Rendre un NUC Skull Canyon fanless ? C’est possible

Les NUC Skull Canyon sont des minimachines haut de gamme sorties en 2016 avec des processeurs Intel Core de 6e génération développant 45 watts de TDP.

Des engins assez exceptionnels dans le paysage des Minimachines de l’époque et remplacés, par la suite, par des modèles Hadès Canyon tout aussi intéressants. A leur sortie, ces engins étaient intégrés dans des châssis ultraplats et dissipés par un système de ventilateur proche d’une solution portable.

Skull Canyon

Comme beaucoup d’autres machines du genre, cette solution est refroidie par un ventilateur de portable. Un modèle ultraplat couplé avec un dissipateur à ailettes et des caloducs pour transporter la chaleur du processeur vers cet ensemble. Un système des plus classiques donc, comme on en trouve dans énormément de solutions aujourd’hui.

Et comme beaucoup de ventilateurs de ce type, il arrive que le roulement à bille utilisé se désaxe. Ce qui provoque souvent un changement important dans le bruit généré par l’engin. J’ai lu à quelques reprises que les Skull Canyon, comme beaucoup d’autres machines de ce type, finissaient par produire un son plus audible de leur ventilateur, témoignage courant du vieillissement du ventilateur. Que faire alors ? La solution la plus simple est de démonter le dispositif, de pianoter la référence de son étiquette et de commander un modèle identique de remplacement. Cela coûte en général quelques euros et permet de retrouver, après un bon dépoussiérage, un engin beaucoup plus silencieux.

Skull Canyon fanless

Mais il existe une alternative, une solution un peu plus extrême mais qui a le gros avantage de proposer un fonctionnement parfaitement silencieux. C’est ce qu’a fait Fastraxnz, un utilisateur de Reddit, qui publie des photos de sa réalisation.  IS-40X

En fixant un dissipateur IS-40X de ID-Cooling sur la carte mère et en découpant le capot de son châssis pour laisser dépasser les ailettes de l’engin, il arrive à dissiper suffisamment le système. Rendant ainsi son NUC Skull Canyon fanless. Ce ventirad particulier est au départ prévu pour dissiper jusqu’à 100 watts avec un ventilateur actif mais il apparait fonctionner parfaitement pour encaisser 45 watts de manière passive. Vendu une trentaine d’euros en importation, ce modèle doit probablement pouvoir être remplacé par différentes autres solutions du même type sans soucis.

Skull Canyon fanless

Le résultat est assez étrange avec un MiniPC au format particulier surmonté de cette protubérance métallique servant à évacuer la chaleur conduite par les caloducs. Mais le prix à payer est très léger pour continuer à utiliser un NUC Skull Canyon fanless?

Skull Canyon fanless

C’est une idée qui me séduit de plus en plus et je vais surement travailler sur un concept de MiniPC fanless de ce type. Un modèle performant et inaudible déployé en utilisant du matériel de récupération, si possible.

Source : Fanlesstech


Rivière
12 commentaires sur ce sujet.
  • 19 novembre 2021 - 9 h 38 min

    « après un bon dépoussiérage, un engin beaucoup plus silencieux »
    c’est le vrai problème du Skull Canyon: son ventilateur & les ailettes de son radiateur s’encrassent très très facilement. Quand tout est propre je suis entre 40 et 50 degrés. Quand cela s’encrasse le premier signe c’est que au repos il est déjà à 60… et à la moindre action il passe immédiatement à 75 puis 100 :-/

    J’étais tombé sur une discussion reddit où un utilisateur avait fait un gros trou dans le boîtier pour faire passer un radiateur… surmonté d’un ventilateur. Mais effectivement cette nouvelle solution est bien plus élégante :-) (et l’Akasa Galactico est introuvable donc…)

    Répondre
  • 19 novembre 2021 - 9 h 50 min

    Manque une photo, pour apprécier la propreté de la découpe, et ses dimensions. Je ne voudrais pas d’un accès direct à la mobal.

    Répondre
  • gep
    19 novembre 2021 - 10 h 02 min

    La photo manquante, en fait, c’est celle de la fixation du ventirad sur le proco, parce que découper le boitier, on peut tous le faire plus ou moins propre. Le vrai problème, c’est le format et les possibilités d’attache du ventirad sur la CM et j’imagine qu’il n’y a pas les trou standards pour viser le ventirad ?

    Répondre
  • 19 novembre 2021 - 10 h 44 min

    @gep: Yep, j’aimerais bien savoir comment il s’y prend.

    Répondre
  • 19 novembre 2021 - 13 h 10 min
  • 19 novembre 2021 - 13 h 19 min

    Pas compliqué à adapter,
    Quand on regarde la fiche du ventirad
    http://www.idcooling.com/Product/detail/id/136/name/IS-40X
    On voit que la base possède 4 trous pour fixer des pattes de fixation.
    Soit on adapte ces pattes de fixation aux trous sur la carte mère du NUC soit on glisse par dessus la base du rad une plaque fait maison avec des trous qui sont en faces de ceux de la carte mère.
    On fixe le tout avec des vis.
    Sans oublier la pâte thermique sur le CPU et des pad sur le chipset qui est séparé du dieu du CPU et n’a pas la même hauteur d’où l’utilisation d’un pas thermique.

    Répondre
  • 19 novembre 2021 - 13 h 21 min

    Pourquoi le dissipateur est au centre alors que la 1ere photo montre que le ventilateur du processeur est sur le côté sous le crane du boitier ?

    Répondre
  • 19 novembre 2021 - 13 h 26 min

    @sourioplafond: Parce que le CPU est sous le ventilo (au centre de la mobo) mais que la chaleur est conduite sur le côté via un caloduc.

    Répondre
  • Jo
    19 novembre 2021 - 19 h 45 min

    J’ai fais plus ou moins pareil sur un vorke v1.
    Je pourrais vous faire des photos mais ça passe pas en commentaire :)

    Répondre
  • 19 novembre 2021 - 19 h 49 min
  • 19 novembre 2021 - 20 h 41 min

    @Pierre Lecourt: Chouette vas-y sur le forum! Je voudrai aussi faire pareil sur un VORKE V2 PRO

    Répondre
  • 21 novembre 2021 - 17 h 55 min

    j’avais fait ca sur mon revo 3610 y a plus de 10 ans, passé fanless, il tournait 24/7 sans broncher et sans bruit. J’avais du demander conseil ici d’ailleur (ou sur blogeee a l’époque) et j’avais partagé les photos, bon c’était le revo ouvert, posé a plat et avec un bon gros rad posé avec de la pate thermique.
    Ca l’a fait durant de nombreuses années avant que je ne decide de changer de machine.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *