Les portables modulaires Framework évoluent vers Alder Lake

Avec ses portables modulaires, Framework essaye de bouleverser un marché PC qui s’enferme de plus en plus dans des solutions figées.

Mais au contraire des marques habituelles, les portables modulaires Framework ne vont pas se contenter de changer de gammes de processeurs. Elles vont également permettre aux anciens modèles de machines de faire cette évolution.

On retrouve donc des Framework 13.5″ en 2256 x 1504 pixels avec différentes capacités de mémoire et de stockage. Les puces pourront évoluer vers des solutions Alder Lake jusqu’au Core i7-1280P et les propriétaires de solutions précédentes pourront bientôt les faire évoluer vers les nouvelles cartes mères. La marque conserve son approche de recyclage en proposant des engins en format barebone. Il faudra donc les équiper du stockage et de la mémoire vive  de votre choix pour les compléter. Des versions complètes seront également disponibles.

Le prix de base pour un engin complet est de 1199€. Il s’agira d’un modèle Core i5-1240P avec 8 Go de mémoire vive et 256 Go de stockage. Un modèle Core i7-1260P avec 16 Go de mémoire vive et 512 Go de stockage est annoncé à 1649€ et une version haut de gamme en Core i7-1280P avec 32 Go de ram et 1 To de SSD est listée à 2339 €.

Ce n’est pas donné, on est tous d’accord avec cela. Framework est une jeune et petite structure et ses prix d’achat comme ses frais de développement ne sont pas aussi optimisés qu’un géant du marché. Le fait de proposer désormais un châssis en aluminium CNC doit, par exemple, avoir un coup beaucoup moins marginal pour ce modèle que pour une société qui propose cela pour toute une gamme de produits.

Les modules permettent de changer la connectique de l’appareil facilement.

Mais Framework a donc un avantage que les autres ne proposent pas, la modularité de ses composants. La possibilité de changer les ports connectiques, les composants internes et même de faire évoluer la carte mère embarquée d’un modèle à l’autre. Je ne pense pas qu’il soit pertinent de passer d’une solution Tiger Lake à des versions Alder Lake. Les puces sont encore trop proches pour que cela soit rentable. Les futures cartes de la marque permettront aux acheteurs des versions de première génération de basculer vers de futures évolutions… A condition que la marque continue d’exister.

La société a, par ailleurs, annoncé que les cartes mères nues de ses portables peuvent être achetées par tous, ce qui a déjà donné droit à des hacks intéressants comme le Framedeck ou le Terminal Keyboard. Cette nouvelle génération de cartes hyper compactes devrait donc faire des heureux. A commencer par la société elle même qui va avoir du mal à vendre ses machines dans un premier temps et va devoir convaincre une vraie communauté. La proposition de vendre des cartes mères en pièces détachées est une excellente ressource pour elle.

Fabriquer plus de cartes mères que de machines permet de réduire les couts de celles-ci à l’unité et donc de dégager plus de bénéfices. Les cartes sont plus faciles à vendre car moins chères, intéressant plus de monde et étant sans réelle concurrence sur le marché. Leur commercialisation est donc plus un atout qu’un handicap pour une marque modulaires de ce type.

Les prix des cartes ont été annoncés et trois modèles seront prochainement mis en vente : la version Core i5-1240P est annoncée à 489€, le modèle Core i7-1260P à 799€ et la Core i7-1280P à 1189€.

Une expérience à suivre donc, elle pourrait donner lieu à un changement d’approche à la fois dans le monde des portables avec cette vision modulaires du PC mobile mais également dans celui de nombreuses intégrations.

Framework : un portable aux composants facilement remplaçables

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

6 commentaires sur ce sujet.
  • 21 mai 2022 - 3 h 41 min

    Hello, alors qu’on aurait pu penser à une énième idée utopiste, ils ont l’air de faire un job très sérieux et encourageant !

    Répondre
  • 21 mai 2022 - 8 h 39 min

    Concept intéressant mais 4 ports amovible, c’est peu.

    Répondre
  • 22 mai 2022 - 9 h 46 min

    Idée particulièrement idiote que ce port amovible. Rien d’autre qu’un format propriétaire par dessus USB-C.

    Pour moins cher ils auraient pu mettre le double de ports directement intégrés.

    Répondre
  • 22 mai 2022 - 10 h 44 min

    @Essep & PJL60: il est dommage de lire ce genre de commentaires, mal informé.

    Si vous regardez ce diagramme vous voyez combien de port USB 3.0 disponible? Moi je lis 4.

    Si quand vous parlez de propriétaire, vous parler de l’implémentation d’Intel de l’USB4 et du Thunderbolt 4, alors effectivement c’est propriétaire au SoC Intel. Lisez ceci, particulièrement le chapitre 6.

    Ces cartes Framework proposent 4 ports USB-C, ils n’ont pas encore la certification Thunderbolt 4 et USB4 (Thunderbolt 3 + USB 3 + DP-Alt mode sur USB Type-C avec USB PD) mais les premiers retours indiquent que les périphériques implémentant ces normes semblent fonctionner.

    Ces cartes implémentent donc tout ce qu’elles pouvaient implémenter en fonction de la plateforme choisie.
    Les attentes exprimez me semblent dès lors insensées pour cette plateforme et il faut donc se tourner vers une autre. Existe-t-elle?

    Répondre
  • 22 mai 2022 - 16 h 14 min

    @SebM:
    Et pour ajouter a cette réponse déjà si complète, au niveau mécanique, les ports amovibles sont dans un format qui est rendu disponible par le constructeur : il est donc possible de fabriquer ses propres extensions. Et plusieurs projet de la communauté en ont déjà profité.

    Répondre
  • 24 mai 2022 - 10 h 51 min

    @Essep: Cela ne vaut que si l’on estime qu’avoir un maximum de ports est le plus important. Je doute fortement que ce type de raisonnement touche plus de 0.1% des utilisateurs. Donc, non ces ports amovibles sont loin, tres loin, d’etre une idee stupide. Meme si 98% des utilisateurs avaient comme critere principal le nombre des ports, cela ne sera pas une idee stupide pour autant.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *