Coronavirus Time : A propos des masques KN95…

Vous êtes nombreux, vraiment nombreux, à me demander des bons plans pour des masques KN95. Quand je dis nombreux je parle non pas de dizaines mais plutôt de centaines d’emails. Alors il faut faire un peu le point.

Le contenu de ces mails est a peu près toujours le même. Vous voulez des solutions simples et efficaces pour pouvoir porter quelque chose lorsque vous brisez votre confinement. Si possible quelque chose de pas trop cher et qu’on ne jettera pas systématiquement à la poubelle. Beaucoup sont intéressés par les masques KN95…

Il existe deux types de masques sur le marché aujourd’hui.

FFP2

Il y a d’abord les fameux masques FFP2 employés par le personnel soignant et qui nous font cruellement défaut actuellement. Ce sont des masques filtrants capables d’empêcher de se faire contaminer par un malade quand on est dans la même pièce que lui. Ils protègent à l’expiration et à l’inspiration. Ils sont indispensables pour les médecins, infirmières, aide soignants et autres qui travaillent aujourd’hui à l’hôpital dans cette période de crise.

Un Décret Ministériel interdit aujourd’hui aux personnes morales d’acheter ce type de masques1 qui sont réquisitionnés par les services publics. En clair, cela signifie que les entreprises privées et les établissement publics sans rapport avec les services de santé n’ont pas le droit d’acheter ce type de masque pour le moment. Aucun professionnel n’a le droit d’en vendre librement non plus. Les stocks doivent être réquisitionnés pour les hôpitaux. Dans la mesure du possible, même si un particulier a le droit d’acheter ces masques, il est peut être plus utile de les laisser à destination du personnel soignant dans son ensemble. Ces masques demandent un positionnement précis pour englober le nez et le menton sans laisser passer d’air. Ils doivent être changés régulièrement et ne doivent pas être partagés. Les masques FFP2 s’accommodent TRES mal des barbes et moustaches pour filtrer correctement l’air ambiant. Les masques KN95 sont leur équivalent Chinois. Les N95 sont les versions US des mêsms produits.

Masque chirugical

Il existe également des masques plus légers, moins filtrants : Des masques anti-projections autrement appelés  masques “chirurgicaux”. Ce sont des masques simples que vont porter les gens pour éviter d’émettre le virus en toussant, en postillonnant ou en parlant. Ils vont retenir les particules, et donc le virus, autour du porteur au lieu de les projeter. Ils fonctionnent à l’expiration et non pas à l’inspiration. Les gouttelettes et postillons peuvent être vecteurs du COVID-19 et porter ce type de masque peut donc limiter la contamination. C’est, en gros, une bien meilleure solution que de tousser ou éternuer dans sa manche.

Il est tout a fait possible de fabriquer soi même un équivalent de ces barrières assez facilement avec un bout de tissu et des élastiques. Des centaines de guides sont disponibles en ligne qui vont du recyclage de chaussettes à la haute couture. Ces masques sont utiles au quotidien et pourraient devenir obligatoires lors du déconfinement. Ces masques peuvent également empêcher dans une certaine mesure de recevoir des postillons d’une personne contaminée, mais cela reste très aléatoire. En gros, ces masques sont utiles si vous sortez de chez vous pour éviter de contaminer les autres. Dans le doute, vous pouvez décider de vous munir systématiquement de ce type de solution parce que c’est… mieux que rien. 

La communauté scientifique estime majoritairement que tout le monde devrait porter ce type de masque “chirurgical” dans la rue. Ils sont par contre inutiles dans votre foyer. Ils sont simples à mettre et ne demandent pas de compétences particulières. C’est ce type de masque que beaucoup me réclament par email. Problème, ces solutions doivent être régulièrement jetées – tout comme les FFP2 – pour éviter que votre respiration n’humidifie le tissu ce qui rendrait son utilité beaucoup plus approximative. Il faut donc en changer régulièrement. Certains préconisent de les laisser sécher pour les réutiliser…. d’autres de les jeter.

Le gros avantage des masques en tissu maison étant alors que l’on peut en faire plusieurs, avec des décorations sympa, puis les laver. C’est beaucoup plus économique.

Smartmi KN95

Il existe une troisième option et c’est celle-ci qui se démarque ces derniers temps. Beaucoup se tournent vers des masques alternatifs qui n’ont pas à la base de vocation de santé. Ou du moins pas la même. Ce sont des masques KN95 anti-pollution. Il en existe beaucoup en Asie parce que, malheureusement, les grandes villes sont souvent envahies d’un véritable brouillard de pollution dû aux voitures et aux industries. Pour sortir dans la rue, en dehors de tout problème de virus, pour faire du sport ou pour une simple balade en vélo, beaucoup emploient donc ce type de masque. 

Comparison of FFP2, KN95, and N95 Filtering Facepiece Respirator Classes

  • Sans être FFP2 ils sont à la norme KN95 qui est une certification équivalente, utilisée par le système de santé Chinois. La norme KN95 filtre à 95% mais respire moins bien qu’un masque FFP2, d’où la présence de valves sur certains modèles. Ces masques sont donc à mi chemin entre la solution “chirurgicale” et la solution FFP2. Ils filtrent des particules en suspension d’une taille de 2.5 nanomètres.

  • Ils sont pensés pour être enfilés rapidement, bien s’ajuster au visage et permettre une bonne respiration. Certains modèles étant conçus pour la pratique sportive, ce point est très travaillé, ce qui les  rend plus supportables au quotidien. Ces masques KN95 offrent un certain confort, plus que certains masques chirurgicaux aux élastiques qui scient les oreilles…

Rockbros

  • Ils sont pour certains lavables et/ou acceptent des filtres amovibles. De telle sorte que l’on peut investir dans ce type de masque, et cela s’avère à la longue moins coûteux qu’une solution à jeter au bout de quelques heures.

 

alert

Mise à jour : Christophe me signale un gros souci avec les masques sportifs !

Je pensais que ces masques filtraient à l’expiration et à l’inspiration l’air ambiant. Mais ce n’est  pas le cas du tout ! Il ne filtrent qu’en aspiration et pas du tout en expiration. Ce qui pose un énorme problème. En gros, le masque ayant été pensé contre la pollution, il est conçu pour ne pas laisser entrer dans vos poumons de particules fines. Dans ce rôle là, il est très efficace. Mais, il n’a aucune vocation à filtrer l’air sortant de vos poumon puisque celui-ci n’est pas censé être lui même pollué. Aussi les valves fonctionnent dans un seul sens. A l’inspiration elles se bloquent et empêchent les particules d’entrer. A l’expiration, par contre, elle se relâchent. Laissant l’air de vos poumons se diffuser sans filtre.

Xiaomi Smartmi KN95

L’air entrant est filtré.

KN95

L’air sortant ne l’est pas.

Dans l’optique d’un virus qui se transmet comme le COVID-19, cela veut dire que votre masque et sa valve vont diffuser largement le problème autour de vous, sans aucun filtre. Si vous êtes un porteur de la maladie, vous deviendrez un vrai problème. D’autant plus que les gens auront peut être confiance dans votre masque et briseront alors les distances de sécurité. Les masques sportifs n’ont donc aucun intérêt pour protéger les autres.

ah ok

Attention, porter des masques peut créer un faux sentiment de sécurité

Restez chez vous ! Même en portant un masque FFP2 ou un KN95, vous pouvez être contaminé. En vous grattant le nez, en l’enfilant mal. En l’enlevant par mégarde. Porter un masque une heure durant n’est pas chose aisée et beaucoup d’utilisateurs ont des gestes effaçant tout l’intérêt du dispositif. Il est donc contre productif de croire qu’une fois votre nez et votre bouche couverts, vous serez protégés ou vous protégerez les autres. Ce n’est absolument pas le cas. Il faut poursuivre le confinement au maximum et éviter toute sortie inutile.

Enfilez vos masques pour aller faire vos courses, pour faire une balade, pour allez chercher du pain. Fichez vous du regard des autres. Mais ne vous dites pas que parce que vous portez un masque vous pouvez sortir comme avant !

Machine à coudre

Que conclure ?

Sortez vos machine à coudre ou vos boites de couture. Dans la majorité des cas, un masque maison fera amplement l’affaire à condition de ne pas en faire qu’un seul. Faites en plusieurs pour chaque personne. Cela peut paraître beaucoup mais c’est la meilleure solution. Et puis, logiquement, vous avez un peu de temps pour les fabriquer.

Un tuto pour faire son masque avec ou sans machine à coudre

Ces masques pourront ainsi être lavés et mis à sécher sans soucis pour en avoir toujours un de propre et sec sous la main. Un vieux t-shirt, un vieux drap, il est facile de fabriquer ce type de masque maison en faisant du recyclage. Trouver des élastiques peut également se faire en fouillant ses tiroirs assez facilement. 

afnor

Autre gros point fort de ces masques, ils peuvent être personnalisés. Cela permet de mieux les faire accepter par tout le monde et notamment les plus jeunes.

Le site de l’atelier des gourdes avec un tuto de référence pour créer vos masques.

Pour information, j’ai commandé un lot de masques qui a mis très exactement 9 jours à arriver de Chine en fin de semaine dernière. Je compte recommander des masques KN95 à la publication de ce billet afin de pouvoir suivre l’évolution du transport de ces commandes.

Disposable mask

Il existe beaucoup d’autres solutions sur le marché… à tous les prix. Du KN95 aux masques chirurgicaux à la pièce ou par lots de 100 unités. Le souci de toutes ces offres vient de leur prix. Si on doit dépenser chaque jour quelques euros pour les masques de toute la famille, c’est un vrai problème pour certains budgets. La solution du masque maison en tissu est là encore préférable.

En attendant que le gouvernement trouve une solution pour éventuellement fournir des masques à la population.

Soutenez Minimachines, partagez le !

Notes :

  1. Pour être plus précis, tous les masques de type FFP2, FFP3, N95, N99, N100, P95, P99, P100, R95, R99 et R100.

Soutenez Minimachines.net !
107 commentaires sur ce sujet.
  • 3 mai 2020 - 17 h 40 min

    @Cid:

    Je pense qu’il ne faut justement pas s’enfermer dans des débats trop technique au risque de perdre tout le monde et favoriser le speticisme comme c’était le cas en France jusque là.
    Tous les discours et les débats sur le % de filtration, sur le fait que nous avons pas comment les mettre (lol) ont surtout des effets contre productifs.
    Il faut en revenir a l’essentiel, toute barrière est utile, donc a priori un masque est la 1ere des barrière en cas de contact social. Il faut juste veiller qu’il ne produise pas l’effet inverse et ne favorise pas la contamination (par exemple j’imagine une écharpe ou un tissu trop poreux).

    Lorsqu’il pleut on ne se pose pas la question du bien-fondé d’utiliser un parapluie, fut il trop petit ou troué, il est évident pour tout le monde que c’est mieux que rien.

    C’était en occident avant tout un problème culturel. Avoir ces idées spetiques concernant les masques en Asie: 99.9% des gens te prendraient pour un fou 😁. Et ils pour eux ” l’avantage ” d’avoir connu par le passé ce type d’épidémies, on peut légitimement se dire qu’ils ont des process plus établi et plus fiables. C’est d’ailleurs ce qui se confirme quand on compare les chiffres mondiaux (même si on ne sait pas exactement comment se comporte le virus dans différents environnements comme la chaleurou l’humidité).

    Répondre
  • 4 mai 2020 - 17 h 02 min

    hello les gens , j’avais commandé le masque rockbros KN95 et j’étais déçu en lisant cet article que mon masque allait servir à rien (je ne l’ai pas encore reçu) .eh bien je suis tomber sur une video sur internet et les filtres de l’aération pour ce masque sont inclus.

    https://www.youtube.com/watch?v=tyCvedEd7Fw

    Répondre
  • 5 mai 2020 - 11 h 59 min

    @david:

    Je porte ce masque depuis janvier, alors je ne sais pas son degré d’efficacité, mais il fait très bien le job. J’ai aussi des masques chirurgicaux, FFP2 et en tissu, mais au final c’est celui là que je porte

    Répondre
  • 5 mai 2020 - 12 h 40 min

    Il suffit d’obstruer la valve et le masque fonctionnera aussi à l’expiration ! Un bout de scotch et le tour est joué !

    Répondre
  • TRK
    5 mai 2020 - 14 h 44 min

    @david: @david:

    je rêve ou le mec met 2 filtres ??

    Répondre
  • 15 mai 2020 - 17 h 11 min

    Effectivement il n’y a pas de filtration à l’expiration mais , on peut pteut être se servir de ces masques pour d’autres choses

    Etant fortement allergique au pollens, j’ai commandé plusieurs masques pour voir si ils me permettent de mettre le bout du nez dehors sur les périodes où je suis allergique.

    Les masques chirurgicaux ne filtrent pas grand chose de ce coté là , puisque le contact n’est pas étanche….

    Répondre
  • 17 mai 2020 - 20 h 37 min

    @Totom: Un grand Merci pour cette idée ingénieuse d’introduction des PASTILLES de filtres dans les valves pour étanchéifier ! J’ai mis à profit cette excellente idée pour les nombreux masques anti-pollution et filtres N99/KN95 commandés et enfin reçus à partir de aliexpress après 1 mois et demi… ! Il semble que les masques NEOPRENE ( matériau des combi. de plongée ) soient plus étanches que les masques en MAILLE ( qualité N99 contre qualité N95 ). Certains sites disent même que la maille n’est pas meilleure qu’un masque chirurgical… Ne reste donc plus que le NEOPRENE qui reste ACCEPTABLE.( les masques RESPRO équivalents en rupture de stock et bien connus sont justement en NEOPRENE )

    Voir ici ( sites fabricants masques ) :
    https://neoprener.com/fr/neoprene-sports/cycling-face-mask/
    https://neoprener.com/fr/neoprene-sports/neoprene-face-mask/

    Il semble malgré tout que ces masques antipollution ne soient que tout au plus que FFP1++…
    Mais sans jamais atteindre un FFP2 selon tous les nombreux sites visités à ce propos.

    Cette étude de SMARTAIRFILTERS donne une filtration de 85% des particules entre 0,1 ( taille virus ) et 1 micron pour les masques RESPRO donc de type NEOPRENE, ce qui est très honorable mais déception sur ce qui aurait pu être équivalent FFP2/FFP3 !
    Voir ici :https://smartairfilters.com/en/blog/do-pollution-masks-work/

    C’est cette vidéo au tout début de l’épidémie d’un français en chine de WUHAN qui m’avait fait acheter des masques antipollution :
    https://youtu.be/slTNcBjjxiQ

    Mais j’ai déchanté après m’être renseigné par la suite…

    Malgré tout, je ne regrette pas ces achats de masques qui pourront toujours servir autant que les masques UNS1 “GRAND PUBLIC”.

    Pour ma part, j’ai essayé de METTRE 2 FILTRES N99 à la place d’un seul et cela fonctionne, c’est réalisable techniquement et on peut respirer correctement, c’est toujours une barrière supplémentaire en plus contre le virus !

    Pour ce qui est des valves, les pastilles en plastique d’étanchéité sont la plupart de mauvaise qualité, on peut voir à l’œil que c’est bancal et que ça fuite vraiment ! Autant dire qu’on prend le virus en pleines narines quand on inspire ! D’où l’idée ingénieuse de TOMTOM indispensable !! ( introduction pastilles des FILTRES dans les valves )

    Une question pour TOTOM : Pourquoi mettre les pastilles de FILTRE dans les valves dans le sens inverse vu que justement c’est à l’expiration qu’on veut filtrer l’air rejeté ? ( même si à mon avis un sens ou l’autre ne changera probablement pas grand chose au niveau filtration ! )

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *