CES 2014 : Intel Edison, une micromachine de la taille d'une carte SDHC

CES 2014 : Intel Edison, une micromachine de la taille d’une carte SDHC

Imaginez un ordinateur de la taille d’une carte, non pas une carte de crédit mais une carte SDHC, ces petites cartes qui servent habituellement à stocker des photos issues de nos appareils numériques. C’est ce qui a été présenté hier au CES 2014 avec l’Intel Edison à base de SoC Quark. Conçu pour des objets connectés et autres machines très intégrées, il promet des performances de type Pentium.

Résumé : Montres, lunettes, bijoux, vêtements, objets du quotidien, le futur des objets connectés est en marche. Si pour le moment, il est difficile de savoir ce qui restera de l’ordre du gadget ou ce qui sera réellement utile, il ne fait aucun doute que le marché potentiel est énorme. Intel ne veut pas rater cette opportunité et travaille donc à développer des solutions plus intégrables.

 Intel Edison quark

Le PDG d’Intel, Brian Krzanich vient d’annoncer un second produit dans la gamme de solutions exploitant le SoC Quark. Après l’Intel Galileo en Octobre, voilà l’Intel Edison. L’intégration dans un format SDHC est, bien entendu, totalement anecdotique puisque, mis à part représenter un format que tout le monde a déjà croisé, il n’y a aucune raison de proposer un objet dans ce type d’encombrement précis.

Cela n’empêche pas l’exploit puisque ce Quark est censé proposer des performances honorables : Le Quark X1000 est un simple coeur 32 bits cadencé à 400 MHz avec avec 16 Ko de mémoire cache L1 et qui fonctionne ici avec 512 Ko de SRAM. Cette minuscule solution embarque un module réseau gérant à la fois du Bluetooth et du Wifi. Pas de quoi fouetter un chat mais une solution qui permet d’imaginer beaucoup de scénarios d’intégration.

Intel présentait ainsi sur scène une Nurserie 2.0, un scénario d’intégration comme un autre. La poupée jouant le rôle du bébé témoin porte un vêtement capable de suivre sa température corporelle mais on peut imaginer un détecteur d’humidité voire même un nez électronique… La solution Edison est alors là pour traduire et afficher les données recueillies sur différents objets à portée de son champs d’action et compatible avec ses fonctions Wifi. Le Mug de café de maman par exemple. Celui-ci réagira sous la forme de smiley’s qui changeront de forme et de couleur en fonction de l’activité rapportée par la puce. Si le bébé s’agite beaucoup, si sa température augmente, maman, les yeux rivés sur son mug, le saura instantanément.

Mais on peut imaginer plein d’autres usages comme la mise en marche d’un chauffe biberon lorsque bébé s’agite, le réglage précis des lumières ou des stores au réveil, un rapport horaire de température en cas de fièvre. Le seul élément important étant de conserver un engin très compact, très léger, d’une grande autonomie et programmable de manière à exécuter toutes sortes de tâches utiles.

Histoire de stimuler l’imagination débordante des mordus de l’informatique embarquée dans les usages quotidiens, Intel propose 1.3 million de dollars en prix pour les projets retenus dans un concours autour de l’Intel Edison dont 500 000 $ pour le projet le plus méritant. J’ai bien une idée de cafetière…

11 commentaires sur ce sujet.
  • 7 janvier 2014 - 16 h 01 min

    @Pierre : tu es bon pour réserver le domaine micromachines.net maintenant !

    Répondre
  • 7 janvier 2014 - 16 h 10 min

    @Vassili: schtroumpfmachines.net ?

    Répondre
  • 7 janvier 2014 - 16 h 17 min

    Pierre, les webcams sont déjà sorties !! Faut trouver autre chose !…

    Répondre
  • 7 janvier 2014 - 16 h 29 min

    Le truc d’ Intel : j’ai le bidule et il faut que vous trouviez le moyen de ne plus vous en passez !

    Le truc ultime et super geek serait cette carte implantée sous la peau (gps,carte vitale,donnees personnelle et bancaire)… avec a terme une gestion de la population digne des plus pessimistes romans de science-fiction avec bien sur la promesse d’un monde meilleur… Façon soleil vert…

    Moouuuuultypass !!!

    Répondre
  • JC
    7 janvier 2014 - 17 h 17 min
  • 7 janvier 2014 - 21 h 41 min

    En Septembre dernier, le premier Quark X1000 était 32nm single core, là, il s’agit d’un 22nm dual core. Dans 6 mois ils sont en 14nm et 4 cores dans une micro SDHC?

    Répondre
  • 8 janvier 2014 - 1 h 35 min

    Ben non, logiquement, le suivant, c’est nanomachines.net ^^

    Répondre
  • 7 mars 2014 - 19 h 21 min

    […] la pertinence de cette offre ailleurs que dans des prototypes aussi originaux soient t-ils : La carte format SDHC embarquant un Intel Edison était une belle idée pour promouvoir la puce mais c’est loin des applications pratique d’un processeur aujourd’hui. Avec les […]

  • 15 avril 2014 - 12 h 59 min
  • 4 juin 2014 - 0 h 18 min
  • 19 septembre 2014 - 10 h 15 min

    […] Présentée au CES en Janvier, l’Intel Edison est une carte a destination des Makers et de toute personne ayant envie de programmer/bricoler/bidouiller une solution mêlant informatique et électronique. Face au succès grandissant de ce type de solutions équipées en processeur ARM, Raspberry Pi en tête, Intel s’est intéresse au phénomène. […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *