Zynthian : Un synthé open source sous Raspberry Pi

Zynthian est un projet de synthétiseur musical basé sur une carte Raspberry Pi. Il est totalement Open source : son matériel est précisément listé pour que vous puissiez le fabriquer vous même et l’ensemble du code nécessaire est également fourni.

Conscient que les musiciens sont les premiers intéressés par ce type de projet, Zynthian propose non seulement le détail complet du matériel nécessaire à la réalisation de ce petit  synthé de poche mais également des kits prêt à assembler pour parvenir plus facilement au résultat final.

Le Zynthian est conçu autour d’une carte Raspberry Pi 3 sur laquelle on pourra positionner une des nombreuses cartes DAC du marché (HifiBerry, DACBerry, IQAudio…) ainsi que plusieurs références d’écrans tactiles comme le Pi Screen ou le PiTFT mais également profiter de la sortie HDMI pour afficher sur grand écran.  Le stockage se fait sur une carte MicroSD classique.

2018-06-13 16_22_14-minimachines.net

L’ensemble propose des sorties USB pouvant gérer des connexions Midi mais également des sorties MIDI standard au format DIN-5. Des prises jack audio au format jack 3.5 mm mais également en RCA en plus des fonctions liées aux cartes son optionnelles. Les ports de base de la Pi sont évidemment conservés et accessibles : RJ45, HDMI, USB etc… Le Bluetooth et le Wifi de la carte sont également actifs.

2018-06-13 16_13_29-minimachines.net

La partie logicielle embarquée permet à Zynthian de se comporter comme un véritable synthétiseur musical en temps réel. Plusieurs moteurs de son offrent à l’ensemble de grandes possibilités. Le listing complet est flatteur et le potentiel est énorme puisque d’autres effets pourront être ajoutés à terme.

2018-06-13 16_22_30-minimachines.net

De nombreux effets et filtres sont également de la partie : Reverb, Chorus, Flanger, Wah-Wah, Compressor, Overdrive, Lesslie, Equaliser… Tous sont parfaitement accessibles et configurables. Le concept étant en grande partie basé sur une communauté d’électroniciens et de musiciens (et souvent les deux), les Zynthian ont un gros potentiel d’évolution.

2018-06-13 16_17_36-minimachines.net

Le tarif de base d’un kit est de 30€ mais pour ce prix là il faudra drôlement jouer du fer à souder puisque rien n’est assemblé, les éléments sont tous livrés en kit. Ce qui peut faire partie d’un projet éducatif ou relever un défi intéressant.

2018-06-13 16_23_34-minimachines.net

Il faudra également dépenser pas mal d’euros supplémentaires pour obtenir toutes les fonctions de l’engin : Connectique, boutons, châssis, écran etc. Mais cela vous laisse la liberté d’intégrer le projet comme bon vous semble.

2018-06-13 16_20_14-minimachines.net

D’autres kits permettent d’obtenir de l’aide avec des cartes pré-montées, des châssis en aluminium et autres jusqu’au kit final prêt à assembler avec Raspberry Pi, châssis, boutons et carte son à 350€.

Tout le détail des tarifs est disponible sur le site du projet.

50 commentaires sur ce sujet.
  • Dan
    13 juin 2018 - 18 h 55 min

    C’est rigolo mais c’est chérot !

    Pour 55€ un mini clavier 2 octaves à brancher sur un PC et fourni avec d’excellents synthés virtuels VST.
    https://www.youtube.com/watch?v=aEadoUR9N7U

    En option pour un meilleur son une mini carte son USB ASIO à 26€ à brancher entre le PC et un ampli
    https://www.musicstore.de/fr_FR/EUR/Behringer-UCA-202-U-Control-Carte-son-USB/art-PCM0005351-000?campaign=GShopping/FR&gclid=CjwKCAjwgYPZBRBoEiwA2Xeupan8ZqUuwA2N9NeA0zp-w3nh2wqLj5U1A3i7H5GYm5lUWRlOCdpldBoCv4gQAvD_BwE

    Répondre
  • 13 juin 2018 - 22 h 24 min

    @Dan : je pense que c pas comparable. L’avantage de ce mini synthé c’est d’être un instrument à part entière dans le corps d’une mini-machine.

    Après il faut voir ce que donne l’ergonomie et si les 4 potars sont suffisant pour piloter l’engin. Voir aussi si cela se limite à un synthé mono-timbral ou multi-timbral et le nombre de voix de polyphonie..

    @ Pierre : Je suppose que la carte DAC est un gage d’excellence au niveau de la dynamique du son, du manque de souffle et de distortion, comme le sont les nouveaux amplis FDA ?

    Répondre
  • 13 juin 2018 - 22 h 24 min

    @Dan, sauf que les VSTs et les drivers ASIO t’obligent à payer un DAW de type cubase, ableton, Audition, Reason & cie.

    Ici ce qui est remarquable c’est qu’ils proposent un hard à prix progressif qui s’interface avec des standards ouverts de softs de MAO.
    D’habitude les controlers ne laissent pas le choix de la solution soft à faire tourner derrière.

    Répondre
  • Cid
    14 juin 2018 - 12 h 19 min

    Intéressant (encore une fois sur minimachines :) )
    J’ai un clavier maitre midi, un cable midi>usb, un raspberry et son dac, un ecran tactile… Mais je n’ai jamais associé l’ensemble.
    Pas vu si on pouvait se passer du matériel supplémentaire de ce projet (potards etc)

    Répondre
  • 14 juin 2018 - 13 h 31 min

    Je pense que le projet est intéressant au moins dans son aspect didactique. Ensuite, qu’il y ait des solutions différentes, moins chères, plus efficace, c’est à mon sens autre chose.

    Avec la Rasp il y a vraiment le plaisir de faire, d’apprendre.

    Merci Pierre pour l’article.

    Répondre
  • Dan
    14 juin 2018 - 14 h 57 min

    J’y connais rien en raspberry.
    Quel est le rapport de puissance entre un raspberry Pi 3 et par exemple un m3-7y30 ?

    Répondre
  • Cid
    14 juin 2018 - 15 h 41 min

    L’architecture et l’utilisation étant assez différentes, c’est pas évident mais à peu près ça :

    Raspberry Pi 3B PC Equivalent Year
    ——————————————–
    4-core ARMv8 Intel E5300 2007
    1GB RAM Pentium III 2003
    480 mbit USB PCI33 1993
    VC4 GPU Radeon HD4350 2008

    J’ai lu aussi que c’était comme un iPhone 6 mais là j’ai des doutes.
    Faut voir aussi que ce qui est en général développé pour le RPi est optimisé pour tiré le max de la machine. Alors que les intels proposent une gamme large en fonction des besoins et que les softs doivent tourner sur plusieurs plateformes (je schématise hein !)

    Répondre
  • 14 juin 2018 - 18 h 36 min

    ;Super propre comme présentation .
    Cette boite devrait faire d’autres kits pour nos Raspberry PI .
    J’imaginerai bien le kit qui gère les potentiomètres gérer un manette de jeux par exemple .
    Quatre potentiomètre cela dois faire les directions de la manette ,deux ou quatre autres boutons et cela le fait .

    c’est sur par contre qu’il y a plus de musiciens prêts a investir que de joueurs prêts a le faire .

    Répondre
  • 14 juin 2018 - 19 h 01 min

    @ptitpaj: Une manette de jeu c’est super tendu… Un énorme travail de conception et le recours à des spécialistes en ergonomie pour dfaire des trucs viables.

    Par contre un panel de boutons programmables c’est facile et pas cher avec un Arduino…

    Répondre
  • Dan
    14 juin 2018 - 20 h 14 min
  • 14 juin 2018 - 21 h 49 min

    @Cid : optimisé pour tirer le max de la machine : NON !!!

    Actuellement le système est 32 bits et la Rasp 3 et un 64 bits. La fondation veut un système compatible avec les versions précédentes et cela grève très largement les performances. Il y a des portages (hors fondation) et les performances sont bien meilleures.

    Répondre
  • luc
    15 juin 2018 - 9 h 13 min

    J’attends encore quelques pièces et je vais construire cette machine (mode 100% DIY). Une grande partie du matos déjà acheté à l’aide des différentes promos trouvées ici sur minimachines (Merci Pierre:-)

    @dan: la plupart des dacs fonctionnent avec une résolution de 24bit à 96mHz voire 192 mHz et permettent une intégration compacte. Ils utilisent les mêmes puces que l’on retrouve dans des équipements haut de gamme.

    Celui que j’ai choisit: https://www.audiophonics.fr/fr/dac-diy/audiophonics-dac-sabre-es9023-v22-i2s-vers-analogique-24bit192khz-p-8396.html
    Pas cher et fabriqué en France, pas ultra haut de gamme mais plus performant que la carte son usb Behringer UCA-202 !

    @cid: il faut 4 encodeurs rotatifs à bouton poussoir pour piloter l’appareil via différents menus, un multiplexeur, quelques résistances, condos etc … en gros une vingtaine d’euros. Si ton clavier maître marche en usb, tu peux te passer de l’entrée MIDI IN, si tu n’as pas d’autres appareils midi (expandeurs, synthés, sampler) tu peux te passer des sorties MIDI OUT et MIDI TROUGH, pas besoin non plus des deux sorties jack si tu utilises les sorties RCA (cinch) du DAC.

    Répondre
  • Dan
    15 juin 2018 - 11 h 11 min

    @luc:
    Mon cher Luc :)

    Je te rassure, tu as fais un bon choix pour le dac, j’utilise également un SABRE mais pas pour de la MAO.
    https://www.audiophonics.fr/fr/dac-sans-volume/audiophonics-u-sabre-usb-dac-24bit96khz-sa9023-es9023-v22e-tcxo-edition-p-11056.html
    J’utilise ce DAC branché entre un mini pc et un ampli stereo pour écouter de la zique. Pour la MAO j’utilise autre chose.

    J’ai cité la Behringer UCA-202 uniquement pour son prix 26 € (3 paquets de clopes), on en trouve à 10 € sur leboncoin. Elle permet à quelqu’un qui veut s’essayer à la MAO de se lancer à moindre coût. Elle a une faible latence et la possibilité de faire de l’enregistrement audio. Elle possède même une sortie casque.

    Ton expérience 100 % DIY est intéressante, tiens nous au courant !

    Répondre
  • 15 juin 2018 - 11 h 28 min

    Pour les DACs en audio, j’en ai utilisé un certain nombre. Un des plus mieux bien (devant Hifiberry) en terme de qualité perçue est celui à base de PCM5102 que je prends chez aliexpress :

    https://www.aliexpress.com/item/Raspberry-Pi-B-HIFI-DAC-HIFI-Sound-Card-Module-I2S-interface-PCM5102A-Module-For-Raspberry-Pi/32816717578.html?spm=a2g0s.9042311.0.0.15cb4c4dpgiXa5

    Comme tous ces machines ne coutent rien, ça ne coute rien d’essayer.

    Merci pour le lien vers Audiophonic pour le sabre, mais je doute que la carte soit fabriquée en France. On trouve sa cousine sur aliexpress, encore une fois :
    https://www.aliexpress.com/wholesale?catId=0&initiative_id=SB_20180615012526&SearchText=es9023+I2S

    Répondre
  • 15 juin 2018 - 12 h 14 min

    Je sors un peu du sujet mais est-ce qu’il est possible de profiter de la technologie de ces cartes DAC pour un PC ? Je veux dire contourner les convertisseurs pourris d’une Gigabyte et sortir sur une carte DAC pour avoir une sortie analogique audiophile ?
    Sans passer bien sûr par une carte son à 300 € ?

    Répondre
  • Dan
    15 juin 2018 - 12 h 30 min

    @Aldo: une carte en format PCI ?

    Répondre
  • Dan
    15 juin 2018 - 12 h 39 min
  • luc
    15 juin 2018 - 14 h 35 min
  • 15 juin 2018 - 14 h 37 min

    @Dan : Ok merci. Ca à l’air pas mal. C’est dans l’idée de me remettre à la MAO, donc effectivement et malheureusement le PC fera du bruit, mais contenu..
    D’ailleurs à ce propos, vu la taille des NFC, on pourrait imaginer de trouver maintenant des amplis NFC sur carte PCI, pour attaquer directement des enceintes audiophiles à la sortie du PC.

    Répondre
  • 15 juin 2018 - 14 h 40 min

    FDA je voulais dire pas NFC.. je m’y perds avec tous ces acronymes :)

    Répondre
  • luc
    15 juin 2018 - 15 h 23 min

    @aldo: Tout dépend de l’usage envisagé. Pour du playback seul, un DAC comme celui proposé ci dessus, ou une carte son interne format pci font parfaitement l’affaire. Mais pour faire de l’enregistrement, il faut reconnaître que les interfaces audio USB sont vraiment très pratiques. Avoir les potards sous la main pour régler les gains en entrée, de bons préamps, l’alimentation 48V pour les micros statiques … c’est plutôt cool.

    Le choix est vaste dans une large gamme de prix:
    https://fr.audiofanzine.com/interface-audionumerique-usb/

    Répondre
  • 15 juin 2018 - 16 h 48 min

    oui ok mais c surtout par rapport à ce que ces nouveaux mini-produits proposent, je me demande quelle est la meilleure solution et surtout la plus simple pour faire le monitoring d’un PC aujourd’hui.

    J’ai vu aussi parmi l’avalanche d’éloges sur les DAC/FDA, des commentaires d’audiophiles plus réservés, qui disent que l’ensemble du spectre sonore n’est pas respecté de manière linéaire, que c plutôt flatteur comme écoute..
    Donc pour le monitoring c un peu embétant :(

    Répondre
  • 16 juin 2018 - 2 h 50 min

    Bon :) …

    faut comprendre la finalité de ce type de machine, et si on comprends c’est excellent !

    évidement ça tient pas face a un pc, ou un telephone, a cause du protocole VST limité a Windows et le peux de developper alors que chez apple, y a deja une tonne de truc dispo.

    le nombre d’instrument virtuel dispo sous linux et qui soit de qualité est trés restreint !
    mais la on a deja un plugin qui vaut le coup a lui tout seul , c’est Dexed, un emulateur DX7 vraiment trés bien et qui n’a rien a envier au FM8 de N.I ou a celui de Arturia !

    car ce principe de synthé en rack avec ecran a base de linux c’est loin d’etre nouveau !
    tous les projets se sont tout a peu prés cassé la g** a cause que y a peu de developpement d’instrument sous linux. un seul a fait un truc qui tourne dans le milieu pro, mais c’est trés trés cher, et a ce prix, vaut mieux en avoir l’utilité ;).

    car il faut le dire, ce genre d’appareil n’a aucun intérêt si on a un ordi a coté. c’est plutot trés utile sur scene a branchér sur un petit clavier ou meme un gros ou dans un contexte précis.
    un peu comme un instrument en Rack a part que la on a des plugins !

    y a cependant la lourde tache de concurrencer ce qui est dispo pour Apple.. mais beaucoup de gens veulent pas leur telephone sur scene :).
    on prefere toujours un truc hardware bien costaud !
    bref, c’est trés interessant, surtout pour celui qui manie le fer a soudé, et pour celui qui sait ce qu’il veut, il a pas besoin de tout. et si c’est stable en plus !!

    y a t-il eu un precedent de machine linux, faisant tournée des soft au format VST (windows donc) ? oui, c’est celui la !

    https://www.museresearch.com/index.php

    on est evidement pas dans la meme categorie, mais il faut savoir que ils avaient sorti y a des années (y a longtemps, c’est vieux comme projet) un modele de type « mini » comme celui presenté ici, mais qui n’a pas rencontré son public ! et pourtant il faisait la prouesse de tourner sur un linux customisé pour pouvoir lire des VST au format windows !

    donc on va dire que c’est un peu casse g**** comme projet. et c’est bien de faire ça en open source. si son créateur arrive a proposer ça sans perdre d’argent, c’est une très bonne chose. ça peut durer longtemps !

    bref, Bravo !

    Répondre
  • 16 juin 2018 - 3 h 12 min

    @Aldo:

    je ne me fierais pas trop a la communauté dite « audiofiles », car y a tout et n’importe quoi a ce sujet comme avis. la musique, l’oreille, etc, pas une personne entend la même chose qu’une autre, et chacun a son avis sur la question. le plus important est (suivant la finalité de la chose bien sur), d’avoir quelque chose qui nous convient le mieux.

    il est trés facile de tromper les gens.
    Wav 24, 32, 16 bits, Flac, Mp3 320kbs / 192, AAC, 44,1 , 48, 88, 192… un vrai sport :).

    le dernier a qui j’ai parlé avait un systeme qui coutait une fortune, mais il a été incapable de remarquer que entre mes 5 enregistrements au piano, y en avait 4 qui avait une reponse niveau dynamique completement foiré !.

    et comme quelqu’un l’a dit, si y a un pc a coté qui fait du bruit y a peu d’intérêt d’investir dans du matos de convertisseur D/A haut de gamme.

    Répondre
  • 16 juin 2018 - 16 h 55 min

    @ Marty : Le problème c que si on suit ta logique, la seule façon de se faire son opinion, c’est d’acheter pour essayer, ou à la limite avoir la possibilité d’écouter en situation.. Mais bon, même en situation, c’est biaisé.
    C’est comme un bon vin, il faut descendre tranquillement toute une bouteille avec un bon repas pour se faire une vraie une vraie opinion. Enfin c mon avis..

    L’avantage de site comme mini-machine, c’est la communauté d’intéret, donc de partager son expérience, c’est pour ça que je pose la question ici, parce que je sais que ici j’aurai des chances d’avoir des avis qui me correspondent.. Bref..

    Ce qui me titille dans ton précédent message, c’est la logique VST-Windows, tu veux dire qu’il y a plus d’utilisateur de plugs VST sous MacOs ?

    Enfin, pour finir, je voudrais re-dire qu’il faut peut-être voir ce mini-synthé comme une machine à part entière je suppose, genre qu’on emporte avec soi en vacances au fond d’un sac, un peu comme un yukulélé pour un guitariste. Il faut juste un peu l’essayer pour voir l’ergonomie. Et on revient à ce que j’ai dit au début..

    Répondre
  • 16 juin 2018 - 20 h 24 min

    @aldo:

    non non je ne parlais que des audiophiles :D. y a des communautés plus interessante et fiable en matiere de matos de musique a qui demander un avis que a des audiophiles dont peu sont musicien.

    Ceci dit, en musique on apprend a la dure que pour acheter du matos en musique, oui faut l’essayer avant d’acheter. parfois ce n’est pas possible donc on fait avec, avec souvent de (trés) mauvaises surprises. comme tout le monde je n’ai pas toujours eu cette possibilité, et dans 95% des cas, ça a été une enorme erreur. si j’avais pu essayer le matériel, je ne l’aurais jamais acheté.

    pour vst / windows, non j’ai dit une connerie ;) ça m’arrive ;) (heureusement).
    mais il est tellement plus associé a windows et le format AU au mac, que bon.. l’erreur est facile. Mea culpa. mais oui le format vst est dispo sur mac et pc evidement.

    cette petit machine est trés sympa, c’est un truc a vocation portable, je suis parfaitement d’accord, et si j’avais l’argent et l’utilité , ça serait bien tentant.
    j’ai envoyé le lien a un pote qui a bossé sur un projet un peu similaire mais mis en stan by car projet trop coûteux. j’ai signé un NDA, je peux pas en dire plus :( …
    https://www.warpdivision.com

    Répondre
  • 17 juin 2018 - 1 h 00 min

    Oui je te rejoins parfaitement.

    Pour le plaisir de l’anecdote ça me fait penser à une expérience anté-diluvienne que j’ai eu avec un synthé mythique : le Pro-One. On était retourné chez le vendeur au bout de 15 jours en le supliant de nous le reprendre, parce que décidément on y arrivait pas. Il nous avait dit que ce n’était pas comme un SH101, qu’il fallait du temps pour l’aprivoiser, etc…
    On s’est accroché et cela reste pour moi le synthé le plus incroyable que j’ai eu..

    C’est peut-etre aussi pour ça que je préfère plein de potars plutôt qu’aller farfouiller dans les menus, ou jouer de la souris..

    Répondre
  • 17 juin 2018 - 1 h 06 min

    @Marty : un rapport avec warp records ?

    Répondre
  • 17 juin 2018 - 2 h 36 min

    @aldo:

    ho oui des anecdotes y en a une tonne, si je commence je m’arrete plus aussi :D.
    en plus je suis trés bavard, et je suis totalement HS, désolé pierre :(.

    evidement j’ai acheté des trucs sans les essayer et certains m’ont curieusement surpris.
    exemple recent : iRig Pro 37 Keys USB ! meilleur (pour ce que j’en fait) qu’un arturia Essentials ou un IK Keys I/O, 2 machines imbuvable. il manque une octave au Keys 37 pro, vraiment dommage.

    Dans les mains (donc essayé ou possedé) j’ai eu un Roland Mt32, Roland Alpha Juno 2, M1 Korg, Jx8p, Juno 60, Yamaha Dx7, Ensoniq TS10, Ensoniq Eps16+ (de trés loin mon meilleur investissement ! j’ai tout fait avec… scene, piano bar, appris a composer, arranger, sampler, transcrire etc … prété au groupe les Boys II Men le temps de deux coups de fil lol…), Roland Ax1, Yamaha Motif 8 Classic (1ere Generation, de trés loin mon pire investissement, car trop cher pour l’utilité que j’en ai eu (clavier maitre principal certes + utilisation d’un seul son, ça fait cher, y avait plus intelligent a avoir juste pour un clavier maitre..). les motifs ne sont devenu interessant que a partir du Motif XS de mon point de vue (sequenceur et section effet sur le classic et ES absolument imbuvable.), Korg Wavestation EX (investissement qui a fini trés mal, un de mes reves d’ado :( ), Akai S5000, Akai S2000 (non c’est pas le motif le pire car je l’ai quand meme bien utilisé, c’est le S2000 !! lol.
    les Akai, investissement inutile, gigastudio est sorti au moment ou je les ai acheté, je les ai revendu le lendemain pour gigastudio.), Ensoniq ASR10, Ensoniq TS10, Korg 01W, Yamaha S80, Ensoniq ASR10R (ma marque preferé que je pleure depuis 25 ans), Roland U20 (beurk), etc… (tous n’ont pas été ma proprieté)

    Achat le plus rapide : sur 30 piano essayé, j’ai trouvé mon piano en l’écoutant et l’essayant pendant 5 secondes : Yamaha U1. mais bon c’est normal, pianiste est ma formation. ça va trés vite pour choisir un piano.

    j’en oublie certainement car j’ai été demonstrateur dans un magasin a titre gracieux pendant des années, donc j’ai a peu prés touché tout ce qui se fait en matos clavier entre 1989 et 1995.

    dans tout ça, acheté sans essayer.

    Akai S5000, S2000 = enorme Erreur
    Motif 8 : ça se discute.. j’ai été un des premiers en france a en avoir un, c’etait en 2001.
    Korg Wavestation EX : un de plus beaux synthé Digital jamais fait, mais acheté d’occaz sur paris, arrivé en miette… 2 réparations, + Ecran qui lache… (la maladie des wavestations avec les touches qui se cassent (maladie korg).
    Roland AX1 : Arnaque Ebay. Molette de pitchbend et ribon cassé.. acheté car impossible de trouver un KX5, je regrette car clavier trop gros, je l’ai revendu en l’état assez rapidement.

    un Pro-One ! il est sur la liste des « clones » que berhinger fait miroiter a tout le monde depuis un an a 2 ans, et dont on a vu encore aucun modele « en vrai ».
    oui c’est le genre de machine, ou en effet, on ne peut pas la cerner en 10 secondes car c’est des machines qui se programme, et certains peuvent etre complexe.
    ceci dit, c’est du Dave Smith. Mais si tu l’as acheté a sa sortie, en effet, pas evident de savoir.

    c’etait une version reduite d’un Prophet 5 ?
    tu l’as encore ? quelle est sa cote ?

    bon sorry pour le discours et le hors sujet :(

    je suis aussi un hardware guy, je prefere du matos hardware, mais avec la musique que je fais, il faut reconnaitre, que le matos hardware n’est plus au niveau en terme de sons, et de coté pratique et de production.
    Mais ça dépend ensuite du style qu’on fait. je supporte pas l’outil informatique pour faire de la musique, mais bon… on s’adapte…

    Excellent dernier investissement : 7 Modules de controleur Midi Steinberg CMC Series. (je les ai tous). une merveille.

    Répondre
  • 17 juin 2018 - 2 h 38 min

    @Aldo: Pas du tout, c’est un boite qu’un pote a créer sur grenoble (avec les locaux de Arturia en face, lol) pour produire des synthés modulaire, mais la vie a fait que c’est remis a « plus tard ».

    Répondre
  • 17 juin 2018 - 12 h 40 min

    Oui les machines qui m’ont le plus marqué restent les machines 100% analogiques comme le Pro One. La liste serait trop longue de tout ce que j’ai eu entre les mains depuis les années 80. Mais j’ai laché l’affaire il y a une dizaine d’année, depuis la consécration du virtuel en fait, mais j’ai une sérieuse envie de reviens-y :)
    Le Pro-one, je l’ai acheté à sa sortie avec une Drumtracks, un Six-Tracks et un petit boitier MIDI aussi de Sequential Circuits qui permettait de piloter tout ce joli monde via un Commodore 64 :) C’était le premier séquenceur sur computer.
    Le Pro-One était un synthé monophonique avec deux oscillateurs qui faisait un son énorme que j’ai jamais retrouvé, même sur un Prophet.
    Sinon, dans le genre mini-machine j’ai adoré les deux petits Roland TB 303 et TR 606, achetés à leur sortie aussi, revendus quelques années plus tard. Si j’avais été collectionneur, j’aurai fait fortune en revendant ces machines 20 ans plus tard :)
    Le dernier petit synthé que j’ai acheté un Novation K-Station, sympa..

    Répondre
  • 17 juin 2018 - 15 h 31 min

    @Aldo:

    Ah la la… « j’aurai fait fortune en revendant ces machines 20 ans plus tard :) »

    et oui :( j’ai revendu le Juno 60 une semaine aprés que je l’ai eu, c’etait en 1996. inutile de te dire que aujourd’hui je me dis « mais quel c** » lol. d’un autre coté, j’en aurais jamais eu l’utilité.

    oui c’est de belle mini machine tout ça ;) la TR606 c’etait sympa !!
    Nostalgie de cette époque aussi !
    Aujourd’hui, pour 200 balles, on a un Synclavier V et un fairlight, ça laisse reveur. des machines a 300.000$ ..
    ça sonnera jamais pareil, mais bon qui a l’oreille aujourd’hui pour faire la difference entre un vrai CS80 et sa version émulé… tout le monde (presque) écoute la musique sur youtube, en streaming sur leur telephone… alors on fait avec… si tu veux parler en privé, tu peux me joindre sur https://didiermartini.com car la je crois qu’on embete un peu Pierre ;).

    (desolé Pierre !).

    Répondre
  • 17 juin 2018 - 19 h 15 min

    @Marty: Tout va bien,, je sais que ce genre de billet n’attirera pas les foules. Je le poste parce que je sais aussi que cela peut intéresser une petite frange de population et si vous devez en discuter quelque part, si le site peut vous servir de relais ça sera très bien. Et puis qui sait, cela pourra ptet donner des idées / vocations à d’autres.

    Répondre
  • 17 juin 2018 - 19 h 31 min

    @Pierre Lecourt: héhé, oui c’est un sujet très passionnant et très vaste ;)

    Répondre
  • 17 juin 2018 - 20 h 41 min

    @ Marty : Merci pour le lien, je vais aller y faire un tour. Juno 60, mon premier synthé. Ca devait être genre en 84 et c’est lui qui m’a donné le virus.. On avait aussi acheté un mini synthé, peut-être le premier mini-synthé ? un Yamaha CS01, en tous cas je crois le dernier synthé analogique de chez YAMAHA, format tout mini et gros son bien gras :)

    @ Pierre : Tout ça c parce qu’on se sent bien ici ;)
    Communauté d’idées, de projets, de passions et en + le taulier est sympa !

    Répondre
  • 17 juin 2018 - 20 h 54 min

    @Aldo:

    Wow le CS01 ! j’ai du faire une recherche, je connaissais pas ! oui apparement c’est le dernier clavier analogique produit par yamaha !!

    ahah, j’adore, Yamaha qui produisait de vrai tank avec leur CS, et le dernier est au format mini :) !
    mais le son doit etre bien sympa quand meme !
    je viens de voir Chick (Corea) l’a utilisé ! on en apprend tous les jours ! Merci !

    le Juno 60 m’a été offert fin 1995 au pire moment possible, j’ai du m’en séparer, pas le choix. c’était un poison (pas le clavier en lui même , le cadeau :D).

    Répondre
  • 17 juin 2018 - 23 h 29 min

    oui c’était un petit bijou. Ca ressemblait plus à un jouet qu’autre chose, mais il en sortait un son unique dans son genre. Il y avait un pulse-wide qui donnait beaucoup d’ampleur au son. Au début je pouvais pas m’empêcher de le mettre à fond :)

    Je faisais de la Cold Wave à l’époque, pas tout à fait Chick Corea :)

    Répondre
  • 17 juin 2018 - 23 h 42 min

    @Aldo: j’ai du taper sur google le mot « cold Wave » car je connaissais pas du tout ce courant musical (desolé).
    Merci pour la découverte ! oui en effet c’est pas pareil lol.

    je viens du monde du jazz, avec des ramifications vers le classique, la musique de film, Blues, pop, pop-rock, rock, rock instrumental, rock progressif, un peu de zik electronique (pas celle d’aujourd’hui, mais plutot vangelis, tangerine dream, ce genre de truc), je me suis interessé a pas mal d’autre truc quand j’ai pu le faire, a une époque, comme la musique repetitive et d’autre truc (Klaus Schulze, Brian Eno, etc) mais je suis pas un expert dans ce domaine.

    j’ai regardé sur wiki, j’ai quand meme trouvé quelque noms que je connaissais (New Order, The Cure, mais le reste niet :(.
    Bon cool, j’ai appris un truc aujourd’hui :) Merci !

    Répondre
  • Dan
    18 juin 2018 - 0 h 36 min

    Puisqu’on est dans la séquence nostalgie :) je voudrais vous présenter une machine que peut-être vous ne connaissez pas. Elle date bien avant l’apparition de la norme MIDI (pas de prises MIDI IN OUT THRU), elle est de conception française, elle a été produite par la société française RSF en 1983, c’est le Polykobol 2. Une machine analogique fantastique surnommée à l’époque le «French Moog» !

    Le problème est que la société RSF a fait faillite, que le Polykobol 2 n’a été produit qu’à un très petit nombre d’exemplaires et qu’aujourd’hui, grâce au travail acharné d’un passionné, un seul exemplaire a été remis en état, est opérationnel et fonctionne correctement.
    https://www.youtube.com/watch?v=H247bhAZOS4

    J’ai eu la chance de pouvoir écouter au salon de la musique en 1980 à Paris son petit frère monophonique le Kobol.

    Répondre
  • 18 juin 2018 - 10 h 40 min

    @ Marty : Je pourrais faire un livre sur la Cold Wave :). Mais bon, si tu connais Brian Eno, tu as là déjà la base de tout, le tout de la base :).
    La cold wave m’est apparue à cette époque charnière de la musique électronique insuflée par Kraftwerk, la référence totale pour moi.
    Vangélis aussi effectivement (BO de Blade-Runner) et beaucoup d’autres dans cette mouvance post-punk et post-new-wave, et deux albums emblématiques de Bowie produits par Brian Eno : LOW et HEROES.
    D’autres ont suivis et pas des moindres comme OMD, Gary Numan, the Cure, Joy Division et les premiers albums de New Order. Il y en a bien-sûr plein d’autres..
    Les ramifications et les évolutions ont amenées bien plus tard l’Ambient avec des puristes de la Cold Wave comme Aphex Twin et Autechre, voire certains albums de Plastikman, voire aussi la techno sombre et minimale de Detroit.
    On retrouve aujourd’hui des évolutions très intéressantes dans un mouvement qu’on qualifie de Dark Ambient et aussi dans la Dark House, voire la House minimale.
    Tout ça est très subjectif bien-sûr..
    Il y a eu il y a une dizaine d’année une convergence intéressante entre ces artistes et des courants français plus institutionnels comme la musique bruitiste, concrête, répétitive et acousmatique. Je me souviens d’ailleurs de concerts acousmatiques passionnants à la Maison de la Radio ou les amateurs en écharpe rouge de Pierre Boulez & Pierre Henry cotoyaient les tuffers amateurs d’Aphex et Autechre, c’était assez sympa.

    Dans le genre cross-over, j’ai vu aussi un concert extraordinaire de Kraftwerk au début des années 90 ou les branchés se mélangeaient en toute sympathie avec la « racaille » des rappeurs de banlieues. D’ailleurs Kraftwerk a fait la moitié du concert en avant-scène en jouant sur des mini-machines. L’autre moitié en coulisse, laissant jouer à leur place des automates :)

    @Dan : Merci pour le lien, magnifique. J’ai eu la chance de passer une journée dans un studio sur un expander KOBOL. J’étais malheureusement un peu jeune et j’avais pas trop de méthode pour appréhender les synthés. Je me contentais de tourner les boutons et de dire : Oh, c’est beau ! :)

    Répondre
  • 18 juin 2018 - 11 h 03 min

    @Aldo: Beaucoup de passion dans tes mots : ça fait plaisir a lire merci, oui je vois le truc, en effet.
    j’ai quelques albums de Eno (pas beaucoup). le principal morceau que je connais c’est le titre qu’il a composé pour Dune, car je suis fan de Toto, c’est comme ça que j’ai découvert qui c’était, ensuite je m’y suis un peu interessé a une époque.

    je me souviens que un des premiers cd de sample pour Akai qui est sorti au debut des années pour les S1000 and co, s’appelait « new order » inspiré des sons du groupe, je sais plus qui l’avait fait, je crois, sans etre sur, que c’etait Universal sound bank (la branche sample du magasin univers sons sur paris, et qui a été renommé en UVI, tu connais certainement !).

    sinon chez arturia, ils sortent un paquet de banque de son programmé pour leur synthé fourre tout analog lab 3 / Arturia Collection , on y retrouve des banques inspiré par kraftwerk et autre, et certains avec l’autorisation de leur inspiration apparament ! mmais je pense que tu dois certainement connaitre.

    https://www.arturia.com/analoglab/sounds

    Répondre
  • 18 juin 2018 - 19 h 06 min

    @ Marty : Merci pour le compliment. Effectivement il y travaillé un peu sur la musique de Dune, mais de mon goût c’est loin d’être ce qu’il a fait de mieux.. Pour moi c’est véritablement un précurseur, l’inventeur de l’Ambient. Il a emmergé avec Roxy Music et a produit beaucoup d’artistes ou de groupes électroniques comme Devo, Ultravox, mais aussi Talking Heads, U2, Bowie..

    Oui j’ai eu qq sampler AKAI et je connaissais bien la Universal Sound Bank, je dois encore l’avoir quelque part sur DVD dans un carton. Par contre je suis plus du tout au courant de ce qui se fait depuis 10 ans en matière de synthèse et création sonore, j’ai dû lâcher l’affaire pour me consacrer exclusivement à la vidéo, à la prise de vue et à la réalisation. J’en suis resté aux plug VST, aux synthés virtuels NI genre Prophet, à LOGIC et surtout Ableton Live que j’aimerai reprendre et creuser davantage quand j’aurai le temps..

    Merci pour le lien arturia, je le mets de côté. Je suis aussi aller voir ton site et j’ai écouté quelques uns de tes enregistrements. Je suis très loin d’avoir ton niveau d’interprétation au clavier, je suis plutôt un modeste tripoteur de boutons :)

    Bonne soirée Marty

    Répondre
  • 18 juin 2018 - 20 h 59 min

    Dans le style, en plus solide mais moins grand public, il y a la Bela basée sur les beagleboard : http://bela.io/

    Répondre
  • 19 juin 2018 - 12 h 54 min

    Quand Marty a parlé du Dune de Lynch, il y a une phrase dite dans le film par un Navigateur de la Guilde, à laquelle ce site me fait chaque fois penser :

    Many Machines on X. New Machines !

    Lynch a renié son film, qui il est vrai n’est pas exceptionnel, à part quelques belles fulgurances. Je viens d’apprendre que Villeneuve était en train de réaliser une nouvelle version pour 2019 !

    Et là je suis vraiment et totalement H.S.

    Répondre
  • 19 juin 2018 - 14 h 08 min

    @Aldo:

    alors merci d’avoir visité mon site et ecouter ce que je fais.

    pour te repondre, je sais en effet jouer (formation de pianiste et production d’album avec quelques celebrités (j’ai la moitié des musiciens de Off The Wall/thriller/Bad, sur certains de mes morceaux).
    tout ça est bien beau musicalement et heuruesement que je fais le style de musique que je fais, car pour revenir au sujet dont on parle ici, les machines, mon plus gros regret et frustration, c’est que tourner des boutons je sais pas faire :(

    c’est ma grande frustration. je n’ai jamais su programmer. j’ai bien samplé quelques trucs moi meme pour faire certains instrument y a 20 ans quand j’avais l’eps16 de ensoniq qui etait vraiment une machine magnifique egornomiquement, mais j’en suis toujours resté aux presets.
    programmer un son sur une machine analogique ou digitale, je sais pas :(.

    je suis incapable de programmer un son hélas. Actuellement je fais une reprise avec pas mal d’amis musicien d’un titre de michael jackson / steve porcaro (human nature) et pour reproduire un Son fait a l’origine sur le CS80 par steve porcaro, je suis obligé de demander a un pote de le programmer pour moi (pathetique :( ).

    Je te rassure, je me suis un peu interessé quand meme a la musique ambiant, que je pratique ou ait pratiqué moi aussi.

    pour dune, on est d’accord. pour la musique (de Toto) c’est une grande masquarade, que l’on peut lire dans les differentes interviews du groupe. la rencontre avec lynch totalement surréaliste.
    mauvais choix, car ils ont fait un choix artistique et « de coeur » ce qui est tout a leur honneur, en plus la BO est superbe !! (bien meilleure que le film lol). ils ont accepté de faire Dune car lynch etait leur idole, en refusant (a tord sur le plan de carriere et financier lol) la proposition de faire Footloose qui tombait en meme temps, ainsi que un peu plus tard Top gun.

    Dune, c’est surtout le bébé dy pianiste du groupe (DAvid Paich) et de son pere (Marty Paich).
    le groupe au complet n’ayant fait que 2 titres, un, entendu pendant quelques secondes dans le film et le generique de fin.
    ensuite y a eu des travaux sur les percussions sur certains morceaux fait avec le batteur du groupe (décédé en 1991) par ci par la, le reste n’est que du symhonique, a l’éxception du titre de Eno.

    Sinon quel est la situation actuellement au niveau materiel et musique ?

    et bien il y a un boum d’interet a nouveau pour tout ce qui est analogique et ça tu dois le savoir je pense. si tu as gardé du materiel, certains ont pris 10 fois leur valeur.

    l’interet actuel et que l’on doit surveiller en ce moment, est tournée vers berhinger, qui a cloné quasi toutes les machines mytique du passé a des prix proposés totalement ridicule. genre un Minimoog V a 300€ …
    un Arp2600, et meme un Pro One ! :) etc… un nombre ahurissant de machine re crée, et promis a la vente en hardware mais a part des prototypes proposé au Namm et Frankort, on a encore rien vu sur le marché. page d’info sur le pro-one :)

    https://fr.audiofanzine.com/rack-analogique/behringer/pro-one/news/a.play,n.39868.html

    https://www.gearnews.com/manufacturer/behringer/

    j’adore l’info : »A Chinese music technology news site is being threatened with legal action for calling Behringer’s latest recreations of vintage synthesizers « copycat » and « shameless ».

    lol.

    ensuite il y a un dingue qui a décidé de reproduire en kit et en rack le CS80 !

    y a des dingues de partout :) (tant mieux car il en faut dans ce domaine !)

    https://www.deckardsdream.com/

    au niveau emulation, au niveau analogique en instrument VST, c’est Arturia qui fait le plus fort.

    https://www.arturia.com/products/analog-classics/v-collection/overview

    Roland s’y est mis aussi et a commencé a emuler a peut pret toutes ses machines mytiques, via un service (et c’est la le probleme) de « location d’instrument virtuel » qui s’appelle Roland Cloud.

    https://www.rolandcloud.com/

    apparement c’est un peu programmé avec les pieds, car les logiciels mettent a genoux des i-7… lol. quasi inutilisable.

    Arturia reste la meilleure option avec un panel de machine émulé ahurissante pour le prix proposé (600€ pour une copie parfaite d’un fairlight et d’un synclavier, sans parler du reste !!), et pour certain fait en collaboration avec leur inventeur , c’est le cas du fairlight,

    https://www.arturia.com/products/cmi-v/overview

    et du synclavier notament.

    https://www.arturia.com/synclavier-v/overview

    niveau machine recrée, et meme si ça sonne pas tout a fait pareil, reste quand meme trés proche, il y a de tout, du arp2600 au jupiter 8, du fairlight au synclavier, du DX7 au CS80, memorymoog, minimoog V etc …

    Niveau emulation, Native instrument a arreté d’en developper et s’est concentré que sur le sampling. il y a quelques bons « synthés », FM8, Massive, mais leur meilleur est le FM8, une emulation de la synthese FM, compatible DX7 qui est vraiment trés interessante.

    https://www.native-instruments.com/fr/products/komplete/synths/fm8/

    leur prophet a été abandonné il y a longtemps ! on le retrouve chez Arturia !

    https://www.arturia.com/products/analog-classics/prophet-v/overview

    ensuite il y a les grosses societés de samples, (et des plus petites), entre UVI (ex Universal bank), East West (de vrai marchand de tapis), Spectrasonics, Spitfire audio etc…

    Niveau son d’orchestre symphonique, on en est encore au sample, insurpassable pour l’instant. la guerre se passe entre plusieurs societé, Spitfire audio, East West, Soudiron, Cinesamples et quelques autres.

    ma preference va a Spitfire audio.

    https://www.spitfireaudio.com/

    En son de Piano, c’est ici que se trouve la blague. y en a 40.000, tous se valent a peu pret, mais ceux qui sont vraiment trés trés bon reste rare.
    depuis un an je suis passé a une merveille, le Garritan Yamaha CFX, fait en collaboration avec Yamaha.

    https://www.garritan.com/products/cfx-concert-grand-virtual-piano/

    il y aussi la societé synthogy Ivory , et leur piano American D.

    https://synthogy.com/index.php/products/software-products/ivory-2-american-concert-d

    chez pianoteq, ils s’amusent a re-créer un son de piano acoustique par modelisation physique mais c’est pas encore ça hélas. (c’est une societé française).

    en sampling de synthé, j’ai ici le TGX-99, un sampling excellent de l’entièreté du Sy99. une petite merveille.

    En Rhodes, ce qu’on a fait de mieux a été fait par un gars qui s’appelle Thomas Scarbee, un danois, et pour qui j’ai été le demomaker et demonstrateur. son dernier rhodes, crée en collaboration juste avant que eure george duke est une tuerie.

    https://www.scarbee.com/collections/scarbee-exclusive-products/products/scarbee-classic-ep-88s

    niveau synthé, y a le poid lourd, Spectrasonics, qui a base de systeme hybride, synthese et sample, a fait ce qui se fait de mieux en matiere de son de pads/strings/basse etc. Omnisphere.

    https://www.spectrasonics.net/products/omnisphere/

    ils ont aussi Trilian, la meme chose mais pour les basses (acoustique ou synthetique), mais ça reste du sampling ou de l’hybride (mais bon derriere cette marque c’est Eric Persing, le designer du D50 et du Jd800, ce n’est pas étonnant ;) ).

    c’est vraiment un trés trés gros résumé ! car aprés il y a de superbe machine comme chez Nord / Clavia et leur Nord Lead, etc…

    Yamaha a sorti des mini clavier assez interessant, avec des emulations de DX7, CS80, Rhodes etc.. ça s’apelle Yamaha Reface.

    https://fr.audiofanzine.com/synthe-numerique/yamaha/reface-dx/news/a.play,n.29859.html

    voila quelques infos sur la situation actuelle.

    Pour moi, le pire vient de la democratisation des instruments a bas prix, a cause que tout le monde veut etre aussi riche que david guetta (snif)… donc on se retrouve avec une tonne de personne qui fait de la musique electro sur ordi a un niveau extremment amateur, et le materiel qui leur est dédié a pris le pas sur le materiel professionnel. resultat on a des machines qui sortent et qui sont , dans leur interet, leur solidité, leur qualité de fabrication etc, plus que discutable.

    donc voila comment je me retrouve avec un clavier midi trés correct sur certains aspect mais absolument une dau*e sur d’autre, comme le IK multimedia Irig eys 37 Pro, payé seulement 89 euros (y a 20 ans, ça aurait couté 10 fois son prix).
    ça me sert comme petit clavier maitre sur le bureau, a coté de mon piano acoustique midifié que j’utilise pour enregistrer tout ce qui n’est pas synthetique / basse / batterie etc.

    (je peux continuer pendant longtemps :) ).
    Voila :).

    Répondre
  • 20 juin 2018 - 14 h 43 min

    Merci pour cette mine d’or Marty. J’espère me remettre cet été à la musique quand j’aurai un peu de temps et tes liens me seront très utiles je n’en doute pas.

    Pour reprendre tes références de machines, je me souviens bien de l’eps16 de Ensoniq, il me semble le premier sampleur « grand public » 16 bits ? Je lorgnais pas mal dessus, mais à l’époque j’avais de grosses remises chez Roland et Korg et mes premiers sampleurs étaient tous des Roland. Après je me suis mis à AKAI. J’ai eu un clavier maitre 73 notes en toucher lourd AKAI de très belle facture que j’ai gardé plusieurs années.

    Je n’ai quasiment plus rien aujourd’hui, en tous cas plus rien de valeur, je suis pas collectionneur et laisser une machine sans l’utiliser, ça m’a toujours dérangé. J’ai parfois vendu des synthés pour trois fois rien, pour peu que l’acheteur soit un passionné.

    Pour rebondir sur ce que tu dis, je pense qu’on peut pas être bon partout, être un interprète de ton niveau et tripoteur de potars à la fois. Mon père était un très bon pianiste de jazz et classique et je me souviens à quels exercices quotidiens il s’astreignait pour garder son niveau. Mon enfance a été baigné de ces exercices et heureusement aussi de jazz, musique classique, Chopin, Satie, Albeniz, Ravel, Debussy, etc.. Il m’a mis au piano à 5 ans et ça m’a un peu dégouté tous ces exercices. J’ai découvert les synthés à 18 ans environ et c’est les machines qui m’ont redonné l’envie et la passion de la musique. On a monté un studio avec un ami et on a tripoté du boutons pendant des années, nuit et jours. Je me souviens de nombre de nuits blanches passés sur le Pro-One à chercher LE son :)

    Je regrette surtout de ne plus avoir ces petits bijoux analogiques comme le Pro-One, SH09, Juno, Prophet, Bass line, certains Korg pour les nappes.
    Les sampleurs et synthés numériques par contre aucun regret.

    J’ai vu effectivemment qu’on faisait des copies aujourd’hui. Les retours ne sont pas toujours très positifs. J’ai vu qu’on faisait des Sequentials circuits en plastique avec des bords en bois de cagette, Quelle Hérésie !

    Les Sequentials Circuits étaient des objets magnifiques, en tôle et bois précieux. La Drumtracks par exemple s’ouvrait comme un petit capot de voiture, avec des petites charnières articulées. On pouvait changer les instruments un par un en achetant des E-PROMs qui coutaient un bras. Sur un coin de la carte-mère était gravé au cuivre : « May peace prevail on earth ». Tout une époque.

    Je me souviens bien de Behringer, dont la politique était de faire du Low-cost de qualité pour les petits budget. J’ai eu un mix et un rack d’effet de chez eux, mais c’était quand même pas sensationnel, et j’ai tout revendu pour une Mackie et des effets Roland. Je les ai toujours d’ailleurs dans un carton.

    De tes références, je retiens le Fairlight et le Synclavier que je n’ai jamais eu la chance de pratiquer. Ce sera une bonne motivation :)

    Répondre
  • 20 juin 2018 - 15 h 09 min

    Au cas où, si vous aviez la possibilité un jour de me faire une petite compo pour le jour où je pourrais réuploader des vidéos, je suis preneur hein. Si vous voulez vous dégourdir les doigts !

    Bien entendu toute exploitation de ces musiques donnerait lieu à une citation complète et un pointage vers le lien de votre choix :) Dans l’absolu un thème d’ambiance simple serait top et un jingle court également… Je sais que c’est beaucoup demander mais ça serait super d’avoir un thème issu des lecteurs et cela m’éviterait de voir des dizaines de vidéo disparaître du jour au lendemain comme à l’époque de Blogeee…

    Répondre
  • 20 juin 2018 - 16 h 20 min

    @Pierre Lecourt: Pierre tu as peut etre loupé mon message a ce propos il y a quelque mois sur un autre topic (sans doute celui sur la partition en encre electronique).
    j’ai fait des jingles dans le passé a la demande d’un ami (membre des golden globes) mais ils ont jamais été utilisé.
    bref, j’en ai en stock. si l’un d’eux te convient, ça serait avec plaisir ! contacte moi, afin que je te les fasse écouter et me dire si ils t’interessent ! (l’un est assez « space », style eric serra, ça pourrait le faire). pour certain j’avais fait une version courte et longue.

    Répondre
  • 20 juin 2018 - 18 h 39 min

    @ Pierre. Ce sera avec plaisir, j’ai fait pas mal d’habillage sonore à une époque. Mais ça sera pas pour tout de suite, malheureusement. Il faut que je m’y remette, que je me refasse une config avec toutes les mises à jour, etc..

    Répondre
  • 20 juin 2018 - 22 h 39 min

    @Aldo:

    Aldo, attention a ma liste, ce sont des instruments virtuel (pas l’argent hélas) qui sont relativement cher. il y a une communauté de plugin « gratuit », qui est assez impressionante, et certains d’entre eux sont de trés bonne qualité, comme l’emulateur du Dx7 qui est inclus dans cette minimachine dont pierre nous parle ici. hors il faut pas mal de temps pour se reconnecter a ce monde car c’est vraiment 2 mondes trés different. ceci dit j’ai vu que tu avais quand meme un peu déja touché a tout ça donc devrait pas y avoir de soucis.
    je te conseille le sequenceur midi audio Repear, qui a une licence assez interessante, pas cher et l’utilisation n’est pas limité meme si on achete pas la licence.

    je vois trés bien de quel clavier Akai tu parles. je me souviens l’avoir essayé.

    l’eps16+ oui, c’etait un ou le premier sampleur 16 bits, mais bon y a des limitations, notament par exemple, la qualité de l’échantillonnage qui baissait pour pouvoir le max de de polyphonie. c’etait compensé par une section d’effet incroyable, en 24 bits une version « beta » d’un rack qui verra le jour plus tard, un multi effet l’ensoniq DP/4 ! une merveille ! et puis le clavier avait l’afertouch polyphique ! c’etait incroyable ça pour l’époque !

    Sinon pour le parcours du piano, mon parcours est assez…
    ton parcours et ton histoire est connu, j’ai connu pas mal de gens qui ont fait ton choix pour diverse raison.

    moi, je ne viens pas du monde classique meme si je viens d’une famille de musicien classique et ça sur 300 ans (un de mes encetres a connu mozart).
    j’ai été autodidacte puis étudié quelques années avec un prof certes le meilleurs qui soit, du moins pour moi, (ex pianiste de Didier Lockwood, André Ceccarelli, Yves Montand, michael legrand, nougaro etc…) et a ses cotés comme prof de jazz/batterie, l’ancien batteur de Sting (non pas manu katché !) mais le petit frere du batteur andré ceccarelli. je pratiquais peu de technique, je dépassais rarement 2 a 3h de piano par jour. je l’ai construite au fur et a mesure de mon parcours, car j’ai commencé la musique avec un atari ST et un MT32 roland sans « clavier ».

    j’ai appris le solfege et tout le coté theorique de la musique avant de savoir bien jouer (y avait un piano a la maison) mais a ce moment, le coté synthé, composition, arrangement, m’intéressait bien plus, je me suis mis au piano acoustique seulement 2 ans plus tard.

    ensuite les deux ont évolué en symbiose. j’ai toujours adoré les synthés et machine mais j’ai une approche acoustique des instruments. donc en gros, j’allume, j’appuie et je joue. y a rien de plus qui m’ennerve que de passer des jours sur un truc avec la souris au lieu de faire de la musique, et hélas avec la manière de faire de l’ordinateur / musique aujourd’hui c’est hélas devenu la norme.

    je pleure souvent de regret le séquenceur huit pistes de mon ensoniq, ou d’un pro 24, car ça allait a l’essentiel. ça allait trés vite.

    aujourd’hui, la qualité sonore a explosé, il est trés difficile de faire une difference avec des vrais instruments

    ici une demo que j’ai faite sur le jeu de guitare au clavier

    https://www.youtube.com/watch?v=W-2_DpNeyHY

    mais on est souvent tenté de vouloir retoucher ici ou la certaines choses, et puis si on veut émuler un orchestre symphonique, ce qui est tout a fait possible aujourd’hui, c’est surtout un travail de programmation et de mixage. certes il y a la musique, la composition mais ça demande les 2 compétences sinon ça ne sonne pas.

    et on peut être parfois très nostalgique sur des situations comme, avoir un synthé a bouton, tourner les boutons appuyer sur record, et trouver ce qu’on veut de suite !
    d’ou je pense le retour a la mode des machines analogique !! l’envie de toucher du vrai et non pas une souris !

    je suis trés attaché aux machines numériques car j’ai evolué dans cette periode la et trés attaché a la musique des années 80/90, il y a eu des merveilles aussi dans ce monde la.

    si il y a 2 machines que je regrette aujourd’hui (3), c’est L’ensoniq EPS16/ASR10, le TS10 et le Wavestation Korg (crée par Dave smith en collaboration avec Korg et yamaha). aujourd’hui, la quasi integralité des sons des EPS16/ASR sont dispo pour le sampleur virtuel Kontakt de native instrument, et le wavestation a été emulé (a la perfection) par korg lui meme ainsi que le M1.

    mais disons que ça reste « anecdotique ». la mode est a l’analogique, et on ne trouve quasi que ça.

    Pour behringer oui, qui n’a pas eu un ou 2 racks en gris et sérigraphie noire, d’effet de la marque ahah :)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *