Lenovo Legion VR PC : Quand les constructeurs posent les sac à dos sur le bureau

Après un léger, comment dire, emballement, les constructeurs se rendent compte que l’idée de transbahuter un PC à 2000$ dans un sac à dos avec une autonomie très relative passe assez mal auprès du public. Le Legion VR de Lenovo propose donc une alternative.

Le Lenovo Legion VR PC c’est ce qu’il se passe quand on laisse des ingénieurs et des commerciaux avec un thermos géant de café 100% robusta dans un pièce en leur collant sous le nez le délire de concurrents ayant bossé sur un PC sac à dos. Au but de quelques heures il en ressort un produit concurrent.

Lenovo Legion VR PC

On prend un PC portable, on démonte l’écran qu’on remplace par un casque VR et on glisse le tout dans un sac à dos chiné dans une boutique sportive du coin. On va présenter ça au Boss tout sourire en expliquant que ça résout le problème du fil à la patte posé par la VR. Projet validé, le produit est travaillé et une équipe se met à bosser dessus de manière classique jusqu’à l’annonce du produit final. Verdict, douche assez froide. La presse en général adore – mais ne paye pas – le grand public est moins chaud – il paye – devant la facture qui picote. Entre 2000 et 3000 euros le bidule, on a du mal à voir qui, hormis des professionnels, va s’intéresser à ce type de bidule.

Acer Windows Mixed Reality Development Edition headset

La semaine dernière, j’ai pu voir le casque Mixed Reality d’Acer, un casque à 399€ qui fonctionner très bien et qui ne nécessite pas de capteurs à placer dans tous les sens dans sa pièce pour tourner. En attendant d’avoir de vraies démos compatibles avec ce matériel pour y trouver un intérêt réel, je pense que le public sera plus enclin à  continuer a souffrir d’un câble plutôt que de racheter un PC à 2000€ et un casque compatible à 1000€ pour faire mumuse dans un salon où, de toutes façons, la liberté de mouvement sera certes totale vu l’absence de fil, mais légèrement limitée par les quatre trucs qui délimitent la plupart du temps la pièce, à savoir les murs.

Vous l’aurez compris, les sac à dos VR voient leur fenêtre de tir se refermer à vitesse grand V et le couperet va siffler très près des oreilles des constructeurs quand des produits comme ce casque Acer – et les concurrents – vont débarquer sur le marché.

Pour éviter de se retrouver le bec dans l’eau, Lenovo a donc trouvé la parade pour son PC Legion VR : On pourra poser son ordinateur sur son bureau pour s’en servir normalement. Merveille de la technologie, le sac à dos comprend un système de barre rouge électrique – façon attraction de parc – pour protéger le PC et trimbaler ses deux kilos cinq sur les épaules. En cas d’usage prolongé, et pour éviter toute fatigue, on pourra pianoter ses emails en posant l’objet sur un support ad-hoc sagement à côté de son écran. Merveilleux.

Lenovo Legion VR PC

Lenovo n’est pas le premier à jouer à ce jeu, Le HP Omen X VR était également présenté comme une solution pouvant s’utiliser comme un PC de bureau classique, tout comme le MSI VR One. Le dernier PC Vortex G25 de MSI est d’ailleurs étrangement plat et fin, comme une sorte de PC Sac à dos qu’on aurait oublié d’accrocher à un système adéquat. Une solution pour essayer de rentabiliser des développements internes qui seront invendables ou du moins difficilement amortissables en mode VR ?

Ce Legion VR de Lenovo est donc un hoquet comme il en existe pas mal sur le marché de l’informatique. Un truc qu’on tente de rattraper comme on peut parce que le développement de ces machines coûte cher et  qu’il est délicat de tout balancer à la poubelle.

Lenovo Legion VR PC

On retrouve donc un engin exploitable comme un poste de travail classique avec un châssis en aluminium très ajouré pour laisser respirer les composants haut de gamme qu’il enferme. Un système de ventilation impressionnant semble se tapir derrière une aération percée sur trois côtés. toute la connectique est sur le dos on retrouve deux ports USB 2.0, quatre ports USB 3.0, deux sorties HDMI, une prise réseau  Ethernet gigabit, une prise audio 3.5 mm combinée casque micro, et une prise d’alimentation typique des machines portables. Lenovo a rajouté une alimentation en sortie compatible avec les casques VR.

Lenovo Legion VR PC

Un système de double batteries interchangeables est intégré, chacune d’elle affiche 8730 mAh avec une fonction d’échange à chaud. On pourra donc jongler avec elles en rechargent la première pendant l’usage de la seconde. Lenovo assure que chacune pourra permettre 1.5 heures d’autonomie en mode VR et jusqu’à 10 heures en usage “normal”.

Lenovo Legion VR PC

Le Lenovo Legion VR est le plus léger de ces sac à dos dédiés à la réalité virtuelle, avec 2,5 kg il se place loin en dessous du HP Omen X VR et ses 4,5 kg ou des Zotac VR Go à 4,5 kg et MSI VR One de 3,5 kg. Cela n’empêche pas d’avoir un appareil qui vibre et souffle en chauffant das son dos mais cela allège un peu l’inconfort de la solution.

Lenovo Legion VR PC

A l’intérieur de l’engin on retrouvera des puces Intel Kaby Lake H jusqu’au Core i7, jusqu’à 16 Go de DDR4 apparemment amovibles et un SSD PCIe M.2 pouvant proposer jusqu’à 512 Go de stockage. La partie graphique est confiée à un chipset AMD Radeon RX480. Prévue en Septembre, la sortie de ce Lenovo Legion VR me parait salement compromise. Difficile de craquer pour un engin de ce type quand on trouvera pour moins cher un meilleur équipement de bureau classique, totalement évolutif dans un format Mini-ITX et surtout une palanquée de casques VR beaucoup plus abordables comme celui d’Acer et ses futurs concurrents.

SSP_185

Microsoft a d’ailleurs indiqué que Lenovo est partenaire de sa solution, avec Dell, Acer et Asus et que les premiers prix pour ce type d’appareils seraient de 299$. Le premier concurrent de cette solution Lenovo sera lenovo lui même… Les casques Microsoft Mixed Reality seront probablement moins performants que les Occulus Rift et autre HTC Vive mais eux devraient se vendre en nombre et donc inciter les développeurs a adapter les contenus à leurs capacités.

Lenovo Legion VR PC

Dans tous les cas je vois mal un particulier craquer pour un sac à dos comme ce Lenovo Legion VR et débourser 2 ou 3000 € pour un engin au design pas forcément adapté à un usage bureau et horriblement cher face à une solution classique.

Source : NotebookItalia

4 commentaires sur ce sujet.
  • Cid
    12 juin 2017 - 14 h 31 min

    Et donc le streaming n’est pas assez réactif en wifi ? Voir un sans fil propriétaire plus péchu sur plus courte distance ? Enfin je suis pas ingénieur donc ça doit pas être viable si personne le fait…
    En tous cas 2.5kg avec deux énormes batteries chapeau !

    Répondre
  • 12 juin 2017 - 17 h 41 min

    Mouais, il faut croire que les constructeurs se fichent éperdument des études de marché et donc de leurs clients potentiels.

    Ah, encore une chose, tant que ces casques seront aussi laids et non transparents la VR, ça ne fonctionnera pas .
    Je suis navré mais l’être humain est ainsi fait que ses sens et son cerveau doivent être en accord.
    Sinon c’est la gerbe assurée.
    Tant que les <> n’auront pas compris cela leurs milliards s’évanouiront en confettis (pendant que des millions de personnes crèvent de faim).
    Doublement irrespectueuse de l’être humain la VR donc.

    Db

    Répondre
  • 12 juin 2017 - 23 h 40 min

    @Cid: Si mais il faut payer des licences acheter un émetteur et un récepteur, ca gonfle la note tant que les casques eux même ne sont pas recepteur (prochaine gen ?)

    Répondre
  • Cid
    13 juin 2017 - 10 h 24 min

    Ca éviterait le coût de développement d’un petit pc puissant et portable si on pouvait avoir la tour classique dans un coin de la pièce. on devrait s’y retrouver…

    @Gaduc:

    J’ai pas compris pourquoi tu veux un casque transparent ? on ne parle pas de réalité augmentée mais de réalité virtuelle. Il faut donc que ce soit totalement immersif en masquant le monde réelle tout autour. C’est le mélange des deux mondes qui rend malade, le cerveau ne suivant pas.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *