Test : Microsoft Wireless Display, le câble sans fil

Résumer le Microsoft Wireless Display en une phrase est possible mais la formulation est un peu bizarre. Un câble sans fil cela parait un peu incohérent mais dans la pratique cela décrit très bien ce que nous propose cet accessoire Microsoft.

Dans la foule des accessoires servant a transférer via les ondes un signal audio vidéo d’un poste à u autre écran, le Microsoft Wireless Display apparaît comme un des plus chers (49.90€ aujourd’hui). A bien y regarder, il se situe à une soixantaine d’euros, soit moins que le Netgear Push2TV (70€) en Widi Miracast qui a pendant été longtemps considéré comme la référence du genre.

Microsoft Wireless Display

Et que promet le Microsoft Wireless Adapter pour ces 60€ ? Rien de plus et quelques petites choses en moins que ce que propose un bête câble HDMI. Mais voilà, un câble c’est lourd et encombrant, un câble de 6 à 7 mètres, soit la portée de la solution Microsoft pour garder une belle fluidité, c’est encore plus lourd et encore plus encombrant. Vous l’aurez compris, ce petit accessoire Miracast Widi est une solution de confort.

L’objet est super classique dans sa conception. Plastique dense et solide, mat hormis un petit capuchon en plastique brillant pour protéger sa tête HDMI, il est sobre et suffisamment compact pour se glisser dans n’importe quelle sacoche de portable ou même dans une poche de veste. 8.8 cm de long sans le câble (30 cm avec) 2 cm de large et 1 cm d’épaisseur. L’objet pèse une trentaine de grammes.

Microsoft Wireless Display

Il dispose d’un côté d’une prise HDMI qui se connectera sur un téléviseur ou un écran de PC. De l’autre d’une prise USB au bout d’un câle qui sert à l’alimenter.

Microsoft Wireless Display

Une minuscule rallonge HDMI mâle-femelle livrée permet de déporter le Microsoft Wireless Adapter vers le côté ce qui peut être pratique en cas de mauvais signal ou pour cacher la clé derrière un écran adossé au mur.

Microsoft Wireless Display

Une fois en place, dans la plupart des cas, la clé devient totalement invisible ce qui permet de la laisser à demeure sans défigurer le design de votre téléviseur.

Microsoft Wireless Display

Côté câble, on retrouve un petit bouton qui, après un appui long de 10 secondes sert à remettre l’objet dans sa configuration d’usine. Difficile d’en voir l’utilité réelle à priori, mais si votre clé est utilisée par un plaisantin qui affiche des données dessus avant une réunion d’urgence, cela pourra s’avérer utile. Pour autant l’appui long n’est pas simple à réaliser derrière un téléviseur, aussi vaut t-il mieux télécharger les applications permettant de sécuriser sa clé.

Microsoft Wireless Display

Une led est également visible sur la tranche, celle-ci indique que votre clé est correctement et suffisamment alimentée. Le souci de ce type de dispositif est leur incompatibilité chronique avec les premières smart-TV, celles qui exploitaient des ports USB sous alimentés qui ne parviennent pas à délivrer un courant suffisant pour ce type de périphérique. Si la led ne s’allume pas alors l’adaptateur ne marchera pas.

Microsoft Wireless Display

Une fois en place, avec une machine sous Windows 8.1, un smartphone sous Windows Phone 8.1 ou une tablette Android 4.2.1, il est alors possible de transférer le signal vidéo et son de sa machine vers l’écran sur lequel est branché le dispositif comme n’importe quelle solution Miracast.

Microsoft Wireless Display

Quelques manipulations suffisent sous Windows 8.1 et on arrive très vite à une série d’options ressemblant exactement à ce que propose l’engin quand on le relie physiquement à un autre écran : Il est possible de dupliquer, ou d’étendre l’affichage sur le Microsoft Wireless Display Adapter en moins de 10 secondes. Possible également de laisser l’écran de la tablette éteint et de  diffuser du contenu sur l’autre écran sans fil. Une solution parfaite pour recharger la tablette tout en profitant de celle-ci pour voir un film.

Microsoft Wireless Display

Une fois la fonction activée, on est assez vite bluffé par la vitesse et la qualité du signal. Si la définition maximale est limitée au Full HD, si la temporisation de ce genre de système est forcément handicapante pour certains usages, le moins que l’on puisse dire c’est que la solution est très robuste. Entre 3 et 6 mètres, il est difficile de la prendre en défaut. Evidemment, il y a toujours le risque d’une latence plus importante et qu’un ordre effectué sur un engin n’apparaissent qu’une bonne demie seconde pus tard sur l’écran distant.

Mais contrairement à beaucoup d’autres appareils et notamment les solutions low-cost que j’ai pu tester, il n’y a jamais de décrochements tant que l’on reste à portée. Pas d’écran noir ni de freeze d’image. Vous éloigner de la clé posera des problèmes de latence, il ne demandera pas une reconnexion complète.

Microsoft Wireless Display

Cela autorise beaucoup d’usages notamment pour les pros. Le plus évident est la PréAO puisqu’il est possible de se servir d’une petite tablette comme d’une télécommande améliorée et de piloter une présentation qui sera diffusée sur grand écran. Plus besoin d’avoir recours à un pointeur laser, vous pouvez même modifier des paramètres en temps réel ou lancer des animations et autres.

Microsoft Wireless Display

D’autres usages sont évidemment possibles comme la lecture de vidéo ou de musique, le surf et bien sur la possibilité de profiter d’un écran de plus grande diagonale associé à un kit clavier et souris sans fil pour transformer une tablette en poste de travail plus confortable.

Microsoft Wireless Display

Bien sur tout cela à un coût assez élevé et peu de ces fonctionnalités seront utiles pour un particulier. Lire une vidéo Youtube grâce au Miracast Wireless Display adapter fonctionne très bien mais  cela n’apporte pas grand chose de mieux qu’une simple Chromecast aujourd’hui presque deux fois moins cher (34.90€ aujourd’hui).

Il est évidemment possible avec la solution de Microsoft de piloter l’application de son choix et de l’afficher en plein écran, un gros avantage par rapport à la Chromecast qui force la main via des applications ou des sites compatibles. Mais au final que vau t-il mieux pour un particulier ? Laisser la Chromecast gérer toute seule la lecture d’un film qu’elle ira chercher de son propre chef sur le réseau après lui en avoir donné l’ordre ou continuer à exploiter les ressources et la batterie de votre solution  avec l’adaptateur de Microsoft ?

Le gros point fort de la Wireless Display Adapter est lié aux usages précis d’applications spécifiques. Là où les fonctions d’extensions de l’écran ou de miroir de celui-ci prendront tout leur sens et donc, la plupart du temps, des usages professionnels.

Pour sa robustesse et son efficacité, je ne peux que saluer le travail de Microsoft qui fait de cet outil un must-have pour tous les itinérants et serial-réunnionneurs  professionnels. Pour le grand public, pas de doutes, la solution Google Chromecast reste toujours plus intéressante économiquement comme à l’usage.

31 commentaires sur ce sujet.
  • 21 avril 2015 - 16 h 25 min

    À quand un dongle HDMI qui se brancherait sur les appareils (via le port HDMI d’un PC portable par exemple) ne disposant pas de Miracast ? :( Avec une puce intégrée pour ne pas bouffer le CPU de la machine et sans latence…

    La Chromecast n’est pas terrible pour ça et dépend fortement de la puissance de l’appareil (pour la qualité et latence)…

    Répondre
  • 21 avril 2015 - 16 h 28 min

    @William Vercken: Hein ? Le chromecast lit « tout seul » la vidéo tu lui indique juste son chemin. Pour une vidéo Youtube par exemple, tu peux lancer la vidéo avec ton portable, puis partir avec, la vidéo sera toujours lue. Ou alors j’ai pas compris ta question….

    Répondre
  • Flo
    21 avril 2015 - 16 h 38 min

    Pour une vidéo Youtube le chromecast fonctionne seul mais pour le mirroring de l’écran on atteint vite ses limites.

    Le problème avec les solutions comme la clé Microsoft c’est que si on utilise un PC non « Miracast ou WiDi compatible » (un pc fixe sans wifi par exemple) on ne peut rien diffuser. Ça marche très bien sur des tablettes ou des pc portables récents mais en dehors mais cela ne peut pas remplacer un cable HDMI dans beaucoup de situations. C’est plutôt dommage qu’il n’y ai pas de dongle émetteur pour rendre n’importe quelle machine compatible WiDi ou Miracast.

    Répondre
  • 21 avril 2015 - 16 h 49 min

    « Le plus évident est la PréAO puisqu’il est possible de se servir d’une petite tablette comme d’une télécommande améliorée et de piloter une présentation qui sera diffusée sur grand écran » => Mais il existe déjà pleins d’applications sur les tablettes pour prendre le contrôle de son PC.

    L’idée est bonne mais les 6 mètres de limitation…

    Répondre
  • 21 avril 2015 - 17 h 18 min

    Je pensais coupler cette wireless Display à une HP Stream de 7″ afin d’obtenir un poste de travail sur lequel faire de la bureautique, internet et streaming vidéo (depuis la Stream7 ou de mes autres tablettes Android). Penses-tu que ce soit LA bonne clé pour mon usage ?

    Pour la vidéo, une Chromecast ferait l’affaire mais pour le reste, je ne voyais que MicrosoftWD pour lancer Word sur un écran plus grand. Est-ce exact ?

    Dernière question, comment est géré la résolution de l’écran ? Est-ce que je peux avoir du 1920*1080 sur l’écran et du 1200*800 sur la tablette ?

    Merci Pierre

    Répondre
  • 21 avril 2015 - 17 h 49 min

    Dites donc, je savais pas que vous étiez un fan de tomorrowland :)

    Répondre
  • 21 avril 2015 - 19 h 10 min

    Hello Pierre,

    Tu pourras faire un comparatif avec le Fire Stick ?

    Répondre
  • 21 avril 2015 - 19 h 10 min

    @Pierre Lecourt: Oui oui ça je sais, mais je parle d’une utilisation en écran cloné voire en deuxième écran. Pour le boulot par exemple (intégration web) : avoir d’un côté le code et de l’autre la page. Ou bien pour pouvoir faire des réunions et des présentations sans devoir se traîner un long câble HDMI (celui de 10m qui se trouve dans notre salle de réu par exemple).

    Donc en gros : de pouvoir avoir un deuxième écran d’ordi sans fil, en passant par la sortie HDMI du dit PC.

    Répondre
  • 21 avril 2015 - 19 h 15 min

    @Pierre Lecourt:
    Ca dépend, pas pour le mode mirroring de la chromecast par exemple.
    Mais oui dans l’usage classique de la chromecast, youtube et autres applis, la chromecast gère tout toute seule (sauf la file d’attente).

    Répondre
  • 21 avril 2015 - 19 h 32 min

    Pour avoir acheté cette clé à sa sortie et pour la laisser brancher en permanence depuis, je peux dire qu’elle correspond à ce que je cherchais : un câble hdmi sans fil totalement paramétrable, avec choix des résolutions, des modes écran et routage de la sortie audio par le hdmi ou par un des ports son : jack ou optique du pc.

    Effectivement il faut une machine intel récente pour les capacités widi.

    En ce qui concerne la latence, elle est très faible, je suis arrivé à jouer sans problème. D’ailleurs c’est un mystère, comment faire du 0 buffer sans perdre de frames ?

    C’est la solution après laquelle je cours depuis des lustres et c’est ici que je l’ai découverte.

    J’ai hâte d’essayer une pipo X8 avec sa magnifique antenne pour l’émission du signal.

    Répondre
  • 21 avril 2015 - 23 h 40 min

    Merci pour ce test… avec le vga cela marche comment ? Faut-il un convertisseur ou un adaptateur suffit ?

    Répondre
  • 21 avril 2015 - 23 h 46 min

    Je me posais la question de l’intérêt entre une Chromecast et ce Wireless à brancher sur un vidéo projecteur pour le rendre sans fil.
    La 1ère serait donc mieux chez moi, alors que pour ma présentation sous forme de diaporama au boulot l’autre jour, la 2ème aurait été plus adaptée (et j’aurais pris le contrôle avec mon smartphone, pour peu que le vidéo projecteur du bureau soit équipé en hdmi…).
    C’est bien ça?

    Répondre
  • 22 avril 2015 - 0 h 02 min

    @ttfch:

    Oui pour le projo: HDMI ET USB pour alimenter le dongle.

    Je m’en sers toujours mais je trouve que le dongle chauffe beaucoup et le second point est disposer d’une bonne connexion WiFi (selon moi 30 Mbps par dongle connecté).

    Répondre
  • 22 avril 2015 - 0 h 52 min

    Moi aussi je serais à la recherche d’un petite clé HDMI que je connecteras à mon ordi, qui encoderait lui même, et décodé par un deuxième boitier relié à la TV/videoprojecteur. Ceci afin de libérer complètement l’ordi de cette charge. Mon ordi n’est pas non plus compatible WiDi et quand bien même, ça permettrait d’avoir une solution complètement transparente d’un point de vu logiciel, et de l’utiliser avec d’autres systèmes, lecteurs Bluray, etc…

    Répondre
  • 22 avril 2015 - 4 h 56 min

    ça m’intéresse énormément, MAIS

    le but premier c’est l’utilisation en présentation avec un rétro en vga (donc via un adaptateur usb et un vga hdmi – celui de la boutique d’ailleurs) et avec un portable seven mais le hic, pas widi (peut être en changeant la carte wifi ?)
    quelqu’un à une idée de lsi c’est possible ?

    le 2 eme but c’est chez moi dans les pièces ou je peux plus rajouter de rallonge hdmi encastrer dans les murs (3615 c’est ma vie, mais dans certaines je ne peux plus rajouter de batibox au bon endroits – donc inutile – et plus de place dans les plinthes – deja 2 Ethernet et un hdmi)
    mais du coup, quelqu’un sait si le bouzin marche avec linux ?
    (ça m’arrangerais fortement, je regarderais ça au plus tôt)

    microsoft fait toujours du bon matos niveau hardware (je me rappelle de très bonnes manettes et joystick, des claviers et souris – pour certaines je les ai encore et ils sont tops et indestructibles)

    du coup, je me tâte fortement
    si ça marche pour moi bien sur

    Répondre
  • 22 avril 2015 - 10 h 06 min

    J’ai cet adapteur à la maison, il est collé en permanence sur la TV. Je n’en ai pas une utilisation de de type pro « itinérants et serial-réunnionneurs » mais plutôt une utilisation de type « attend regarde je fait ca (hop) et 2 seconde et 3 clic plus tard les photo du petit dernier sont visible sur la TV plutôt que sur le petit écran de mon laptop devant lequel toute la famille s’agglutinais tel une mêlé de joyeux rugbymen autour d’un ballon ovale »

    En bref, tout ce que je fait avec, j’aurais pus le faire avec un câble HDMI, sauf que je ne le faisait pas toujours pour cause de flemme et/ou cable trop court / perdu / déja en service ailleurs…
    Mais là c’est tellement simple que hop, on n’y réfléchis meme plus ! En clair, je suis fan, et je ne perçoit absolument pas la chromecast comme une alternative…

    Répondre
  • Cid
    22 avril 2015 - 11 h 31 min

    Un utilisateur pourrait me dire ce que cela donne avec Kodi ? Peut-on avoir le menu sur le diffuseur et l’image/son sur la clé ?

    Répondre
  • 22 avril 2015 - 13 h 25 min

    58€ aujourdhi …. 38€ dans 6 mois ;-)))
    pour ce qui me concerne pour un usage domicile non pro, et à cause d’un débit internet trés faible, la Chromecast ne fait absolument pas l’affaire.

    Répondre
  • 22 avril 2015 - 15 h 47 min

    Bonjour, je suis à la recherche d’une solution de mirroring tablettes et téléphone android windows qui malheureusement ont de moins en moins de port HDMI ou même de mhl disponible :/

    C’est pourtant dommage d’avoir des minimachines, capable de faire ce qu’on demande à un pc fixe de faire dans 90% des cas, sans pouvoir l’utiliser simplement sur un bête écran externe…

    Du coup je me penche sur ce genre de solution moins rare que le mhl et ayant moins de latence que le mirroring de chromecast.

    Sur l’ article de Pierre, il est indiqué  » Entre 3 et 6 mètres, il est difficile de la prendre en défaut. Evidemment, il y a toujours le risque d’une latence plus importante et qu’un ordre effectué sur un engin n’apparaissent qu’une bonne demie seconde pus tard sur l’écran distant. »

    Sur d’autres commentaires, je vois inscrit qu’il n’y a pas de latence perceptible, du coup, j’ ai franchement du mal a me lancer dans un tel achat, c’est quand même 60 balles…

    L’objectif final serait de me servir de mon futur Zenfone 2 ou archos diamond(dépourvus tous 2 de mhl) comme console android/mamebox à brancher sur la télé, et pouvoir faire de même avec une tablette comme celle utilisée par Pierre dans l’article pour lancer un dont starve together, ou diablo 2, ou autre sur une bête télé pour faire un peu de lan improvisé avec manette ou souris bluetooth.

    Pour ceux qui ont déjà testé ce genre de matos, dois-je succomber?

    Répondre
  • 22 avril 2015 - 20 h 15 min

    Alors pour Windows c’est OK, pour android je n’ai pas encore testé mais il faut une version minimale 4.2.1

    Pour la latence elle est faible et liée à la puissance de l’émetteur, donc avec une tv box qui arbore une belle antenne à haut gain il n’y a pas de comparaison.

    Par contre avec une mauvaise clé android bancale, je tenterais même pas.

    Répondre
  • 22 avril 2015 - 22 h 29 min

    Est-ce que cette clef génère un réseau wifi sur lequel se connecte directement le PC ou la tablette ? Ou bien faut-il passer par un wifi tiers (celui du domicile ou du lieu où on se situe), auquel cas souvent pas utilisable dans un cadre conférence ou hôtelier.

    Répondre
  • 23 avril 2015 - 15 h 27 min

    @Bernard
    Non, la wireless display n’utilise pas le réseau wifi du domicile ou du lieu de travail.
    Quand on PC s’y connecte, il crée un lien radio avec la clé qui est indépendant du réseau Wifi, mais il reste en parallèle connecté à son réseau wifi habituel (ie le fait de se connecter à l’écran n’oblige pas à se déconnecter du réseau)

    Répondre
  • 23 avril 2015 - 17 h 28 min

    @Jean: Merci
    C’est un peu comme ma clef Tronsmart T1000, un wifi généré par la clef pour connecter la source (PC, tablete). Dans le cas de la Tronsmart, c’est à travers la clef que la connexion Wifi vers internet se poursuit.

    Répondre
  • O2L
    24 avril 2015 - 21 h 54 min

    Quand je vois ce que le raspberry fait sur ce lien:
    https://www.raspberrypi.org/stream-pc-games-to-your-tv/

    je me dis que bientôt un raspberry en rj45 ou avec un dongle wifi sera LA solution pour caster tout type de contenu, il faudra juste un soft sur l’os emetteur.

    Répondre
  • 30 avril 2015 - 13 h 46 min

    […] d’un simple câbles permettant d’exploiter un écran HDMI, où en exploitant un adaptateur sans fil comme celui que commercialise Microsoft comme c’est le cas dans la vidéo ci dessus et en utilisant un clavier et une souris […]

  • 6 mai 2015 - 9 h 12 min

    Acheté ce matin à 49,99 € sur Amazon.fr , la limite que je m’étais fixée.
    Il en reste à ce prix après ma commande.

    Répondre
  • 6 mai 2015 - 9 h 35 min

    […] Mise à jour : La baisse continue, L’adaptateur est à 49.90€ chez Amazon France sans frais de port. Merci à Ttfch pour l’info. Vous pouvez lire son test ici. […]

  • Cid
    24 août 2015 - 16 h 27 min

    Bonjour,
    Je viens finalement de la prendre (lassé par la clé android).
    Elle atrès bien fonctionné out of the box avec l’asus T100 en windows 10. Puis j’ai installé le soft du windows store et fait la mise à jour du firmware de la clé. Et depuis je n’arrive plus à me connecter à la clé. Le PC la voit, et quand je clique pour me connecter il reste bloqué en « suivre les instructions sur la télé » et sur la télé j’ai juste « ready to connect »
    Bref, j’ai tout cassé :)
    Par contre je ne trouve pas de problème similaire sur le net :/
    Peu d’action à faire sur la clé, juste le bouton reset pendant 10sec ne change rien.
    Des idées de test avant de passer au SAV ?

    Répondre
  • 30 septembre 2015 - 10 h 28 min

    […] de son produit. Un tarif qui se rapproche désormais beaucoup des solutions concurrentes comme le Microsoft Wireless Display Adapter qui est désormais proposé à […]

  • 17 février 2016 - 18 h 21 min

    […] Lire le test du premier Wireless Display Adapter […]

  • 7 février 2018 - 17 h 53 min

    […] très facilement et efficacement des solutions de projection sans fil Widi comme le Microsoft Wireless Display. Une clé de connexion sans fil qui permet de diffuser le contenu de votre machine sur un grand […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *