

    Oui faudrait voir si un 2242 peut fonctionner. Sinon il y a moyen de trouver de bricoler un truc qui s’accroche aux entretoises en impression 3D je suppose.

    @Gael: 😉

    Répondre
  • 16 avril 2021 - 16 h 16 min

    J’arrive pas à comprendre quelle notion de puissance représente le TOP utilisé pour les puces “neuronales”.

    Répondre
  • 16 avril 2021 - 18 h 49 min

    @Pierre Lecourt: A bien y regarder, je pense que le M.2 vient s’enficher par l’extérieur et non par l’intérieur (sous la carte), donc, même un 2242 dépassera, un petit peu dommage….

    Répondre
  • 17 avril 2021 - 10 h 29 min

    C’est bien tout cet écosystème de SBC mais il est un fait qu’on ne peut PAS ignorer : la tension importante sur le marché de l’électronique qui affecte notamment le marché asiatique.
    Un SBC à 30-40 euros c’est bien mais c’est inaccessible dès lors que l’on a besoin de plusieurs milliers de pièces.
    Les fabricants sont alors incapables de suivre. Ils ne sont même pas certains que le même modèle passera l’année.
    Cela reste donc un marché de niche : le DIY.
    Et même si on a assisté ces dernières années à une sortie de la période de bricolage (pas de logiciel, pas de boîtier) ce n’est toujours pas passé à un stade industriel.
    Par industriel je veux dire : des milliers de pièces dont l’approvisionnement et le support sont garantis sur 5 ans ou 10 ans.
    Les fournisseurs « industriels » existent bien entendu mais ne se reposent pas (ou plus comme Olimex) sur ces chipsets asiatiques. Le vent tourne semble-t-il.
    Conséquence : le moindre SBC dépasse allègrement les 150 euros.
    Et si l’on veut maintenir le budget en deçà des 50 euros ben on se retrouve au niveau de performance d’il y a 8 ans : 512 Mo, 600 MHz.
    C’est rude,

    db

    Répondre
  • 17 avril 2021 - 21 h 32 min

    0.8 TOPS : 0,8 Tera Operations Par seconde… (=800 Giga Op/s)

    reste a savoir avec quel precision… 8bit entier?

    Répondre
  • 18 avril 2021 - 21 h 48 min
  • Tof
    19 avril 2021 - 10 h 25 min

    @Gaduc: Oui pour des projets industriels il vaut mieux oublier les SoC Rockchip, Allwinner, Amlogic, etc… et se tourner vers Freescale/NXP notamment avec le NXP i.MX8M.

    Alors certes le NXP i.MX8M fait moins l’effet “wahou” en terme de specs sur le papier pour le grand public (quoique pour la partie graphique). Mais en terme de support, de mainline Linux, de longévité (genre un EoL de 5 ou 10 ans) et d’approvisionnement, c’est beaucoup plus approprié aux projets industriels.

    Répondre
  • 29 avril 2021 - 14 h 50 min

    […] intégré dans plusieurs solutions de ce type d’ici les prochains mois, Pine64 a annonce la Quartz64 avec ce SoC il y a peu et je vous avais fait alors un petit tour d’horizon des possibilités de la […]

  • 26 juillet 2021 - 14 h 53 min

    […] La carte Zidoo M6 emploie une puce Rockchip RK3566, un quadruple coeur Cortex-A55 cadencé à 1.58 GHz et associé à un circuit graphique Mali-G52. Puce qui commence à faire son chemin dans ce marché particulier avec plusieurs machines déjà équipées comme le Firefly Station M2 ou la Quartz64 de Pine64. […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *