Amazon Echo spot : Le radio réveil façon Alexa

L’Amazon Echo Spot est un nouveau produit dans la, de plus en plus grande, famille d’engins pilotés par la voix et bénéficiant des services d’Alexa de la marque. Annoncé à 130$, il se présente comme une sorte de mini radio réveil à écran donc en forme de boule.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone

L’Amazon Echo Spot c’est une version plus simple et minimaliste de l’Echo show. Là où le second propose un écran grand format pour afficher des contenus multimédia en plus des services de vidéo conférence et d’affichage de données type météo, le nouveau venu propose un petit écran rond de 2.5″ dans un format boule plutôt mignon. Le genre de périphérique que l’on installera sur une table de chevet ou un coin de bureau.

Amazon Echo Spot

C’est également un engin plus accessible, 130$ pour l’Echo Spot contre 230$ pour l’Echo Show. Pour tous ceux qui se servent du dispositif pour la vidéo conférence et des usages basiques d’information, cela à du sens. Notamment parce que si vous achetez un Echo Show mais qu’aucun de vos amis ou parent n’en possède, la vidéo conférence “sans les mains” tant vantée par le marketing d’Amazon disparaît. Avec ce nouvel élément relativement abordable dans l’écosystème on va pouvoir penser a offrir un Spot aux grands parents, tontons et cousins sans trop d’états d’âmes. Et comme la marque annonce ce produit fin Septembre mais qu’il sera disponible en Décembre, on imagine qu’il pourra faire la joie de petits et grands sous les sapins.

2017-09-28 00_48_01-minimachines.net

Avec son look de réveil matin un peu rétro, l’Echo Spot est capable de faire exactement la même chose qu’un Show. Ecouter de la musique, avoir des infos, surveiller un flux vidéo d’une camera intérieure et lui poser des questions. Il jouera évidemment son rôle de réveil matin avec la possibilité en prime de lui demander d’ajouter un rendez-vous du bout des lèvres en vous couchant avant de lui demander d’éteindre la lumière.

Amazon Echo Spot

D’un point de vue technique, pas beaucoup d’autres détails. L’objet propose une sonorisation autour d’un haut parleur de 2 watts mono et propose également une sortie  jack et une connexion bluetooth. Vous pourrez donc relier l’objet à une meilleure solution audio ce qui ne sera vraisemblablement pas du luxe. Il sera disponible en blanc et en gris/noir. Une version Orange Space age aurait probablement cartonné mais cela colle moins à l’esthétique de la marque.

Amazon Echo Spot

Je sent bien l’Echo Spot comme un radio réveil évidemment mais également comme une sorte de relais d’info, portier, horloge de bureau. Un truc qui permet de surveiller comme un écran supplémentaire ce qu’il se passe dans la maison et en ligne. A 130$ aux US, cela devrait bien fonctionner.

9 commentaires sur ce sujet.
  • 28 septembre 2017 - 7 h 18 min

    je ne sais pas si le projet a marché, mais il y le reveil connecté bonjour qui est français..
    Mais qui est beaucoup plus chers…

    Répondre
  • 28 septembre 2017 - 10 h 13 min

    D’ailleurs je me posais une question con, Est-ce qu’il existe des solutions très simples de visioconférence entre particuliers (genre aussi simple que passer un coup de fil) ?

    Répondre
  • 28 septembre 2017 - 10 h 17 min

    Je vois sur les photos que ce radio réveil possède une caméra… bientôt même la cuvette des toilettes aura un camera à ce rythme là… Qui sait, pourquoi pas, bientôt Apple healthkit ou Google santé analyseront des échantillons d’urine ou de selles automatiquement quand on ira aux toilettes ? histoire d’être “connecté” de A à Z -_-
    Ca commence à être vraiment intrusif tous ces objets, de quoi encourager des projets identiques, mais libre de tout GAFAM, des initiatives à base d’arduino, raspberry, d’open source et de DIY… (fin de mon épisode réac, désolé si je vous ai ennuyé ^^)

    Répondre
  • 28 septembre 2017 - 11 h 04 min

    @Dimitri: Je partage le côté réfractaire aux GAFAM mais, pour le coup de la caméra, ça a quand même du sens si l’apapreil est prévu pour de la vidéo-conférence, non ?

    Répondre
  • 28 septembre 2017 - 11 h 35 min

    @Nico: Oui à la rigueur ^^ mais je ne fais que très rarement de vidéoconférence dans mon lit ou à côté de ma table de chevet. A moins que ce réveil soit posé sur mon bureau à côté du lit, soit le même emplacement que mon laptop qui lui aussi peut le faire.

    Répondre
  • 28 septembre 2017 - 12 h 31 min

    les visio dans le lit, c’est surement pour un usage détourné :-)

    Répondre
  • 28 septembre 2017 - 12 h 47 min

    @Dimitri:

    tu sais au japon, il existe deja des analyseurs dans les toilettes, envoyer au medecin de famille…
    Je ne sais pas si ca marche, mais j’avais vu cela, dans un doc il y a quelques mois…
    je ne sais pas comment ca marche, envoyer les X données, tous les jours, ca doit etre un peu intrusif dans la vie privée…

    Répondre
  • 28 septembre 2017 - 14 h 55 min

    Un mec qui demande à un ordi d’éteindre la lumière en se couchant, il n’a plus vraiment de vie privée…
    Ça me touche comme les smartphones, ou les montres connectés : dire que des millions de gens en ont besoin…
    130$ le réveil, 99$ l’enceinte bluetooth, 50€/mois pour la fibre, 30€/mois pour avoir les points pour changer le smartphonne tout les 24 mois, 230$ pour avoir une tablette visio conférence qui remplace la tablette has been de 2014, les lampes connectés, la machine à laver connectée, les volets roulants connectés, le frigo connecté, le chauffage connecté, la vidéo surveillance 24/24, le serveur domotique, l’alarme anti intrusion, la piscine avec électrolyse qui se gère seule, la pompe à chaleur intelligente, la cafetière connectée… Et une zoé dans le garage.

    C’est encore plus indigeste que les années 60 et les wagons d’électroménager. Et tout ça … parce qu’on peut se l’offrir, et technologiquement, le faire. Sick sad world.

    Répondre
  • 29 septembre 2017 - 9 h 56 min

    @arpenteur:

    Parfois le choix du connecté dépasse le simple fait que ce soit connecté.

    J’ai acheté une maison avec un chauffage sans thermostat. J’aurai pu prendre un bête thermostat mécanique mais j’ai fait le choix d’un thermostat connecté non pas parce qu’il était connecté mais parce qu’il contenait une certaine forme d’intelligence qui prend en compte l’inertie de la maison, l’inertie du système de chauffage central et la température extérieur.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *