SolidRun propose une première carte de développement sous Intel Braswell

Le fabricant de cartes SolidRun s’était jusqu’alors intéressé aux solutions ARM, il vient de mettre en ligne sa première solution compatible x86. Une carte SOM équipée d’un Pentium de génération Braswell. De quoi construire des machines originales ou mettre en place des stratégies logicielles autour de système Linux ou Windows sur le même support.

Deux modèles sont en approche, un premier construit autour d’un Atom E8000 quadruple coeur et un second qui emploie une puce Pentium N3710. Les deux pourront être accompagnés de 8 Go de mémoire vive et d’un attirail complet de fonctionnalités dans un format on ne peut plus réduit, puisqu’il s’agit de minuscules cartes de 53,8 mm sur 40 mm.

SolidRun Intel

Le format SOM ou Système On Module est un format de carte fille, une minuscule solution qui propose le coeur de la machine et qui  vient se  greffer à une carte d’accueil proposant, quant à elle, la connectique nécessaire au fonctionnement de l’engin. Sur cette solution SoldRun on retrouve donc à bord des cartes SOM le processeur, son chipset qui gère les entrées et sorties, la mémoire vive et un eMMC optionnel de 4 à 128 Go.

SolidRun Intel

Mais pour utiliser les capacités de la solution, Ethernet Gigabit, ports USB, double sortie vidéo DisplayPort 1.1a et HDMI 1.4b par exemple, il faut lui ajouter une carte SolidPC Q4 Carrier.

SolidRun Intel

La visée de ce type de solution est évidemment industrielle : Elle permet d’intégrer une machine dans un matériel dédié et d’avoir qu’un seul composant à manipuler en cas de panne matérielle ou logicielle. En extrayant la carte SOM du dispositif et en la remplaçant par une carte neuve ou fraîchement mise à jour, on règle d’un coup le quasi totalité des soucis techniques pouvant apparaître sur ce type d’engin. Parfait pour un Distributeur automatique, un affichage externe, un robot industriel ou tout type d’automate.

SolidRun Intel

Pour le moment, les solutions sont justes évoquées par le site de SolidRun qui détaille tout  de même les composants embarqués. Mais pas d’infos sur un tarif ou une disponibilité.

Source : CNX-Software.

4 commentaires sur ce sujet.
  • 29 mars 2016 - 10 h 55 min

    Ultra kawaii !!

    Répondre
  • 29 mars 2016 - 11 h 26 min

    OUI interessant, juste prendre le SOM, et faire une carte fille fait a sa sauce…

    Répondre
  • 29 mars 2016 - 12 h 35 min

    @haze: Pas forcément très facile mais pour un industriel oui, c’est le top.

    Répondre
  • 29 mars 2016 - 12 h 38 min

    non pas forcement facile mais sa évite les NDA avec intel.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *