Asus et Compal se tournent vers AMD fautes de puces Intel

Deux profils et deux scénarios différents mais une même destination. Asus et Compal semblent se tourner vers des solutions AMD pour faire face à la pénurie de solutions Intel.

Asus semble sur le point de lancer de nouvelles machines portables à l’équipement pour le moins original. Il ne s’agira pas de Minimachines mais d’engins plus imposants qui embarqueront à la fois un processeur AMD Ryzen mobile de seconde génération et un circuit graphique Nvidia de génération Turing. Un duo original et relativement inattendu.

2019-03-26 11_01_58-minimachines.net

Les Asus FX505DU, GU502DU et GU502DV sont ainsi listés par le célèbre compte Twitter de @TUM_APISAK avec la capture d’écran ci dessus. Rien d’officiel donc mais cette source s’est montrée plus que fiable par le passé sur de nombreuses fuites. L’image détaille des machines intéressantes avec un mélange de processeurs AMD Ryzen 5 3550H et AMD Ryzen 7 3750H embarquant leurs propres circuits graphiques Vega intégrés avec des Nvidia GeForce GTX 1660 Ti en version normale et en version Max-Q. Cette seconde n’existe pas officiellement chez Nvidia même si plusieurs benchmarks semblent avérer son développement.

Ce duo est franchement inhabituel, il peut s’expliquer par le bon rapport performance prix des puces AMD mais également par les soucis de production actuels d’Intel. Asus a probablement besoin d’avoir sous la main des machines utilisant des solutions concurrentes pour éviter de se retrouver en rupture de stock dans le haut de sa vague de vente. Ces machines pourraient être proposées pour la rentrée des classes ou les fêtes de fin d’années, des moments stratégiques où manquer de machines équivaut à rater des ventes.

2019-03-26 11_34_11-minimachines.net

Il sera intéressant de voir ce que donnera ce duo : Le Ryzen 3000H est un quadruple coeurs et huit threads qui fonctionne dans un TDP de 35 Watts. Associé à une architecture Nvidia Turing, cela pourrait donner une excellente solution de milieu de gamme à la fois en performances, en consommation et en tarif. Une version Max-Q devrait en toute logique proposer les caractéristiques de la carte externe mais dans des fréquences plus basses pour tenir la consommation et les watts dégagés dans des limites supportables par une machine mobile.

La dernière référence, le portable Asus GU502DV, semble vouloir mélanger Ryzen mobile et GeForce RTX 2060. Voilà qui pourrait également faire des étincelles techniques. Il sera dans tous les cas intéressant de voir comment ce duo inhabituel se comporte face à la solution Intel-Nvidia plus classique. 

Je ne doute pas un instant qu’il s’agisse de solutions de 15.6″ mais peut être peut-on espérer des engins de faible gabarit voir, soyons fous, des déclinaisons en 13.3 ou 14″ de ces engins ?

2019-03-26 11_30_37-minimachines.net

Autre profil et autre changement de fournisseur, le constructeur ODM Compal qui fabrique pour de nombreuses marques à travers le monde au même titre que Foxconn ou Quanta Computers, semble se plaindre également de la pénurie actuelle de puces Intel.

La faible disponibilité des solutions gravées en 14 nanomètres chez Intel inquiète de plus en plus ses partenaires. Avec un retour à la normale qui ne semble pas prévu pour tout de suite, ces derniers prennent leur dispositions et semblent se tourner vers l’alternative AMD. C’est le cas chez Compal qui se plaint d’un écart d’approvisionnement situé entre 10 et 20% des processeurs prévus. Cela veut dire que sur 100 puces commandées, Intel n’en livre qu’entre 80 et 90. Un vrai problème pour la marque qui doit de son côté acheter tout le reste des composants et livrer les 100 machines prévues.

2019-03-26 11_39_47-minimachines.net

Une situation qui pourrait devenir encore plus préoccupante dans les mois à venir. Les usines de Compal doivent en effet se mettre au travail pour assembler les machines qui seront livrées pour les marchés pro et éducation. Une production qui peut dépasser les millions d’unités et qui va finir par poser des problèmes avec une telle différence de livraison. 15% de livraison en moins cela fait tâche quand on doit remplir un contrat de 1 million de machines. Et Compal, c’est 40 millions de machines assemblées en 2017.

Intel a prévu une embellie de sa production pour le troisième trimestre, un autre moment critique du calendrier avec les productions de rentrée et la préparation des fêtes de fin d’année. Compal a donc décidé de proposer plus de solutions AMD aussi bien pour ses machines portables que pour ses solutions serveurs. En ajoutant plus de machines de ce type dans son catalogue, elle proposera à plus d’acteurs utilisant ses services de fabriquer des machines Ryzen. 

Intel n’a vraiment pas le droit de rater son troisième trimestre et sait qu’il doit tout faire pour résoudre cette crise au plus vite. AMD de son côté doit se frotter les mains. Plus la marque parviendra à toucher de foyers, plus son image d’éternel suiveur pourra être modifiée vers une solution alternative.

Sources : Tom’s Hardware et Digitimes

8 commentaires sur ce sujet.
  • 26 mars 2019 - 17 h 37 min

    Il est clair qu’au contraire de Intel, Asus et Compal ne se tournent pas les puces…

    Bon et maintenant je vais lire l’article.

    Répondre
  • 26 mars 2019 - 18 h 22 min

    Un bon choix ,un poil trop technique a mon gout .
    Attention ,je n’ai rien contre un portable en Ryzen mais ce qui me dérange c’est bien cette solution Nvidia incorporé .
    Quitte a vouloir grappiller quelques dizaines euros ,je pense qu’il serai plus logique d’offrir 8 Go de RAM et se contenter de la solution graphique AMD .

    OK ,je fais partis de ces personnes ayant besoins d’une bonne machine un peu plus sophistiqué que l’entrée de gamme actuelle .

    Je pense que chez AMD ,il est besoin de redorer le blason ,a quand des processeurs dégageant moins de chaleur dans nos PC de bureau .

    Pour le mini PC ,a quand le NUC équipé d’un bon RYZEN ?

    Le RYZEN semble en promettre ,reste a les fournir a de gros assembleurs de PC .

    Répondre
  • 26 mars 2019 - 18 h 43 min

    @ptitpaj: Le but n’est pas de grappiller des € mais de produire les quantités suffisantes.

    NUC est une marque d’Intel, pas demain la veille qu’on verra des un Ryzen dans un NUC donc :)

    Répondre
  • 26 mars 2019 - 19 h 22 min

    Moi aussi je me pose la question de ce mélange des 2 mondes que sont AMD et NVIDIA. Cela me fait effectivement penser à des 15″ pour les joueurs occasionnels. Et c’est très bien, mais je suis aussi pour une déclinaison 10″-12″ AMD seulement, du genre, Chuwi, Teclast, etc. Je suis sûr que ce serait excellent pour le marché.

    En tout cas, ENFIN une brèche où AMD est arrivé à rentrer, c’est déjà un bon début surtout quand le constructeur s’appelle ASUS.

    Répondre
  • 26 mars 2019 - 19 h 36 min

    Et les GPU AMD Vega 16 et Vega 20???

    C’est que pour Apple?

    Répondre
  • 27 mars 2019 - 20 h 27 min

    Pour ceux qui veulent eviter du Nvidia il y a le ASUS TUF505DY
    un AMD Ryzen 5 3550H + AMD Radeon RX560X

    et marche tres bien

    Répondre
  • 28 mars 2019 - 12 h 13 min

    @djip007: la 1660Ti doit être à 300 ou 400% de la RX560, non ? On n’est pas du tout dans la même gamme.

    Répondre
  • 29 mars 2019 - 16 h 06 min

    Oui en effet (meme si pas sur qu’il y ai autant d’ecard…) mais pas non plus la meme conso… ni le meme prix.

    En fait en ecrivant je pensais surtout a indiquer que ASUS avait déjà un model disponible avec un Ryzen 5 3550H… qui pour l’avoir dans les mains marche tres bien
    (note: j’attaind les ~100 IPS dans counter-strike pour ~100W sur la totalité de la machine (~50 en désactivant la RX560…)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *