Intel Whiskey Lake-U et Amber Lake-Y, la relève pour ultraportables

Intel continue de déployer sa gamme de puces avec deux nouveautés annoncées au Computex : Les Intel Whiskey Lake-U et Amber Lake-Y. Deux gammes de puces qui visent respectivement à remplacer les Kaby Lake Refresh et les Core Y à très bas TDP lancés en 2016.

Deux gammes de puces parfaitement calibrées pour les PC ultraportables et qui viennent se glisser dans une gamme déjà importante qu’Intel doit renforcer pour lutter contre les annonces d’AMD d’un côté et celles de Qualcomm de l’autre. Avec Whiskey Lake- U, le fondeur va proposer une évolution dans une enveloppe thermique de 15 watts. La gamme Amber Lake-Y viendra, quant à elle, poursuivre le travail amorcé avec les Core-M en 4.5 watts puis avec les puces Y de la marque.

Core M

Ces deux gammes de processeurs font partie de la désormais très grande famille des puces Core de huitième génération d’Intel. Gravées en 14 nanomètres, il s’agit d’une énième “optimisation” de la marque et non pas de nouveaux Core à part entière.

Les Whiskey Lake-U viendront remplacer les actuels Kaby Lake au sein des ultraportables et convertibles. Performantes et robustes, ces puces resteront limitées à des quadruples coeurs situées dans une enveloppe thermique de 15 watts de TDP. Ce qui ne permettra évidemment pas de monstrueuse excentricités. Intel promet quand même pour ces puces un gain de performances à deux chiffres… Ce qui ne veut malheureusement pas dire grand chose.

Les puces Amber Lake correspondront à la gamme 4.5 watts d’Intel, c’est à dire les Core M3-6Y30 et M3-7Y30 mais aussi les Core i5-7Y54 et Core i7-7Y75. Des processeurs qui offrent un très bon niveau de performances bureautiques et multimédia dans une enveloppe thermique tellement basse qu’elle permet un refroidissement totalement passif et offre la possibilité de choisir entre ultra portabilité ou grosse autonomie.

C’est également ce genre de puces que l’on va retrouver dans les engins les plus ultraportables qui veulent proposer des performances multimédia complètes.

Pas encore beaucoup d’informations à leur sujet pour le moment, on ne sait ni les performances exactes des puces, ni leurs circuits graphiques pas plus que leurs fréquences ou leur mémoire cache embarquée. Intel annonce, par contre, que plus de 140 designs différents sont déjà sur les rangs avec ces deux gammes de nouveaux processeurs. Pour avoir eu des échos d’ Amber Lake dans des minimachines intéressantes – et dont je n’ai pas le droit de parler – il semble que les nouvelles puces aient fait tilter certaines marques qui se réveillent sur le sujet de l’ultra ultra portabilité après quelques années d’errements.

10 commentaires sur ce sujet.
  • Max
    6 juin 2018 - 9 h 01 min

    A priori, pas grande révolution, mais intéressant de suivre le positionnement des grands fondeurs sur ce créneau :)

    @Pierre : coquille sur les enveloppes thermiques des Amber Lake. 43.5 watts, ça pourrait faire une bonne bouillotte connectée au fonds du lit pour l’hiver ;)

    Répondre
  • 6 juin 2018 - 9 h 57 min

    Merci Intel pour la confusion avec le prochain M3-8114Y ! -.-‘

    Répondre
  • 6 juin 2018 - 10 h 20 min

    @Pierre: Et du coup pour quel horizon ces nouveaux netbook secrets? Rentrée 2019?

    Répondre
  • 6 juin 2018 - 11 h 17 min

    il me tarde d’en savoir plus sur ”Pour avoir eu des échos d’ Amber Lake dans des minimachines intéressantes – et dont je n’ai pas le droit de parler” :-) c’est exactement ce que j’attend un micro PC/tablette que je peux avoir partout mais un vrai micro pc sur lequel je peux tout faire… c’est techniquement faisable (je suis concepteur système donc bien placer pour le savoir) mais rien de vraiment probant pour l’instant… j’espère que ces futurs machines dont tu parles seront plus séduisante

    Répondre
  • 6 juin 2018 - 11 h 51 min

    Les gains à deux chiffres promis sont par rapport à la génération 7 des processeurs, qui étaient dual core:
    “Based on SYSmark* 2014 SE (Windows Desktop Application Performance). Comparing 7th Gen i7-7500U, PL1=15W TDP, 2C4T, Turbo up to 3.5GHz, Memory: 2x4GB DDR4-2133, vs. Estimates for 8th Gen Core i7: PL1=15W TDP, 4C8T, Turbo up to 4.2 GHz, Memory: 2x4GB DDR4-2400”

    Ce gain-là est déjà accessible avec les Kaby Lake-R qui sont sur le marché depuis fin août 2017.
    Et par rapport à Kaby Lake-R, je trouverais surprenant que Whiskey Lake-U soit plus de 2% plus performant.

    Répondre
  • 6 juin 2018 - 13 h 45 min

    Est-ce que ces nouveaux processeurs seront mieux armés face à Spectre/Meltdown ? Si c’est pour voir leur gain de performances “à deux chiffres” annihilé par un patch logiciel, ça n’avance pas beaucoup…

    Répondre
  • 6 juin 2018 - 16 h 47 min

    “certaines marques qui se réveillent sur le sujet de l’ultra ultra portabilité après quelques années d’errements.” UMPC et Netbooks le retour? et du smartphone avec clavier slide? :rêve:

    déjà qu’ils arrêtent de se copier les uns les autres ça rime vraiment à rien d’avoir 150 refs de machines toutes galbées pareil…

    Répondre
  • 11 juin 2018 - 11 h 32 min

    […] donc peut être de l’arrivée prochaine sur le marché des nouveaux processeurs Intel Core Amber Lake-Y censés ne consommer que quelques maigres watts. Peut être que la stratégie d’affichage Low […]

  • 11 juillet 2018 - 10 h 52 min

    […] Intel a promis une évolution « à deux chiffres » entre le les deux générations de puces, si cette évolution est liée surtout au mode Turbo, cela posera sans doute le soucis d’un refroidissement conséquent pour pouvoir le maintenir. Dans tous les cas l’impact en terme de performance ne devrait pas spécialement valoir le coup pour les possesseurs de machines récentes sous Kaby Lake et Kaby Lake Refresh. Mais ces évolutions qui commencent a s’accumuler par rapport aux puces de générations précédentes vont finir par creuser un écart avec les machines plus anciennes. L’idée pour Intel est de maintenir à flot l’intérêt de ses gammes et probablement d’épauler ses partenaires plus que de  bouleverser le marché. […]

  • 19 juillet 2018 - 11 h 57 min

    […] huitième génération d’Intel Core, les Amber Lake-Y, seront bientôt de sortie nous indiquait le constructeur lors du Computex 2018. Cela commence a se sentir et plusieurs marques n’attendent plus qu’un calendrier […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *