Firefly EC-I3588J : un véritable MiniPC sous Rockchip RK3588

Le Firefly EC-I3588J reprend à son compte la carte mère que la marque présentait en mars dernier dans une proposition plus complète et aboutie de MiniPC.

Rien de révolutionnaire dans cette offre, le Firefly EC-I3588J est surtout un boitier adapté à la carte mère Firefly ITX-3588J lancé début mars. Une offre qui n’a donc rien de vraiment révolutionnaire puisque la dite carte reprend le format standard Mini-ITX.

L’offre Firefly EC-I3588J est sans doute une réponse à des demandes de la part d’acheteurs qui ne veulent pas commander des pièces détachées à droite ou à gauche pour laisser leurs ingénieurs-développeurs faire joujou assembler des machines. Commander des engins complets et pré-assemblés est souvent vu d’un très bon oeil par les services informatiques.

La machine se distingue néanmoins par la proposition d’un boitier dont une face est couverte d’un panneau translucide. De telle sorte que l’on puisse admirer les très beaux composants internes. Cela a l’air stupide au premier abord mais je pense que c’est un très bon choix de la part du constructeur. Les clients potentiels de ce type de solution seront ravis de pouvoir montrer qu’il ne s’agit pas d’un PC comme les autres. Autant les particuliers que les professionnels qui vont chercher à valider leurs développements sur cette solution alternative.

Le Firefly EC-I3588J sera capable de faire tourner des solutions Linux (Ubuntu, Debian, BuildRoot) ou Android 12 et vont viser des solutions type serveur, gestionnaire de vidéos, machines learning ou des machines orientées Edge Computing. Je soupçonne une bonne part de la clientèle pro de ces engins d’investir dans ces solutions pour valider leurs développements autour des puces Rockchip avant de laisser leur client final concevoir ses propres cartes sous RK3588.

La connectique correspond donc, évidemment, à la proposition de la carte mère et le tout entre dans un format de 20 cm de large comme de profondeur pour 8.5 cm d’épaisseur. Le poids total de l’engin est de 1.3 Kg. Pas encore de prix ou de disponibilité pour le moment.

Firefly ITX-3588J : une carte Mini ITX sous Rockchip RK3588

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

14 commentaires sur ce sujet.
  • 26 avril 2022 - 12 h 58 min

    Hello, le boîtier est super sympa je trouve. Le tout semble très intéressant et complet. Seules questions :
    sur cette image on peut voir que le slot à côté du SoC est occupé par une sorte de carte graphique.
    1. Quelqu’un pourrait-il confirmer cela ?
    2. Si oui, quelle carte graphique serait compatible et pour quelle raison (étant donné que le SoC contient déjà une partie graphique et un NPU) ?

    Remarque : sur la même photo, on peut voir quelque chose comme un disque dur ou SSD SATA posé à la verticale (plaqué contre la face avant). On peut aussi voir qu’il existe des emplacement de vis potentiellement pour visser ces disques durs. Cela mérite de vérifier mais si c’est le cas, alors le boîtier serait très bien pensé (laissant admirer la carte mère tout en ayant pas mal de connectique).

    Merci !

    Répondre
  • 26 avril 2022 - 13 h 13 min

    https://liliputing.com/wp-content/uploads/2022/04/EC-I3588J_03.jpg

    d’apres l’image le SOC est sur une carte module, donc possible de changer de SOC facilement.
    Non, c’est le support module 4G/5G ou le connecteur M.2 2242 SSD

    Tres bonne configuration assez musclé…
    Malheureusement je suis un Windows Addict,

    j’aimerais voir windows sur ce genre de machine….

    Répondre
  • Mck
    26 avril 2022 - 15 h 03 min

    Ca pourrait être pas mal pour faire un routeur pour la maison (PFSense par exemple) ; pour une fois qu’une carte a 2 ports gigabit… A voir en fonction du prix.

    Répondre
  • 26 avril 2022 - 15 h 03 min

    @haze: aaaah pas mal l’idée du module ! Donc on pourrait changer de SoC et de RAM avec ça ? Faudrait voir si la variété de l’offre des modules existe bien.

    Pour les supports module M.2 type 4G/5G et SSD, ils sont dispo sur cette image, respectivement au endroits numérotés 14 et 15.

    Pas mal du tout ce Firefly.

    Répondre
  • Mck
    26 avril 2022 - 15 h 38 min
  • Luc
    26 avril 2022 - 18 h 31 min

    @Mck: ah merci pour le lien. Par contre, ce n’est que pour la carte mère seule et c’est 459 dollars (en promo) dans sa version la plus simple.

    Répondre
  • Mck
    26 avril 2022 - 18 h 48 min

    Effectivement, j’ai commenté un peu vite mais c’était bien la carte mère que je voulais montrer.
    La machine en elle même est dispo sur le même site : https://www.firefly.store/goods.php?id=165
    Je me suis inscrit pour voir les frais de ports, ca refroidit direct y’a que Fedex et c’est 110$.
    La machine en elle même c’est 539$ avec 4GB/32GB ou 639$ avec 8GB/64GB. Pas donné du coup.
    Et sur la boutique on voit également qu’il y’a des Core Board, donc on peut supposer que le SoC pourra être changé. https://www.firefly.store/category.php?id=3

    Répondre
  • 26 avril 2022 - 19 h 41 min

    @Mck: Oui c’est clairement a visée pro pour le moment.

    Répondre
  • 27 avril 2022 - 9 h 59 min

    y’a tellement de petites machines comme ça que je me dis pourquoi ne pas faire un tableau triable avec les specs de chacun, le prix de lancement et le dernier prix connu avec et sans promo afin de pouvoir mieux comparer et choisir selon ses besoins et son budget

    Répondre
  • Luc
    27 avril 2022 - 11 h 10 min

    Le prix est un peu élevé mais sans être délirant non plus.
    Mais plus que l’investissement, c’est plutôt d’arriver à faire fonctionner tout cela sous Linux qui destine cette machine à des utilisateurs chevronnés.

    Il ne faudra pas trop compter sur Rockchip, la page
    http://opensource.rock-chips.com/ ne cite pas le rk3588 (ni les 3566 et 3568 d’ailleurs) et les noyaux proposés pour les vieilles puces rk3399 ou rk3288 est le 4.14 !

    Tout le portage sur la branche mainline est assuré par la communauté.

    Je suis quand même impatient de voir de quoi est capable le rk3588 et on a là une bien jolie machine.

    Répondre
  • 27 avril 2022 - 13 h 29 min

    @Murice: Très bonne idée, quelle plateforme allez vous utiliser ?

    Répondre
  • 4 mai 2022 - 1 h 49 min
  • 4 mai 2022 - 8 h 41 min

    @gob33: Mettre une carte mère Mini ITX dans un boitier Mini ITX n’a rien de révolutionnaire non. C’est fait pour. Les performances de la dite carte on en a parlé sur le billet qui parlait de la carte en elle même.

    Répondre
  • Luc
    5 mai 2022 - 10 h 11 min

    @gob33: merci pour le lien.
    Je suis très agréablement surpris par cette vidéo, je n’aurais pas pensé que le support de Linux soit déjà si avancé. Bien que l’auteur se concentre essentiellement sur le rendu des vidéos et le jeu, il semble bien y avoir un système stable et fonctionnel.
    Hâte de voir d’autres vidéos / bancs d’essais plus approfondis de la machine.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *