Oculus Quest 2 : la VR devient enfin grand public (MAJ)

L’Oculus Quest 2 a été officialisé hier et il devient le premier vrai engin de réalité virtuelle grand public du marché. Vendu 299$/349€, indépendant de tout PC, ce casque est la solution la plus à même de rencontrer enfin du succès auprès du grand public.

Mise à jour : Les Oculus Quest 2 sont désormais en stock chez Amazon : 349.99€ pour la version 64 Go et 449.99€ pour la version 256 Go

Annoncé à 299$/349€, l’Oculus Quest 2 est mieux équipé  que son prédécesseur tout en étant financièrement plus accessible. Prévu pour le mois prochain, ce casque VR va devenir le fer de lance de la marque qui se désengage petit à petit des modèles associés à des PC.

Oculus Quest 2

Un câble de plusieurs mètres, une machine très haut de gamme et pas mal de contraintes techniques. La VR est un loisir coûteux en espaces autant qu’en espèces, un produit de niche réservé à une petite clique de passionnés. Des gens qui veulent une immersion totale et qui sont prêts à sacrifier beaucoup pour l’obtenir. Le problème de ce segment est qu’il est loin d’un marché de masse. Quelques professionnels y trouvent leur compte, quelques particuliers également. Mais on est loin d’un segment capable de drainer des foules d’utilisateurs, ce qui pose un léger souci à l’écosystème. Comment attirer des développeurs avec des outils vendus au compte gouttes ? Comment attirer des nouveaux utilisateurs sans plus de développements.

Oculus Quest 2

Face à ce constat, Oculus a décidé de lancer une gamme de casques VR plus accessibles. L’Oculus Quest premier du nom a été pensé pour augmenter son accessibilité. Beaucoup moins cher que les casque VR haut de gamme qu’on relie à un PC avec un prix de lancement de 399$/449€. Ne nécessitant pas de PC pour fonctionner, la solution a fait pas mal parlé d’elle et commencé à tourner le public comme les développeurs vers ce type d’usages.

Oculus Quest 2

Un an plus tard, la marque réitère l’opération avec l’Oculus Quest 2, un casque VR autonome, plus puissant et moins cher que son prédécesseur. Le nouveau venu embarque un SoC Qualcomm Snapdragon XR2 et non plus un Snapdragon 835. Les possibilités et la vitesse d’affichage sont donc multipliées d’autant que  sa mémoire vive culmine à 6 Go contre 4 Go pour le 1 et il se décline en version 64 ou 256 Go. Le précédent modèle culminait à 128 Go. Avec 100$ de moins au lancement tout le dispositif est donc plus rapide… Et mieux défini.

Oculus Quest 2

Car l’affichage évolue également, le Quest 1 proposait deux écrans de 1600 x 1440 pixels tandis que l’Oculus Quest 2 va afficher en 1832 x 1920 pixels en 90 Hz pour chaque oeil. C’est un gain de 50% de densité de pixels et donc un affichage plus immersif. Le nouveau venu est également livré avec deux manettes pour piloter ses applications. 

Petit bémol, cette montée en puissance ne se traduit pas par une autonomie spectaculaire évidemment. Le casque devrait fournir de 2 à 3 heures d’autonomie seulement. C’est peu mais cela correspond peut être à ce que l’on demande à un appareil de ce type. Jouer 3 heures d’affilée avec des écrans à quelques centimètres des yeux peut vite s’avérer fatiguant.

Oculus Quest 2

Le gros point fort de ce dispositif est dans sa légèreté et son confort : pas de câble à gérer jusqu’à un PC, l’expérience est pilotée par le casque lui même. Pas de capteurs à installer pour défigurer votre salon et que vous aurez la flemme d’installer et de désinstaller à tout bout de champ. Pas de PC haut de gamme à acheter non plus, le casque est auto suffisant. Mais si vous le souhaitez, si vous avez un PC adapté, vous pourrez tout de même brancher votre Oculus Quest 2 sur votre PC pour profiter d’expériences plus riches et plus gourmandes normalement réservées aux modèles haut de gamme comme le Oculus Rift S.

Oculus Quest 2

Un casque Rift S qui va d’ailleurs bientôt passer à la trappe puisque Oculus ne produira plus ce type d’engins uniquement prévus pour fonctionner avec un PC comme moteur, à l’avenir. Cela ne veut pas dire que des modèles plus haut de gamme que le Oculus Quest 2 ne seront pas mis en vente, mais que ceux*-ci pourront également fonctionner de manière indépendante.

Oculus Quest 2

Ce que je retiens de cette annonce, cette montée en gamme associée à une baisse de tarif, c’est que Oculus change de braquet et passe en mode “console”. Racheté par Facebook, la société a passé de nombreuses années dans une économie très startupienne où le bénéfice économique n’était pas le point le plus important. Aujourd’hui, il est temps de faire fructifier ces développements en se tournant vers le grand public et en vendant des applications et des jeux. Je doute que le marché ait suffisamment baissé ses tarifs pour permettre à Oculus de proposer toutes ces évolutions en baissant son tarif public de 100$ aussi facilement. La marque a simplement décidé de jouer le même jeu qu’un Sony ou un Microsoft quand ils vendent des consoles : sponsoriser l’achat du matériel pour vendre ensuite du logiciel. Car le gros avantage pour Oculus avec ce type de périphérique, c’est qu’il faudra forcément passer par leur magasin d’applications pour installer du contenu. Chose qui n’est pas le cas sur les modèles de casque VR pour PC où la marque ne gère en rien les jeux et autres outils développés pour ses casques.

Le casque est en précommande chez Amazon à 349.99€ en version 64 Go et à 449.99€ en version 256 Go. Les deux modèles seront mis en vente et expédiés le 13 Octobre prochain.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Violet
24 commentaires sur ce sujet.
  • 17 septembre 2020 - 14 h 28 min

    Je ne suis pas un partisan de FB mais à ce prix je me dis que c’est intéressant.
    J’ai toujours mon RIFT, qui il faut bien l’avouer a prit un coup de vieux …

    Si on peut utiliser ce Quest 2 avec un PC et un simple câble ça peut vraiment m’intéresser, à surveiller donc.

    Répondre
  • 17 septembre 2020 - 15 h 03 min

    coûteux en espaces autant qu’en espace (espèces)
    Et encore merci pour l’ensemble de votre travail !

    Répondre
  • 17 septembre 2020 - 16 h 17 min

    Avec une précaution relevée par les numériques : inscription facebook obligatoire pour l’utiliser.

    Répondre
  • 17 septembre 2020 - 16 h 25 min

    L’acquisition d’Oculus par Facebook, l’orientation et la mise sur le marché grand publique de la réalité virtuelle à t’elle pour but principal la vente de contenu sur une nouvelle plateforme? Je n’en suis pas si sûr. J’ai pas vraiment d’arguments mais si ça la stratégie financière, ça me paraît vraiment périlleux. Facebook n’est pas vraiment sur le créneaux du hardware et se lancer dans le développement d’un produit comme un casque de réalité virtuel me paraît la pire façon de chercher à gagner de l’argent pour Facebook. Je me demande si c’est pas plutôt une façon de lancer une console sur un créneaux peux occupé par les acteurs traditionnels (Sony et Microsoft) pour ramener du monde à jouer sur une même plateforme bien sur connecter à un compte Facebook. La stratégie serais donc peut être uniquement d’étendre les tentacules publicitaire de Facebook et dynamiser peut être un réseau social qui est probablement en perte de vitesse, plutôt que chercher profit dans la vente de jeux et contenu VR, tout ça étant une pure hypothèse.

    Répondre
  • 17 septembre 2020 - 16 h 46 min
  • 17 septembre 2020 - 16 h 52 min

    en gros on va sortir des app et jeux exprès pour ce casque sur un store dédié ? non car moi ce que je pense tout de suite en voyant cela c’est shadow en vr pour pouvoir jouer au jeux vr pc partout ou on veut

    Répondre
  • 17 septembre 2020 - 18 h 25 min

    Après il peut s’utiliser en mode casque pc, et il est leur meilleur casque dans ce domaine. Je pense qu’ils ont fait un bon coup la dessu, surtout qu’ils obligent à avoir un compte facebook… Bon par contre il faut rajouter 89 euros pour le cable qui le relie au pc, cela fait mal !

    Moi je me vois l’utilisé en hybride si j’achetais ce casque. En mode nomade,utilisé aussi sur pc avec des jeux aaa et enfin pour regarder des films-séries. Et c’est ce dernier point qui me fait m’interroger. C’est un casque nomade…Il peut facilement se connecter en filaire à une tablette pour regarder des vidéos en déplacement ? S’il est totalement fermé sur lui même et demande de stocker sur l’appareil, cela ne sera pas encore ce coup si que j’achèterai un casque. Je veux pouvoir le brancher à un raspberry pi 4(libreelec) ou une tablette pour regarder des films-séries…

    Répondre
  • 17 septembre 2020 - 18 h 45 min

    @Franck: sur mon Quest 1 je n’ai même plus besoin du cable . Virtual Desktop fait le job Wireless . Bon j’ai un bon routeur mais un PC qui date ( i5+Gtx970) et je ne vois aucune latence . j’ai pu jouer à Half life ou Project car 2 ou encore Arizona sunshine ( à 9euros sur Pc) sans aucun soucis

    Répondre
  • 18 septembre 2020 - 9 h 41 min

    j’en suis encore au cardboard…

    Répondre
  • 18 septembre 2020 - 11 h 49 min
  • 18 septembre 2020 - 14 h 06 min

    On voit encore les pixels avec une résolution par oeil aussi grande ? Vous pensez que le SoC embarqué en a un peu dans les transistors pour nous fournir une expérience agréable ?

    Répondre
  • 19 septembre 2020 - 0 h 12 min

    Hello. Je ne suis pas adepte de ces machines mais force est de constater que s’affranchir d’un (gros) sac à dos et de câbles, ça change beaucoup de choses. Voir tout le matos tenir dans une saccoche, on peut se dire que ça donne envie.

    L’intéressant est peut-être dans le retro-engineering des concurrents, pour arriver à un loisir un petit peu moins cher et un écosystème plus peuplé en studio de développement de qualité ? Sinon, je redoute un effet “Wii” (pas mal de jeux, mais en regardant bien, peu alliant qualité et gameplay au mouvements, pourtant Nintendo est un mastodonte).

    Répondre
  • 19 septembre 2020 - 8 h 18 min

    Moi j’ai essayé divers modèles et je trouve cela très déconcertant pour les autres sens dont l’équiible du coup je termine rapidement la session avec mal au coeur !

    Répondre
  • 19 septembre 2020 - 11 h 25 min

    @dadoo rassure toi n’est pas le seul. Même avec mon très performant Valve index le mal de mer est toujours présent et c’est normal. Quand on commence la VR il vaut mieux éviter tous les jeux de déplacement par marche et privilégier la téléportation. Puis tous les jours, apprendre a son cerveau ce nouvel espace en jouant a des jeux en mode ”marche” 1 minutes, puis 2 minutes, puis 5 minutes,… Ca prend environ 2 mois pour que le cerveau soit habitué. J’ai aussi opté pour des bracelets d’accoupression. Je n’y croyais pas trop en les achetant et en fait l’effet a été immédiat, 80% de nausées en moins. Et maintenant je suis aussi à l’aise en VR que dans la vrai vie. Le fait que le Valve index aie un taux de rafraîchissement a 144hz ça aide aussi.

    Au début je pensais qu’il fallait une grosse config pour la VR, mais en réalité la 2060 super de mon épouse est largement suffisante pour faire tourner Half Life Alyx, superhot VR, beat saber, zéro Caliber, payday2 2 VR, boneworks, tilt brush,… Et j’en passe.

    Tant mieux que Occulus s’occupe du Quest, le HP reverb 2 sort dans quelques semaines, le psVR 2 est prévu en 2021,… La VR avance a grand pas et ça fait plaisir :D

    Répondre
  • 19 septembre 2020 - 12 h 20 min

    Pas un mot sur l’obligation d’ouvrir un compte Facebook pour utiliser ce casque…

    C’est pourtant une donnée cruciale pour certains d’entre-nous qui refusons par principe de confier une partie de notre vie privée à une entreprise telle que Facebook.

    Répondre
  • 19 septembre 2020 - 14 h 48 min

    @zack: Non, pas un mot. D’abord parce que c’est un sujet annexe au produit ensuite parce que, comme tout le monde, je peux créer un compte facebook bidon qui ne mène à rien et qui résout le problème avec en prime un minimum d’extension sur mon Firefox pour protéger ma vie privée. Ce qui, pour ceux qui se soucient de cela, est le reflexe de base.

    Répondre
  • zak
    19 septembre 2020 - 16 h 49 min

    Hum… Ce n’est pas un sujet annexe puisque sans ce compte facebook pas d’utilisation du casque.
    Et puis on peut, toujours pas principe, refuser d’utiliser ce genre de produit qui rendent obligatoire une inscription même si évidemment elle peut être bidon.
    Mais bon, chacun sa vision des choses.

    Répondre
  • 19 septembre 2020 - 16 h 56 min

    @zak: Le soucis, c’est que pour expliquer tout ça, les conséquences et les impacts, il faut du temps. Un billet complet serait intéressant, est-ce le rôle de Minimachines ? Je ne sais pas. Je sais que je n’ai pas le temps par contre. Peut être au moment de sa disponibilité.

    Ma vision est assez claire sur Facebook, j’ai par exemple abandonné la publication de Minimachines sur la plateforme pendant presque une année complète suite aux obligations demandées de traçabilité à une époque.

    Répondre
  • 19 septembre 2020 - 21 h 28 min

    Je suis de l’avis de Pierre, un mail bidon, un compte bidon,… Avoir un compte pour utiliser du hardware c’est pas nouveau. iPhone, smartphone Android, drone DJI, montres connectées, assistant (Google,amazon,…), Valve index, HTC vive,… Au même titre que donner son numéro de téléphone ou adresse pour avoir l’électricité, un compte bancaire, une ligne téléphonique,…

    On leur donne de la data et ils en font ce qu’ils veulent, que ce soit des comptes, des emails, des numéros de téléphones.

    Répondre
  • 23 septembre 2020 - 8 h 23 min

    Moi ce qui me dérange le plus la dedans, c’est l’obsolescence qui accompagne le Quest 1…
    En quelques semaines, à partir de l’annonce du 2, il a perdu tout son interet, tout son potentiel en revente. Il n’y a qu’à voir les annonces sur les sites de revente, difficile de justifier un prix supérieur à 250€, soit la moitié de son prix d’achat il y a quelques semaines… Facebook, avec sa politique tarifaire agressive, provoque une obsolescnce indécente…

    Répondre
  • Al1
    13 octobre 2020 - 17 h 17 min

    Je viens de recevoir le mien, c’est une tuerie, surtout à ce prix. Très bonne qualité graphique, réactivité… Un petit compte facebook bidon et on est tranquille.

    Répondre
  • 13 octobre 2020 - 18 h 29 min

    Je me laisserai bien tenter mais j’ai peur que le casque finisse par être ranger au placard rapidement.
    Ces casques pour le VR sans fil (ne pas être dépendant d’un PC) marchent bien pour ceux qui connaissent ?

    Répondre
  • 14 octobre 2020 - 0 h 29 min

    Flûte j’ai eu la laisse idée de le preco sur l’oculus store, résultat : commande toujours en traitement ;s.
    Il valait clairement mieux passer par un vendeur tiers.

    Répondre
  • 15 octobre 2020 - 10 h 39 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *