LibreOffice 6.0 est disponible, vous n’avez plus de raison de ne pas l’essayer

LibreOffice 6.0 est désormais disponible au téléchargement, la suite bureautique libre et gratuite change de version et apporte son lot d’améliorations. A vrai dire, si elle n’est pas parfaite, elle est largement suffisante pour la vie de tous les jours. Elle devrait correspondre à tous les besoins d’un poste familial classique et si c’est votre cas, vous n’avez plus de raison de payer une autre suite pour ces usages.

A  chaque fois qu’on me demande quelle suite bureautique j’utilise, je réponds LibreOffice. Et souvent, quand ce sont des questions provenant de personnes ayant une certaine compétence dans le domaine informatique, j’ai la même remarque. “Ah LibreOffice c’est bien, mais on peut pas tout faire avec”. La plupart du temps, ce n’est pas basé sur un constat précis puisque cette “expertise” ne se sert pas de l’expérience de celui qui déclare cette sentence après essais mais sur une rumeur.

libreoffice-argument-1

-Par exemple quand tu veux faire un publipostage, c’est galère.

-Tu as déjà essayé ?

-Non mais on m’a dit que c’était pas simple, tu vois pour ce genre d’opération lourde. Quand tu dois fusionner une base de 1600 noms pour faire des enveloppes…

-Ah, on t’a dit que…

-Ben oui, les fonctions de fusion et de publipostage d’Office sont quand même largement devant !

-Tu en fait souvent ? Du publipostage de 1600 enveloppes ?

-Euh…

-Donc, tu te bases sur une rumeur au sujet d’une fonction que tu n’utilises jamais pour choisir un logiciel payant plutôt qu’un logiciel gratuit !? C’est toi qui a acheté la licence Winzip non ?

La vidéo est en anglais mais évidemment LibreOffice est disponible en Français !

Bref, LibreOffice 6.0 est une suite bureautique libre, gratuite et maintenue par une véritable armée de gens compétents et désintéressés. Elle convient à tous les usages “familiaux” d’une suite bureautique avec un module de traitement de texte, un tableur, un logiciel de préAO, un logiciel de dessin et de plans, une base de données, un outils pour gérer formules et équations et même de quoi faire de jolis camemberts pour vos réunions. LibreOffice 6.0 est disponible pour Windows, Linux et MacOS et ne demande pas grand chose pour fonctionner : Un vieux Pentium III est suffisant, 512 Mo de mémoire vive et environ 1.5 Go d’espace si vous installez tous ses composants. La définition d’écran minimale est de 1024 x 768 pixels. Bref, la plupart des vieux coucous sont tout à fait suffisants pour le faire tourner.

2018-02-01 14_30_30-minimachines.net

Un document Writer avec une signature invalide indiquant un problème de sécurité

La nouvelle mouture a de nombreux avantages comme la protection de vos documents Writer grâce à une clé OpenPGP, une meilleure compatibilité avec les formats OOXML de Microsoft pour récupérer des fichiers issus d’autres programmes.  On peut, par exemple, travailler avec des ePUB ou importer des fichiers QuarkXPress.

Je ne sais pas si c’est l’outil parfait pour une entreprise de 1000 salariés, ce que je sais c’est que je n’ai pas encore réussi à coincer LibreOffice d’un point de vue de simple particulier. Et pour tout vous dire, on trouve même des tutos pour faire des publipostage avec Writer

Pour télécharger LibreOffice 6.0, ça se passe en suivant ce lien (261 Mo).

 

64 commentaires sur ce sujet.
  • 2 février 2018 - 15 h 32 min

    @Jérémie: Java n’est plus nécessaire que pour quelques rares fonctions secondaires depuis quelques versions déjà. (utilisations principales : la BDD interne de Base, quelques vieilles extensions dépréciées). Dans 99% des cas tu peux utiliser LO sans jamais en avoir besoin!

    Répondre
  • 2 février 2018 - 16 h 44 min

    @philippe:

    Mets tes données sur un tableau calc,
    ouvre l.o.writer et prépare ton courrier
    lance l’assistant mailing,
    passe la 1ère fenêtre puis
    dans insérer un bloc d’adresse, tu choisis ton ficher calc

    après tu prépares ton courrier avec tes champs personnalisés du tableau que tu retrouveras dans insérer champ

    quand tu sors de ta fenêtre de choix, tu as la barre d’outils mailing
    tu choisis envoyer par email, en envoyant come document adobe pdf,
    dans propriétés tu complètes ton courriel
    et quand tu cliques sur envoyer les documents
    tu te dépêches d’attraper la petite fenêtre qui s’ouvre marqué Envoyer des messages E-mail et tu reste en cliquant dessus jusque ce que se soit fini
    Bien entendu il faut auparavant avoir configuré Outlook avec ton compte et dans Libre Office, Options Libre Office Writer compléter E-mail de mailing.

    Rien de bien compliqué sauf la nécessité de rester à cliquer sur la fenêtres “envoyer des messages e-mail” mais c’est peut-être réparé sur la version 6.

    Répondre
  • 2 février 2018 - 16 h 57 min

    Bonjour
    Ayant pendant longtemps bossé avec un Mac, il était impossible d’utiliser les premières versions d’Open Office qui nécessitaient X11, puis Java, c’était donc MS Office, version 98 puis 2003, uniquement pour la partie tableur, les textes étant rédigés avec AppleWorks, ensuite devenu ClarisWorks. Et puis Open Office c’est amélioré, puis est arrivé Libre Office, que j’utilise à la fois sous xubuntu et sous Mac OS 10.6 puis 10.11. Il s’agit d’une utilisation a minima, parce que je trouve l’interface brouillonne, surtout quand on a utilisé pendant des années AppleWorks :) Mais il existe un forum très bien fait, avec des intervenants de pointe, et là, vous découvrez la puissance de l’outil. Il a des défauts, mais citez moi un soft qui n’en a pas ?

    Répondre
  • 2 février 2018 - 17 h 13 min

    @OuiDocteurBob: Sauf que@pipou24: Sauf que FabriceV explique que tout son bazar fonctionne simplement avec Google Doc.
    Idem pour Sabrina qui est très portée sur ces usages.
    Idem pour les applis des téléphones.

    C’est vraiment la loi de Paretto: Nous faisons partie des 20% qui tirent le plus partie des logiciels que nous utilisons. Et nous sommes attentifs à la richess fonctionnelle et à notre configuration parce que nous voulons le meilleur, faire 99% quand les autres se contentent de 80%.

    Mais le meilleur est l’ennemi du bien et pour élargir leur audience, les éditeurs ont tout simplifié.
    80% des utilisateurs se focalisent sur l’usage. Et n’ont rien à faire de la conf, de la maintenance ou du sysadmin.

    Conséquence: les vieux geeks passent pour des dinosaures arc boutés sur leurs conséquences.

    Répondre
  • 2 février 2018 - 18 h 14 min

    @Bebertii: .odt et .docx sont normalisés… C’est d’ailleurs ce qui permet a office de regagner des parts de marché dans les administrations d’état européenne

    Répondre
  • 2 février 2018 - 20 h 12 min

    Merci pour cet article, manifestement nécessaire à la lecture des commentaires.

    LibreOffice a une qualité que jamais aucun logiciel privateur ne pourra avoir : il est libre. On peut lui faire CONFIANCE.

    Dans les années à venir, la confiance en l’outil informatique sera une denrée rarissime. Essayons d’apprécier ces logicies tant qu’ils existent encore.

    Répondre
  • Dan
    3 février 2018 - 10 h 49 min

    J’ai utilisé Office au job, j’ai essayé Open Office, Libre Office, aujourd’hui j’ai tout viré et j’utilise Google (Gmail, Agenda, Keep, Drive) avec 5 onglets épinglés dans Chrome, donc ouverts en permanence. J’apprécie Docs et Sheets pour leur interface simple et efficace, même si ça semble minimaliste au premier abord. Je ne pourrai plus revenir en arrière avec une autre suite bureautique. Le plus important pour ce qui me concerne, c’est la facilité d’emploi, le partage sur toutes mes bécanes (PC, Android) de tous mes documents, le partage de docs et sheets on line avec d’autres utilisateurs.

    Je précise que c’est un usage privé. Je m’en sors très bien avec les 15 GB fournis par Google. Je ne stocke que des documents, pas de photos.

    La vie privée. Bof, faut pas se leurrer, mon banquier avec ma CB en sait plus que moi sur ma vie privée, la Sécu et la carte Vitale, la CNI, le passeport, les transferts de fichiers entre les organismes officiels, les caméras publiques, les écoutes, les radars, et j’en passe … bref, alors Google en plus ou en moins ! De toutes façons je préfère être conscient du «système», plutôt que croire que je suis capable de protéger totalement ma vie privée.

    Répondre
  • 3 février 2018 - 14 h 19 min

    Pour le probleme reste l’interface, c’est telement moche a coté d’un office 2013 que ca donne vraiment pas envie, et le ruban a la office reste telement pratique …

    Répondre
  • yan
    3 février 2018 - 18 h 45 min

    @Sabrina:
    Bin au vu de la réponse, c’est pas gagné pour trouver un mec!
    Il y a des services google que j’utilise. C’est fiable, au pire sur le mail on chiffre ce qui est sensible. Maintenant, de l’applicatif ou carrément un OS et autre micro connecté il n’y a plus aucune maîtrise possible des infos que l’on laisse… ou pas. Et là en ce qui me concerne c’est même pas en rêve.
    Je sais, je suis très “bête” :o)

    Répondre
  • 4 février 2018 - 8 h 08 min

    @yan:

    Pour les mails je n’utiliserai jamais google. Moi je suis plutôt Protonmail et avant c’était Riseup.

    Et je vais te dire si demain ils ont envie de regarder tes mails ils le feront peut importe où tu es.

    Aujourd’hui il y a aucune application sûr, les personnes qui se sont avancée sur cette hypothèse ce sont cassés les dents.

    La seul manière de se protéger aujourd’hui et ne pas utiliser Internet, téléphone et de marcher avec une casquette dans les rues pour cacher ton visage.

    Vivre comme dans led années 70/80 où tu pouvais être libre sans que personne te film à la plage, piscine ou te prenne en photo car tu as grillé un feu rouge.

    Plus nous avançons dans le temps plus les petites gens agiront en espion pour mieux faire la une des réseaux sociaux.

    Aujourd’hui il est impossible de vivre comme ça car l’homme dépend de cette technologie, pour les personnes qui arrivent ce sont uniquement les autochtones.

    Salutation.

    Répondre
  • 5 février 2018 - 12 h 12 min
  • 5 février 2018 - 15 h 17 min

    @FabriceV: Je ne défend absolument pas LO, relis bien ce que j’ai écrit : je dis qu’aucun des deux n’est fait pour manipuler de tels tableaux.
    Clairement, si tu as besoin de faire un reporting annuel avec ce volume de données, il y a un problème quelquepart…

    Soit tu fais du pilotage, et tu as besoin de données macro (ça me fait toujours rire de voir les bilans annuels et les projections avec 9 chiffres significatifs)

    Soit tu fais une analyse fine sur certains processus, et clairement, tu ne pourra le faire avec un TCD, que ce soit avec LO ou MS-Office

    Répondre
  • 5 février 2018 - 15 h 39 min

    Dans un autre registre, ça me fais penser a ceux qui coupent du bois avec une scie à métaux et qui se plaignent que le résultat est dégueux et que ça n’avance pas.

    C’est juste moins fréquent que dans l’informatique ou l’on n’a pas formé les personnes, et ou tout le monde se contente juste de tout faire avec les 3 outils qu’on leur a mis dans les mains.

    Répondre
  • moi
    8 mai 2018 - 11 h 33 min

    je dis merde je l ai installer plusieurs fois rien n y fait avec nettoyage en profondeur pour le desinstaller et le reinstaller rien n y fait pas de lancement y’en a marre en + c’est la version 6.0.3.2 x86 windows 7 et il est a jour alors c ‘est bon il degage perdu 1 matinee adieu

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *