Un Cyberdeck RPi dans un vieux projecteur de diapo

Le TVA Pi-Deck est un CyberDeck sous Raspberry Pi, je ne me lasse pas de ces montages mélangeant ancien et moderne.

Le TVA Pi-Deck est un projet né de la rencontre d’un geek avec un objet du passé. Un projecteur de diapositives permettant de ne pas avoir à sortir un écran pour projeter ses diapos quand on veut les trier. Un appareil au design très marqué, enfermé dans une boite dans son jus et tout à fait adapté à la transformation Cyberdeck.

L’esthétique rétro de l’objet et sa forme proposant déjà un écran semble idéale pour embarquer une machine. Après un démontage complet de l’engin, le vidéaste Exercising Ingenuity se retrouve avec un ensemble de composants mais surtout avec un châssis métallique au design assez incroyable. La base est large, suffisante pour embarquer une machine complète et l’ensemble à un cachet très particulier.

Je ne suis pas d’accord avec tous les choix qui ont été faits pour ce TVA Pi-Deck mais le rendu est excellent. A l’intérieur du châssis, on retrouve une carte Raspberry Pi 4 dont les ports USB ont été déviés vers des connecteurs « aviation » vissés sur la base avant et qui permettent de conserver un aspect particulier à l’ensemble.

L’affichage est constitué d’un double écran. La premier est un 5″ tactile 800 x 480 qui vient se loger dans le haut de la partie supérieure et, en dessous, on découvre un écran 7″ 1024 x 600 plus classique. Un troisième écran de 0.96″ 160 x 80, piloté par les GPIO de la Pi, donne des informations sur le dispositif. Cette partie affichage manque de cohérence, cela est dû au fait que la volonté première de l’auteur était de conserver la vitre d’origine de la machine. Mais celle-ci est traitée pour non pas laisser passer la lumière le plus clairement possible mais au contraire la « fixer » avec un léger dépoli. Il s’agit pour les diapositives d’être lues sur l’écran et pas projetées au dehors.

Peut être que de proposer une meilleure inclusion des écrans derrière un cache imprimé en 3D arrangerait le design ? Le système de double affichage y serait sans doute mieux intégré. Ou, en employant deux écrans de même taille ? La solution de recyclage d’un écran de plus grande taille en 3:2  aurait été parfait. Ou alors intégrer une bonne webcam au dessus d’un unique écran pour permettre aussi bien de la vidéo conférence qu’une transformation facile en Photobooth ? Mais tout cela demande un investissement conséquent et pourra être amélioré plus tard.

La carte Raspberry Pi est intégré au châssis dans un espace où il aurait été possible de positionner de nombreuses solutions. Un MiniPC complet aurait pu tenir dans ce châssis avec cet vide caché par une trappe. Le Raspberry Pi est fixé à un support lui même attaché au châssis. Au vu du nombre de câbles qui sont connectés à la carte une fixation solide était nécessaire.

Sur la partie avant, la fente qui permettait de glisser les diapositives offre maintenant la possibilité de lire des cartes SDXC et MicroSDXC facilement. Rendant ainsi l’objet à son usage premier, celui de permettre de regarder des photos directement sur  son écran.

La base de la machine accueille un châssis en 3D qui abrite une batterie permettant à l’engin de fonctionner loin d’une prise de courant tout en proposant des connecteurs vers celle-ci pour la recharger ou alimenter d’autres produits.

L’espace libre restant permettant de stocker un câble d’alimentation et un petit clavier pliant avec pavé tactile, entièrement retravaillé pour être coordonné à la machine. Le résultat final est, ma foi, très sympathique.

La chaine Exercising Ingenuity existe depuis 2017 mais ne propose que 3 vidéos en comptant celle de ce TVA Pi-Deck. Ce qui explique sans doute son faible nombre d’abonnés, 569 au moment où j’écris ces lignes. Peut être que plus d’abonnés encourageraient son créateur à s’y investir plus ? 

 

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

3 commentaires sur ce sujet.
  • bob
    5 octobre 2022 - 16 h 26 min

    joli !

    Répondre
  • Xo7
    5 octobre 2022 - 21 h 58 min

    D’accord avec toi Pierre, pour la présentation final de l’engin manque de finesse (le budget, sans doute). Je n’aurais pas eu l’idée de modifier un tel engin ainsi (sauf pour y intégrer d’un video projecteur).

    Dans le cas présent, si je devais faire évoluer son engin, je rajouterai bien un clavier de machine a écrire (vrai ou faux), une casquette pare-soleil et deux poignées de part et d’autre de l’engin pour le faire pivoter :j’ai du être sous-marinier dans une autre vie !

    En regardant son engin on pense aussi à 1984 (le film)! ou a un ancêtre des écrans de la série Cosmos 1999 qui étaient en pastique blanc ou orange si j’ai bon souvenir (et peut-être aussi, dans le monde réel de vrais rétroprojecteurs !).

    j’ai bien ce genre de vidéo ou les doutes et les erreurs sont autorisées. L’apprentissage par procuration, rien a voir avec les vidéos de certains influenceurs. On peut aussi y choper de bonnes idées directes ou indirectes (comme la boite à œuf pour ranger les petits éléments démontés !)

    je vais faire un tour sur le site hébergeur

    Répondre
  • 9 octobre 2022 - 19 h 38 min

    En lisant le titre puis le début j’ai cru que le Pi était relié à une caméra permettant de lire, sur l’écran, des diapos …
    Dommage, ça m’aurait bien plu comme projet.

    Je vais aller, de ce pas, jeter un oeil à la chaine.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *