Minisforum Deskmini DMAF5 : la révolution MiniPC va commencer

Minisforum va lancer un MiniPC sous processeur AMD Ryzen 5 3550H, le Deskmini DMAF5. Cette machine préfigure l’arrivée sur ce marché des puces de la marque et risque de bouleverser pas mal d’idées préconçues sur le format.

Le Deskmini DMAF5 est un MiniPC qui ressemble à beaucoup d’autres. Un boitier compact de 12 cm de large comme de profondeur pour 5.1 cm d’épaisseur. Une machine d’apparence très classique avec une intégration habituelle. Un peu trop habituelle même comme on le verra plus tard.

Ryzen 5 3550H

Ce qui change la donne ici, c’est l’équipement interne de la machine. L’emploi d’un processeur AMD Ryzen 5 3550H. Une puce quadruple coeurs et octuple threads cadencée de 2.1 à 3.7 GHz. Un circuit qui embarque également un chipset Radeon Vega 8 lui même cadencé à 1.2 GHz. Ce processeur offre des performances plus que convaincante. Il permet de piloter tous les usages d’un PC familial classique. Bureautique et surf bien sûr mais également jeu 3D, création 2D, montage vidéo et conception comme impression 3D. Mieux, ce type de processeur s’avère très confortable dans ces usages ce qui lui permettra de remplacer totalement un PC moyen tour classique. Non pas un PC de joueur ou une station sur mesure évoluée mais plutôt le PC de supermarché ou la machine qui reste en place chez vous pour les usages du quotidien.

Ryzen 5 3550H
Avec cette base de compétence, le Deskmini DMAF5 propose deux formules de mémoire et de stockage : 8 Go de DDR4-2400 sur  un slot de mémoire vive (sans gestion double canal donc) ou 16 Go de même type sur les deux slots. Accompagnant cette mémoire vive on retrouvera un stockage SSD SATA 3.0 en format M.2 2280. Une déception pour cet engin qui aurait gagné a choisir une version PCIe NVMe plus rapide. Un second emplacement 2.5″ SATA 3.0 est également accessible pour faire évoluer la machine.

Mais ce n’est pas tout, l’engin propose un module Wifi M.2 2230 au format 802.11AX ou Wifi6 pour des débits ultra rapides. Associé à un module Bluetooth 5.0 cette carte Wifi est également complétée par non pas un mais deux ports Ethernet Gigabit. La machine pourra donc piloter deux réseaux filaires indépendants.

Deskmini DMAF5

Le reste de la connectique comporte une sortie HDMI 2.0 et un DisplayPort, les deux étant capables d’afficher un signal UltraHD à 60 Hz sans problème. Le Deskmini DMAF5 propose également une sortie USB Type-C avec prise en charge d’une sortie vidéo DisplayPort pouvant sortir le même type de signal. Le MiniPC pourra donc facilement piloter trois écrans 4K. Quatre ports USB 3.1 Type-A sont également présents ainsi qu’un port jack combinant casque et micro. Un petit microphone est également présent à l’avant ainsi qu’un capteur infrarouge, le bouton de démarrage et une petite LED témoin d’activité. L’engin fonctionne sous Windows 10 Pro.

Deskmini DMAF5

Cette machine est importante car elle marque un changement, une bascule en terme de performances sur un MiniPC “noname”. Cela fait longtemps qu’Intel propose des NUC avec ce niveau de performances ou des solutions encore supérieures avec ses Skull Canyon ou ses Hades Canyon. Malheureusement les tarifs de ces engins les rendent difficilement accessibles. L’arrivée de ce type de processeur Ryzen devrait donc changer la donne.

Le modèle 8/256 Go du Deskmini DMAF5 sera mis en vente en financement participatif sur Indiegogo à partir de 399$ pour les premiers modèles, probablement assez peu de pièces pour les “early bakers” avant d’augmenter de tarif. La version 16/512 Go sera proposée à 529$ dans les mêmes conditions. Cela n’est pas spécialement donné mais avec la performance annoncée, cela serait un investissement ayant beaucoup de sens.

Pardon pour la bande son

Pourtant, il ne faut pas acheter ce Deskmini DMAF5, du moins pas dans ces conditions.

Je m’en vais maintenant tempérer nos ardeurs. Si sur le papier le Deskmini DMAF5 est une super machine, le mode de financement et les tarifs demandés, en plus de sa réalisation techniques, ne me satisfont pas.

Commençons par le fait que l’engin soit distribué sur Indiegogo. Pour bien comprendre mon propos, outre le fait que Indiegogo est une plateforme problématique, il faut bien comprendre qui est Minisforum. Il s’agit, comme beaucoup d’autres marques de ce type, d’une sous marque revendeur “fabless”. Cela veut dire qu’ils ne fabriquent rien, ils se contentent de piocher dans le catalogue mis à disposition par des fabricants OEM et de choisir les composants a intégrer. En clair ils partent sur une solution prémâchée par un tiers qui va fabriquer le produit, choisissent le montant de mémoire vive, de stockage, la carte wifi a embarquer et, parfois, la forme de la coque. Le fabricant leur donne alors un prix qu’ils vont prendre en compte avant de proposer leur machine à la vente. Minisforum appartient à BESTSTAR TECH, une société de Hong Kong qui détient également une autre marque que l’on connait bien : Kodlix.

Ce type de fonctionnement n’a rien d’anormal ou de particulier, c’est même la règle pour nombre de marques de MiniPC : Vorke, Beelink, Chuwi, Kodlix, T-Bao, Hystou, Partaker, Nvisen et bien d’autres. La grande question est donc liée non pas à leur mode de fonctionnement mais au pourquoi un recours au financement participatif ? La réponse est simple, trouver de l’argent auprès des internautes plutôt que de devoir contracter un emprunt auprès d’une banque pour financer le lancement de la production chez le  vrai fabriquant. Est-ce là l’innovation promise par le système de financement participatif ? Non, loin de là, cela se rapproche au mieux à un achat groupé. En faisant ce choix d’Indiegogo la marque Minisforum fait disparaitre tout risque financier. Est-ce qu’en échange la marque fait un vrai cadeau aux participants ? Pas vraiment. La baisse de prix à 399/529$ pour les premiers acheteurs n’est pas énorme1.

Qu’est ce que gagne l’internaute en échange ? Outre le risque de commande sur Indiegogo et de ne jamais être livré ? Zéro SAV, les acheteurs en financement participatif sont des investisseurs et non pas des clients, la marque n’a pas a leur fournir le moindre suivi logiciel ou materiel. Dès réception de leur machine le contrat est rempli. Même si l’engin ne fonctionne pas ou pose de gros soucis techniques dans le futur.

Deuxième raison pour laquelle il ne faut pas acheter ce Deskmini DMAF5 en financement participatif ? Son prix en magasin sera probablement identique et disponible au même moment que la livraison des premiers PC réservés via Indiegogo. Cette règle se retrouve à chaque fois confirmée sur ce marché particulier. Quand le MiniPC est enfin disponible pour ceux qui le réservent avec un financement de ce type, il est également en stock en magasin… Au même prix voir très souvent moins cher à l’achat direct pour son lancement grâce à des codes promos. Les “investisseurs” n’ont donc aucun avantage a avancer leur argent. Il arrive même que des clients lambdas soient finalement livrés en même temps ou avant les “bakers”.

Ceci pour une bonne raison, le but de ce type de campagne de financement est plus marketing et financier qu’autre chose. La marque veut promouvoir son MiniPC et elle sait très bien l’effet viral que peut avoir ce type de système sur le marché. Dans le même temps elle récupère des informations pertinentes sur l’attrait de l’engin pour le public. Si le financement participatif marche fort, ils auront un argument de poids a faire valoir aux revendeurs pour qu’ils pré-commandent également de plus grosses quantités de machines. Ces grosses quantités sont plus faciles a livrer que d’assurer la livraison de centaines de colis à des adresses différentes à travers le monde. L’usine livre donc en premier les revendeurs…

Enfin, je ne suis pas sûr de la pertinence du produit ni de sa rareté à moyen terme. Pas sûr non plus que Minisforum ait fait les meilleurs choix ni qu’il ait le meilleur tarif pour cet engin.

Comme je vous le disais Minisforum ne fabrique pas ces PC, si ils apparaissent aujourd’hui sur le marché, c’est parce que la solution est apparue chez un fabriquant. En d’autres termes TOUTES les marques de MiniPC ont dans les mains un catalogue présentant des cartes mères avec un AMD Ryzen 5 3550H embarqué. Ils pourront choisir des solutions en 8 ou 16 Go de DDR, opter pour un stockage NVMe ou faire les mêmes choix que le Deskmini DMAF5. Voire, peut être, proposer le même boitier. Seulement au moment ou les engins seront tous disponibles en magasin, la concurrence fera son travail et les marques proposeront alors soit plus de compétences, soit plus de stockage soit… un meilleur tarif. Il est donc possible que ce Deskmini DMAF5 se retrouve à la traîne au moment de sa réelle disponibilité.

Minisforum

Enfin, et c’est peut être ce qui me chagrine le plus, le choix d’implantation de ce Deskmini DMAF5 me fait avancer a reculons. Le constructeur propose des fonctions très intéressantes comme un accès facilité aux composants en faisant simplement sauter le couvercle de l’engin. On pourra donc aller trifouiller mémoire et stockage sans jouer du tournevis. C’est une très bonne idée pour les particuliers, moins pour les pros qui préfèrent en général des machines aux composants mieux protégés. Mais cela pose quelques questions.

DeskMini DMAF5
La première est : “Pourquoi personne n’y a pensé plus tôt ?”. La réponse est simple. La puce Ryzen 5 dégage 35 watts de TDP et ce mode de mise à jour oblige a placer le processeur sous la carte mère, totalement à l’envers. Ce qui va augmenter considérablement l’effort nécessaire au ventilateur pour refroidir l’ensemble. Vu qu’on n’ouvre pas tous les jours son MiniPC il aurait été préférable de placer la trappe sous la machine et de basculer le processeur au dessus. Pour parfaire ce choix, le recours à un capot supérieur en métal ajouré avec un système d’antennes externes aurait été parfait.

Deskmini DMAF5

Pour compenser ce choix, la marque a donc employé un système de dissipation de portable assez élaboré avec un dissipateur en aluminium, un heatpipe et une distribution de chaleur du processeur Ryzen vers les ailettes. Le tout ventilé par une solution typique des portables orientés jeu. Très bien sauf que ces solutions ont toujours été pensées pour fonctionner dans l’autre sens, le ventilateur vers le haut et le processeur en dessous. 

ventilation de portable

Autre question ? Pourquoi livrer un engin pareil tout en castrant sa bande passante avec une seule barrette de mémoire vive quand un des gros avantage de cette puce est sa gestion du double canal ?

Sur le papier cet engin est vraiment intéressant et il augure un avenir radieux pour le format. Avec ce Ryzen 5 3350H et un système double canal, ce type de MiniPC sera une vraie aubaine pour beaucoup. Pour autant je vous encourage vraiment a laisser le temps faire son travail. Après les vacances au mieux ou en fin d’année au pire, on devrait voir une vraie concurrence sur ce type d’engin. Il sera alors temps de faire des choix et de trouver la perle rare… Mais je doute que ce premier jet soit le meilleur. C’est juste une excellente nouvelle théorique.

Beaucoup des captures d’écran de ce billet sont issues de la vidéo que TechTablets vient de publier. Je vous encourage a la regarder en détail pour avoir un avis technique complet sur l’engin.

Soutenez Minimachines, partagez le !

Notes :

  1. Et elle peut ne concerner comme souvent qu’un petit nombre de pièces, de 10 à 100 en général… Avant de voir les tarifs remonter.

Rivière
29 commentaires sur ce sujet.
  • 17 juin 2020 - 19 h 37 min

    Hello, c’est très intéressant, ça laisse de beaux espoirs on peut enfin rêver ! j’ai quand même 2 questions à poser :

    1. Que valent les Ryzen 4XXXX face à ces Ryzen 3XXXX, en gros est-ce qu’il y a possibilité de voir les 4XXXX sur ce genre de machines ou bien ces CPU ne visent pas les mêmes types de machines ?

    2. Concrètement, à quoi sert 2 ports Ethernet ? J’en branche un sur la Box, et l’autre ? Si je le mets sur mon NAS, quel en est l’avantage par exemple ?

    Merci !

    Répondre
  • 17 juin 2020 - 19 h 37 min

    Merci Pierre, très bon travail d’investigation !

    Répondre
  • 17 juin 2020 - 20 h 15 min

    @prog-amateur:

    1. Les 3XXXH sont Zen+, alors que les 4xxx mobiles sont zen2. Ils sont donc 1/2 génération en retard par rapport au plus neuf de AMD, mais dans cette gamme, il sont les plus a jour disponible. Cela reste des processeurs extrêmement capable !

    2. Pour ce qui est de deux ports ethernet, il peut y avoir des emplois assez précis : comme firewall / routeur. un sur un réseau extérieur, un sur le réseau local. Ou encore en effet, un sur le NAS si cette machine a besoin (pour une raison précise) d’avoir la bande passante complete vers le NAS, sans impacter le reste du réseau.

    Pour ce qui est de ces machines, au vue des performances des Ryzen en canal mémoire unique…je pense que seule la version en double canal devrait etre considérée. Quand le CPU et la partie GPU accède la mémoire, en simple canal, cela massacre les performances.

    Répondre
  • 17 juin 2020 - 20 h 17 min

    @prog-amateur: Oui les Ryzen 4XXX vont débarquer… dans 2 ans. Si les Ryzen 3XXX débarquent c’est parce que ce marché particulier se nourrit des fins de catalogue. Au fur et a mesure que les Ryzen 4XXX vont arriver les autres seront délaissés et iront grossir les stocks où se servent ces constructeurs.

    Mais quand les Ryzen 4XXX vont arriver les Ryzen 5XXX seront là et tu me poseras logiquement la même question. Ces machines vivent dans une sorte de marge et leur bon rapport qualité prix s’en ressent. Des machines en Ryzen 4XXX vont probablement sortir rapidement comme c’est le cas du PN50 d’Asus mais ils ne seront pas au même tarif du tout probablement.

    Pour le double réseau cela permet plein de hoses et notamment d’adresser 2 circuits RJ45 différents. Le premier vers le net par exemple, l’autre sur un réseau local. Pratique si tu veux garder les deux de manière étanche. Cela sert également dans un usage de serveur.

    Répondre
  • 17 juin 2020 - 22 h 34 min

    Merci pour toutes ces infos !
    Attendons “la perle rare” :)

    Répondre
  • 17 juin 2020 - 23 h 17 min

    @Pacemk @Pierre Lecourt: j’ai eu la réponse technique et économique, je n’en espérait pas autant, m’en voilà ravi ! merci beaucoup d’avoir pris le temps de m’expliquer.

    Répondre
  • 17 juin 2020 - 23 h 45 min

    Trop classe la façon d’ouvrir le boitier !!! ;)

    @Pierre Lecourt : j’ai recu mon ryzen 2500U (le TBAO) et franchement, ca marche pas mal du tout ! C’est livré avec un SSD intel (surprise ! d’habitude, c’est plutot du noname dans les mini pc chinois que j’ai déjà acheté) (une ancienne référence intel pro 6000p de souvenir mais qui tient la route). Franchement, il manque un poil de jus (mais pas gran’chose) en 3D pour imaginer remplacer mon boitier d’une taille standard. La sur des jeux pas trop exigeant, ca marche d’enfer ! (par exemple valorant marche nickel) mais des que c’est un jeu plus lourd, ca passe, mais le framerate n’est pas sensationnel.

    Répondre
  • Alu
    18 juin 2020 - 7 h 22 min

    @Nicolas Lewandowski:
    Question sur le TBAO: tu sais s’il est simple d’installer linux dessus?

    Je sais que certains PC chinois posent problème à cause d’un UEFI limité…qui de celui là?

    Répondre
  • 18 juin 2020 - 8 h 42 min

    @Pierre Lecourt: “Le tout ventilé par une solution typique des portables orientés jeu. Très bien sauf que ces solutions ont toujours été pensées pour fonctionner dans l’autre sens, le ventilateur vers le haut et le processeur en dessous.”

    J’aurai du prendre un portable orienté jeu alors … Sur mon portable l’ensemble refroidissement est monté exactement comme ça : https://topics-cdn.dell.com/Precision_3541_SM/images/GUID-DF74B990-4BAF-49BC-A26B-09AEF591ECCA-low.jpg

    Ça explique peut-être pourquoi la ventilation tourne quasiment en permanence ce qui est assez désagréable au quotidien … Solution à éviter pour une machine de salon donc.

    Enjoy !

    Répondre
  • 18 juin 2020 - 9 h 46 min

    @Nicolas Lewandowski:

    J’ai commande moi aussi le TBao et je l’attend. J’ai pas compris si c’est possible d’avoir aussi un drive 2.5″ en plus du SSD M.2. C’est possible?

    Merci d’avance!

    Répondre
  • 18 juin 2020 - 10 h 39 min

    Je vois bien l’intéret du ryzen etc… mais vu le prix, je ne vois pas la plus value comparé à une solution comme les lenovo tiny qui commence à 500€ tout équipé, garantie etc… (630€ pour core i5 U, 8go, ssd256 win10 pro). Merci pierre pour ces avertissements sur indiegogo car c’ets vrai que parfois on pourrait se laisser emporter par la nouveauté.

    Répondre
  • 18 juin 2020 - 11 h 10 min
  • 18 juin 2020 - 13 h 10 min

    @Alu: Oui, c’est très facile. J’y ai installé la dernière version d’Ubuntu. Il n’y avait que le WiFi qui n’avait pas démarré mais il suffit d’aller dans le gestionnaire de mise à jour pour ajouter le driver. La machine est hyper réactive. Elle a encore baissé de 50 € depuis que je l’ai achetée, c’est vraiment une excellente affaire.

    Répondre
  • 18 juin 2020 - 14 h 09 min

    @Pierre Lecourt:

    Pourrais-tu avoir un code pour la version 16/512go ? J’ai essayé avec le code de 8/256 mais cela ne fonctionne pas.

    Merci !

    Répondre
  • 18 juin 2020 - 14 h 40 min

    @rqdb: Déjà demandé, pas assez de stock. Donc non c’est pas possible.

    Répondre
  • 18 juin 2020 - 15 h 03 min

    @Pierre Lecourt:

    Tant pis je vais le prendre en 8/256go.

    Merci pour tout ton bon boulot !

    Répondre
  • 18 juin 2020 - 15 h 40 min

    @ThierryLR:

    le principal intérêt de ce ryzen se résume a la différence de puissance de calcul, surtout coté graphique.
    En tâche de tout les jours, en général (si le ryzen est bien en dual channel), il est en général entre 10% et 20% plus rapide sur les tâches CPU. Mais surtout, son GPU est massivement plus rapide que celui les i5-8XXXU proposé dans les machines lenovo.
    Mais comme il s’agit aussi d’un puce avec un TDP de 35W vs 15W pour les i5-8XXX, cela n’est pas non plus illogique !
    Donc cela dépend de ce qui est recherché avec une machine pareille. Pour une utilisation bureautique et internet, les lenovo tiny seront probablement aussi bien. Pour d’autres choses, cette machine peut avoir de gros avantages.

    Répondre
  • 18 juin 2020 - 15 h 47 min

    Belle petite machine mais effectivement si Minisforum est Fabless, c’est que dans un futur très proche, les pièces pourraient se retrouver dans d’autres configs (voir à monter comme on peut voir chez Linux Gizmo)
    Sinon est-ce qu’ils spécifient de quel type de chipset(s) sera les cartes réseau (Intel ? Realtek ?)

    Répondre
  • 19 juin 2020 - 19 h 47 min

    @Alu: Hello, alors, sur celui ci, pas encore essayé, mais sur les mini pc chinois je n’ai eu des soucis qu’avec les atom mal finis mais beelink, l’UEFI, pas de souci, les HYSTOU, pas de souci. Si tu veux vraiment que je fasse le test, je peux le faire (tu peux me contacter par mail sur [email protected], je ne consulte pas systématiquement les commentaires ici ;))

    Répondre
  • 19 juin 2020 - 19 h 48 min

    @Mircea: un 2,5″ en plus oui c’est possible. Par contre, ca aurait été parfait d’avoir un 2e emplacement M.2 ;)

    Répondre
  • 22 juin 2020 - 16 h 15 min

    @Nicolas Lewandowski: @Mircea : me suis trompé de mini pc, en fait, sur celui là, non pas du tout. Il y a juste un connecteur JFPC1 sur la carte mère mais je ne sais même pas à quoi ca sert ;)

    Répondre
  • 29 juin 2020 - 11 h 25 min

    @Pierre Lecourt: C’est faux Pierre ce que tu racontes sur le système de refroidissement, il existe des portables dont l’aspiration est en dessous le dernier exemple qui me revient c’est le Mi NotebooK gaming, mais tu la gpd win max aussi qui utilise l’aspiration par le dessous et rejet par côté ou arrière.

    Répondre
  • 29 juin 2020 - 11 h 36 min

    @Lorenzolalas: Je n’ai jamais dis que cela n’existait pas ? Il y’en a des dizaines voir des centaines de modèkes qui fonctionnent de cette manière. Mais sur un MiniPC avec le choix de disposer le processeur au dessus ou en dessous de la carte mère, c’est clairement pas la meilleure solution qui a été choisie ici.

    Répondre
  • 29 juin 2020 - 14 h 36 min

    @Pierre Lecourt: Ben là deuxième partie de ton argumerntaore est pas très claire : “Pour compenser ce choix, la marque a donc employé un système de dissipation de portable assez élaboré avec un dissipateur en aluminium, un heatpipe et une distribution de chaleur du processeur Ryzen vers les ailettes. Le tout ventilé par une solution typique des portables orientés jeu. Très bien sauf que ces solutions ont toujours été pensées pour fonctionner dans l’autre sens, le ventilateur vers le haut et le processeur en dessous.” Je ne vois pas en quoi innover sur une solution de refroidissement est toujours un mal, attendons les tests. Enfin innover c’est pas vraiment le mot mais certaines solutions de laptop commencent à être très intéressantes pour dissiper jusqu’à ces TDP de 30/40W.

    Répondre
  • 29 juin 2020 - 16 h 50 min

    @lorenzolalas: La chaleur monte, le processeur est sous la carte mère alors qu’il serait possible de le placer au dessus. Partant de ce simple constat, le choix retenu n’est techniquement pas le meilleur.

    De ce que j’ai pu constater, sur la génération précédente de puces Ryzen, ce choix d’intégration c’est 8 à 9°C de plus en moyenne et un Throttle plus rapide.

    Sur les portables les fabricants sont en train de penser à des solutions nouvelles avec le CPU au dessus de la carte mère et une prise d’air plus directe. Cela fait écho à une évolution des performances actuelles.

    Mais continuer a proposer ce type d’intégration quand on pourrait faire quelque chose de plus simple avec une évacuation directe de la chaleur c’est quand même un peu dommage. D’autant que, comme dit dans le billet, on n’y gagne pas grand chose. On ne change pas la ram ni le stockage tous les jours. Le côté popup et rigolo mais pas aussi utile qu’un CPU qui n’accumule pas 10°C supplémentaire pour rien et baisse rapidement en performances.

    Répondre
  • 30 juin 2020 - 10 h 08 min

    @Pierre Lecourt: Dans des espaces confinés où la convection naturelle n’est pas possible comme sur ces mini PC et les laptops ce postulat de la chaleur monte n’est pas valable, Je doute vraiment que le même système tête en haut et tête en bas donne ce delta de température que tu avances. Si tu as des références je suis preneur.

    Répondre
  • 30 juin 2020 - 11 h 02 min

    @Lorenzolalas: ” Dans des espaces confinés où la convection naturelle n’est pas possible comme sur ces mini PC et les laptops ce postulat de la chaleur monte n’est pas valable” ???

    Au contraire, plus c’est confiné, pire c’est. Dans les MiniPC très fermés la chaleur s’accumule vite, pour peu que les parois soient en ABS, on se retrouve avec des étuves. Même sur des MiniPC Intel Atom tu as des montées en température avec le processeur tête en bas malgré des TDP très bas.

    Là je teste le MN25 de T-Bao et si je place la machine avec la carte mère à l’endroit (c’est à dire processeur au dessus, coiffé d’un ventirad) la carte ne chauffe pas du tout de la même manière que si je la place à l’envers.

    Même constat avec un NUC ou un Ipason F-Migrate.

    Répondre
  • 30 juin 2020 - 17 h 44 min

    @Pierre Lecourt: Avec un ventilateur désolé mais je coinche, impossible que la convection naturelle aie une quelconque influence par rapport à la convection forcée imposée par le ventilateur, ce que tu dis est vrai pour du passif, pour de l’actif si ça chauffe trop c’est soit le ventilateur est mal dimsensionné ou réglé (à cause du bruit engendré), soit le radiateur est sous dimensionné ce qui est souvent le cas dans les laptops et mini PC à cause du manque de place.

    Répondre
  • 30 juin 2020 - 18 h 05 min

    @lorenzolalas: Je parle ici de MiniPC noname classiques mais également de NUC haut de gamme. Les ingés bossent pour une utilisation intelligente de leurs produits.

    Le résultat est toujours le même, y compruis pour un NUC, si tu retourne le châssis pattes en l’air, le ventilo se met a tourner plus fort et la T° moyenne augmente.

    Mais sur un PC noname – bien ou mal dimensionné je ne suis pas assez expert pour critiquer leur boulot – cela donne un résultat assez médiocre : Hausse de T°, hausse du bruit et montée en vitesse plus rapide. Pas génial.

    Le même produit monté à l’endroit donne un autre résultat. C’est pas dur de le tester d’ailleurs.

    Enfin, pour avoir testé des machines aux cartes mères identiques (marques fabless) avec des boîtiers différents (et je te l’accorde des ventilos peut être différents je n’en ai pas noté la référence) qui proposaient le même CPU au dessus du châssis avec des ouvertures en haut ou en dessous du châssis avec des ouvertures en haut, la température n’était pas la même du tout. Ni en usage léger et encore moins en usage lourd et intensif.

    Si tu as l’occasion de tester par toi même, essaye. Je verrais si je peux faire une session de stress test avec un ou deux boitier… Histoire d’en avoir le coeur net.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *