Jawbone stoppe son activité : Splendeurs et misères des Wearables

Jawbone n’est plus, la société spécialisée dans les bracelets connectés destinés au fitness semble avoir raccroché les gants. En liquidation, elle ne fournira plus de nouveautés mais devrait tout de même s’occuper du SAV de ses engins.

Jawbone a eu la cote. Deux fois. La marque a d’abord été remarquée pour la qualité de ses enceintes audio Bluetooth avant de se tourner vers le monde des wearables avec des bracelets connectés. Des bracelets qui se démarquaient par leur esthétique travaillée et qui pouvaient se porter comme des bijoux.

Jawbone

Mais Jawbone a également connu pas mal d’échecs et de problèmes. Le principal a été une mauvaise interprétation du marché des wearables. Ces objets connectés à porter sur soi et qui sont censés vous aider à prendre en compte votre rythme cardiaque ou calculer la distance que vous  parcourez chaque jour.

Si vous retournez quelques années en arrière, vous pourrez retrouver des papiers sur la folie des Wearables et le marché potentiel de centaines de millions d’utilisateurs qu’il représentait alors. Problème, ce marché a été largement sur évalué et on en voit aujourd’hui les conséquences.

Jawbone

Les montres connectées n’ont plus la côte, l’ont t-elles jamais eue d’ailleurs ? Les bracelets connectés sont des gadgets qui n’ont séduit qu’un minuscule microcosme. En 2015 en France, la moitié des bracelets connectés vendus l’ont été en région Parisienne et un quart du volume sur la seule période de Décembre, comme cadeau de Noël. Les papas Geeks ou replets ou les deux ont donc reçu un bracelet connecté pour suivre leur activité physique. Un cadeau comme un autre mais qui a probablement dopé artificiellement le marché.

Combien de ces bracelets ont fini par ne plus quitter la maison après quelques semaines ? Si 50% des 400 000 bracelets vendus ont été achetés en région Parisienne, l’idée d’une mode et d’une conformation semble évidente plutôt qu’un engouement plus général. Le fait que le reste des ventes connaisse des épicentres dans les grandes agglomérations montre que là encore ce que le marché a analysé comme un usage était en réalité une mode.

Jawbone

Résultat des courses, les bracelets connectés ne se vendent plus autant et comme ce sont des objets qui durent, les rares qui en ont un réel usage ont tendance à les conserver longtemps. Idem pour les montres connectées et autres Wearables. L’eldorado promis n’est pas là et les officines des entreprises qui ont investit là dedans finissent par former une ville Fantôme.

Pour Jawbone c’est assez abrupt, la marque se transforme en une nouvelle société baptisée Jawbone Health Hub. Son PDG en reprend les rennes et la maque va changer d’orientation pour capitaliser sur ses brevets : Le marché professionnel des capteurs de santé. La nouvelle société fournira des solutions matérielles et logicielles pour les professionnels de santé et les entreprises qui fabriquent des outils de ce type.

Android Wear

Avec un Android Wear 2.0 à la traîne dans beaucoup de produits pourtant annoncés comme compatibles, on sent que le marché n’est plus vraiment intéressé par ces produits aux ventes décevantes malgré un assez lourd investissement en Recherche et Développement.

Les Wearables c’est terminé ? Peut être pas, il est probable que les engins subissent encore une fois un scénario classique d’une non adéquation des besoins et du materiel disponible. Comme pour la tablette. Beaucoup d’engins sont sortis avant l’iPad mais aucun n’a eu son succès. Si il est facile de croire que c’est le logo de la Pomme qui a permis à cet iPad de devenir un best-seller. La vérité est plus probablement que les tablettes précédentes n’avaient ni un système ni un matériel adapté à ce format.

Jawbone

Les montres et autres wearables sont probablement dans un scénario identique : Lorsque les montres pourront tenir plus de 48 heures sans recharge et que les capteurs seront parfaitement intégrés dedans, le temps sera alors venu d’y réfléchir à nouveau. En attendant, ces outils sont souvent que l’ombre de leur potentiel réel.

Source : The Verge

Vous pouvez télécharger Splendeurs et misères des courtisanes de ce brave Honoré de Balzac gratuitement en suivant ce lien.

21 commentaires sur ce sujet.
  • 7 juillet 2017 - 14 h 05 min

    Pour les marketteux et les afficheurs se fut un véritable succès.
    Les pigeons ne sont pas toujours le client final.

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 14 h 45 min

    Perso, un traqueur d’activité assortie d’une “notiwatch” me va très bien. J’utilise d’ailleurs des montres connectées depuis les premières Sony MBW (avec un téléphone windows mobile).

    Les applications sur la montre pourquoi pas, mais je trouve que c’est plus pour rajouter de la compatibilité dans les notification que pour réellement déporter l’écran du téléphone. L’autre point clé, c’est l’autonomie. Une recharge journalière est assez contraignante. Et pour ceux qui partent en vacances ou en randonné, c’est l’obligation de prendre des mesures supplémentaire pour en profiter.

    J’attendais de pied ferme la Pebble 2, et je pensais vraiment qu’elle avait un fort potentiel… L’histoire a montré que même un (plutôt) bon produit aurait du mal sur ce marché.

    L’autre point c’est la fiabilité. J’ai eu un Jawbone. Il a rendu l’âme en quelque mois. Remplacé par un Fitbit Surge, j’ai changé 4 fois le bracelet en SAV en 2 ans.

    Je pense personnellement qu’il y a un potentiel sur le marché, cependant pas comme certains acteurs le pense. Le bracelet doit se concentrer sur les fonctionnalités principales: Notification et tracking. Avec une bonne autonomie et une bonne fiabilité. Et c’est notamment sur le coaching qu’il y a faire, pas forcément un éventuel AppStore.

    Après par sur que ça finisse par décoller. Il y a eu beaucoup d’échecs déjà et je pense que les fabriquant vont être découragés

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 15 h 28 min

    je confirme la vision de nahl.
    j’ai un mi band 2, je m’en sers de tracking pour le sommeil, comme montre, comme reveil silencieux et comme “sonnerie/notification” pour le telephone.
    et l’option beta “perte de liaison avec le smartphone” me permet de ne pas oublier mon smartphone.
    il tient 2 semaines sans recharge et je peux changer le bracelet pour 2/3 euros.
    c’est pratique donc ma copine a le sien aussi.

    ca m’a couté 20€ et je n’ai pas besoin de plus, ca ne vaut pas plus…
    donc oui ceux qui pensaient se faire de l’argent avec, ils se sont un peu loupés.

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 17 h 54 min

    @le_butch:

    Hello Le_butch

    J’ai bien regardé du côté de Xiaomi, mais pour le tracking j’ai regretté:
    – L’interface de gestion des données
    – L’absence de suivi cardiaque continue
    Je suis donc resté avec Fitbit pour l’instant

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 18 h 51 min

    Pour ce qui est des montres connectées je suis d’accord avec toi. D’ailleurs, le roi de la montre (swatch) continue à prendre son temps pour sortir la sienne. Ils annoncent la date de fin 2018 pour la sortie de leur première montre connectée (sur la marque tissot si mes souvenirs sont bons). Le but premier du patron c’est une montre avec 6 mois d’autonomie.

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 18 h 58 min

    @wanou: On entend encore le rire des horlogers rebondir en écho dans les montagnes Suisses quand certains avaient annoncé leur mort à la sortie des premières montres connectées…

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 20 h 29 min

    @le_butch: 2 semaines seulement ? Le miens tiens facilement 4… Mais bon, je le sollicite peut être moins…
    Le seul reproche du mi band 2, c est l absence de lisibilité en plein soleil
    Et chez moi, on est trois a en être équipé ☺

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 20 h 31 min

    @wanou: Tissot… Ca va tousser question tarif…

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 20 h 33 min

    @Pierre Lecourt:

    Quand on pense à des montres mécaniques automatiques à quelques dizaines d’euros qui ont une autonomie à peu près aussi longue que leur porteur sera envie. Quel génie humain tout de même !

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 20 h 34 min
  • Wam
    7 juillet 2017 - 20 h 36 min

    Le top la garmin quatix 3.
    J ai eu plusieurs montre avant et hormis la omate qui faisait smartphone 3G (étanche avec une super autonomie) j ai souvent été déçu. La omate je l ai gardé 2 ans jusqu’à ce que le joint étanche de carte sim lache et qu elle prenne l’eau…
    La quatix 3 vraiment top, depuis 5 mois au poignet et super autonomie, étanche et robuste. Super robuste d’ailleurs car je l’enlève jamais même pour bricoler , elle taper des murs des angles etc… Solide l’ecran et pas une rayure. Ce qu aurais du être la montre à la pomme 🍎 lol

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 21 h 38 min

    Pour moi c’est le prix qui a freiné l’adoption. Quand un miband fait moins de 20€ ca se vend par palettes, alors qu’un jawbone à 70€ pour pas beaucoup plus de fonctionnalité annoncés ca se vend pas.
    En France xiaomi ne vend pas de miband ET les bon produit a bas prix n’existent pas, donc le marché est ce qu’il est.
    Pour les montres le soucis c’est l’usage, l’autonomie, le prix et le design, je ne sait même pas comment, avec tous ces défauts, quelqu’un a pu y croire en l’état!
    Après c’est aussi le marché qui s’ajuste, les ventes ne peuvent êtes infinies et les produit ont une forte durée de vie donc il est normal que ca se tasse, comme pour les tablettes et les PC.
    Tout cela est normal ce qui est anormal c’est de tenter de faire croire le contraire.

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 21 h 59 min

    Victorinox avaient essayé un peu de s’y mettre avec ces objets pour control freaks, mais ça ressemblait plus à un service à fondue savoyarde qu’a une montre

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 22 h 16 min

    il y a un probleme. pourquoi acheter un tracker, alors que les telephones dans une poche, peut le faire, connaitre le nombre de pas, cardiaque avec une bonne application…

    les montres connecté?
    les telephones font la meme chose, l’un est au poignet, et l’autre dans la poche, sac, ou ailleur…

    pourquoi avoir deux produits qui font la meme chose…

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 22 h 31 min

    @le_butch: Je partage complètement. Je regardais ce marché de loin attendant que sorte quelque chose qui en plus de faire tracker d’activité :
    – donne l’heure,
    – aie une autonomie qui dépasse franchement la semaine,
    et idéalement :
    – puisse vibrer pour les appels, SMS et rappels d’agenda,
    – et mesurer le rythme cardiaque
    et au prix d’une montre “correcte”.
    Avec le Mi band 2 j’ai tout ça pour 20€ !

    Avec une telle base de comparaison, seuls les vrais geeks ou happy few investissent plus de 100 ou 200 € voire plus pour une montre connectée haut de gamme.

    Pour être tatillon, on pourrait encore améliorer un peu le Mi band 2 :
    – le capteur cardiaque est sensible à la position de la montre, et perd souvent le suivi en “activité”,
    – et je trouve qu’en cas de notification, la durée d’affichage de l’icône est vraiment courte. pour peu que la montre soit sous la manche, le temps de la soulever, l’écran est déjà éteint. Idéalement il faudrait que lorsqu’on touche le “bouton” après une notification, il réaffiche l’icône quelques secondes avant de passer à l’heure. Une idée pour une prochaine version de firmware ?

    Répondre
  • 8 juillet 2017 - 3 h 53 min

    Pour avoir des options en plus pour le Mi Band tel rythme cardiaque continu notamment, mais aussi réveil au meilleur moment, timer…

    Je vous conseille l’App payante mais indispensable Mi Band Tool

    Répondre
  • 8 juillet 2017 - 10 h 32 min

    tiens, je ne savais pas qu’ils existaient toujours, je les croyais disparus avec la fin des enceintes Jambox!

    Répondre
  • 8 juillet 2017 - 10 h 58 min

    On m’a offert le Fitbit Charge 2 (sinon, j’allais acheter un miband 2) et il reste scotché à mon poignet depuis 6 mois. Je n’ai pas activé les notifications, car je le destine uniquement à l’aspect fitness et que les alertes qui vous transforment en chien de Pavlov, très peu pour moi.

    L’ergonomie est bonne. L’analyse du sommeil est franchement détaillée et intéressante. L’autonomie de 5 jours (j’ai pas poussé plus loin) est acceptable. La synchro est parfois un peu longue (plusieurs minutes) si je ne la fait pas régulièrement.

    Seul bémol pour moi, l’éclairage de l’écran qui se déclenche parfois la nuit dans la face de Madame…

    C’est donc un bon produit…mais assez couteux quand même (d’où l’intérêt du Mi band 2).

    Le problème des wearables c’est celui de tous les gadgets: ils coutent assez cher et sont jetables. Batterie=durée de vie limitée et programmée pour mourir à la sortie de la nouvelle génération.

    Au final, toutes ces merdes font travailler des ingénieurs et des usines chinoises, mais finissent dans nos poubelles et ne sont pas recyclables. Sans compter notre vie privée, car les informations sont nombreuses et détaillées (sms, gps, habitudes de vie) mais pour notre intérêt, bien sûr.

    Répondre
  • 8 juillet 2017 - 11 h 05 min

    @wanou: Si pour toi, mettre 500 euros dans une montre automatique ou manuelle, c’est pas cher, d’accord. Disons que ça reste couteux, alors.

    Tissot est monté en gamme de prix. Il y a 10 ans, une TR50 valait 300 euros…Aujourd’hui, c’est minimum le double…Rien ne justifie une telle hausse, sauf la gestion de la marque et de l’image qu’elle véhicule.

    Après, je suis d’accord que garder une montre de cette qualité pendant 20 ans, c’est économique, au final.

    Pas d’obsolescence programmée…ça change.

    Répondre
  • 9 juillet 2017 - 9 h 21 min

    @brousse.ouillisse:

    Le Franc Suisse a augmenté de 30% par rapport à il y a 10 ans sans compter l’augmentation normal des coûts (2% du coût salarial par an, augmentation du prix des matières premières, …) Donc une augmentation du prix de 50% en 10 ans c’est pas déconnant.

    Répondre
  • 11 juillet 2017 - 11 h 41 min

    @Nahl:
    “– L’absence de suivi cardiaque continue”
    la mise a jour d octobre 2016 l’a activée pendant le mode running.
    c’est a ce moment que j’ai pu l’acheter pour ma douce qui elle court et fait son suivi cardiaque (contrairement a moi)

    @wanou:
    ” Le miens tiens facilement 4″
    peut etre que c’est du au fait que le mien ai la rare option “deconnection du smartphone” (grace a une version beta de l’app trouvée sur le net, et quand il s’est mis a jour ensuite par les app officielle l’option a disparu dans le menu mais c’est conservée dans le bracelet) ce qui fait qu’il communique vraiment tout le temps avec le smartphone et vibre/s’allume quand je perd mon smartphone (cad tout le temps haha)
    note que j’ai dis 2 semaines parce qu’apres 2 semaine je ne me souviens pas si c’est 2 semaines ou 3 ou 4 :-D je ne fais qu’un faible suivi, je suis plus fautif que le bracelet :-/

    @brico:
    ” Idéalement il faudrait que lorsqu’on touche le “bouton” après une notification, il réaffiche l’icône quelques secondes avant de passer à l’heure”
    je pensais exactement a cela ou meme juste le choix de la duree d’affichage.
    c’est vrai que c’est gavant

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *