Amazfit France : la boutique accepte finalement le retour sous 14 jours

On oublie souvent sur le net que certaines boutiques n’ont de français que le logiciel de traduction qui sert à les piloter. L’exemple d’Amazfit France est assez parlant.

Mise à jour : Finalement, la boutique Amazfit France a accepté un remboursement intégral de la montre et tout finit bien. J’en profite pour vous dire que c’est plus dans ce genre de démarche que je considère mon rôle « d’influenceur » que dans toute démarche inverse. Je n’ai pas la prétention d’influencer mes lecteurs mais de les guider vers des choix que je pourrais faire. Si je peux, par contre, profiter de la visibilité de Minimachines pour régler ce genre de problèmes et rappeler gentiment à l’ordre certains vendeurs récalcitrants, je m’en ferai une joie.

Billet original : J’adore les montres Amazfit et, depuis peu, je suis affilié avec leur boutique française. J’ai donc tout intérêt à vous parler des produits de la marque et à vous dire combien je les apprécie. Sauf que, suite à mon billet sur les montres connectées Amazfit GTR3, GTS3 et GTR3 PRo un de mes contacts a commandé sur leur site. 

Amazfit GTR3 Pro

Jimmy a bien reçu sa montre en quelques jours en provenance d’Espagne. Et il semble ravi de son esthétique… malheureusement pour lui la montre n’arrive pas a détecter ses différentes fonctions vitales. Pouls, SPo2 et autres ne veulent pas s’afficher à son poignet. Après une courte enquête, la raison semble être évidente, un tatouage marquant son bras semble empêcher les capteurs de la montre de fonctionner. C’est un problème courant et connu des capteurs laser embarqués dans les montres connectées. 

Amazfit GTR3 Pro

Jimmy n’a pas de pouls… 

Résultat, la montre lui est inutile sauf à la porter à l’intérieur de son bras droit ce qui n’est pas une solution qu’il envisage. Qu’a cela ne tienne, la loi lui permet un renvoi sous 14 jours d’un produit commandé par erreur. Le droit de rétractation est dans notre code du commerce. Sauf que l’aventure se complique pour Jimmy lorsqu’il en fait la demande à Amazfit France.

La réponse à sa demande de retour est classique : « We’re sorry to hear that you didn’t love your new product. We completely understand that it isn’t for everyone. We can offer a refund for part of your payment, and you can still keep the item. Is that acceptable?« 

Amazfit France demande à rembourser une (petite) partie du prix du produit et à Jimmy de garder l’objet dont il n’aura aucune utilité. Evidemment, cela ne correspond pas à la demande initiale de Jimmy qui préfèrerait retrouver ses 199.99€ pour investir dans un produit équivalent fonctionnant à travers son tatouage. Cela ne correspond pas non plus à la loi Française qui impose un retour sous 14 jours sans conditions.

Je ne sais pas vraiment sur quel pied danser avec le site Amazfit France, l’adresse de la page étant www.amazfit.com/fr je ne sais pas si il s’agit d’une antenne Française devant correspondre au droit Français ou si il ne s’agit que d’un développement francisé pour toucher le public français. L’absence de conditions générales de vente sur le site me laisse penser que la seconde solution est la bonne. 

Je vous tiendrai au courant des suites de cette aventure mais tout me laisse penser, pour le moment, qu’il est préférable de commander les produits Amazfit ailleurs que sur leur site. Les revendeurs comme Amazon proposent les mêmes tarifs et respectent le droit de rétractation. Tant que cette notion échappera à la marque, je pense qu’il vaut mieux les éviter.


secret
19 commentaires sur ce sujet.
  • 19 octobre 2021 - 18 h 28 min

    D’un autre côté, c’est évident que ca marche pas sur les tatouages, ni sur les ongles ni à travers les habits. Les capteurs mesurent la « couleur des hématies » pour en déduire la SaO2 et déjà même sur les appareils médicaux c’est un procédé sensibles aux artéfacts. Par contre sur une peau uniformément noire ou bronzée ca marche au poil. Solution tatouer tout en noir un rond sous la montre, ou détatouer la laser la même surface, ça pourrait marcher :)

    Répondre
  • 19 octobre 2021 - 19 h 46 min
  • 19 octobre 2021 - 19 h 55 min

    @Gérard MENTOR: pas sûr qu’amazfit en ait quelque chose à faire depuis la Chine…

    Répondre
  • 19 octobre 2021 - 20 h 09 min

    @Neurobioboy:
    Ah, ok, ok !
    Ayant lu que ça venait d’Espagne, j’ai cru que.
    Autant pour moi.
    Donc, après balade sur le site d’Amazfit France, j’ai vu qu’il n’y a pas de CGV ni d’informations légales.
    Donc, par principe, site à fuir, ne jamais rien y commander.
    Parce qu’il est vrai que pour aller râler en Chine qu’ils ne respectent pas la législation française, ça le fait pas trop.

    Répondre
  • 19 octobre 2021 - 20 h 18 min

    @Gérard MENTOR: il y a des entrepôts en Espagne (ceux d’aliexpress?), mais je suis pas sûr qu’ils soient légalement inscrits au registre de commerce avec une entreprise espagnol, ou une branche de la boîte espagnole. A vérifier.

    Répondre
  • 19 octobre 2021 - 20 h 40 min

    Bravo de faire l’effort de le préciser malgré le partenariat.

    Répondre
  • 19 octobre 2021 - 22 h 34 min

    Bizarre, sur leur page https://fr.amazfit.com/pages/politique-de-garantie-et-de-retour
    ils annoncent
    « Politique de retour garantie de 30 jours

    Si vous n’êtes pas satisfait de votre achat sur eu.amazfit.com pour quelque raison que ce soit, vous disposez de 30 jours à compter de la date d’achat pour demander un remboursement complet.  »

    La boutique serait domiciliée en Hollande:
    Company Address: Joop Geesinkweg 901-999 1114 AB Amsterdam- Duivendrecht The Netherlands

    Ton contact a bien commandé sur la boutique https://fr.amazfit.com/?

    Répondre
  • 20 octobre 2021 - 8 h 13 min

    Bonjour, vu sur la page de Amazfit France pour le retour des articles:
    « Les articles retournés doivent être dans leur état non utilisé avec l’emballage d’origine. Nous n’acceptons pas un article retourné qui a été porté, endommagé ou modifié de quelque manière que ce soit. »

    Etat non utilisé et non porté: un peu contradictoire avec « remboursement pour quelque raison que ce soit » je trouve.

    Répondre
  • 20 octobre 2021 - 9 h 09 min

    C’est la raison pour laquelle je commande toujours sur des sites fiables à ce niveau-là, et JAMAIS sur le site des constructeurs. Que ça soit pour la rétraction ou le SAV, on est généralement mieux servi par une grosse plateforme comme Amazon / FNAC / etc. que par le fabricant lui-même.

    Répondre
  • 20 octobre 2021 - 10 h 22 min

    Reçue d’Espagne, mais retour en France…. C’est une obligation pour un site de reprendre un article non acheté chez lui ? A fortiori ouvert et porté ? La réponse en anglais venant d’un soit disant site français est étonnante. Il me semble également que les frais de retour sont a la charge du client dans tous les cas.

    Répondre
  • 20 octobre 2021 - 14 h 27 min

    Bravo Pierre, ton petit billet a eu son effet.
    Merci pour tout ce travail!

    Répondre
  • gfd
    20 octobre 2021 - 14 h 46 min

    Faut signaler le souci sur le site internet de l’Union fédéral des consommateurs et consulter l’antenne locale de votre ville pour voir les recours possibles avec un spécialiste .

    Répondre
  • 20 octobre 2021 - 14 h 48 min

    C’est l’histoire (sans fin) du pot de fer contre le pot de terre. Tiens, ça me rappelle mes démêlés avec le distributeur (français) de l’encyclopédie Universalis (sur CD-ROM), qui a franchement traîné les pieds pour honorer ma demande de rétractation après la période d’essai initiale. C’était au 20e siècle et le fait que l’entreprise soit membre de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) n’a pas été une garantie pour faciliter cette procédure.

    Répondre
  • 20 octobre 2021 - 17 h 25 min

    Bravo, Pierre, pour ce bon usage de ton influence.
    Vive la communauté MiniMachines :)

    Répondre
  • jle
    20 octobre 2021 - 18 h 19 min

    Yeah, bravo, c’est cool de voir cela.

    J’ai tout de même toujours peur avec ces entreprises hors UE. Rien ne dit que Amazfit ait revu sa façon de fonctionner, et tu ne peux pas être là pour leur tirer les bretelles à chaque fois.

    Répondre
  • 20 octobre 2021 - 19 h 00 min

    @Dadoo: encore faut il le savoir… Il n’est pas évident pour tout le monde que Les capteurs mesurent la « couleur des hématies » pour en déduire la SaO2

    Répondre
  • 20 octobre 2021 - 20 h 44 min

    Respect…
    pas sûr qu’Amazfit change sa politique mais le précédent est créé et les lecteurs de Minimachines sont prévenus…et ça n’enlève rien aux produits amazfit qui font globalement le job à des prix fort compétitifs.

    Répondre
  • 22 octobre 2021 - 11 h 05 min

    En fait je dois dire que cela me choque pas. Car au final il y a quand même bien plus d’abus de la part des clients que des vendeurs, et toutes ces garanties imposées tendent forcément à faire gonfler les prix de tout et pour tout le monde, au final.
    Je n’irai pas par 4 chemins si c’était moi: Ces garanties obligatoires uniquement pour les objets d’une certaine valeur, pour tout le reste optionnel.

    Répondre
  • 23 octobre 2021 - 9 h 21 min

    @Mezz: Tu oublies que la vente à distance est un moyen de la vente. Pas de vente à distance, pas de vente du tout.

    C’est au vendeur d’assumer les défauts de ce type de vente. C’est pourquoi la loi prévoit que la vente à distance ne permet pas de voir les détails du produit (donc retour possible aux frais du vendeur) et que les frais de port sont (sauf accord contraires entre les deux parties) à la charge du vendeur puisque c’est lui qui a décidé de ce moyen de vente.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *