Un futur portable Windows 10 piloté par un SoC Exynos 2200 ?

Si Samsung a déjà sorti un PC sous Windows 10 équipé d’un SoC ARM, il s’agissait d’une solution Snapdragon de Qualcomm. Un nouveau projet serait dans ses cartons avec un Exynos 2200 maison, une puce équipée d’un circuit graphique AMD Radeon.

Il y a deux ans maintenant que Samsung et AMD ont signé un partenariat visant à créer une nouvelle gamme de SoC ARM mêlant les compétences de l’Exynos de la marque Coréenne avec  les circuits graphiques Radeon de l’Américain. Un travail qui semble porter ses fruits avec l’annonce d’un futur SoC Exynos 2200, équipé de ces deux éléments, prévu pour le troisième trimestre de cette année.

Samsung Exynos

Un SoC Exynos 2200 qui serait intégré dans un futur portable Windows 10 en plus de la possibilité de rejoindre d’éventuels appareils plus classiques : smartphones, tablettes ou téléviseurs. ZDNet indique en effet que Samsung serait en train de développer une solution à la suite de son Galaxy Book S qui emploie pour le moment un Snapdragon 8cx. Une future machine sous Exynos 2200 avec un circuit graphique signé AMD pour proposer une alternative maison aux puces de Qualcomm.

Samsung Galaxy Book S

Pour Samsung, on imagine évidemment le gros avantage d’utiliser la même famille de puces “maison” pour une gamme de produits aussi large. Le développement sera bien plus rentable dans ce sens même si il faut adapter chaque puce à chaque usage. C’est également un gros avantage pour Samsung d’utiliser sa propre solution. Le portable ainsi créé serait probablement du 100% maison pour les éléments les plus importants : Ecran, SoC, mémoire vive, stockage et batterie pourraient être issus de ses usines. Un bon moyen de rentabiliser ses différentes branches et de générer des revenus plus élevés.

Samsung Galaxy Book S

Reste à connaitre un tout petit détail sur ce futur produit : son intérêt technique. Les solutions présentées par Microsoft équipées de Snapdragon sont, pour le moment, assez peu viables techniquement parlant. Leur principal atout étant d’être très autonomes et leur principal défaut d’être très lents en terme de calcul pour peu que l’on exploite un programme x86 émulé par le système ARM. De telle sorte que l’excellente autonomie proposée par ces machines ne sert véritablement qu’à exécuter des calculs qui seraient vraiment beaucoup plus rapides avec un processeur AMD ou Intel. Le plus d’autonomie ne sert finalement qu’à patienter pendant que la machine travaille. Ce qui est très frustrant.

Samsung Galaxy Book S

Les actuels Samsung Galaxy Book S sont vendus au même prix que les 13.3″ concurrents sous Windows 10.

Si les puces Exynos 2200 avec circuit AMD se révèlent plus performantes, si l’émulation des applications x86 est mieux maitrisée, ces solutions pourraient avoir du sens. Si ce n’est pas le cas, les futurs Galaxy Book S continueront de donner des coups d’épée dans l’eau. En proposant des compétences très chères pour ce qu’elles apportent réellement. Cela face à des processeurs AMD et Intel plus performants qui proposent désormais d’excellentes autonomies sur des machines rechargeables de plus en plus rapidement. Sans parler d’Apple et de ses puces M1 qui ont réussi à assurer une transition exceptionnelle depuis le monde x86 d’Intel.


Jaune
19 commentaires sur ce sujet.
  • 25 février 2021 - 15 h 18 min

    C’est vrai qu’avec ses MacBook M1, Apple montre qu’on peut avoir un processeur ARM et la puissance de calcul d’un Intel I7 assorti d’une machine qui ne chauffe pas avec un appétit de moineau.

    Là on aura un tarif égal ou supérieur au MacBook Air M1, mais monter avec Davinci Resolve ne permettra probablement pas de traiter de la 4K fluide en temps réel, et certainement pas en multicouches avec effets spéciaux comme les nouveaux Mac M1 savent le faire.

    BlackMagic a développé une version ARM native de Davinci Resolve. Reste à voir si elle saura ou non dépoter sur ce Samsung Windows ARM u autrre machine comparable, et si elle sera par ailleurs compatible.

    Répondre
  • 25 février 2021 - 15 h 37 min

    @Chouette Mâ-Mâ: Alors non, le M1 n’a pas la puissance de calcul d’un Intel I7. Il ne faut pas confondre les fonctions câblées avec la puissance de calcul brute.

    Répondre
  • 25 février 2021 - 16 h 18 min

    @Chouette Mâ-Mâ: D’un autre côté, si les applications windows étaient toutes optimisées pour utiliser les unités SSE ou AVX intégrées, tes Core i7 auraient des résultats 5 fois plus importants.
    Car c’est bien ce que fait Apple, ils utilisent des unités spécialisées (et ont un Mac OS et des applis optimisés aux petits oignons pour la puce) donc ils “trichent” (oui on crache beaucoup sur Intel et ces pratiques en ce moment, ceux qui crachaient sur AMD autrefois, les autres ne sont pas plus moraux) quand ils se comparent aux processeurs de chez Intel et AMD.

    Répondre
  • 25 février 2021 - 16 h 22 min

    Merci pour cette news, Pierre.

    828 $, c’est bien le prix ?
    Ouch, ça pique un peu, non ?
    Surtout qu’on ne connait pas trop les perfs de la bête.
    A espérer que l’autonomie soit au moins d’une semaine, à ce tarif (je rêve).
    Bon écran 13,3 tactile, certes.
    Le clavier est détachable pour un mode tablette ?

    Répondre
  • 25 février 2021 - 17 h 11 min

    @rapht: 828$ HT oui…

    Répondre
  • 25 février 2021 - 18 h 11 min

    Ce serait GÉNIAL si c’était pour faire un Chromebook .
    Un bon processeur ARM + un GPU RADEON me semble intéressant pour ANDROID et LINUX qui tournent déjà bien sous ARM.
    Je pense que la réaction de SAMSUNG est aussi face aux puces ARM by APPLE qui offrent un petit plus évident sur ces Médiatek & Snapdragon habituellement présent dans nos tablettes et smartphones .

    Il semble que les produits APPLE sont les principaux concurrents des produits SAMSUNG depuis l’arrêt des produits HUAWAI sur le marché US .

    A l’heure ou une console de jeux offre une puce pas vraiment différente d’un PC ,la disponibilité d’une gamme ARM équipant PC ,Tablettes et Smartphone d’un meme constructeur facilitera peut etre un OS polyvalent sur ces machines .

    Répondre
  • 25 février 2021 - 20 h 06 min

    Pour le moment apple a complètement dominé le marché avec sa puce M1 pour un prix derisoire. Arm va etre très compliqué à s’installer sur le marché pc windows…

    Répondre
  • 25 février 2021 - 20 h 24 min

    @ptitpaj:

    samsung a fait différent chromebook avec leur cpu Exynos

    Répondre
  • 25 février 2021 - 22 h 17 min

    @Tibo: Pas forcément ! À moins que j’ai compris de travers l’architecture implémentée par Apple, les machines à base de M1 ne sont pas du tout évolutive. Peut-être reste-t-il un marché pour des machines sur lesquelles ont peut augmenter la mémoire sans changer de SOC. ;)

    Répondre
  • 26 février 2021 - 7 h 51 min

    @Kikimoo:

    Pas seulement la mémoire, mais aussi le stockage qui serait soudé… Et à lire qq news récentes, il serait en prime mal géré. Certes, les TBW spécifiés sont souvent en dessous de la réalité d’un facteur 2 ou 3 au moins quand on a eu l’occasion de les tester, mais d’autres problèmes seront à craindre: Baisse progressive de performance en particulier, voir à l’extrême durée de rétention des données tombée à quelques mois qui pourra apparaître au retour de longues vacances machine éteinte.

    Alors certes niveau perf/prix c’est visiblement compétitif. Mais pour économiser un connecteur M.2 et le surcoût d’un SSD remplaçable, cela fait toujours bien trop cher pour du jetable. La clientèle Apple n’est pas à qq € près je pense…

    Répondre
  • 26 février 2021 - 11 h 07 min

    @Pierre Lecourt:

    Ceci dit pour une 1ere itération d’un soc laptop Apple, heureusement que le i7 arrive encore à s’en sortir ^^.
    Moi même qui pense depuis des années qu’intel a du soucis à se faire face à la concurrence des puces Arm sur leur marchés de prédilections, je ne pensais pas qu’Apple atteindrait un tel niveau de performance dès leur première puce je dois dire.

    Répondre
  • 26 février 2021 - 12 h 23 min

    @Mezz: Oui Apple a fait un excellent boulot. Mais je lutte contre le prisme de comparer les fonctions câblées et la puissance de calcul.

    Un vieux Cortex qui sait parfaitement lire certains codecs en UltraHD à 60 images par seconde n’a pas le même niveau de performance en calcul qu’un vieux Core Intel qui en est pourtant incapable. Ce n’est pas parce que la puce ARM sait piloter en dur tel ou tel décodage vidéo qu’elle est au niveau sur le reste. C’est l’idée ici, ce que sait faire un M1 sur un traitement vidéo est hyper impressionnant mais ce n’est pas pour cela que le reste suit.

    Répondre
  • 26 février 2021 - 21 h 51 min

    Bien évidemment il est stupide de comparer des fonctions câblées avec des fonctions calculées, et c’est ce qu’on fait nombre de testeurs des nouveaux Macs M1 sur YouTube et Cie, en cantonnant leurs tests du montage et de l’encodage vidéo (donc du cablé à 800%).

    Mais ….

    Mais des tests plus poussés et plus diversifiés sont apparus par la suite, et le M1 s’en sort très bien sur une large palette d’usages qui n’exploitent pas tous les « fonctions câblées »

    Nombre de logiciels tournent mieux sous CPU M1, en mode émulation, que sur un x86 récent et puissant, voire dans certains cas égalent le même logiciel sur un MacBook Pro équipé … d’un i7 hexa.

    Sachant que le M1 a pris la place de core i5 série Y, c’est à ce type de CPU que l’on devrait le comparer, mais les testeurs arrivent le plus souvent sur des performances égalant celle de gammes bien au dessus

    Bref, oui … il ne faut pas comparer des fonctions câblées avec des fonctions calculées, mais il n’en reste pas moins que le M1 est un processeur TRES performant

    Répondre
  • 26 février 2021 - 22 h 11 min

    @AlxV: Oui, surtout il ouvre la voie à une nouvelle gamme de puce qui va pouvoir être optimisée et améliorée.

    Mais comparer un M1 à un x86 sur le terrain du câblé c’est comme comparer un parcours en train et un parcours en voiture. Le premier aura forcément moins d’obstacle que le second :)

    Répondre
  • 1 mars 2021 - 10 h 47 min

    @Pierre Lecourt: les “leaks” sur le futur M1X annoncent des performances solo et multi qui rivalisent avec un core i7 haut de gamme de bureau (un monstre à 170W)

    Si c’est vrai, si c’est vérifié, il n’est pas impossible que je me sépare de mon MacBook Pro 16″ dont je suis pourtant on ne peut plus satisfait, mais dont l’autonomie, annoncée de 10h, testée autour des 6-7h, donne entre 2 et 3h si le CPU ou le GPU, ou les deux, sont sollicités

    Et dans mon boulot, ils sont vite sollicités (motion design, post prod, etc), des logiciels assez lourds, mais la simple présence de Google Chrome et d’une palanquée d’onglet suffit à faire fondre l’autonomie

    Et ce qui m’intéresse avec les M1, ce n’est pas que la puissance, l’optimisation, les fonctions câblées, mais aussi le fait que l’on peut “tirer dessus” intensément ça consomme que dalle !!! Et on retrouve un truc qui m’avait fortement plu avec le Macbook 12″ (le meilleur laptop qu’il m’ait été donné d’avoir) : une énorme autonomie.

    Le fait de pouvoir partir avec toute une journée sans se trimballer le chargeur, le fait de l’utiliser sans se poser la question de combien il reste de batterie … c’est un confort énorme, et une caractéristique que je ne trouve pas souvent mise en avant dans les avis et tests de machines, sauf ici ou la mobilité est reine, les “geeks” à l’ancienne sont focalisés sur la puissance CPU/GPU et rien d’autre

    J’ai de la “patate” avec mon MBP16″, mais je n’ai plus cette notion de temps qui ne compte pas, au contraire, je suis tout le temps l’oeil sur le niveau de batterie quand je suis hors de mon bureau.
    Et j’ai pas parlé du ventilateur qui s’actionne pour un rien, de la chaleur du bousin … hâte que tout cela soit de l’histoire ancienne.

    Le M1, et les futurs CPU ARM pour PC je l’espère, apportent ça

    Répondre
  • 1 mars 2021 - 12 h 29 min

    @AlxV: Je suis, vraiment, pas pressé. Je n’ai qu’une trouille avec ce dispositif, être coincé par le fabricant.

    Aucun choix logiciel, aucun choix de mise à jour, ces portables pourront être pilotés au petit doigt par les constructeurs qui pourront tout imposer dessus. J’ai pas hâte, vraiment pas.

    Répondre
  • 1 mars 2021 - 15 h 28 min

    Bon alors avec un Apple MX1, on va donc d’avantage taquiner un Intel i7 tous usages confondus…

    Puisqu’on parle de fonctions câblées, il est vrai que de nombreux logiciels sous Windows sont mal optimisés pour les fonctions encodage /décodage hardware qui concernent des codecs vidéos et image.

    Ainsi, sur ma Surface Go en Intel Core M3, un logiciel de montage vidéo comme IceCream Video Editor (qu’on peut tester gratuitement) sait lire en temps réel les rushes 4K d’un Canon EOS m50 avec un processeur qui tourne à 30% de sa puissance. D’autres comme KDEnlive, Olive et Shotcut – et bien d’autres ! – en sont bien incapables tout en poussant le processeur à 100% pour une cadence d’image qui peut chuter à 6 images/seconde.

    Ces logiciels exploitent pourtant le même moteur libre ffmpeg. Mais visiblement, il y a des codeurs plus à même que d’autres d’exploiter les optimisations hardware.

    Répondre
  • 1 mars 2021 - 15 h 40 min

    @Chouette Mâ-Mâ: Même constat sous MacOS ou Linux. Si on fait pas appel aux fonctions câblées, c’est le CPU qui travaille avec plus ou moins de bonheur.

    Répondre
  • SGT
    3 mars 2021 - 7 h 21 min

    Merci Pierre de rappeler que plus les systèmes vont être fermés au niveau composants, plus la liberté informatique se restreindra. Comme Apple a déjà donné de nombreuses mauvaises idées aux constructeurs de smartphones, souhaitons que l’approche fermée du M1 ne fasse pas de petits dans le monde du PC. C’était leur relative ouverture qui m’avait fait acheter un Macbook Pro.

    Concernant l’architecture ARM et les performances single core, je n’ai pas vu pour l’instant d’articles nous assurant dans le futur d’un très fort potentiel d’augmentation. On nous parle toujours de roadmap performances en terme de multi-core. Il serait intéressant de connaitre les vraies limites d’ARM, pour savoir si c’est la solution du présent ou du futur.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *