Pine64 : Une carte de développement 64 bits pour 15$

La Pine64 s’apprête à débarquer sur le marché via une campagne de financement participatif sur KickStarter. La carte se positionne sur une nouvelle donne de tarifs avec des prix désormais situés autour de 5$ de la nouvelle Raspberry Pi.

Mise à jour : La campagne Kickstarter est lancée nous signale dyox en commentaire.

Le marché des cartes de développement n’en finit pas d’évoluer et après une phase de course à la puissance avec de plus en plus de modèles 64 bits ou super équipés, voici que se profilent des cartes à des tarifs proprement hallucinants au regard de leurs capacités.

Pine64

Les commentaires et réactions ces dernières semaines aux annonces des  cartes de Type Raspberry Pi zéro ou de la LattePanda sont assez édifiants. Entre refus d’y croire et incertitude sur la réalité des projets, le public n’est pas encore prêt à découvrir ces nouvelles offres particulèrement attractives.Pourtant, en regardant le modèle économique de ces engins, qui les distribue et le coût des composants, les projets sont parfaitement réalisables.

Tout  comme l’est cette Pine64 annoncée à 15$ malgré un joli cahier des charges.

Minimachines.net

La Pine64 est construite autour d’un SoC AllWinner A64, un quadruple coeur Cortex-A53 64 bits qui donne probablement une partie de son nom à la solution. Une puce rapide et surtout capable d’effectuer pas mal de tâches assez lourdes comme la décompression vidéo H.265 en 4K à 30 images par seconde ou en 1080P à 60 images par seconde. Une puce qui a été annoncée comme particulièrement abordable par AllWinner puisque le fabricant l’a lancée  à 5$ pièce…

Pine64

On comprend mieux comment, puisque la puce est pratiquement le seul élément coûteux de cette carte, la Pine64 peut tomber à 15$. Le reste de la  carte est très classique, 512 Mo de mémoire vive DDR3, un module Wifi N et Bluetooth 4.0 et un Ethernet 10/100. Le stockage est assuré par une carte MicroSDXC externe. Une version à 19$ est annoncée comme plus performante avec toujours la même base mais 1 Go de ram et un Ethernet Gigabit. Cette version de la carte, baptisée Pine64+ aura, en outre, un connecteur MIPI DSI et un connecteur pour une interface tactile.

Pine64

La Pine64 propose une sortie HDMI 1.4 capable d’afficher en 3840 x 2160 pixels, une sortie audio au format jack 3.5 mm.

Les Pine64 sont annoncées comme compatibles avec Android, bien sur, mais également Ubuntu, Xbmc (Bizarre d’ailleurs de ne pas avoir choisi de communiquer sur l’ancien nom de Kodi), OpenHAB et OpenWRT.

Minimachines.net

Les deux modèles proposeront en outre un connecteur RTC, et 40 broches compatibles avec le format Rasberry Pi 2. Ils pourront être alimentés en 5 volts via un un port MicroUSB et supporteront les  batteries Lithium 3.7 volts…

Pour 15$ de base, moins de 20$ en version Gigabit, la Pine64 peut trouver sa place dans beaucoup de projets : De solutions domotiques complexes avec des compatibilités ZWave ou ZigBee à la gestion de solutions réseau grâce à OpenWRT ou en simple machine low-cost comme poste de surf ou de bureautique comme en lecteur multimédia.

Plus d’infos sur le site de la marque. La campagne Kickstarter devrait débuter Mercredi 9 Décembre.

Source : CNX Software

 

23 commentaires sur ce sujet.
  • Ted
    7 décembre 2015 - 11 h 37 min
  • 7 décembre 2015 - 12 h 57 min

    Ce sera peut-être le remplaçant de mon Rasp Pi2, pour Kodi en H265 ce serait parfait.

    (Il y a une erreur sur le prix de la vesion 1Gb, il est annoncé sur leur site à 19$)

    Répondre
  • 7 décembre 2015 - 13 h 05 min

    @warp: Effectivement, j’avais compris 19$ de plus…

    Répondre
  • 7 décembre 2015 - 13 h 09 min

    Hum, ce que je vois surtout c’est la multiplication des possibilités.

    Ceci dit, dans le cadre d’un projet “industriel” à base de cartes, il faut s’assurer de l’appro dans le temps. En l’occurence la fondation Raspberry fait figure de référence, les cartes sont disponibles et stables dans le temps, il reste des B, des B+ et des V2 bien entendu, approvisionables.

    Pour faire un HC les contraintes sont différents, mais j’aime bien la V2. Et la distro de la fondation OSMC fonctionne correctement.

    J’attends impatiemment la dispo en nombre de la version zéro, là je m’agace, en produite 20 ou 30 000 exemplaires la première fois, c’est du foutage de gggggppp*** il faut en produire 1 million et ça part dans l’espace d’un mois. Tsss…

    Répondre
  • 7 décembre 2015 - 13 h 25 min

    Bonjour

    Merci Pierre pour cette brève
    Semble interessant, je pense me laisser tenter.
    Il y a de plus en plus de petite cartes, c’est plaisant.

    Répondre
  • 7 décembre 2015 - 13 h 41 min

    “Bizarre d’ailleurs de ne pas avoir choisi de communiquer sur l’ancien nom de Kodi” : vu que justement ils citent Xbmc et non Kodi, ce qui est bizarre, c’est cette phrase…

    Ce doit être un mix malheureux entre ces deux là:

    – “Bizarre d’ailleurs de ne pas avoir choisi de communiquer sur le nouveau nom Kodi”
    – “Bizarre d’ailleurs d’avoir choisi de communiquer sur l’ancien nom de Kodi”

    Répondre
  • 7 décembre 2015 - 19 h 53 min

    Concurrence pour d’autres solutions à base de puces Allwinner sûrement .

    Concurrence pour la Raspberry Pi ,je doute un peu .

    Il manque chez Allwinner un grand suivi de fabrication aussi cette puce devra équiper Tablettes ,Android box et carte de développement .

    Rajoutons qu’il faut aussi des drivers pour linux ou Android en ce qui concerne l’exploitation corecte du GPU.

    Il suffit donc à la Pi ZERO de percée sur le marché en étant disponible rapidement et en nombre pour que la solution Raspberry Pi finisse de s’imposer.

    Question coût ,4 Pi ZERO ou cette carte c’est un choix de 4 projets différents avec la PI contre un seul pour la carte Allwinner .

    Pour information ,un peu moins puissante mais intéressante ,la carte Orange Pi est livree avec boitier et câble de charge pour 15 euros .

    Répondre
  • to
    7 décembre 2015 - 20 h 09 min

    usb?….. 2.0!!!! epic fail

    Répondre
  • 8 décembre 2015 - 14 h 52 min

    C’est bien gentil tout ça mais
    1- peu de projets (voir aucun) “high-tech” en “crowdfunding” ne respectent ce qu’ils promettent (spécifications,livraison,qualité,suivi,maj)
    2- les prix annoncés sont toujours minorés (largement parfois) ex :
    RPI A+ 20%
    RPI 2 35$
    PI ZERO , à effectivement on le trouve à 5$ chez adafruit avec ~12$ de fdp (on ne peut en commander qu’un seul)
    Concernant l’Orange PI, effectivement c’est un bon produit rapport/qualité prix mais certainement pas à 15€ avec le cable et le boitier
    le prix pour un Orange PI PC nue (fdp in) est de 17,78€.

    Répondre
  • 9 décembre 2015 - 15 h 38 min
  • 9 décembre 2015 - 17 h 19 min

    31 eu avec les frais de port = sans moi .
    Le c.h.i.p etait a 20 eu de frais de port pendant la campagne kikstarter , maintenant c’est 5 eu , donc je vais attendre.

    Répondre
  • 9 décembre 2015 - 17 h 31 min

    En même temps une pine 64 bites… OK, je file…

    Répondre
  • 9 décembre 2015 - 18 h 50 min

    @ptitpaj:

    plus tot 23 euro fdpi j’ai un premier kit.
    Et j’attend d’etre liver pour le second.
    En effet orange pi pc est une super machine pour ceux qui n’ont pas besoin de media center.

    Répondre
  • gat
    9 décembre 2015 - 19 h 48 min
  • 10 décembre 2015 - 1 h 59 min

    Est-ce que quelqu’un sait quelles sont les plannings de fabrication / dispo pour les lots de Rasp Zero ?

    Répondre
  • 10 décembre 2015 - 5 h 50 min

    Pfff, d’après la foncation, c’est un ballon d’essai. S’il y a de la demande, ils produiront.

    Bien sûr qu’il y a de la demande !

    Répondre
  • 21 décembre 2015 - 8 h 01 min

    @keiser1080
    Media center sur Orange PI 2/PC, Kodi fonctionne correctement sous android, il suffit de prendre le firmware de la CX-X3 (CX-968)
    chinagadgetsreviews.blogspot.fr/2015/09/download-android-kitkat-442-stock_23.html
    Pour le pine64 à 5$ ou 15$ (sans fdp) je n’y crois pas,je préfère attendre une future Orange PI 3 (ou une Orange PI Zéro)

    Répondre
  • 21 décembre 2015 - 8 h 12 min
  • 23 décembre 2015 - 12 h 02 min

    Pour une utilisation sous Android, pourquoi pas.

    Pour une utilisation Linux, je ne tenterai pas.
    Deja, il n’y a aucune accélération graphique pour cause de pilotes inexistants ou presque.
    Ensuite Allwinner n’est pas vraiment une référence niveau support sous Linux.
    Et enfin, les concepteurs de la carte comptent sur la communauté pour créer les distributions Linux (http://forum.pine64.org/showthread.php?tid=55)

    Ils ont même carrément pris contact avec des forums communautaires en proposant d’offrir des cartes. (http://forum.armbian.com/index.php/topic/491-need-help-on-pine-a64-15-64bit-quad-core-12ghz-single-board-computer/)

    Le vrai problème de ces cartes c’est le support. A part les rpi, aucunes n’ont un support digne de ce nom.

    Répondre
  • 7 avril 2016 - 11 h 31 min

    […] dans des solutions super haut de gamme. Les Odroid-C2 et Odroid C1+ tout comme la Pine 64 se débrouillent souvent très bien et offrent un excellent rapport performances / […]

  • 25 novembre 2016 - 14 h 41 min

    […] deux Pinebook viennent de la  société Pine64 qui s’est fait connaitre l’année dernière lors de la sortie d’une mini carte baptisée… Pine64. Elle embarquait un SoC Allwinner A64 en Cortex-A53 et était proposée à des taris classiques […]

  • 18 janvier 2017 - 15 h 24 min

    […] s’agit en fait d’une version adaptée de la Pine64 lancée en Décembre […]

  • 15 juin 2017 - 12 h 23 min

    […] et bien travaillées : On se souviendra de la solution SoPine A64 par exemple ou de ma première Pine64 lancée à […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *