La console GPD Win exposée à la Global Source Hong Kong

La console GPD Win est exposée à la Global Source Hong Kong. Elle a droit aux honneurs d’un stand ou elle peut être manipulée et testée. Le minuscule engin semble bien sorti de sa phase de développement et se rapproche à grands pas de sa phrase de production. Une bonne nouvelle pour cet objet original qui devait débarquer sous les 300€ d’ici la fin de l’année.

Depuis les dernières vidéos de la console GPD Win apparues en Juin dernier, nous n’avions pas eu beaucoup d’informations concernant l’engin financé via une campagne participative. Un silence d’autant plus inquiétant qu’entre temps nous avions croisé l’étoile filante, ou plutôt la météorite, PGS Lab qui a explosé en plein vol après une fermeture brutale de sa page Kickstarter. Cette console concurrente totalement délirante aurait pu entacher la sortie de la GPD Win mais finalement la société n’a pas fléchi et a maintenu un travail de développement tout à fait normal.

GPD Win

Avec ces prototypes exposés à Hong Kong, la marque prouve qu’elle a bien travaillé. Les prix annoncés sont en baisse et le matériel semble tout à fait correct. Pour rappel, la console GPD Win est un PC sous Windows 10 qui s’affiche sur un écran de 5.5 pouces 1280 x 720 pixels tactile associé à un boitier par une petite charnière.

Le boitier propose non seulement un clavier QWERTY avec les touches habituelles mais également une interface de jeu complète avec deux mini joysticks1, croix directionnelles, gâchettes et boutons. L’idée est de disposer d’un engin qui puisse tenir dans la poche2 et qui permette de jouer en direct ou en streaming comme lancer des applications Windows classique. Dans ce dernier cas, les joysticks permettraient de piloter le curseur tandis que les gâchettes offriraient la possibilité de cliquer.

Parmi les points les plus intéressants de ce modèle finalisé, on découvre un processeur plus puissant que celui annoncé à l’origine. De l’Atom X5 des débuts il ne reste plus rien, la marque a décidé de passer à un Atom X7 dans deux modèles X7-8700 ou X7-8750 suivant les approvisionnements. Il est possible qu’une version X5 sorte un jour si la demande existe pour une console moins chère et moins performante. Si vous voulez avoir une idée des compétences d’un engin dôté de ce type de matériel, vous pouvez aller faire un tour sur le test du Voyo V3.

Le reste de la console GPD Win ne bouge pas avec 4 Go de mémoire vive DDR3L et de 64 à 128 Go de stockage interne. Cette capacité de base pourra être étendue avec un lecteur de cartes MicroSDXC acceptant des cartes 128 Go. On retrouve également d’autres connecteurs avec un Mini HDMI, deux ports ports USB 3.0 dont un au format classique et l’autre en type C et évidemment une prise casque jack 3,5 mm. L’engin propose du Bluetooth 4.1 et un WiFi 802.11ac ce qui devrait permettre de jouer en streaming à des jeux exécutés sur une autre solution plus performante.

GPD Win

La GPD Win à côté de la GPD XD sous ARM te Android

L’ensemble mesure 15,5 cm de large pour 6,3 cm de profondeur et 2,35 cm d’épaisseur pour un poids global de 365 grammes. La faute à une batterie de 6700 mAh Lithium Ion. Pas d’info sur l’autonomie réelle proposée par la console pour le moment.

A noter que la console GPD Win est munie d’un système de ventilation active réglable de trois manière. Il peut être totalement éteint ou poussé en mode lent ou plus rapide. Une solution qui permettra d’ajuster la ventilation en fonction de son usage. Le constructeur annonce que la console devrait débarquer sous peu, les rumeurs  estimaient une arrivée pour début Septembre aux alentours des 300€. La marque indique aujourd’hui une disponibilité rapide pour l’équivalent de 280€ directement sur son site. Elle est toujours annoncée en précommande chez Geebuying comme chez Gearbest.

Source : Notebookitalia

Notes :

  1. Japan Alps 3D Joysticks
  2. Ok, une grande poche
13 commentaires sur ce sujet.
  • 12 octobre 2016 - 22 h 15 min

    Mais concrètement quels jeux peut on espèrer faire tourner ? Un forza 6 ou un call of duty je rêve j’imagine ?

    Répondre
  • 12 octobre 2016 - 23 h 11 min

    Oui tu rêve :)

    Regarde les jeux qui tourne sur une surface 3 ça te donnera un bon aperçu.
    Je vois plus ça pour des anciens jeux et pour l’émulation personnellement.

    Répondre
  • 12 octobre 2016 - 23 h 40 min

    @Seletzky: Il ya un lien vers le test du Voyo V3 avec le même cople ram/CPU dans le billet. Il te diras ce qu’il est possible de faire avec ce joujou. Cela dit oui, tu peux faire un CallOf… mais en streaming !

    Répondre
  • 12 octobre 2016 - 23 h 49 min

    Le truc c’est que pour le rétro gaming ou l’émulation y a déjà pleins de solutions Android, console ou tablettes qui le permettent déjà.
    Moi je rêve d’une solution Windows vraiment portable qui permettent de faire tourner des jeux récents de manière fluide sous une résolution de 1270 x 720 au moins.

    Idéalement une sorte de Shield portable sous windows (la toute première version qui intégrait un pas)…

    Répondre
  • 12 octobre 2016 - 23 h 51 min

    @seletzky: Ben oui mais pour le moment c’est pas vraiment possible… Consommation, TDP, batterie, autant d’éléments qui ne collent pas à une exécution de jeux triple A sur un format console.

    Répondre
  • 13 octobre 2016 - 0 h 08 min

    @ pierre : oui j’ai bien conscience de tout cela. Je n’interviens pas bcp sur le site bien que sois un lecteur assidu mais ce billet me donne au moins l’occasion de te féliciter pour ton travail. Un café et un petit quart d’heure de glande sur Le tandem minimachines/les numériques chaque matin pour commencer ma journée de geek ! Surtout continue !

    Répondre
  • 13 octobre 2016 - 9 h 28 min

    L’émulation sur android c’est pas mal, mais y a plein de vieux jeux X86 qui tourneront très bien sur cette Win et nul part ailleurs. Rein que pouvoir se faire les diablos, les flatouts <3

    Et même pour l'émulation , la psp c'est du fluide partout sur une telle configuration, sur android a part la shield de salon…. Et dolphin aussi qui se défend dessus :)

    Répondre
  • 13 octobre 2016 - 12 h 49 min

    Jouer à wow dans le creux de sa main :D

    Répondre
  • 13 octobre 2016 - 14 h 19 min
  • 13 octobre 2016 - 14 h 28 min

    @myke: Oui mais la différence entre GPD et PGS c’est que GPD n’en est pas à son coup d’essai et qu’ils ont des machines fonctionnelles :)

    Répondre
  • 15 octobre 2016 - 12 h 28 min

    Oh my… Elle est génial, elle a un WiFi double bande donc le bt parasitera pas le Wi-Fi, c’est un truc assez puissant pour faire tourner des jeux en ultra low 480p par contre j’ai un doute sur l’ergonomie de ma manette (puis en streaming ça doit être un régal moi qui suis grand utilisateur de moonlight)

    Répondre
  • 15 octobre 2016 - 20 h 46 min

    Hello,

    Pour ceux que ça intéresse nous avons un membre qui a un prototype en test actuellement. Toutes les informations sont disponibles ici : http://www.open-consoles.com/f491-forum-de-la-gpd-win

    Le véritable intérêt de cette console sous Win c’est l’accès à Steam et aux jeux indés et bien sûr l’émulation. N’attendez pas grand chose pour les juex dernières générations.

    k0en

    Répondre
  • 25 octobre 2017 - 10 h 38 min

    […] tenter de gagner de la place sur les maigres stockages eMMC des premières génération. Sur la GPD Win l’idée est presque la […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *