Les ASRock Beebox Apollo Lake sur les Starting Blocks

Les Asrock Beebox sont de minuscules machines de type NUC qui suivent le mouvement d’évolution d’Intel pour proposer de nouvelles performances. Ultracompactes, livrées avec une télécommande de type carte de crédit, elles se sont taillées une assez belle réputation de PC de salon.

Les petits boitiers ASRock Beebox reviennent dans une entrée de gamme plus performante avec des processeurs de la gamme Apollo Lake d’Intel. Et ASRock pousse le bouchon assez loin puisqu’il se permet d’embaucher dans son minuscule joujou un Pentium J4205.

ASRock Beebox J4205

L’ASRock Beebox J4205 porte ainsi bien son nom, le brainstorming a dû être court, et propose donc un processeur Intel Pentium J4205  quadruple coeur cadencé de 1.5 à 2.6 GHz avec 2 Mo de cache. Une solution qui annonce 10 watts de TDP et qui force la marque à intégrer une solution de ventilation active dans le boitier. Le processeur embarque un circuit graphique Intel HD 505 cadencé de 250 à 800 MHz et aux fonctions vidéos assez complètes avec prise en charge du QuickSync Vidéo pour assurer la décompression efficace des formats haute définition. La puce est censée supporter un maximum de 8 Go de mémoire vive.

ASRock Beebox J4205

11 cm de large pour 11.85 cm de profondeur et 4,6 cm d’épaisseur : 0.6 Litres.

En pratique, ce n’est apparemment pas le cas puisque la ASRock Beebox J4205 supporte deux slots de mémoire vive Sodimm DDR3L pour un maximum  de 16 Go. Mais Intel nous a habitué à ces limitations théoriques des capacités de ses puces pour mieux étager son offre sur le papier.

ASRock Beebox J4205

Le stockage se fera en trois parties : D’abord un support de 32 Go de eMMC intégré sur la carte mère, ensuite un support M.2 2260/2280 en SATA 3.0 pour un SSD et enfin un support 2.5″ toujours en SATA 3.0 pour un disque mécanique ou un second SSD.

ASRock Beebox J4205

On notera la possibilité de piloter trois écrans en simultané, un avantage intéressant pour un engin de ce format.

Le reste de la BeeBox ASRock est plus classique mais très complet. La connectique, par exemple, propose en façade un USB 3.0 classique et un USB 3.0 Type-C, un port infrarouge pour la télécommande fournie et un port jack audio 3.5 mm combinant entrée micro et sortie casque. A l’arrière, la machine comprend deux ports HDMI en 1.4 et 2.0, un DisplayPort, deux autres USB 3.0, un port RJ45 pour l’Ethernet Gigabit intégré et un port Antivol Kensington Lock.

Beebox Series (Apollo Lake)

La ASRock Beebox propose bien entendu un module Wifi, de type 802.11AC et du Bluetooth 4.0. Au final, hormis l’apparition d’un système de ventilation et d’une connectique légèrement évoluée, l’engin est techniquement assez identique à ses prédécesseurs.

Le placement du bouton de démarrage sur la partie supérieure est bienvenu, il permet de démarrer l’engin facilement lorsqu’il est accroché en VESA au dos d’un écran. Le kit livré avec la machine est très complet avec un support VESA, une alimentation 36W/12V  et une télécommande.

A noter qu’un modèle ASRock Beebox J3455 est également prévu, il propose un Pentium J3455 un peu moins performant.

Source : ASRock via @fanlesstech

3 commentaires sur ce sujet.
  • 1 juillet 2017 - 12 h 15 min

    Jolie petite machine qui demanderait plus de précisions .

    Un stockage interne avec une puce de 32 Go pour le système je pense .

    J’ai un SDD de 128 Mo avec Windows 8.1 ,puis je récupérer ce SDD et démarrer directement dessus ?

    Existe t’il possibilité de dual Boot sur ce type de machine ?

    Répondre
  • 1 juillet 2017 - 16 h 49 min

    @ptitpaj: “J’ai un SDD de 128 Mo avec Windows 8.1 ,puis je récupérer ce SDD et démarrer directement dessus ?”
    Il y en a qui ont essayé ….

    Répondre
  • CHP
    2 juillet 2017 - 18 h 13 min

    @ptitpaj,
    En théorie oui mais tout dépend de ta version de ta version de 8.1. Si c’est une version “Home”, c’est pas possible et si c’est une version “Pro” ou “Entreprise” c’est OUI. Ces derniers vont ré-détecter tout tes nouveaux perifs et devices lors du premier boot.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *