Premières images du Zotac Magnus EN980 : Un gros bébé watercoolé

Voici donc les premières images du dernier Zotac Magnus EN980, à leur vue, deux évidences me traversent l’esprit. C’est imposant face aux dernières productions de la marque et cela risque d’être pas franchement donné. Ce nouvel engin se rapproche plus d’un Barebone Shuttle dans l’encombrement que du précédent modèle, le Zotac Magnus EN970.

Le nouveau bébé de Zotac est officiel. Si pour le moment, aucune autre info supplémentaire n’est disponible sur l’équipement, la date de sortie ou le tarif de cet engin, elles éclairent assez bien sur la voie choisie par la marque pour construire ce Magnus EN980.

Zotac Magnus EN980

Il suffit de prendre en compte la taille du port USB 3.0 en façade pour deviner l’encombrement de la tour. L’engin est beaucoup, beaucoup plus épais que le Magnus EN970 sorti l’année dernière. La raison de cette épaisseur est simple, ce nouveau Magnus EN980 abrite un processeur et un circuit graphique refroidis par  un système de watercooling interne.

Zotac Magnus EN980

Un liquide circule à travers la machine pour transporter efficacement la chaleur des puces vers des ailettes de dissipation elles mêmes ventilées vers l’extérieur. Pompe, réservoir, tuyauterie, dissipateur et tout le nécessaire à cette opération sont donc réunis dans cette coque interne ce qui explique l’embonpoint pris par rapport au précédent modèle qui utilisait un refroidissement à air classique.

Zotac Magnus EN980

En façade, on a pu remarquer la présence de deux ports USB : Un USB 3.0 classique et un USB 3.1 type-C. Un lecteur de cartes SDXC et un double port caque et micro complétaient cet équipement. A l’arrière, la connectique est large également : Deux prises d’antenne wifi sont situées de part et d’autre de la machine, quatre prises USB 3.0, deux prises DisplayPort et deux HDMI. On retrouve également les deux habituelles prises Ethernet Gigabit de la marque pour adresser deux réseaux distincts.

Reste un détail, les deux prises à gauche du châssis, juste à la droite de la première prise Wifi, semblent indiquer une double alimentation pour l’engin : Peut être que Zotac a du penser à une alimentation pour la machine en général et une seconde pour un élément en particulier comme le chipset graphique Nvidia ?

Minimachines

Mise à jour du 15/03 : Oui, comme le montre cette photo dénichée par Antoine, le boitier est bien alimenté par deux sources distinctes. On apprend également que l’engin sera facturé “environ 1500€”. Le prototype présenté au CeBit propose un Intel Core i5-6400T. Via Heise.de
Zotac Magnus EN980

Billet original suite : Quoi qu’il en soit, cet engin a pris une certaine envergure qui, si elle n’est pas rédhibitoire, a intérêt à être compensée par un fonctionnement le plus silencieux possible. Si le Magnus EN980 sait se faire discret, cet évolution en taille sera agréablement compensée par rapport à la génération précédente.

Zotac Magnus EN980

Il est vrai que cela commence à faire gros sur un bureau, d’autant que vu son mode de fonctionnement, il vaut mieux ne pas le confiner dans un meuble, mais pour avoir longtemps travaillé avec des barebones de ce type chez Shuttle, ce n’est pas forcément désagréable d’avoir ce genre de dispositif sous les yeux. Si, en plus, Zotac en a profité pour aménager l’espace nécessaire à un bon stockage, ce sera également un bonus.

Zotac Magnus EN980

La vraie question vient de son tarif, le Zotac EN970 a été proposé au meilleur prix à 900€, ce qui en faisait une solution performante mais où l’on payait clairement le coté Liliputien de la chose. Puisque pour la même somme, on pouvait, comme d’habitude, s’offrir plus performant dans un format de boitier classique. Ce n’est pas quelque chose qui me choque, vouloir d’une grosse tour dans son salon n’est pas au goût de tout le monde et le petit extra que peuvent représenter des minimachines de jeu avec le confort et la puissance qu’elles apportent n’est pas négligeable.

Zotac Magnus EN980

Mais il ne faut pas que le fossé de prix qui sépare d’un point de vue un MiniPC d’une solution classique se transforme en gouffre. Si le delta de tarif s’envole, si il faut payer beaucoup plus pour obtenir ce genre de minimachine confinée alors qu’une tour générera un bruit équivalent avec une solution ventilée, la pilule risque d’être plus dure à avaler. D’autant que pour les solutions de jeu, les systèmes de streaming commencent à faire leur preuves…

Source :  Expreview

Merci à Antoine pour les infos.

14 commentaires sur ce sujet.
  • 14 mars 2016 - 10 h 29 min

    Salut Pierre, désolé pour le HS : il y a un petit bug dans l’encart “Promos et Sorties” je crois. Quand on clique sur l’image on affiche l’image et non la page

    Répondre
  • 14 mars 2016 - 11 h 15 min

    Dimensions approximatives : 20 cm x 20 cm x 9,5 cm
    Volume approximatif : 3,8L

    Répondre
  • 14 mars 2016 - 11 h 42 min

    Ça reste extrêmement réduit comme format. Je vous davantage ce type de solution comme des consoles de luxe, avec une puissance avancée. Il y a marché pour cela comme il y a un marché pour des laptop de jeux (qui dépassent les 1000 voir 1500 euro). Tout le monde ne veut pas d’une grande tour. Et si ce type d’engin peut permettre de proposer par ailleurs des solutions compactes à tarif plus doux, c’est une bonne chose.

    Répondre
  • 14 mars 2016 - 12 h 00 min

    @Benji_X80: Je vais voir ça.

    @Persi: Oula, tu fait comment ? En multipliant les dimensions des ports?

    @Pote: Oui, il ya clairement un amrché. J’ai juste peur d’une envolée de tarif surtout au lancement.

    Répondre
  • 14 mars 2016 - 12 h 23 min

    En faisant la même mesure d’après un port USB c’est ça oui.

    ça me semble un encombrement idéal pour une machine silencieuse et aux composants accessibles ( pour ma part j’aimerais autant une déclinaison plus modeste avec refroidissement passif dans ce genre de boitier )

    Répondre
  • 14 mars 2016 - 13 h 10 min

    @Pierre Lecourt: Oui, mais je me rends compte que je l’ai vraiment trop fait à la grosse louche. Si je veux être un peu plus précis :

    Les ports les plus nets sont ceux tout en noir se trouvant à l’arrière, mais on remarquera que le rendu n’est pas tout à fait réaliste au niveau de ses perspectives, ce qui pourrait induire une petite marge d’erreur.

    Dimensions de l’engin en pixel : 411 x 236
    Dimensions d’un DP en pixel : 30 x 9

    Dimensions en nombre de DP : (411/30) x (236/9) = 13,7 x 26,22

    Dimensions réelles d’un DP en mm : 16,1 x 4,76
    Dimensions réelles de l’engin : (13,7*16,1) mm x (26,22*4,76) mm = 220,57 mm x 124,82 mm = 22 cm x 12,5 cm
    Volume de l’engin : 22*22*12,5 cm^3 = 6050 cm^3 = 6,05 l

    J’ai été un peu trop enthousiaste au début.

    Répondre
  • 14 mars 2016 - 13 h 19 min

    @Persi: C’était pas une critique hein, mais je te trouvais super optimiste en effet :) Merci de tes calculs savants :)

    Répondre
  • 14 mars 2016 - 14 h 05 min

    Merci Pierre d’avoir relayé l’info :)

    Concernant les dimensions, si c’est vraiment cela, le laisser sur le bureau est encore envisageable, par contre le prix risque de piquer

    Répondre
  • 14 mars 2016 - 17 h 44 min

    Le prix risque vraiment de piquer surtout que ça va utiliser une GTX 980 qui (carte seule) tourne dans les 500€, on rajoute le système watercooling et le PCB pour la carte graphique qui sera propriétaire et à mon avis il faut compter minimum 1100€. Le tout pour une machine qui ne sera probablement pas upgradable :/

    Répondre
  • 14 mars 2016 - 19 h 36 min

    @belgeek: Pas sûr du tout que ça utilisera une GTX 980, je pencherai plus sur une 970 voir une 980m. Mais effectivement ça sera cher, très très cher, le modèle EN970 coûte déjà 1K€ il me semble.

    Répondre
  • 14 mars 2016 - 21 h 38 min

    1100€ je pense que tu es gentil, je pense qu’on va taper dans les 1500€ seul :/

    Après pour le côté non upgradable, je l’ai déjà dit mais voilà mon point de vue: J’ai acheté une tour relativement haut de gamme il y a 5 ans, elle a toujours tout fait tourner en faisant varier la qualité avec le temps… Je n’ai jamais ressenti le besoin de changer quoi que ce soit à l’intérieur (quoique un ssd eut été agréable sur la fin ^^). Je l’ai finalement revendu à un très bon prix je lorgne en ce moment sur la en970 ou celle-ci.
    Dans mon cas le côté non upgradable ne me dérange pas car je vais le garder dans le temps et avoir un pc silencieux, petit (j’aime bien voir mon pc sur mon bureau ^^) ça n’a pas de prix.

    Répondre
  • 15 mars 2016 - 12 h 18 min

    @pernel: Le site de Zotac annonce pourtant bien une GTX 970 et un CPU SKylake: https://www.zotac.com/be/news/most-powerful-mini-pc

    @Antoine: Oui effectivement si tu parviens à revendre ta tour l’évolutivité n’est pas non plus un argument (par contre il peut l’être pour celui qui va racheter ton matériel qui se dit qu’il ne devrait acheter qu’une CM+CPU par exemple).

    Répondre
  • 17 mars 2016 - 11 h 36 min

    […] l’a vu avec Gigabyte et son Brix Skylake et Zotac avec son Magnus EN980, les MiniPC à destination des joueurs prennent de l’embonpoint. Intel, quant à lui, reste […]

  • 25 octobre 2016 - 19 h 14 min

    […] petit monstre est la suite logique d’un développement précédent de la marque. La Magnus EN980 employait un chipset GeForce de génération précédente et parvenait à se concentrer dans un […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *