AMD lance deux nouveaux processeur Ryzen Embedded

AMD est heureux de vous annoncer la naissance de deux nouveaux bébés dans la famille Ryzen Embedded. Les R1102G et R1305G viennent compléter cette gamme particulière de puces.

Ces puces sont clairement conçues pour équiper des matériels industriels ou des solutions embarquées et non pas des machines sur-mesure pour particuliers. On les retrouve sur des cartes mères industrielles et des solutions grand public sans réelle vocation de mise à jour. 


Ryzen Embedded
Les deux nouveaux processeurs ne sont pas des évolutions en performances des précédents mais plutôt ce que l’on appelle des “réponses aux demandes industrielles”. Une manière élégante de proposer des puces moins performantes que les précédentes mais également moins chères. 

L’AMD Ryzen Embedded R1102G est un double coeurs et double threads cadencé de 1.2 à 2.6 GHz pour un TDP de 6 watts. Cette puce pourra prendre en charge 2 affichages simultanés au lieu de trois pour les autres modèles de cette gamme. Elle ne gérera que 4 lignes PCI contre 8 pour les autres Ryzen Embedded. Le modèle 8 watts de TDP ne prendra en charge que la mémoire sur un canal mais saura piloter de la mémoire avec correction d’erreurs.

Le Ryzen Embedded R1305G propose toujours deux coeurs mais quatre threads pour des fréquences légèrement supérieures allant de 1.5 GHz à 2.8 GHz. Il est également un peu plus gourmand en énergie avec 8 à 10 watts de TDP. Cette puce ne saura pas piloter de mémoire ECC.

En comparaison, le Ryzen Embedded R1505G précédemment sorti était également un double coeurs et quatre threads fonctionnant de 2.4 à 3.3 GHz pour un TDP de 12 à 25 Watts.

Les nouveaux venus sont donc moins performants et moins gourmands en énergie, ils seront également plus simples à dissiper et probablement moins chers. Ces puces auront pour vocation d’équiper des équipements industriels ou la vitesse d’exécution n’est pas spécialement importante. Beaucoup de machines outils emploient des ordinateurs modernes en exploitant qu’un très faible pourcentage de leurs capacités. La majorité de leurs besoins en calcul étant surtout lié à la gestion de leur système d’exploitation plus qu’au pilotage de leurs outils de production.

Plus d’infos chez AMD

Soutenez Minimachines, partagez le !


Soutenez Minimachines.net !
8 commentaires sur ce sujet.
  • 26 février 2020 - 16 h 34 min

    @Pierre: sais-tu quand vont sortir les portables avec les ryzen 4000 ?

    J’attend un bon AMD 4700U avec clavier retro éclairé, 1 port usb c pour la charge, 2 ports usb A, une bonne autonomie (7 à 8h en bureautique snas problème), un bon pad et de préférence en 13 ou 14 pouces maxi, pour renouveler un xiaomi 12 qui ne tient plus sa batterie et dont le pad semble mort (galère à faire un click droit) :'(

    Répondre
  • 26 février 2020 - 16 h 51 min

    @Geppeto35: (la batterie se change)

    – Aucune idée, les temps sont troubles. :/

    Répondre
  • 26 février 2020 - 18 h 17 min

    C’est bien, mais j’attends toujours d’AMD
    un processeur grand publique,
    avec un TDP de 3 Watts ou moins,
    avec un CPU Mark à partir de 2000 !

    Suffisant pour l’utilisation de la majorité d’entre Nous,
    bureautique, surf sur Internet, Média center…
    Pourquoi faire compliqué si on peut faire simple ?!
    Et pourquoi payé cher, si on n’en a pas besoin ?!

    Répondre
  • 26 février 2020 - 18 h 29 min

    C’est dommage qu’on ne voit jamais de quoi sont capables ces AMD Ryzen Embedded, je suis très curieux et je serais pas étonné qu’ils apportent satisfaction dans le monde des jeux rétro/casual, surtout avec ces rapports perf/TDP.

    De même que les AMD dans les portables : Pierre a relayé une vague d’annonces à la suite, mais il me semble qu’ils proclamaient bien plus de références que ça, où sont-ils passés nos AMD promis ? snif

    Répondre
  • 26 février 2020 - 20 h 51 min

    @J. DEBON:
    Le R1505 tourne à 4614pts, donc il est probable que le R1102 soit encore trop puissant pour toi.
    Si tu tiens absolument à un proc grand public qui tienne les 3W, rien ne t’empêches de prendre un série G, de désactiver 2 ou 3 coeurs, de réduire les tensions et de baisser sa fréquence de fonctionnement.
    L’underclocking, c’est une discipline à par entière.
    Curieux de savoir à combien ils pourraient descendre.

    Toujours aucune nouvelle de leur prochain Ryzen 4000 série G?

    Répondre
  • 27 février 2020 - 10 h 22 min

    @J. DEBON: Pourquoi faire compliqué si on peut faire simple ?! Et pourquoi payé cher, si on n’en a pas besoin ?!

    N’attends pas trop de Ryzen sur ce sujet : AMD utilise le même core pour toute sa gamme de l’embbedded aux gros Épic le noyau est le même copier / coller en + ou – d’exemplaires. Cette stratégie permet d’être ultra compétitif sur le prix(une unique ligne de prdocution, possibilité d’ajuster les volumes pour chaque modèles…), le revers de la médaille est que le core est moins optimisé aux extrémités de la gamme. Pour de l’ultra-basse consommation il faut voir ailleurs que Ryzen, Zen est électriquement performant mais gros.

    Bon après le ryzen à 6W de TDP devrait tourner fanless, juste avec un petit radiateur d’électronique. Pour info un pentium75 tournait à 8W c’est le premier CPU qui nécessitât un minuscule refroidissement actif

    Répondre
  • bob
    27 février 2020 - 19 h 05 min

    c’est vrai que des produits en stock et avec prix affichés manquent chez AMD ryzen.
    parcontre c’est un peu la grosse galere pour installer un linux LTS à cause du driver video non present dans les kernels LTS!

    Perso l’astuce qui a marché : installer via oem install mode plutot que via le live boot, sans oublier d’indiquer l’astuce “nomodeset” au debut pour ne pas essayer de charger de driver GPU.
    Ensuite installer un kernel recent (5.5.6) en telechargeant 3 *.deb et voila!

    kubuntu18.04 installé sur une cle usb3.0 boot en 40sec sur un Ryzen 3200U (le fameux Motile 14 à 200$) ben çà en a sous le capot, avec un nvme pour linux…

    Répondre
  • 27 février 2020 - 22 h 45 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *