Fairywren : Une carte Mini-ITX pour votre Raspberry Pi

Fairywren propose d’adapter la carte Raspberry Pi au sein d’un format Mini-ITX plus classique. Cette carte d’adaptation est mise en chantier sur Kickstarter et malgré un tarif pas forcément très abordable, elle offre de retrouver l’avantage de la standardisation du format Mini-ITX. Boitiers, stockage, connectique… Avec Fairywren la petite carte va pouvoir se transformer en grande.

L’idée est excellente et qu’elle provienne d’un fabricant d’accessoires liés à la carte Raspberry Pi ne m’étonne pas. Geekroo, le papa de Fairywren est en effet très concerné par la petite carte et prépare de nombreuses interfaces pour la carte. Aucune d’entre elle n’a été commercialisée et la marque a d’abord besoin de lancer un projet en le finançant pour ensuite se permettre d’assembler les nouveaux outils qu’elle prévoit.

Fairywren propose donc une très bonne solution d’intégration pour tout ceux qui ont des projets avec leur Raspberry Pi mais qui ne recherchent pas forcément l’intégration la plus plus compacte possible.

Fairywren

Il s’agit d’une carte, au format Mini-ITX, un standard de l’industrie PC actuel qui dispose de nombreux accessoires. En vissant la Raspberry Pi sur cette carte vous pourrez alors inclure celle-ci dans un des excellents boitier Mini-ITX du marché mais aussi profiter d’une plus grande connectique et d’une meilleure compatibilité avec certains accessoires.

 Fairywren

La Fairywren embarque sur son format carré standard de 17 cm de côté :

  • Une prise d’alimentation ATX 24 broches standard compatible avec les alimentations Mini-ITX
  • Un systeme d’alimentation programmable
  • Un hub USB 4 port intégré à la carte
  • Un emplacement 2.5 pouces pour un disqu  dure ou un SSD SATA
  • Un port Série RS232 pour des projets de développement pro
  • Le port d’entrée et sortie de la Raspberry Pi 26-brochef
  • Un module infrarouge intégré
  • Des ports 3.3V, 5V et 12V pour alimenter des accessoires à la carte
  • Une horloge en temps réel interne pratique pour programmer et déclencher des événements pour la domotique
  • Un thermomètre interne permettant de piloter un système de ventilation via la Raspberry Pi

En plus de la carte, un « backpanel » est livré, ce panneau arrière en métal se glisse dans le boitier Mini-ITX et s’ajuste au format proposé par la carte Rasperry Pi pour lui permettre de s’ajuster au standard Mini-ITX.

Fairywren

Geekroo a mis  en chantier sa Fairywren sur Kickstarter, si les images proposent un prototype, la carte n’est pas fabriquée et reste en permanente évolution. Le délais de financement a été fixé à 40 jours, il en reste 34 dont 24 pendant lesquels il est possible de demander à Geekroo de modifier la carte pour lui apporter des nouveautés, des aménagements. Ceux-ci, si ils sont jugés utiles et réalisables, seront ajoutés à la carte. A 10 jours de la fin du délai, le modèle final sera présenté.

A la fin Août des prototypes de tests seront donc examinés avant d’être produits en Septembre puis expédiés en Octobre de cette année. Si tout se passe bien, évidemment. On a l’habitude de projets Kickstarter qui prennent du délai.

Fairywren

Parlons maintenant du tarif, la carte avec un câble pour brancher le hub USB est proposée à 40£ soit 46€ ce qui peut paraître cher face au prix de la Raspberry Pi seule (Proposée à moins de 40€ désormais sur Amazon France pour le modèle B en 512Mo). Mais il s’agit probablement d’une fabrication en beaucoup plus petite quantité,, avec de nombreuses options et surtout la possibilité d’e modifier le design de celle-ci et de profiter des modifications proposées par d’autres internautes ce qui peut valoir son pesant de cacahuètes numériques.

Fairywren

Pour 10£ de plus soit 58€, la carte sera livrée avec une télécommande et le module de réception  infrarouge ainsi que tous les câbles pouvant servir à des connexion entre la Raspberry Pi et la carte Fairywren. Pour 120£ soit 139€, un boitier acrylique pour la carte ainsi que la ventilation et un petit écran LCD seront inclus. L’ensemble de ces tarifs comprennent la livraison depuis la Chine du produit. Cette dernière option me parait assez chère, il existe des boîtiers Mini-ITX plus abordables et la ventilation à ce format n’est pas forcément une bonne idée. Les deux premières sont plus abordables.

A l’heure où j’écris ces lignes, le projet a déjà été financé à 100% avec 102 précommandes pour un montant de 5816£ sur les 5000£ demandées.

Voir la page de la Fearywren pour Raspberry Pi sur Kickstarter.

5 commentaires sur ce sujet.
  • 7 juillet 2013 - 12 h 44 min

    Mouais, pas convaincu, au lieu d’avoir les cables qui dégueulent partout, ils sont dans le boitier ITX …

    Répondre
  • 7 juillet 2013 - 12 h 52 min

    c’est plutôt cool :)

    Répondre
  • 7 juillet 2013 - 12 h 52 min

    Mouais, j’ai deux doutes:

    1- au total, c’est plus cher qu’une carte Atom ou equivalent AMD, et des dizaines de fois moins puissant.
    2- Rajouter des I/O c’est bien, mais elles passent par ou ? Si tout ca se bouscule sur le malheureux port USB du SoC (qui est deja demultiplié en aval de base), les perfs doivent etre tristes. J’imagine qu’il y a moyen de faire passer tout ça par les GPIO ceci dit… la concretement, ils ont fait quoi ?

    Bref, le Raspi c’est bien pour bidouiller voire xbmc, pour tout le reste, c’est cher pour le peu que ça fait.

    Répondre
  • 7 juillet 2013 - 17 h 33 min

    Je vois deux bonnes nouvelles dans cette annonce :

    1- L’engouement autour de cette petite carte est un véritable vent de fraîcheur dans le monde de l’électronique (et le monde tout court ;) ) . Il y a une vraie communauté, des projets improbables, de beaux projets. J’ai l’impression de revivre l’épopée des ordinateurs 8bits avec les gens qui donnaient leurs routines en assembleur et ou offrait leurs listing dans les revues papiers.

    Peut être même un retour à l’utopie GNU. Et, perso, ce projet de carte destinée à l’intégration de la petite Pi est à l’avenant. En espérant que le succès sera au rendez-vous, et dans ce cas, on peut être sûr que le prix baissera en conséquence.

    2- La normalisation ITX permettra à de nombreux geek de proposer toute sorte d’appareils dans un boitier plus classe qu’une coque en plastique, et -espérons le- encouragera encore plus de projets.

    Et si le prix de cette carte baisse, peut être aussi que la fondation Pi aura atteint son but : proposer de vrais ordinateurs destinés à l’apprentissage dans tous les pays en voie de développement…

    Bon, je parais enjoué, mais cette idée est vraiment séduisante et ingénieuse. Et ce retour à une informatique maitrisée et à taille humaine me comble ;)

    Répondre
  • 8 juillet 2013 - 13 h 09 min

    En lisant juste le titre, je me suis demandé quel pouvait bien etre l’intérêt. Et puis en lisant l’article et en voyant les photos, je me suis dit effectivement ca pouvait être pas mal d’avoir tout plein de chose comme l’alimentation des accessoires, l’horloge temps reel, un disque dur, tout sur la meme carte. Et pour finir de rendre le truc propre, le port serie directement accessible, et les GPIO sur une prise DD25.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *