CES 2020 : L’avenir est t-il aux PC double écrans ?

Si vous avez suivi le CES 2020, vous n’avez pas pu échapper à la grande mode des PC portables double écrans qui se profile. Des machines qui se débarrassent de leur clavier pour les remplacer par un affichage plus important.

Du concept d’Intel Horseshoe Bend aux prototypes des Dell Ori et Duet en passant par le Thinkpad X1 Fold, le CES 2020 a été marqué par cette effervescence autour des machines pliables présentant un écran sur chaque face. Un retour sur des expérimentations passées qui n’ont pourtant jamais séduit personne jusqu’ici.

Acer Iconia

L’Acer Iconia

Le concept du portable à double écrans n’est pas nouveau, je vous en ai déjà parlé longuement par le passé. On a découvert il y a 10 ans maintenant l’Acer Iconia, un portable muni de deux écrans de 14″. Il y a eu la même année le Libretto W100 de Toshiba qui jouait dans un autre registre avec deux écrans 7″. Et puis plus récemment des engins comme le Yoga Book de Lenovo équipé de deux écrans de 10.8″ sorti en 2018.

2018-06-28 18_09_18-minimachines.net

Asus Project Precog annoncé en 2018.

En 2018 , la mode était déjà à ces machines double écrans avec de belles promesses d’avenir. Lenovo présentait un Yoga Book 2 au Computex en Juin 2018, Asus annonçait sans grands détails le Project Precog qui a depuis été totalement oublié. Puis, ce fut au tour de Microsoft de parler de Tiger Rapids, un concept dérivé du projet avorté de Microsoft Courier qui proposait bien un double écrans de 7.9″ mais dont l’un des deux affichait via une solution d’encre numérique. Rien de tout cela, à part le Yoga Book 2 C930, n’a été commercialisé. Tous ces engins sont restés à l’état de projet.

Et pourtant, les constructeurs remettent le couvert avec une nouvelle salve d’annonces délivrées pendant ce CES 2020. 

2020-01-16 12_57_59-minimachines.net

Cela commence donc par Dell qui présente non pas un mais deux portables de ce type. Des concepts, sans vocation commerciale pour le moment. Le Dell Concept Ori pour commencer. Il s’agit d’une solution tablette tactile à écran pliable OLED de 13.4″ qui permet de se manipuler comme un livre. Avec toutes les problématiques liées à ce type d’affichage et à la durée de vie compliquée des écrans souples. 

Concept Ori est intéressant parce que compact et proposant des fonctions pratiques comme le support d’un stylet actif. Mais ce n’est pas un outil de productivité comme cela est indiqué dans la vidéo. On pourra lire des documents de manière agréable, profiter d’un large affichage et pianoter quelques mails… Difficile d’y voir un outil pouvant remplacer un ordinateur portable traditionnel.

2020-01-16 12_53_04-minimachines.net

Le Concept Duet est plus classique, plus sage, puisqu’il s’agit d’une solution double écrans séparés par une charnière sur 360°. La marque va même jusqu’à proposer un petit clavier à poser par dessus un de ses écrans afin de retrouver une frappe traditionnelle. L’approche de Dell est très pragmatique et plutôt intelligente. L’accessoire clavier se connecte via Bluetooth, s’accroche via des aimants néodymes et profite même d’un rétro éclairage de ses touches fourni par… l’écran.

La base de l’accessoire est transparente et laisse passer la lumière de la dalle située en dessous ce qui permet de voir les lettres dans l’obscurité. Plutôt malin. Cette approche du clavier à poser par dessus l’affichage est très semblable à ce que prépare Microsoft avec sa Surface Neo. Sauf que là où Microsoft propose deux écrans 9″ avec des bordures assez fines, Dell vise largement plus grand avec des dalles bien plus imposantes. Si le concept Duet semble rester relativement léger, l’encombrement global, clavier magnétique compris, sera très différent.

2020-01-16 12_59_48-minimachines.net

Le Lenovo Thinkpad X1 Fold est une solution qui devrait arriver pour la seconde moitié de 2020 à un tarif démarrant à… 2500$. Ce produit propose un écran de 13.3″ qui se replie en deux grâce à une dalle OLED souple et pliable. Cela ouvre la voie à plusieurs usages qui vont de la grande tablette à un petit format de portable doté d’un clavier tactile en passant à une présentation de type livre. 

Une vidéo qui résume bien les scénarios d’usage

L’engin est censé embarquer un processeur Intel Core pas encore défini, 8 Go de mémoire vive et 1 To de stockage SSD PCIe NVMe. Sa connectique se limite à deux ports USB Type-C. L’affichage proposera une définition de 2048 x 1536 pixels avec une dalle lumineuse et un affichage en 4:3. Par dé&faut compatible Wifi6 et Bluetooth 5.0, il existera également une version 4G de cet appareil.

2020-01-16 13_03_14-minimachines.net

Pour finir, Intel a présenté un concept de 17″ pliable baptisé “Horseshoe Bend1” qui, une fois replié, ne prendrait plus la place que d’un 13.3″ traditionnel. On reste sur un ratio 4:3 et une très belle dalle pliable. Le passage d’une dalle 17″ à une solution 13.3″ semble miraculeuse et on peut même connecter un clavier prévu par Intel pour utiliser la totalité de la diagonale devant soi avec son petit clavier Bluetooth. Pas d’infos sur le matériel embarqué si ce n’est qu’il devrait embarquer un processeur Intel Tiger Lake de 9 watts de TDP.

Comme d’habitude avec Intel, cet engin est un design de référence dont la marque va fournir les plans à ses partenaires pour qu’ils puissent développer leurs propres idées. Le  fondeur sera là en appui pour les aider à développer leurs idées afin d’implanter ses futurs processeurs sur le marché.

L’avenir est t-il aux portables double écrans ?

Tout cela me pose, comme d’habitude, quelques questionnements. Cette mode du double écrans me semble au mieux réservée à une niche de la population, au pire à se transformer encore une fois en un échec commercial total.

Mon premier souci est lié aux tarifs demandés pour ces machines. Il flotte dans l’air un parfum dépassant systématiquement les 2000€ pour l’entrée de gamme de ces solutions. Et je ne doute pas une seule seconde que l’on va découvrir des prix beaucoup plus élevés pour les machines proposant des composants très performants. Cela limite d’emblée ces engins à une toute petite partie de la population. Une fraction de gens assez fortunés qui seront donc potentiellement interessés par cette machine. On ne peut donc pas s’attendre à une distribution en masse et cela suppose de grosses problématiques de rentabilité. Peu de ventes de machines ne permettront pas de diluer les coûts liés à sa production et à sa recherche et développement dans la masse. Ce qui forcera obligatoirement les constructeurs à imposer des tarifs élevés. Il faudrait qu’un constructeur parie sur d’énormes ventes et avance des sommes colossales pour permettre de diminuer le prix de son produit. Un pari difficile et très risqué. L’arrivée de ce type de produit à destination du grand public n’est donc pas prévu pour tout de suite. Ces engins seront et resteront chers à l’achat.

2020-01-16 13_06_38-minimachines.net

Le concept d’Intel en version “complète” avec stand, clavier et souris

Le second est lié à l’ergonomie générale proposée par ces engins. Et, à vrai dire, je ne la trouve pas formidable. Que ce soit un grand 17″ à placer comme on peut devant soi, généralement avec un pied pour éviter de le plier. Ou une solution plus petite qui n’aura pas on plus d’autre choix que de tenir soit totalement à la verticale, soit avec un support, la formule écran pliant ne me plait pas vraiment. Reste qu’il va surement avoir des avantages à ces formats bien entendu, placer un écran de 17″ que l’on sort de sa petite mallette pour pouvoir bosser avec, c’est quelques chose dont on a tous rêvé un jour ou l’autre. Mais dans l’état je ne suis pas convaincu de l’ergonomie globale de la chose. Je ne parlerais pas du fait qu’il semble bien y avoir une déformation de la surface même quand l’écran est totalement à plat sur les machines à écran souple.

2020-01-16 13_08_32-minimachines.net

Le Dell concept Ori photographié par Android Authority

Troisième point, la durabilité de ces solutions. Si les écrans doubles à charnière n’ont pas de risque particulier, si ce n’est le fameux oubli du stylo entre les deux quand on ferme l’appareil. Quid de la solidité des machines à écrans souples ?

2020-01-16 13_15_13-minimachines.net

Dans la durée et avec l’usage classique d’un ordinateur portable, investir autant dans ce genre de technologie me parait encore très risqué. L’engin devrait pouvoir tenir le temps de ses 24 mois de garantie mais au vu des tarifs demandés, on doit compter sur une durabilité plus large.

2020-01-16 13_09_51-minimachines.net

Avant dernier questionnement, l’autonomie des machines. On sait que l’affichage est un poste gourmand sur un PC. Les écrans consomment beaucoup de batterie et encore plus les écrans tactiles. Pour ne pas perdre en design, ces machines sont assez fines et les constructeurs devront donc glisser des batteries derrière chaque écran pour offrir les heures de travail attendues par les utilisateurs. La bonne équation, celle qui mêlera de manière harmonieuse autonomie, finesse – nécessaire ici dans un design de tablette – et légèreté va être difficile à trouver.

2020-01-16 13_10_37-minimachines.net

Le clavier physique du Dell concpet Duet posé par dessus son écran

Dernier point et un des plus problématiques. Celui de notre fonctionnement personnel et de l’absence de clavier. Ces engins sont pour moi des machines d’apparat. Pas des solutions de travail. Le corps humain dispose de 10 doigts qui sont des machines que l’on prend des années à découvrir et à maîtriser. Ces doigts savent comprendre des choses  et les transmettre au cerveau de manière très fine, sans l’embarrasser de questionnements superflus qui gênent la pensée et obscurcissent les idées. Du genre “Est-ce que la lettre que j’ai pointé a bien été imprimée ?”. Ce service rendu par le doigt n’est possible qu’avec une solution mécanique. Un élément qui se déclenche après une pression mesurée au gramme près. Effectue une course d’une longueur précise et qui  enclenche ensuite un dispositif qui renvoie le signal de la fin de cette course. Chaque touche de clavier est un travail énorme de conception et d’ergonomie parfaitement adaptée à nos doigts. Des décennies de savoir faire accumulées pour répondre du mieux possible au fonctionnement de notre corps. 

2020-01-16 13_12_03-minimachines.net

Le clavier mécanique du Horseshoe Bend d’Intel

Et qu’est ce que font disparaitre ces engins à double écrans ? Ce clavier. Pour le remplacer par un faux clavier virtuel qui va réagir du mieux qu’il pourra en illuminant les touches pressées et en faisant vibrer un moteur interne pour produire un retour haptique censé signaler la prise en compte de la frappe. Je ne nierai pas de l’efficacité du clavier à un ou deux doigts, notamment parce que les solutions prédictives des petits écrans de smartphones sont une aide très intéressante pour la frappe. Mais tous les claviers virtuels de grande taille que j’ai pu essayer n’ont aucun rapport en terme de productivité avec les solutions mécaniques. Certains constructeurs l’ont compris et proposent un clavier à poser par dessus leur écran. C’est évidemment une bonne chose mais l’ensemble change alors de destination et se transforme de double écran en double écran accessoirisé. Avec un prix et un encombrement en conséquence.

2020-01-16 13_14_22-minimachines.net

Le clavier virtuel du X1 Fold

Pour quelqu’un qui utilise son portable pour travailler, écrire des mails ou des textes, utiliser un tableur, jouer ou même faire des raccourcis clavier sous un logiciel quelconque, le tout tactile ne fera jamais l’affaire. Cela restera un gadget, un outil de présentation qui n’aura pas la même productivité. Certains vont me dire qu’ils arrivent à taper du texte sur une tablette “aussi vite que sur leur clavier”. Ce sera surement vrai mais pour la majorité ce ne sera pas le cas, entre les corrections de frappe et la perte de repères liés au tout tactile, la vitesse de frappe est très largement inférieure.

2018-06-28 18_09_29-minimachines.net

L’Asus Precog, un prototype jamais commercialisé

Je demande à voir ce que donneront ces solutions. A mon avis, le marché se cherche et tente surtout de surfer encore une fois sur une vague qui n’est pas la sienne, celle des smartphones pliants. Ces smartphones font rêver certains utilisateurs, je peux le comprendre, mais leurs usages sont totalement différents de ce qui caractérise un PC.  

2020-01-16 12_56_10-minimachines.net

Est-ce que les constructeurs vont réellement proposer ces engins double écrans sur le marché ? Certaines des annonces précédentes n’ont pas donné de suite. Les marques se contentant de montrer leur savoir faire sur des salons comme le CES sans jamais proposer un produit commercial. Le risque est grand pour eux et je ne suis pas sûr que le public les suive.

Soutenez Minimachines, partagez le !

Notes :

  1. Du nom d’un lieu géographique et touristique réputé aux US comme d’habitude.

Soutenez Minimachines.net !
16 commentaires sur ce sujet.
  • 16 janvier 2020 - 15 h 49 min

    Si l’OS (Windows 10X) et les apps sont au diapason et le prix non stratosphérique, une Surface Neo me tenterait car le produit est bien pensé (clavier mécanique rabattable et coulissant). Par contre les solutions onéreuses avec clavier virtuel, c’est clair que c’est le bide assuré. Ils relèvent plus du gadget d’apparat…

    Répondre
  • 16 janvier 2020 - 16 h 43 min

    @sidero: µOui, mais Surface Neo… c’est pas présenté comme un PC et ça fait toute la différence.

    Répondre
  • 16 janvier 2020 - 16 h 50 min

    Possesseur d’un dell XPS 11 acheté en 2014 en bon plan juste avant le black friday, j’ai la joie d’avoir un clavier en gomme sans aucune course mécanique.
    Et bien plus de 5 ans après je n’y arrive toujours pas à l’utiliser complètement. C’est le seul PC sur lequel je clique sur “enregistrer les mots de passe” tellement c’est l’enfer de les taper alors que cela me prend 1 seconde sur un clavier normal.
    Je sais que je ne prendrais jamais un autre ordi avec un tel clavier (sauf s’il est à -70%…).

    Répondre
  • 16 janvier 2020 - 16 h 59 min

    @Fuli: Il y a un cercle en enfer où tu es assis, face à un clavier en gomme et un démon te dicte des trucs sans cesse. Si tu ne tapes pas assez vite tu reçois des décharges électriques.

    Répondre
  • 16 janvier 2020 - 17 h 02 min

    Merci pour ce sujet Pierre, d’autant que depuis 1 mois environ, j’utilise une tablette en guise de clavier usb…mais aussi en tant que que contrôleur midi aux possibilités infinies!!!
    Et pour cela, j’utilise une simple application type OSC (android), customisable a volonté.
    C’est en ça que je trouve le double écran tactile, a charnières, super pratique, point de problèmes de mappage d’azerty, qwerty, bépo, normal ou orthogonal….on peut faire ce que l’on veut.
    Pour ce qui est du clavier “cover”, je ne comprends pas l’intérêt du bluetooth, un simple clavier type pc portable, avec, a la place de la membrane, une plaque en silicone avec des plots conducteurs sous chaque touches, ferait parfaitement l’affaire, la dalle tactile faisant office de “pcb” et on garde le confort de frappe ;)
    Sinon, pour les autres types contrôles, un simple cover silicone…
    dans l’esprit d’un https://eu.play-joue.com/ ou encore https://sensel.com/pages/the-sensel-morph
    mais avec l’écran tactile, on a en plus le retro-éclairage lol
    D’ailleurs, je me demande si il ne serait possible de faire ça avec un rpi4, 2 sorties hdmi, possibilité de contrôler un bureau par un second sous linux….
    Par contre, pour l’écran pliable, je ne suis pas fan, impression de fragilité dans le temps,le prix d’achat et de réparation….

    Répondre
  • 16 janvier 2020 - 20 h 35 min

    Toutes les écrans des galaxy Fold première version se sont cassés dans les mains des testeurs.
    Si j’ai bien suivi, depuis ils ont augmenté un peu l’angle de pliure, mis des renforts et des protections anti poussière.
    Mais quelle est la durée de vie d’un écran pliable ?
    Ca fait un peu peur quand meme.
    Vont-ils tous finir à la poubelle dans l’année ? dans les 2 ans ?

    Pour 2020 : vive les charnières, ensuite avec un peu de recul, on y vera plus clair :)
    Non ?

    Répondre
  • 16 janvier 2020 - 20 h 46 min

    Il va falloir attendre Windows 10X pour ça. Car tous les PC qui sort avant c’est des hybrides ou plutôt du bricolage que je déconseille.

    Le double écrans j’y crois mais l’écran pliable je n’y crois pas du tout.

    Répondre
  • 16 janvier 2020 - 21 h 02 min

    @Will:
    Windows (10) a voulu unifier l’interface… et a commis un truc bâtard/inutilisable.
    En comparaison, Apple qui a pas mal senti les tendances ces dernières décennies ne s’est jamais risqué à faire d’un Mac un Pad ou Phone.
    Il y a des limites à prendre ses clients pour des iDiots!

    Répondre
  • 16 janvier 2020 - 22 h 24 min

    Les industriels font vraiment n’importe quoi. Ils trouvent une idée et cherchent à la vendre la plus cher possible (en essayant de créer un besoin aberrant) alors qu’ils devraient trouver un besoin, y répondre et positionner le prix en rapport au besoin.
    Un emploi en voie de disparition c’est bien l’ergonome. Je n’en ai jamais vu un dans les différentes boîtes ou je suis passé et visiblement, ces entreprises n’en ont pas.

    L’écran qui se pli posera toujours un problème d’usure et de longévité (sans compter son prix actuel).

    Le double écran qui remplace le clavier n’est pas très pertinent sans un clavier physique supplémentaire. Et avoir une face plane sur la table est vraiment mauvais pour la posture. Normalement, il faut avoir l’écran au niveau de la vue sans baisser la tête.

    Une partie d’écran supplémentaire sur la partie clavier est vraiment gadget.

    Le seul cas que je pourrais envisager un double écran est sur un smartphone ou une tablette avec un dos ayant une partie en e-ink pour la lecture.

    Je crois que LG avais montrer un meuble avec un écran qui se déplie. Ils pourraient faire de même avec un portable si le rayon de courbure est assez fin. Le haut ou un côté de l’écran ayant une zone étirable pour dérouler “la dalle”. Cela augmenterait un peu l’épaisseur de l’écran pour y positionner le surplus mais l’épaisseur sera encore moins grosse qu’avec un châssis qui se repli sur lui-même.

    Répondre
  • 17 janvier 2020 - 1 h 13 min

    Pour moi, le meilleur format compact serait un Yoga Book et sa charnière à 360° avec un écran 3:2 et un clavier physique. On peut alors l’utiliser comme tablette, ou vrai Netbook. Si un engin avec AMD Ryzen sortait, ça pourrait énormément m’intéresser.

    Pour le reste, écran pliable, 3D Force touch, Squeeze, clavier gomme ou clavier tactile de type Yoga Book, etc. ce sont des concepts marketing qui n’apportent rien d’ergonomique et qui sont vendus souvent comme des révolutions de l’ergonomie selon mon avis.

    Répondre
  • 17 janvier 2020 - 4 h 29 min

    Pour moi, c’est un niche, voir juste une fausse bonne idée.

    J’ai un macbook pro, avec la fameuse touch-bar… et rien que l’absence de la touche ESC (je passe du temps sur Vim) va me faire acheter rapidement une autre machine. Ca va faire un an pourtant mais rien à faire.
    Idem pour cet horrible (de mon point de vue) clavier papillon.

    Je pense qu’un bon clavier actuel est au top, ou pas loin, de ce que l’on peut proposer en ergonomie et précision, si tant est que l’on souhaite vraiment taper du texte / code.

    Le tactile est adapté à une communication instantanée, ou on rajoute des grigris dans tous les sens, et ou l’on peut se faire suggérer un mot sur 2 par la recommandation. Ou une appareil que l’on souhaite retourner, utiliser dans un sens, dans l’autre… 
    Est-ce la vocation d’un PC ?

    Après, sans doute pour des applications métiers, des “consoles” virtuelles type musique, éclairages, etc… pourquoi pas.

    Répondre
  • 17 janvier 2020 - 8 h 44 min

    Il faut prendre le double écran tactile pour ce qu’il est, du moins en petite diagonale (genre 2X8″), un outil nomade, un bloc note!!
    Rien n’empêche, une fois au bureau, de brancher sur un dock pour retrouver l’ergonomie d’un vrai poste de travail, avec son vrai clavier ou vrai contrôleur midi et sur un grand écran à hauteur du visage (puisque l’on parle d’ergonomie).
    Au mème titre qu’un one mix 1s/2s ou autres minimachines du genre, bien qu’il y ai un “vrai” clavier mais de taille très réduite, je me vois mal taper une thèse la dessus (j’ai un mini clavier bluetooth format ipad mini) mais pour prendre des notes ou faire un peu d’internet sans manger l’écran, ça suffit.
    Bref, cela offre une polyvalence nomade que le clavier classique n’a pas, du moins, pour mon usage ;)

    Répondre
  • 17 janvier 2020 - 17 h 48 min

    @yann

    “Windows (10) a voulu unifier l’interface… et a commis un truc bâtard/inutilisable.
    En comparaison, Apple qui a pas mal senti les tendances ces dernières décennies ne s’est jamais risqué à faire d’un Mac un Pad ou Phone.
    Il y a des limites à prendre ses clients pour des iDiots!”

    IPhone / iPad : le tout tactile exclusivement…. “Who need a stylus” (Steve Jobs)

    Puis plus tard…

    – Clavier Apple

    Puis bien plus tard encore…

    – Stylet Apple

    Récemment avec iOS 13, nouveaux renoncements aux exclusions du concept :

    – Souris compatible
    – Clé USB compatible
    – Disques durs compatible
    – Evolution vers un système de fichiers plus évolués (contrairement à rien du tout au début)

    Bref, le Tablet PC version Apple se peaufine par reniements successifs…

    Qu’ils étaient idiots les clients qui réclamaient tout cela depuis 10 ans.

    Répondre
  • 18 janvier 2020 - 10 h 16 min

    @yann: juste un petit retour d’expérience pour ma part : j’ai réparé ma Surface Pro 2, et j’ai réinitialisé l’appareil… qui est revenu sur Windows 8.1 du coup. Et bien franchement, quand on a compris les différents gestes, c’est pas si mauvais que ça, bien au contraire, plus je l’utilise, et plus cet OS me plaît.

    Le seul problème de Windows 8.1 étant qu’il n’a pas de détection mode clavier/mode tablette. Tout est en mode tablette et il faut donc reproduire avec la souris ce qu’on fait avec le doigt en mode tablette.

    Pourtant ce n’est pas ma machine principale (je préfère Linux) mais quand j’ai besoin d’un Windows, je trouve finalement que ce que propose Windows 8.1 en tablette correspond plus ou moins aux gestes qu’on retrouve sur Android ou Ubuntu Touch.

    Répondre
  • 12 février 2020 - 17 h 35 min

    […] Dell concept Duet […]

  • 26 avril 2020 - 14 h 33 min

    […] On parle beaucoup de solutions double écrans mais on pourrait également voir se profiler d’autres choix chez les constructeurs. En particuliers des solutions profitant au maximum de l’espace disponibles dans le châssis pour proposer une énorme batterie et augmenter d’autant l’autonomie. L’autre pendant de cette solution étant évidemment le retour à des designs fins et léger sur des diagonales moins utilisées en ce moment comme les 11.6″ ou, on peut rêver, de nouveaux 10″ à bordures fines. […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *