Le Minisforum HX90 sous le feu des critiques

Présenté il y a quelques jours, le Minisforum HX90 est un MiniPC haut de gamme qui embarque un processeur Ryzen 9 5900HX. Une puce performante qui développe 45 watts de TDP que la marque semblait vouloir emballer dans un châssis adapté.

Et pourtant, ente l’annonce et la réalité il semble y avoir tout un monde de différence. Le constructeur annonçait en effet avoir mis les petits plats dans les grands avec des éléments assez prometteurs. L’emploi d’un châssis en fibre de carbone, par exemple, ou l’utilisation d’un matériau thermique “Liquid Metal” pour assurer le contact entre le processeur et le dissipateur de l’engin.

En pratique cependant, il n’en est rien. Le boitier du Minisforum HX90 est en plastique qui imite la fibre de carbone et il n’y a point de “métal liquide” jouant ce rôle à bord de l’appareil… Deux vidéos en viennent aux mêmes conclusions à propos de ce MiniPC. Deux chaines Youtube ont eu droit à des modèles de test et ont pu détailler la configuration embarquée. Avec le même témoignage pour les deux engins. 

Minisforum HX90

  • L’absence de fibre de carbone est évidente et cela ressemble donc fortement à de la publicité mensongère. Quand on achète un engin de ce type avec ce genre de description, on peut s’attendre à recevoir une solution assez haut de gamme. Le fait de ne pas proposer de fibre de carbone mais du plastique imitant cette fibre, c’est du même acabit que de vous vendre un canapé en cuir alors qu’il s’agit de plastique imitation cuir. Les tarifs de production ne sont pas du tout les mêmes.

Minimachines-09-2021

  • Il n’y a point de “métal liquide” entre le processeur et le dissipateur. La convection se fait de manière classique avec de la pâte thermique classique… Par contre, Gamers Nexus fait l’horrible constat qu’une bonne partie de ce métal liquide se retrouve dans le châssis sous forme de micro gouttelettes. Particularités de ce matériau ? Il est liquide et il est conducteur d’électricité. Autrement dit, ce sont des gouttes qui vont migrer durant la vie du produit et éventuellement venir provoquer un court circuit entre des composants… Ce qui est vraiment problématique.

Le prix de l’engin est élevé et on peut s’attendre à un matériel qui correspond bien à la description de sa fiche technique quand on investit au minimum 530€ dans une version barebone et jusqu’à 767€ dans le modèle 32/512 Go… Le fait de proposer ces éléments, du moins sur la fiche technique, est clairement une manière de faire passer la pilule d’un prix premium.

Des pratiques étonnantes

Un coup de fer à souder sur la “fibre de carbone” du boitier réussit sans mal à faire comprendre qu’il ne s’agit là que d’un décor en plastique. De l’ornement qui ne va avoir aucun intérêt d’un point de vue thermique. Et c’est d’ailleurs une assez mauvaise conception du matériau que de le mettre en avant pour sa conductivité thermique. Non seulement la fibre de carbone est moins conductrice qu’un simple morceau d’aluminium classique, mais cette conductivité dépend beaucoup du type de fibre utilisée et de sa mise en œuvre. Le gros intérêt de ce matériau étant sa résistance à la chaleur (et aux chocs) et non pas sa capacité à la dissiper. Il est beaucoup plus rentable d’un point de vue dissipation d’utiliser un panneau en aluminium que de proposer une solution en fibre de carbone incluse dans du plastique. Par contre, d’un point de vue marketing et économique, il est sans aucun doute plus efficace et rentable de parler de fibre de carbone et d’employer du plastique classique.

Employer ce “métal liquide” est un processus complexe que la marque n’a pas su maitriser. Il est plus que vraisemblable que Minisforum fasse appel à une société tierce pour assembler ses machines. La marque se contentant de les dessiner avant qu’une  usine ne prenne le relais dans leur assemblage. Assemblage complexifié par l’emploi de ce procédé de refroidissement réservé en général aux grandes marques. Dont certaines d’entre elles ont d’ailleurs souffert au lancement de gammes de portables qui n’arrivaient pas à employer facilement ce “métal liquide”. On comprend donc qu’entre la théorie de l’idée marketing “on va employer du métal liquide” à la pratique du sous traitant qui se retrouve face au produit pour la première fois, il y a eu un léger hoquet.

Le plus étonnant dans cette histoire c’est que la machine se comporte bien sans avoir besoin de ces éléments. Le châssis en plastique gagnerait évidemment à devenir un châssis en aluminium. Et le dispositif de dissipation serait sans doute plus efficace avec ce fameux métal liquide mais au vu des tests la machine se comporte correctement sans. 

Minisforum HX90

Pourquoi ?

Pourquoi la marque a t-elle envoyé des Minisforum HX90 à des testeurs spécialisés sachant très bien qu’ils allaient découvrir le pot aux roses ? C’est la grande question que tout le monde devrait se poser. Evidemment, les testeurs en question sont des vidéastes qui épluchent les machines qu’ils reçoivent et il était certain qu’ils allaient ouvrir les appareils pour les examiner en détail.

Je n’ai pas  de réponse à proprement parler pour cette question du pourquoi… mais je crois dans un premier temps que la marque a confondu “testeurs” et “influenceurs”. Si les premiers vont se faire un malin plaisir à aller explorer les entrailles d’une machine pour chercher chaque petite bête dont est friand leur public. Les autres vont réciter un script rédigé par la marque et applaudir là où on leur dira d’applaudir puisqu’ils ne savent en général pas de quoi ils parlent. Confondre les deux espèces peut être délicat d’un point de vue image.

Ensuite, cela n’est vraiment pas la première fois que je constate ce genre de différence entre la promesse d’une marque et la mise en pratique. Cela se passe en général pour une simple raison. La volonté de l’équipe qui détermine les composants des machines, le haut de la pyramide dans l’organigramme de l’entreprise, se heurte à la pratique de l’assemblage. Avec une très mauvaise communication entre les différents étages.

Minisforum HX90

En clair, les sociétés qui ont accepté la mise en œuvre du produit, son assemblage, ont dit oui parce qu’elles disent toujours oui. Même quand elles n’ont pas les compétences demandées. Espérant secrètement qu’un petit miracle leur permettra de venir à bout de la tâche de manière fluide. Quand la marque a demandé des samples, elles ont donné des samples fabriqués “au mieux” de leurs compétences d’alors. Et quand elles se sont rendu compte que la fibre de carbone était impossible à injecter dans le plastique et qu’elle était de toutes de façons inutile, elles ont probablement décidé de la remplacer par cette imitation fibre… 

Minimachines-09-2021

Et quand l’usine d’assemblage s’est retrouvée face au problème du “métal liquide” et après avoir compris que non, ils ne savaient pas faire pour le moment, il ont tout de même assemblé les engins… sans autre forme de remontée technique. Evidemment pour Minisforum, le fait de modifier la fiche de présentation de la machine, qui pour rappel, n’est toujours pas en vente, ne les a pas effleurés. Aujourd’hui encore la présence de fibre de carbone est vantée sur le site du constructeur.

Parce qu’entre le moment où les exemplaires sont partis vers les sites de tests et la mise en vente des produits finaux, il va y avoir du temps. Temps qui sera mis à profit pour améliorer le produit et le processus de mise en œuvre de l’ensemble. Et la marque vient d’ailleurs de sortir un peu dans l’urgence une vidéo pour montrer que l’assemblage de l’engin est désormais maitrisé. La mise en œuvre du “métal liquide” est désormais maitrisée. 

Alors, évidemment, cette vidéo ne répond pas au problème de la fibre de carbone… mais elle donne une idée plus exacte de l’engin qui sera expédié aux clients de la marque.

Pour conclure sur ce Hx90 particulier et sur les samples en général

Les samples envoyés à la presse en avance ne sont pas et ne seront jamais des machines commerciales. Il peut s’agir de modèle “optimisés” pour refléter de meilleures performances en overclockant des composants qui vont réduire la durée de vie de l’objet mais qui tiendront le temps des tests. Il peut également s’agir de solutions comme ce HX90 qui sont finalement des ébauches du produit final. Se baser sur ce type de machines pour se décider à l’achat est donc toujours problématique.

Le fait que cela soit un sample n’excuse en rien la marque concernant ses affirmations un peu étranges comme la présence de fibre de carbone, mais cela explique pourquoi les engins sont si différents entre eux. Il faudra suivre la fin de l’aventure et le début de commercialisation du HX90 pour se forger un véritable avis. Si le fait de ne pas inclure de fibre de carbone pouvait amener à une baisse de tarif, ce serait par exemple une assez bonne nouvelle.

PS : Et je me réjouis de n’avoir pas relevé ces éléments dans la présentation du produit. Je commence à avoir un peu d’expérience avec ces sociétés…


Jaune
20 commentaires sur ce sujet.
  • 13 septembre 2021 - 18 h 19 min

    Merci Pierre pour ce retour,
    En effet j’avais noté le fait que tu ne fasses pas écho de la fibre de carbone ainsi que du “métal liquide”.
    Je me suis dit que ça n’allait pas changer grand chose (sauf alourdir la facture).
    Ton billet montre une fois de plus toute la rigueur de tes analyses, ainsi que ta capacité à expliquer au plus grand nombre d’entre-nous, de façon simple et efficace; comment les marques peuvent user et abuser de terminologies industrielles et marketing pour rendre la mariée plus belle.
    Rien ne vaut un bon test!
    Excellente fin de journée à toutes et tous les minimachinistes.
    Michel D.

    Répondre
  • 13 septembre 2021 - 19 h 28 min
  • 13 septembre 2021 - 19 h 44 min

    “[…] qui pour rappel, n’est toujours pas en vente”
    Si, le HX90 est en vente (pré-commandes) et les premières unités ont déjà été expédiées ;)

    Répondre
  • 13 septembre 2021 - 20 h 46 min

    @H2L29: De rien, depuis que je suis tes commentaires sur le (les) blog (s) de Pierre, j’apprécie ton retour :-)

    Répondre
  • 13 septembre 2021 - 21 h 24 min
  • 14 septembre 2021 - 9 h 06 min

    Tout est toujours plus beaux sur leur produit selon le marketing 😅
    Mais pour le coup, oui c’est carrément de la tromperie

    et Ps : petit coquille ici : “La convection se fait de manière calssique avec…”

    Répondre
  • 14 septembre 2021 - 11 h 52 min

    Un article plus court aurait suffit pour dire que les 2 youtuber en question ont eu la nette impression d’avoir affaire a des escrocs, vu les réponses reçues et la réaction en général de Minisforum. Ce fabriquant prend les clients pour des cons. On dirait que Pierre Lecourt fait l’apologie en disant que le produit n’est pas prêt à être livré alors que le site spécifie que les livraisons commencent en septembre. Comme si en 2 ou 3 semaines Minisforum avait la possibilité de mettre en place une solution ultra sophistiquée pour appliquer le métal liquide entre le processeur et le radiateur! La cerise sur le gâteau, Pierre dit, je cite, “je me réjouit” qu’il n’ait pas relevé le problème dans son premnier article sur le sujet! Vu les photos du 4 août on dirait qu’il n’a pas eu un PC de test à disposition. Se tromper est humain, surtout si on l’admet. Si on veut pas l’admettre, c’est stupide. Faire semblant de rien est pire encore!
    Pour ma part, après la video de Steve Burke, j’ai décidé de ne pas acheter ce modèle.

    Répondre
  • 14 septembre 2021 - 14 h 01 min

    @Pierre:

    Cher Pierre

    -> Rien ne vous force a lire un billet trop long, l’abonnement est au même prix.

    -> C’est bien mal connaitre le marché des fabricants OEM Chinois que d’écrire ce message. Les sessions de montage de machines ne durent en général que quelques jours avec une chaine d’assemblage de 60 ou 120 personnes qui peuvent sortir 500 ou 600 machines jour. Les productions de ces engins ne sont pas des milliers et des milliers de pièces mais des fabrications plus sobres avec 1500 ou 2000 unités par modèle. Quitte a relancer la machine si le modèle se vend bien et si les pièces sont disponibles. Ce qui ne sera pas forcément le cas sur cet engin avec un Ryzen difficile a obtenir.

    Mais pour comprendre cela il faut avoir un peu d’expérience et ne pas projeter ses fantasmes sur le marché en imaginant que Minisforum est équivalent à un Lenovo ou un HP qui vont produire des machines par lots de 50 000 pièces pour une distribution internationale…

    -> Les réponses reçues par les youtubeurs sont classiques de ce schéma que j’explique dans le billet. A savoir que la tête de Minisforum, aka le marketing et les ingés, ne voient pas le materiel en cours de production. Il est fabriqué par un sous traitant. Et quand Steve indique qu’il lui a fallu du temps pour savoir si le second modèle était bien équipé de métal liquide cela illustre fort bien ce propos. Les gens du management de Minisforum (enfin de Beststar puisque Minisforum est une sous marque de Beststar…) n’avaient pas vu les machines expédiées qui sont partie de l’entrepôt de l’usine d’assemblage directement vers le vidéaste. Pour pouvoir répondre il a donc fallu un peu de temps, histoire de comprendre vraiment ce qui avait été envoyé…

    -> La vidéo en fin de billet montre que oui, les assembleurs ont trouvé comment appliquer correctement le métal liquide sur les processeurs. Ce n’est pas sorcier et si un simple particulier y arrive, une usine spécialisée doit pouvoir également y parvenir. Ce n’était juste pas dans les habitudes de celle-ci. Ce qui est logique puisque c’est à mon sens le premier MiniPC noname a proposer cette option.

    -> Je n’ai pas besoin d’un PC de test pour lire les éléments mis en avant par la marque sur son site début aout. Il suffit de savoir… lire. Quand Minisforum indiquait “fibre de carbone” et “métal liquide” sur sa fiche produit pour la présentation du HX90, je n’ai pas relayé ces éléments. Pourquoi ? Parce que omettre ces éléments n’était pas très grave alors puisque les produits n’étaient pas commercialisés. Les ajouter alors que j’avais des gros doutes sur la réalité de ces choix me paraissait bien plus problématique.

    Choisir de les omettre n’a rien d’un subterfuge ou d’un tour de passe passe, tout le monde n’a pas la même logique que vous. Je ne cherche ni à séduire ni a me faire mousser et au contraire de vous, j’aurais tout à y perdre puisque je signe mes billets. C’est simplement un moyen simple de ne pas induire en erreur les lecteurs. Le fait que un mois plus tard les testeurs reçoivent un produit ayant ni fibre de carbone, ni métal liquide à l’intérieur m’aura finalement rendu raison. L’omission était plus sage… Quitte à ce que Minisforum finisse par produire un engin qui, au final aura bien ces éléments à bord pour leur commercialisation.

    En attendant, je ne me suis pas trompé, j’ai choisi d’écarter ces éléments que je jugeais problématiques de mon billet. Je ne croyais pas en ces éléments début Août. Mi Septembre, le temps m’aura donné raison.
    Si vous appelez cela une erreur cela suppose qu’en amont j’aurais du écrire exactement tout ce que le constructeur disait. Croire à 100% tous les éléments marketing des constructeurs quand ils publient quelque chose c’est à mon avis ici que serait l’erreur.

    Votre logique consiste à dire que si Minisforum avait indiqué que les performances de l’engin étaient meilleures que celles d’un Ryzen 9 5950X tout en faisant zéro bruit, j’aurais du l’écrire ? Pardon mais c’est idiot. Je préfère conserver un regard critique sur les publications. Cela n’est en rien faire semblant, c’est simplement éviter de transformer un blog en une collection de copiés collés de communiqués de presse.

    Répondre
  • 14 septembre 2021 - 15 h 58 min
  • 14 septembre 2021 - 16 h 01 min
  • 14 septembre 2021 - 16 h 10 min

    @STEPHANE TORRES et @MrBig: Oui, réponse à moitié satisfaisante… peut être même un peu moins. Le “Drop test” de MiniPC ça n’est pas vraiment pratiqué. Les marque ne font ça que pour les portables. Il y’en a parfois pour valider des conditions de transport… Mais un drop test en carton de protection et un drop test en machine nue ce n’est pas du tout la même chose. Je pense qu’ils ont raté leur application de Liquid Metal et qu’ils ont envoyé les samples qu’ils pouvaient en priant.

    La réponse sur la présence de Liquid Metal sur les versions commerciales est plausible, les machines seront bien équipées de cette manière à la sortie.

    Par contre la “fibre de carbone” noyée dans le plastique c’est juste une blague de leur part, cela n’a aucun intérêt. Pas d’un point de vue structurel d’une part… parce que la fibre de carbone n’a de force que lorsque elle est tendue. Sinon autant mettre de la paille ou du chanvres.

    Ensuite et surtout parce que Minisforum parlait de conductivité thermique du carbone. Une conductivité qui sera inutile une fois noyée dans la masse de plastique.

    Un peu décevant, à leur place je ferais un changement sur leur présentation technique + un email aux gens ayant précommandé pour expliquer de quoi il en retourne et proposer un remboursement éventuel. Je vais d’ailleurs leur envoyer un petit mail de ce pas.

    Répondre
  • 14 septembre 2021 - 20 h 09 min

    @Pierre Lecourt:
    c’est clair que ça ne va pas, et merci pour ce long billet que j’ai pris le temps de lire tranquillement…

    Répondre
  • 14 septembre 2021 - 23 h 26 min

    @Pierre Lecourt: Pour ma part j’ai déjà reçu le mien semaine dernière. Du coup comment on peut vérifier cette histoire de métal liquide ?

    Répondre
  • 15 septembre 2021 - 0 h 35 min

    @Ptitlutin: C’est très difficile ! Il faut enlever le dissipateur du processeur et ce n’est pas forcément une bonne idée de le faire. Regarde les températures du processeur à l’usage et vérifie si il pose problème. Regarde également si tu as des traces ou des gouttelettes métalliques comme dans la vidéo sur les composants.

    Répondre
  • 15 septembre 2021 - 12 h 01 min

    @Pierre Lecourt: Arf ca va pas être simple lol. Bon je peux checker oui pour les gouttelettes. Enlever le dissipateur, c’est clair que c’est pas la bonne idée. Va falloir voir en usage. Sauf que je pensais pas l’avoir si tôt, j’ai pris en barebone, j’ai pas encore acheté la RAM (j’ai déjà un SSD). Donc à suivre, j’essaierais de penser à réactualiser mon utilisation ici. Merci.

    Répondre
  • 15 septembre 2021 - 12 h 29 min

    Je commençais justement à me demander ce que valait cette marque chinoise, qui sort énormément de produits et qui fait de plus en plus parler d’elle, mais qui semblait encore bien trop jeune pour avoir une réputation solide.
    Bin je suis maintenant fixé.

    Répondre
  • 15 septembre 2021 - 13 h 53 min

    @TiTi: Exigeant est celui qui juge les autres uniquement sur leurs fautes et non pas sur leur œuvre.

    Répondre
  • dom
    15 septembre 2021 - 19 h 15 min

    J’avais des doutes sur ce modèle, “trop puissant pour être honnête”. Je regrette pas avec ce que je viens de lire
    J’étais en train de me dire que j’allais voir toujours chez Minisforum pour leur ElitiMini X500, mais au final je suis calmé aussi car un doute soudain s’installe … :(
    Au final quoi acheter comme modèle de mini-machines avec un Ryzen 7 de 3è génération qui tienne vraiment la route ????
    Merci ;-)

    Répondre
  • 16 septembre 2021 - 16 h 29 min

    SUNSLICE fabricant europeen de panneau solaire utilise du carbone sur certains de ses produits et a précisé qu’il est difficile encore actuellement de recycler du carbone .
    Alors utiliser du carbone pour un produit ayant une forme spécifique et qui sera jeté au bout de 5 ans …c’est n’importe quoi .
    Autant utiliser de l’aluminium .

    Répondre
  • 18 septembre 2021 - 18 h 27 min

    @dom: Alors je viens de mettre en place SSD et RAM. Et de faire l’installation de Win10 et de Debian 11 en dual boot. Et Ca roule très bien.
    Alors il n’y a peut-être pas le métal liquide (mais peut-être que si), et ce n’est pas des panneaux en vraie fibre de carbone, mais le reste de la fiche technique reste solide.
    Donc au final peut-être un peu cher sans la fibre carbone, et si il n’y a pas de métal liquide, mais cela reste un très bon mini PC.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *