Windows Lite : Un système plus simple en approche ?

Microsoft serait en train de développer Windows Lite, une version plus facile à utiliser et à maintenir de son système d’exploitation.

Encore loin devant tous les autres systèmes d’exploitation concurrents sur le marché PC, Windows subit des attaques sur ses parts de marché depuis quelques années. Attaques qu’il n’avait plus connues depuis longtemps. 

Lenovo Chromebook S330

ChromeOS, quasiment absent du paysage grand public en France, est d’une autre ampleur aux US. C’est probablement le système concurrent de Windows à la plus grosse progression ces dernières années. Le marché des ordinateurs portables entrée de gamme est largement phagocyté par Google outre Atlantique, ce qui a amené Microsoft à réfléchir à des solutions alternatives comme Windows 10 S par exemple.

Windows 10 S

Windows 10 S étant limité dans ses applications mais ne changeant pas vraiment le reste de son interface, il n’est pas sur qu’il fasse le poids face à la simplicité de ChromeOS pour un nouvel utilisateur biberonné par le navigateur de Google.  Microsoft a en effet pris le problème sous l’angle du coût de sa licence et non pas sur celui de l’usage. Avec un Windows 10 S limité aux applications de son store, l’éditeur espérait sans doute se rattraper sur les ventes d’applications. Sans comprendre que ce n’était pas forcément ce que l’on attendait d’un Windows ni d’un point de vue usage, ni d’un point de vue philosophie. 

2019-02-27 13_13_39-minimachines.net

Le soucis de Windows RT et Windows 10 S est qu’ils s’appellent Windows.

Et quand on demande à un utilisateur de Windows aux habitudes bien ancrées ce qu’il attend de ce système c’est avant tout une certaine sécurité. L’assurance de pouvoir utiliser ses applications les plus anciennes sans soucis, mêmes celles issues d’un vieux CD-ROM des années 90 conservé précieusement au fond d’un tiroir. L’assurance de pouvoir brancher un vieux scanner USB, qui ne servira pourtant qu’une fois par an, aux pilotes développés par un éditeur Ouzbek totalement oublié depuis 10 ans. Windows rassure sur ce point et quand notre utilisateur achète un engin sous Windows, qu’il soit RT ou 10 S, et qu’il rentre chez lui pour tenter d’installer ses applications et matériels avant de se rendre compte que ce n’est pas possible, il pense qu’on s’est simplement foutu de lui. Il ramène sa machine au magasin et demande un vrai Windows ou un remboursement.

Alors certes aujourd’hui, Windows 10 S permet de basculer facilement et gratuitement vers un Windows 10 classique. Mais ce n’est pas tout à fait ce qui était prévu au départ par Microsoft. Devant la poussée d’adrénaline des revendeurs face aux retours de machines, l’éditeur a fait un joli rétro pédalage sur ses prévisions.

Que faire alors pour vendre des machines avec un système qui puisse concurrencer les solutions alternatives de Google ? Et bien, peut être, commencer par arrêter de vouloir profiter du nom de Windows sans avertir explicitement que l’expérience proposée par un RT ou un 10 S sera en dessous de celle du système classique.

2019-02-27 13_09_58-minimachines.net

Windows Lite imaginé par Brad Sams, on dirait Android 3.0

Windows Lite à la rescousse

Il semblerait que Microsoft travaille aujourd’hui sur un nouveau système baptisé Windows Lite. Un Windows plus léger et radicalement différent du reste de l’offre classique. Cette version Lite serait adaptée à des machines simples et légères, avec une interface plus claire.

Une version spécifique qui serait en développement en ce moment à en croire Brad Sams1 et qui prévoit qu’une annonce officielle de Microsoft aura lieu en mai 2019 pendant la conférence Microsoft Build.

Windows Lite proposerait une interface différente avec une barre de tâches simplifiée combinant les différentes icônes en son centre et une horloge sur la droite. Un lanceur d’applications plus simple ressemblerait à ce que proposent des systèmes comme ChromeOS ou Android. Une barre de recherche en haut de l’écran permettrait de saisir les premières lettres d’une ressource sur la machine ou directement en ligne. Des applications pourraient également être épinglées sur cet écran d’accueil qui pourrait également recevoir des liens vers des documents.

Windows Lite ne serait pas aussi performant et puissant dans ses usages qu’un Windows 10 classique. Il serait débarrassé d’une foule de fonctions, disposerait de moins d’applications de base et de capacités limitées. On retrouverait toutefois un explorateur de fichiers et la gestion classique des fenêtres de Microsoft qui pourraient être déplacées et modifiées. L’ensemble serait une version plus facile à utiliser et à maintenir à jour que les systèmes classiques de la marque.

La limitation aux applications UWP2 du Microsoft Store serait toujours présente même si la possibilité de lancer des logiciels plus classique pourrait être envisagée. Pour cela, Microsoft pourrait utiliser des systèmes de containers permettant de les lancer dans un espace logiciel restreint pour éviter qu’elles ne puissent affecter le reste du système.

Tout cela reste de la spéculation pour le moment mais si Windows 10 S a été un coup d’épée dans l’eau pour Microsoft, il est temps pour l’éditeur de se positionner frontalement face au succès de ChromeOS et peut être également reprendre du poil de la bête devant le succès des solutions Android

Microsoft pourrait tirer parti des développement actuels prometteurs d’Intel avec sa technologie Foveros. De quoi créer à nouveau un duo efficace pour des solutions embarquées ou légères comme des portables, des ultraportables mais également des interfaces en tout genre.

Si cette nouvelle version de Windows Lite voit le jour, j’espère ardemment qu’elle sera mise en avant de manière correcte. C’est à dire que les différents acteurs chargés de la distribuer au grand public recevront une formation minimale pour expliciter les capacités des machines. Le nom Windows Lite est évocateur mais il faut absolument pouvoir indiquer au client final si oui ou non l’engin sera à même de se comporter comme un système classique.

Vastking G800 : une tablette Windows 10 façon Nintendo Switch

Je n’ai qu’un seul souhait si Windows Lite sort un jour, que Microsoft en profite pour déverrouiller ses limitations techniques imposées aux licences les moins chères de Windows 10 classique. Les 32 Go de stockage imposés aux machines les plus légères est devenu totalement obsolète et conduit à des situations totalement contre productives. On construit aujourd’hui des engin avec 32 Go de eMMC qui n’ont pas d’autre avenir d’ici les prochaines années que de finir dans une déchetterie.

Source : Petri via Liliputing

Soutenez Minimachines, partagez le !

Notes :

  1. Un analyste qui travaille dans la boite (de) Petri (pardon)
  2. Universal Windows Platform

Soutenez Minimachines.net !
41 commentaires sur ce sujet.
  • 27 février 2019 - 14 h 18 min

    Plus besoin de Windows lite ou pas, sur un Neo 14 Thomson bas de gamme, avec une Manjaro, libreoffice ou WPS + 2 navigateurs, Gimp, Inkscape et plusieurs logiciels en sus, il ne prend que 7 GO cela me laisse 20 Gigas sur les 32. En plus une carte SD pour faire l’appoint pour les documents ou le transfert sur Cloud et le tour est joué.

    Répondre
  • 27 février 2019 - 14 h 43 min

    Pour cela Microsoft pourrait utiliser des systèmes de containers permettant de les lancer dans un espace logiciel restreint pour éviter qu’elles ne puissent affecter le reste du système.

    -> @Pierre, Ce n’est pas déjà le cas depuis le mode protégé du 286, et plus tard Windows NT ?

    Répondre
  • 27 février 2019 - 15 h 37 min

    Perso ,je fais partie de ces utilisateurs de PC castrés avec ATOM Z 8**** et 32 GO de Stockage aussi l’arrivé d’un WINDOWS 10 moins gourmand en stockage m’intéresse vivement .

    Le problème avec MICROSOFT c’est de savoir si il sont capable de convertir un WINDOWS 10 version 1803 en une version LITE a la mise a jour .

    Si l’on tient aussi compte de tous ces PC WINDOWS 10 qui n’accepteront pas la version 1809 ,je pense que MICROSOFT a une grande place a jouer avec un WINDOWS 10 LITE et plus Universel aussi .

    Répondre
  • 27 février 2019 - 15 h 38 min

    “Je n’ai qu’un seul souhait si Windows Lite sort un jour…” :

    à mon avis, les mêmes restrictions s’appliqueraient au mêmes machines, qui seraient équipées de ce Windows Lite, comme l’ont été celles équipées de Windows 7 Starter par le passé. La même attaque, sous différents angles. J’espère me tromper.

    Répondre
  • 27 février 2019 - 16 h 18 min

    @Marc: idem sur un asus d250 pour ma gamine, avec linux lite…et ça le job sans le moindre souci ;)

    Répondre
  • 27 février 2019 - 16 h 19 min

    Oups, acer lol

    Répondre
  • 27 février 2019 - 16 h 35 min

    @Pierre
    “L’assurance de pouvoir brancher un vieux scanner USB, qui ne servira pourtant qu’une fois par an, aux pilotes développés par un éditeur Ouzbek totalement oublié depuis 10 ans. Windows rassure sur ce point et quand notre utilisateur achète un engin sous Windows, qu’il soit RT ou 10 S, et qu’il rentre chez lui pour tenter d’installer ses applications et matériels avant de se rendre compte que ce n’est pas possible,”
    Je ne suis pas vraiment d’accord….malheureusement c’est aussi le cas avec windows XP, 7, 10… J’avais acheté un scanner à plat canon il y a plusieurs années. Le poste de ma femme était sous windows XP, et lorsqu’il est passé à windows 7….plus de driver pour le scanner ! Alors d’accord, il faut d’abord blâmer Canon, mais ce pb de driver touche toutes les versions de windows et dépend du fabricant (ousbek, nippon, américain…) qui décide ou pas de publier un driver. le scanner n’avait pas 2 ans d’âge lorsqu’il n’a plus été utilisable….et il était parfaitement fonctionnel !

    Répondre
  • Koa
    27 février 2019 - 17 h 07 min

    Le top serait de sortir une distribution gratuite de cet OS pour “convertir” des machines souffreteuses actuellement sur Windows 10.
    C’est beau de rêver !

    Répondre
  • 27 février 2019 - 17 h 09 min

    @wul31:
    J’ai même déjà eu le cas d’un imprimante multifonction laser réseau incompatible Mac dès sa sortie alors que c’était indiqué sur les emballages et les docs commerciales …
    apple avait réalisé une mise à jour de son système entre l’annonce de l’imprimante et sa sortie réelle, résultat impression uniquement possible en USB, pas de prise en charge du scanner :(
    L’impression a été améliorée, un pilote est sorti, super buggé (impossible d’imprimer un pdf en couleur par exemple) et il a bien fallu 1 bonne année pour en avoir un assez complet, mais le pilote du scan n’a jamais été mis à jour :(
    ça a couté à l’agence locale Lexmark un jeu complet de consommables grande capacité. Mais ça a été sérieusemnt galère pendant plusieurs mois au boulot …

    Répondre
  • 27 février 2019 - 17 h 14 min

    @Koa: genre lubuntu ou xubuntu avec wine…. C’est simple, rapide et gratuit

    Répondre
  • 27 février 2019 - 17 h 33 min

    Ma mini machine s’appelle le Macbook 12″, et il a l’immense avantage de ne PAS faire tourner Windows, d’être simple, accessible, fonctionnel, tout en permettant des choses incroyables (comme me permettre de bosser avec After Effects sur les projets du taf initiés sur iMac Pro, ou Photoshop sur des flux pro lors de shooting clients, etc) avec une vitesse et une fluidité assez surprenantes aux vu des specs de la machine

    Inconvénient : c’est pas donné

    Mais Apple a la chance d’avoir un OS qui contente aussi bien l’utilisateur lambda qui n’y connait rien à rien, que le professionnel exigeant qui bosse sur du très lourd.
    Windows en est proprement incapable, et les seuls PC sous Windows que je vois tourner comme une horloge dans le temps, sont ceux maintenus en entreprise par des DSI, ou chez les particuliers quand ces derniers sont des pointures en informatique. C’est un formidable OS quand l’utilisateur est pointu dans le domaine. Malheureusement, l’immense majorité ne le sont pas.

    Répondre
  • 27 février 2019 - 18 h 01 min

    @AlxV:

    Sauf que Windows lite va s’adresser à des machines à moins de 500€ alors ton Macbook qui est une super machine ne fait pas partie de l’équation en coûtant trois fois le prix d’un portable d’entrée de gamme.

    Répondre
  • 27 février 2019 - 20 h 00 min

    @Alxv je suis informaticien, mes pc perso et pro (pas d’administrateur dsi) font toutes leurs mises à jour automatiquement sans jamais le moindre problème. Je n’ai aucune action à faite dessus, et je n’en fais aucune. Depuis Windows 98 faut oublier les problèmes. Il y en a mais vu le nombre d’instalations Windows c’est juste statistique.
    Ce qu’il ne faut pas oublier non plus avec Windows c’est l’immense facilité de développer sans être un dieu, et gratuitement (visual studio express), avec des outils fabuleux.
    Et il n’y a pas de raison que ce ne soit pas possible non plus avec un Windows lite.

    Répondre
  • 27 février 2019 - 20 h 41 min

    J’ai bien peur que cela soit un nouveau flop car en changeant l’interface (qui ressemble plus à du Android ou Linux Ubuntu) j’ai bien peur que le consommateur ne s’y retrouve pas.
    Le mieux serait de faire comme avec XP quand sont sorti les 1er Netbook là où M$ a eu la bonne idée de faire une version allégée de son OS, pas différent mais allégée conçu pour des machines de faible puissance.
    Ils n’ont qu’à réitérer l’exploit en supprimant tout le superflux qui alourdi Windows 10.

    De même que je dirais que leur plateforme Windows Mobile n’a pas réussi par ce que l’interface en tuile dénotait trop du classique icônes qu’on peut retrouver sur nos bureau de PC.

    Répondre
  • 27 février 2019 - 23 h 12 min

    Moi, je ne le sent pas ce “Windows Lite”, non pas que le principe me dérange, mais, comme le fait remarquer Pierre, je pense qu’à partir du moment ou il y a “Windows” dans le nom du nouveau bébé, ça va générer la même frustration qu’avec “RT”, “S”, “on ARM”… et même “Phone”.
    Gardons les tuiles, l’UWP avec toutes les app du store… mais trouvons lui un nom bien différenciant.

    LiteWin ? WinLite ? MiniWin ? Lithium 😁😲🙄 ? MSLite ?

    Répondre
  • 28 février 2019 - 8 h 37 min

    @AlxV:

    Bonjour, je ne suis pas d’accord avec toi de nombreuses personnes utilisent Windows sans problèmes et sans être hyper calées en informatique.
    Pour ma part j’ai des clients qui une fois l’acquisition faite de leur pc ne me donnent plus signe de vie puisque leur machine tourne très bien.
    En général il me contacte pour la mise à jour de l’antivirus ou des petites bricoles.
    Ceux qui tournent sur MacOS en font tout autant et à la même fréquence.

    Répondre
  • 28 février 2019 - 8 h 47 min

    @wul31: Même chose pour moi avec une imprimante Canon LBP-1120: pilote pour Windows 7 32 bits seulement, après plus rien. Même chose avec une Selphy ES-30, non compatible Windows 10. Ibidem avec un scanner Epson 1200 USB.
    Alors pour les imprimantes, une VM (machine virtuelle) sous Windows 7, pour le scanner, recoonu nativement par linux.
    Je fuirai dorénavant Canon du fait même de cette politique, qui rend obsolète du matériel de très bonne facture.

    Ivan.

    Répondre
  • 28 février 2019 - 9 h 08 min

    @AlxV:

    Ouaou, tu y croit vraiment à ce que tu dis ?

    Ma réponse objectif d’un admin, apple ne respecte aucun standard c’est pas pour rien que les administrateur expérimente ne veulent pas entendre parler de ce pseudos linux revisité par des incompétent

    Donc je peut concevoir que pour des particulier c’est cool c’est brillant ça pète (même si vu le prix du machin par rapport au composant intégré ça ressemble plus a de l’arnaque que du sérieux) et surtout c’est plus stable
    En même temps c’est pas comme si vous aviez tout les droit sur l’os de base

    Maintenant parlons sérieusement, je t’installe Windows à ma façon ou je t’enlève les droit admin de ton compte par défaut et te crée un compte admin a coté en t’expliquant qu’il ne faut pas accepté toute les demandes d’élévation de privilège qui te sont demandé et de ne les accepter quand tu en à réellement besoin (exemple l’installation d’un logiciel)
    et bien je suis prêt à parier que tu n’aura plus de problème sauf ceux liée aux mises à jours foireuse donc moins de 5% et tu aura payer ton ordinateur moins chère pour le même matos

    Répondre
  • 28 février 2019 - 9 h 16 min

    @leclerc:
    Je suis tout à fait d’accord avec toi le problème vient le plus souvent d’une mauvaise utilisation plutôt qu’un d’un mauvais OS.

    Répondre
  • CHP
    28 février 2019 - 10 h 23 min

    Microsoft a toutes les billes pour faire de son Windows 10 un système léger et rapide s’il se décide de retirer (désactiver) tous les gadgets souvent inutiles qui tournent en arrière plan.

    Je pense qu’ils auraient du faire un système qui, au lieu d’installer par défaut tout un tas d’applis et services qui ne servent souvent pas (ex : Cortana, Cartes, GPS, Biométrie, gestion des capteurs, Apps UWP, Télémétrie, Edge, …), permettrait d’installer juste “un noyau” et laisserait le choix aux utilisateurs d’installer / activer des fonctions complémentaires.

    Pour avoir (comme beaucoup d’entre nous) allégé ce Windows 10 pour nos besoins (tablettes, média Center, bureautique) j’ai réussi à avoir un Win 10 totalement opérationnel avec drivers et applis classiques (office & multimédia) qui prend moins de 7Go sur disque (swap compris) et capable de tourner à l’aise dans 2Go de RAM.

    Dans les faits, et pour avoir fait les tests, Windows 10 peut être bien plus performant que XP ou Seven s’il est débarrassé de ses bloatwares imposés par défaut par Microsoft.

    Perso, ainsi allégé, je ne retournerais pas sous XP ou Seven.

    Répondre
  • 28 février 2019 - 10 h 54 min

    Bonjour,

    j’ai bien peur d’être de l’avis de pas mal de monde ici. Je doute du succès de ce LiteOS.

    L’utilisateur de windows a pas mal d’habitudes comme expliqué dans l’article dont celle de vouloir absolument brancher le scanner, l’imprimante ou la cafetière sur son PC. Il veut aussi pouvoir installer n’importe quel logiciel, quelle que soit la source.

    Or à titre d’exemple, nous avons un chromebook depuis 3 ans qui doit tourner au bas mot 12h/24 tous les jours. Ma femme s’en sert de station multimédia (Netflix, Spotify et Youtube), pour surfer (achat sur les sites marchands, consultation des sites officiels, lecture des nouvelles, etc), stockage de ses photos. Et j’en oublie surement. Presque jamais ne s’est fait sentir le besoin d’imprimer un document (on met le PDF sur une clé USB et on imprime depuis notre imprimante tout bêtement) ou d’installer une appli à l’origine douteuse. Seul manque peut-être, un vrai explorateur de fichier, prenant en compte le réseau et donc notre NAS. Et tout ça dans un budget de 220€ pour un HP 14 pouces, 4+32Go et Celeron.

    La même machine avec un LiteOS dessus sera plus chère. Et l’utilisateur windows voudra effectivement la brancher à une imprimante, au moins une fois, il voudra installer des logiciels « indispensables » dessus, de sources plus ou moins douteuses. Et fatalement la machine sera pourrie d’adwares, de virus, de machin en mémoire rendant l’expérience utilisateur pitoyable. Je ne parle même pas de l’obligation d’un antivirus phagociteur de RAM et de CPU.

    Bref avant de faire une Lite OS, il faudrait déjà changer les mentalités. Entant qu’utilisateur de Linux à la maison et d’Android, je suis habitué à passer par un « magasin d’application », qu’il s’appelle Playstore, Software (sous dérivées de gnome), Discover ou Pamac. Par ailleurs je ne dois pas utiliser plus de dix logiciels différents sur mon PC fixe (dont 2 navigateurs internet), et en cela je doute d’être bien différents de la plupart des utilisateurs lambda de windows. Quand ce dernier sera convaincu de passer par un store, que la qualité des logiciels prime sur la quantité brute, que son usage de PC ne requiert pas sa machine d’être absolument connecté à une imprimante/scanner/autre, que son PC et que l’usage qu’il en fait tient plus du terminal connecté au net alors peut-être ce LiteOS aura une chance. Mais j’ai quand même comme un doute.

    A+

    Répondre
  • 28 février 2019 - 11 h 34 min

    @leclerc

    fervent utilisateur des machines Apple, oui, je crois sincèrement à ce que je dis

    Après, sur les prix pratiqués … je vais pas lutter :)

    Et je ne suis pas anti-Windows, faut pas croire, mais je constate quoi. Un lambda qui achète un PC chez Darty, il l’allume, il le set up, et une fois fini, le gars il est admin du truc, c’est open bar.
    Cet OS est très bien, complet, ouvert, solide, et j’apprécie son évolution (qui ne le serait pas ?) je ne lui reproche que d’être trop complexe pour l’utilisateur moyen, c’est tout.

    Et ouin encore oui, Apple se touche grave au niveau des prix…

    Répondre
  • 28 février 2019 - 11 h 53 min

    @AlxV:

    Je comprend ton point de vue, en même temps si nous avions tous le même point de vue ça serait pas marrent :)

    Mais pourquoi tu n’a pas essayé de faire ta propre becanne et demandé à une personne compétente de t’installer un OS t-elle que Windows ou Linux proprement suivant ce que tu souhaite ?

    Quoi que vu les logiciel que tu utilise ça se complique avec Linux

    Au final tu économiserai de l’argent non ?

    Un point a prendre en compte lors de ton prochain changement ? :) #ConversionOff

    Répondre
  • 28 février 2019 - 12 h 13 min

    @CHP : Tutafait.

    Quand je vois tout ce qui tourne/est présent dans Windows 10 (Les autres avant, aussi…) et qu’on ne peut pas considérer comme devant faire partie d’un OS/Lanceur d’applications…
    Quand je vois des appli “XboX” qu’on ne peut pas supprimer dans un OS “Pro” (Windows 10 professionnel), je m’interroge sur le nombre de merdes qui pourraient être virées.

    Je repense à “98Lite” qui permettait de rendre Windows98 utilisable (J’exagère mais, bon…).
    Un “Windows10Lite” dans le même esprit, un jour ?

    Répondre
  • 28 février 2019 - 13 h 20 min

    @CHP

    <"j’ai réussi à avoir un Win 10 totalement opérationnel avec drivers et applis classiques (office & multimédia) qui prend moins de 7Go sur disque (swap compris) et capable de tourner à l’aise dans 2Go de RAM

    Tu aurai une suggestion pour faire ça?

    soit une "distrib" windows à installer (sur laquelle on repose son n° de série officiel), soit un tuto quels services enlever, puis quels fichiers supprimer etc?
    mon 12 pouces en a besoin (les 32GB "SSD-like" sont bien petits, d'autant que le lecteur de carte SD ne marche plus, même si c'est peut etre simplement le capteur de carte insérée qui est défectueux !)

    Merci !

    Répondre
  • 28 février 2019 - 14 h 34 min
  • 28 février 2019 - 15 h 07 min

    Misère, on a encore l’évangéliste de service qui sait tout et qui vient faire son prosélytisme dans des bons commentaires. Heureusement c’est une espèce en voie de disparition. C’est en grande partie à cause de zozos comme cela que j’ai quitté le monde mac il y a moultes années.

    Répondre
  • 28 février 2019 - 15 h 19 min

    @Lebourrin: Si tu veux parler des commentaires de @AlxV je crois que tu es dans l’erreur.

    Il suffit de lire ce commentaire :

    “fervent utilisateur des machines Apple, oui, je crois sincèrement à ce que je dis

    Après, sur les prix pratiqués … je vais pas lutter :)

    Et je ne suis pas anti-Windows, faut pas croire, mais je constate quoi. Un lambda qui achète un PC chez Darty, il l’allume, il le set up, et une fois fini, le gars il est admin du truc, c’est open bar.
    Cet OS est très bien, complet, ouvert, solide, et j’apprécie son évolution (qui ne le serait pas ?) je ne lui reproche que d’être trop complexe pour l’utilisateur moyen, c’est tout.

    Et ouin encore oui, Apple se touche grave au niveau des prix…”

    Ce commentaire prouve exactement le contraire de ton reproche. Il n’est pas prosélyte et ne cherche pas a évangéliser qui que ce soit, il rapporte son expérience perso.

    En l’occurrence ici c’est toi qui joue le rôle de prosélyte intolérant et anti-mac. Jusqu’à disqualifier quelqu’un qui exprime clairement une opinion en le qualifiant de “zozo”. Exposer un point de vue différent est plus que toléré ici, c’est encouragé. Si tu cherches a faire taire quelqu’un en inventant un discours qu’il ne tient pas mais en calquant tes propres préjugés, interroges toi sur le fait que tu fait le reproche à quelqu’un d’autre de ce que tu pratiques toi même.

    Répondre
  • 28 février 2019 - 15 h 22 min
  • CHP
    28 février 2019 - 16 h 29 min

    @laurent:

    En fouillant un peu sur QWANT (l’autre n’est plus mon ami ;) )tu trouveras tout un lot de commandes Powershell pour supprimer les “Pouriciels” que contient Windows 10.
    Tapes : How to debloat win 10 with powershell

    Tu obtiens, par exemple, ces sites :
    https://www.makeuseof.com/tag/easily-remove-bloatware-windows-10/
    https://fdossena.com/?p=w10debotnet/index_1809.frag

    Pour Cortana, et d’autres programmes lourdement intégrés, cherches sur le mot clé : install_wim_tweak

    Ce ne sont que quelques exemples parmi des centaines pour alléger son Windows 10.
    Mais attention : Ces manips ne sont pas du tout faites pour être effectuées par Mme Michou. Donc a vos risques et après moultes réflexions aux conséquences et tests.

    Répondre
  • 28 février 2019 - 18 h 43 min

    Au passage, un outil simple et gratuit pour réduire le nombre services dans Windows 10 jusqu’à la version 1803

    “Easy Service Optimizer”

    https://www.sordum.org/8637/easy-service-optimizer-v1-2/

    Sordum mériterait un article sur ce site pour valoriser les nombreux utilitaires bien conçus et avec une belle interface. Tous pour Windows et mis gracieusement à disposition (ouvert aux donations).

    Un autre exemple :

    “Windows Update Blocker” qui empêche toute mise à jour de Windows non désirée.

    https://www.sordum.org/9470/windows-update-blocker-v1-1/

    Répondre
  • 28 février 2019 - 20 h 59 min

    Pour avoir un problème sous UBUNTU 18.04 LTS et une impossibilité de réinstaller ce LINUX sur mon PC .
    Impossibilité aussi d’installer DEBIAN ,j’ai tenté d’installer un WINDOWS LITE récupérer sur le forum OPEN CONSOLE .
    Ce Windows LITE est destiné a la console GPD WIN et là surprise mon DVD gravé de cet OS a récupéré ma clé WINDOWS et fonctionne très bien sur ce PC de type Z-83 II disposant d’un ATOM 8350 .

    Répondre
  • 28 février 2019 - 21 h 27 min

    Si vous souhaitez voir un aperçus d’un win10 allégé, testez les versions modifs de Team-Os

    Répondre
  • 28 février 2019 - 23 h 04 min

    @Chouette Mâ-Mâ:
    merci à toi ç ame rappelle l’admninistrateur de mon bahut qui disait avoir dû trouver un logiciel russe pour empêcher windows de mettre à jour un parc de 200 bécanes et ainsi surcharger les serveurs

    Répondre
  • al
    1 mars 2019 - 11 h 14 min

    @AlxV

    Je travaille dans une université où l’on demande aux étudiants d’installer SPSS pour un de leurs cours. En proportion du nombre d’installations, il y en a autant sous Mac OS que sous Windows qui n’y arrivent donc je ne vois pas le côté plus facile du Mac sauf si on ne fait que du web ou regarder internet.

    À partir du moment où il faut installer quelque chose, l’utilisateur qui n’est pas formé et ne se forme pas aura autant de problèmes sur n’importe quel système d’exploitation (je suis sous Linux), mises à jour incluses (combien d’utilisateurs ne mettent pas à jour leur Mac pour que le logiciel installé sur la version précédente fonctionne encore?).

    Répondre
  • 2 mars 2019 - 15 h 49 min

    Même avis que Marc

    Mon HP Stream 11 se traînait littéralement sous le poids de Windows 10 et je ne raconte pas la galère des mises à jour (surtout celle qui ne pouvait pas s’installer faute de place disponible).

    Formatage complet, Linux Lite (ironie…) et la machine est transfigurée. Alerte, efficace et sécurisée. Elle me sert de laboratoire pour tester Linux et d’alternative au Chromebook que j’utilise par ailleurs.

    Windows Lite pourquoi pas… mais il y a du chemin face à l’efficacité de ChromeOS et de Linux.

    Répondre
  • 4 mars 2019 - 8 h 40 min

    tout de même …
    c’est à se demander si des sites de vente de clef de licence MS Windows 10pro à 10 euros (scdkeys&co) ne représentent pas une tentative désespérées par MS de vouloir continuer à exister !
    on commence par un windows lite, puis on migre tranquille vers un windows 10pro pour une dizaines de roros.
    tout ça pour conserver du MS sur les postes.

    MS aurait-il peur de Google OS et/ou nunux ?

    Répondre
  • 4 mars 2019 - 9 h 22 min
  • 4 mars 2019 - 10 h 03 min

    @Timothey Mendes:

    Pas de mentions légales, pas d’adresse physique. Cherches pas ^^

    Répondre
  • 4 mars 2019 - 11 h 38 min

    @Timothey Mendes:

    Bah en ce qui concerne scdkeys (et d’autres), dans “l’about” des sites, généralement, ils se prétendent clean.
    si j’en crois des infos glanées à droite et à gauche (désolé d’être aussi vague), il serait question de rachats de licences non utilisées auprès d’entreprises.
    Perso, j’ai fait l’acquisition d’une licence office 2016, ajoutée à mon compte MS … reconnue sans souci.
    Dans le cadre d’un windows lite, c’est un bon moyen, pour qui est intéressé, par avoir une machine pseudo-certifiée MS à moindre coût.

    Franchement, quand on voit le marché que prend Android, déjà sur les smartphones & tablettes, et à présent sur Chrome OS – MS peut clairement se poser des questions.
    Rien que là ou je travaille (15000 comptes), ça migre vers Gsuite et Gmail (bye bye Lotus Notes), avec deux types de PC:
    – un classique Windows10pro avec les outils en ligne Google
    – un pur Chrome OS avec les mêmes outils en ligne Google
    Le tout géré par administration à distance (enrollement, déploiement d’applications, mises à jour, etc)

    Le pc proposé par microsoft tombe à pic pour essayer de stopper la vague Android.
    La concurrence a du bon ! :-)
    (même si pour moi, Gmail est encore très loin d’être une messagerie d’entreprise)

    Répondre
  • 5 mars 2019 - 8 h 35 min

    @wanou:
    Tu penses que c’est illégal ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *