One Netbook A1 : un minuscule netbook 7″ sous Core M3-8100Y

Le One Netbook A1 est un engin assez semblable dans sa philosophie au MicroPC de GPD. Un microportable proposant une diagonale d’écran de 7″ et une assez large connectique qui visera avant tout les professionnels.

Le One Netbook A1 est compact, c’est le moins que l’on puisse dire. L’engin mesure 17.3 cm de large pour 13.6 cm de profondeur sur 1.9 cm d’épaisseur. Son poids de 550 grammes comme son volume ne devraient donc pas trop vous encombrer au quotidien. 

One Netbook A1

Le One Netbook A1 ressemble un peu au MicroPC de GPD avec des différences assez importantes néanmoins. La où GPD a choisi de construire un clavier original dont la partie supérieure droite a été affublée d’un pavé tactile, le nouveau venu reprend un système plus classique de clavier complet surmontant un dispositif de deux boutons et d’un petit capteur optique en remplacement du pavé tactile. Une manière adroite de proposer une gestion du pointeur de souris sans sacrifier la partie clavier.

Adroite car le One Netbook A1 s’adresse à mon avis plus aux utilisateurs de claviers qu’aux autres. Avec une large connectique, il se positionne comme un outil parfait pour les administrateurs réseau, les utilisateurs d’Ethernet en vadrouille et autres pilotes de machines exploitant encore ce bon vieux port série.

One Netbook A1

Au dos de la machine, on découvre en effet quatre connecteurs : Un Ethernet Gigabit, un RS-232 et deux USB 3.0 pleine taille. Rien d’extravagant et des connecteurs pas forcément des plus utiles pour tout le monde au quotidien. Mais également des ports qui sont indispensables pour d’autres et cela conforte l’existence même de ce produit. Le One Netbook A1 sera un couteau suisse parfait pour certains utilisateurs qui sont souvent obligés de passer par des portables grand format pour avoir une vraie prise RS-232. D’autres, qui sont obligés de rester sous de vieilles versions de leur système encore compatibles avec le pilote antédiluvien de leur adaptateur USB vers Série. Des scénarios pas si alambiqués puisque ces derniers m’envoient régulièrement des demandes pour trouver une solution de remplacement à leur vieux 17.3″, dernier portable à proposer encore un port de ce type, et qui les accompagne sur le terrain.

One Netbook A1

Le One Netbook A1 propose également des ports plus classiques, dans le sens moderne, avec un Micro HDMI, un USB Type-C, un port jack 3.5 mm et un lecteur de cartes MicroSDXC. Il embarquera 8 Go de mémoire vive et de 256 à 512 Go de SSD PCIe NVMe. Pas de caméra, une maigre enceinte mono mais une batterie 6400 mAh compatible Power Delivery sera également de la partie.

One Netbook A1

Grosse différence par rapport au MicroPC de GPD qui tourne sous Celeron N4100, le nouveau venu embarque un Core M3-8100Y Amber Lake plus performant. De quoi alimenter un écran 7″ de diagonale qui affiche sur une dalle en 1920 x 1200 pixels. Dalle IPS, tactile puisque la partie écran pivote sur un axe avant de se rabattre contre le clavier ce qui permettra de l’utiliser comme tablette. Ou comme bloc note puisque la dalle sera également capable de capter les signaux des 2048 niveaux de pression d’un stylet actif. La partie sans fil fonctionne autour d’un Wifi5 classique et d’un module Bluetooth 4.2.

One Netbook A1

Pas d’informations détaillées sur le tarif, sachant que le GPD Micro PC a été lancé à 299$ en Celeron N4100 avec 4 Go de mémoire vive et 128 Go de SSD SATA. La date de sortie est prévue pour cette fin de mois… Il faut probablement s’attendre à un prix plus proche des 500$ que des 300$.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Rivière
9 commentaires sur ce sujet.
  • 20 octobre 2020 - 16 h 44 min

    Avis complètement superficiel mais j’adore le look légèrement old school années 2000 :)

    Répondre
  • 20 octobre 2020 - 19 h 23 min

    @Madwill:
    Une version moderne du Quaderno d’Olivetti !

    Répondre
  • 20 octobre 2020 - 20 h 39 min

    dommage pas de webcam….

    Répondre
  • 20 octobre 2020 - 21 h 43 min

    C’est ce genre de mini PC portable que je voudrais que soit les Surface Duo & Co mais non ils tapent direct sur des prix UHDG et après ils ne comprennent pas pourquoi ça ne se vendent pas.

    Répondre
  • b.
    20 octobre 2020 - 21 h 55 min

    Génial ! faut voir l’autonomie mais si elle est bonne et la machine pas trop chère, je me laisserai bien tenter !

    Répondre
  • 21 octobre 2020 - 9 h 30 min

    C’est quoi l’intérêt d’une résolution aussi élevée sur un si petit écran ?
    Une résolution plus faible serait bien suffisante à mon avis, et permettrait sans doute d’abaisser un peu le prix.

    Répondre
  • 21 octobre 2020 - 10 h 08 min

    Proposition originale et offrant sur ce format une connectique que beaucoup ne proposent plus en bien plus gros.

    Pour ceux qui ont besoin du double mode PC/tablette, ce mode de pivotement d’écran a un sens. Les autres (dont je suis), se diront qu’on aurait pu caser un 9″ plus lisible (surtout dans cette définition) avec une charnière classique et un clavier plus grand (si le capteur optique est une bonne solution, c’en était une sur mon vieux Nokia E72 à l’écran tout petit mais là??? Je pense que l’écran tactile sera plus utilisable même si perso je suis pas fan) ou de même taille mais avec un touchpad (et economie d’une dalle tactile, donc possibilité de l’avoir mat ce qui ne sera ici pas le cas).

    Pour le port série, cela devient rare d’en utiliser surtout en mobilité tout de même (contrairement au RJ45 qui se fait hélas rare aussi). Et les adaptateurs serial-usb sont très petits, universellement supportés (nativement sous Linux) et fonctionnent très bien donc je pense qu’une autre connectique plus versatile à l’heure actuelle aurait été un meilleur choix pour occuper toute cette place.

    Bref, sympa mais à réserver à ceux qui veulent autant une tablette qu’un PC.

    Répondre
  • 21 octobre 2020 - 12 h 14 min

    Non, Non, en cadre pro, un PC aussi compact avec port série a des millions d’usages dans les cadres industriels !
    En plus, le prix est vraiment raisonnable (les alternatives tapent rapido à plus de 1 voir 2K€ facilement).

    Bref, une référence plutôt rare, à conserver.

    La plus grosse difficulté, pour ces machines, est de les trouver et faire acheter par les services achat…

    Répondre
  • 27 octobre 2020 - 14 h 04 min

    @yann:
    Oui je suis d’accord, l’adapteur série/usb se met bien dans la sacoche du PC portable et enlever ce port permet d’affiner la silhouette du pc. Puis bon hormis les personnes travaillant dans le réseau ou l’informatique industrielle, le port série sert plus énormément (sur les PC portables, contrairement à ce qu’on croît, le port série est toujours très utilisé, notamment en embarqué, mais aussi pour les POS)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *