PrimeMini Slim 2 : un MiniPC Core i5-10310U totalement fanless

Annoncé de manière énigmatique depuis quelques jours, le PrimeMini Slim 2 est la nouvelle machine proposée par la société Suisse Prime Computer.

Compact, inaudible, résistant à la poussière et performant. Le PrimeMini Slim 2 est un vrai MiniPC industriel mesurant 20.8 cm de large pour 18 de profondeur et 3.7 d’épaisseur. J’ai bien conscience que ce n’est pas le genre de solution qui devrait intégrer le salon de monsieur et madame tout le monde mais il est tout de même intéressant de par les choix qui ont été faits par le constructeur.

Le PrimeMini Slim 2 c’est avant tout un châssis, un bloc d’aluminium usiné pour dissiper passivement son processeur et le protéger des agressions extérieures. Avec un indice IP51, l’engin est prévu pour résister à la poussière et à la condensation. Il conviendra donc parfaitement à des environnements industriels. Le fait qu’il ne propose aucune pièce mobile, aucun élément mécanique et fonctionne de manière passive en fera également un engin robuste et parfaitement silencieux.

PrimeMini Slim 2

A l’intérieur, on retrouve un processeur Intel Core I5-10310U, une puce pour portables choisie pour son TDP de 15 watts qui offrira des performances avancées avec ses 4 coeurs cadencés de 1.7 à 4.4 GHz développant 8 threads et proposant 6 Mo de cache et un circuit graphique Intel UHD.

Sa mémoire vive est montée sur deux slots SoDIMM en DDR 2666 MHz et pourra donc monter jusqu’à 32 Go. Le stockage est confié à un SSD qui pourra grimper jusqu’à 4 To. Un module Wifi Intel AC 7260 proposant un Wifi5 et du Bluetooth 4.0 viendra seconder le port Ethernet Gigabit intégré. Le reste de la connectique est assez complet avec, en façade, deux ports USB 2.0 et une ribambelle de ports sur la partie arrière.

PrimeMini Slim 2

On retrouve ainsi de gauche à droite un port d’alimentation jack, un HDMI 1.4, un DisplayPort, deux ports USB 3.1 et deux autres en USB 2.0, le port RJ45, d’une sortie  et une entrée jack audio 3.5 mm, un antivol Kensington lock et deux prises antennes amovibles. L’engin propose une puce TPM 2.0 et devrait donc être compatible avec un passage vers Windows 11. Elle est annoncée comme compatible avec les systèmes Windows 10 et « Ubuntu » sans plus de précision de version.

PrimeMini Slim 2

Prime Computer annonce une neutralité carbone avec cette machine, la marque compensant le coût de fabrication du produit. Les 453.7 Kg de CO2 émis pour la fabrication, la distribution et le consommation estimée des 5 premières années du produit étant « compensés » par le support de différents projets.

Le PrimeMini Slim 2 n’est évidemment pas vraiment donné, l’engin vise clairement plus les industriels, les sociétés et les institutions. En France, la société IPC2U distribue les machines de la marque mais n’a pas encore listé ces modèles. En Suisse, certains magasins font apparaitre l’engin avec un premier prix de 1159 Francs Suisses (1072.53€) pour une version Core i5 / 16 Go 1 To sans système disponible à partir du 18 août… A noter que PrimeComputer propose également des solutions de location de ses machines.

Source : FanlessTech


Jaune
7 commentaires sur ce sujet.
  • 28 juillet 2021 - 18 h 03 min

    La même en AMD please !!!

    Répondre
  • 28 juillet 2021 - 18 h 53 min

    @Seboss666: T’es sûr, malgré le tarif ? La précision suisse a un coût certain.

    Répondre
  • JB
    28 juillet 2021 - 23 h 41 min

    Super machine, dommage pour le prix. Je rêve de la démocratisation de ce format fanless avec des puces d’une certaine puissance, que ce soit chez Intel ou AMD. On reste souvent cantonné à des TDP de l’ordre de 5-6W en fanless, les processeurs 15W n’ont rien à voir en performance et donc en durabilité de l’investissement.

    Rien à voir : « 453.7 Kg de CO2 émis pour la fabrication, la distribution et le consommation estimée… ». L’homme est vraiment une catastrophe pour la planète. 454kg de CO2 pour une machine de peut-être 2kg, c’est dingue.

    Répondre
  • 29 juillet 2021 - 6 h 50 min

    @JB:
    L’usinage du châssis dans une seule pièce n’est pas étranger a un tel résultat.
    Quant au flou artistique de la façon dont ils veulent compenser avec d’autres projets…

    Répondre
  • 29 juillet 2021 - 8 h 40 min

    On rejette 300 kilos de CO2 par an en respirant.

    Si on produisait plus près que l’autre bout du globe, le bilan serait bien moindre.

    Le coût d’un bloc d’alu usiné par une commande numérique est ridiculement bas.

    On vend le salaire Suisse et une machine ip51.

    Les usb 2 en 2021 sur du core 10e, c’est incompréhensible.

    À ce prix de vente, ils pourraients fournir des obturateurs de la connectique en façade, au moins.

    Répondre
  • 30 juillet 2021 - 7 h 41 min

    Comparer à un Zotac CI 642 qui coûte « nu » 550 CHF le prix est trop cher. Autant acheter un NUC et un boîtier Akasa.
    En règles générales pour des questions de TVA les prix en Suisse de l’électronique sont bas souvent moins chers qu’en France.

    Répondre
  • 1 août 2021 - 15 h 20 min

    Il serait presque parfait… s’il avait de l’USB-C avec prise en charge Thunderbolt 3 rien qu’une prise en facade et Banco!

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *