Nvidia lance les GeForce RTX 3050 et RTX 3050 Ti pour PC portables

Après avoir planté son petit drapeau vert au sommet des performances avec ses RTX 3080, Nvidia s’intéresse aux portables du camp de base en lançant les puces graphiques RTX 3050 et RTX 3050 Ti.

L’objectif de la marque est clair, avec les GeForce RTX 3050 et 3050 Ti, Nvidia veut proposer une alternative de nouvelle génération aux machines gaming milieu de gamme. Un point important sur ce marché parce qu’il concerne les modèles grands plublics “familiaux”. Ces engins censés convenir à l’usage moyen de toute la famille. C’est également un moyen de tourner la page GTX et de faire du parc de portables des engins compatibles en masse avec les technologies de la marque.

RTX 3050

Nvidia Broadcast : un studio virtuel piloté par l’IA de Nvidia

Car tout le travail de Nvidia avec les RTX 3050 et 3050 Ti consiste à trouver l’équilibre entre le prix demandé et la performance proposée d’un côté mais également de conserver les technologies propres à ses puces. Les fonctions de gestion technique propres au monde du portable avec Max-Q. Le Whispermode 2.0, l’Advanced Optimus, le Dynamic Boost 2.0, les fonctions DLSS ou de Raytracing ainsi tous les à côtés créatifs rendus possibles par l’exploitation des capacités des puces RTX. 

Nvidia annonce un prix moyen de 799$ (HT probablement proche d’un 849€ chez nous) pour le portable 15.6″ de référence équipé d’une RTX 3050. Un prix optimiste au vu du marché actuel et de ses différentes contraintes. 

RTX 3050

Je suppose que le pari de la marque est simple : après avoir goûté au DLSS, aux fonctions de gestion techniques, aux propositions de RTX Studio ou aux solutions comme la fonction Broadcast pour gérer sa visioconférence, l’utilisateur ne choisira plus autre chose qu’un produit Nvidia. La gamme RTX avec ses coeurs exploitables en calcul d’IA et son Ray Tracing est une solution refuge pour l’utilisateur. Un phare dans la brume des solutions disponibles. Et proposer ces outils à des tarifs plus accessibles avec les RTX 3050 et RTX 3050 Ti est donc un bon moyen de séduire tous ceux qui ne veulent pas forcément une machine dédiée au jeu.

Avec les GeForce RTX 3050, Nvidia fait quelques promesses. Celle de dépasser les performances de l’actuel modèle “milieu de gamme à tout faire” qui est encore basé sur la vielle génération précédente. En 2021, on voit encore des engins mobiles milieu de gamme équipés de circuits GTX 16×0 qui n’ont pas cessé d’exister. De nombreux engins sous RTX 20×0 sont également régulièrement proposés. Par rapport à ces solutions, le constructeur promet un gain sensible de performances grâce notamment à l’usage du DLSS. On décollera au dessus des 60 images par seconde en FullHD dans des jeux gourmands et récents à condition de ne pas dépasser un rendu graphique réglé sur moyen. 

RTX 3050

La marque cite quelques blockbusters grand public avec Call Of Duty Warzone, Outriders, Control, Watchdog Legion ou Minecraft RTX. Des jeux choisis pour leur large publicité mais également parce qu’ils utilisent des moteurs graphiques qui seront largement employés dans la durée. 

 RTX 3060RTX 3050 TiRTX 3050
CUDA Cores384025602048
Tensor Cores302016
Fréquence Boost1283-1703 MHz1035-1695 MHz1057-1740 MHz
Conso GPU en Watts60-11535-8035-80
Mémoire GDDR66 Go4 Go4 Go
Interface mémoire192 bit128 bit128 bit

D’un point de vue spécifications, les puces sont clairement et logiquement des versions bridées des RTX 3060 déjà en dessous des RTX 3080 et 3070. Si on reste sur une architecture Ampere sans dégradations techniques au niveau des compétences de la puce. Les encodeurs et décodeurs matériels sont de la même génération que les puces haut de gamme. On retrouve une gestion HDMI 2.1, des Tensor Cores de 3e génération et des Ray Tracing Core de seconde génération.

Nvidia annonce un véritable raz de marée de machines avec ces solutions : plus de 100 modèles sont prévus avec, je suppose, un gros segment de machines très grand public en 15.6″. L’emploi d’une puce moins gourmande en watts devrait permettre des intégrations plus mobiles et une génération de machines assez intéressantes devrait donc être déployée dans la foulée.

Attention cependant à rester attentifs aux caractéristiques et fonctions de chaque machine. Qui dit RTX 3050 ne dit pas forcément gestion systématique des fonctions annexes de la puce. Les fonctions techniques comme le Max-Q et autres ne sont que recommandées par Nvidia. Il ne s’agit en aucun cas d’une obligation pour le  constructeur. Parfois des différences de prix entre des modèles techniquement très semblables s’expliquent simplement par l’ajout de ces fonctions supplémentaires.  L’intégration technique des différents éléments reste au bon vouloir des fabricants. Certains vont baisser la note globale en les oubliant ce qui vous fera bénéficier des capacités de calcul des puces Nvidia, sans pour autant vous faire profiter de tous leurs avantages.

Autre point clé, les caractéristiques techniques des engins pourront varier de manière significative. Un constructeur peut décider de baisser les fréquences de son chipset graphique pour éviter qu’il ne chauffe trop dans un châssis peu épais ou en plastique. D’autres peuvent sortir un excellent score de leur engin en boostant au contraire le TDP de la machine. Dans le premier cas, vous serez déçu par les performances de votre machine, dans le second vous devrez acheter un casque anti bruit…


secret
8 commentaires sur ce sujet.
  • 12 mai 2021 - 19 h 31 min

    Petite inversion dans le tableau entre Ti et pas Ti, me semble t’il.

    Je suis toujours étonné de voir la dispersion dans les tdp de 35w à 80w !!

    Il faut vraiment être attentif aux détails.

    Répondre
  • 12 mai 2021 - 23 h 27 min

    pour le meme type de config cela ne vaudrait pas mieux le coup et le coût de prendre un mini PC?

    Répondre
  • 13 mai 2021 - 0 h 45 min

    @sourioplafond: 35 à 80 watts cela peut également signifier que la puce peut changer de braquet à la volée. Travailler en 35 watts en mobilité, basculer en 80 Watts en mode secteur.

    @laurent590: Et bien, cela dépend si l’on cherche une machine portable ou non. Mais les RTX 3050 vont probablement venir équiper des Mini PC comme les GTX 1650 ou les RTX 2060 auparavant.

    Répondre
  • 13 mai 2021 - 10 h 19 min

    D’après certaines vidéos sur youtube (apparemment des laptops seraient deja en vente dans certains pays) ca a l’air de plutot bien marcher pour du 1080P, mais la limite est bien évidemment la VRAM.

    En espérant que la 3050ti passe a 6go en version desktop (ca ferait une belle upgrade a ma rx 570 et surtout moins de consommation et bruit)

    Répondre
  • Edy
    14 mai 2021 - 3 h 48 min

    Salut,

    Juste pour information le PC sur la photo en début d’article avec screen Call of Duty, il existe en vrai ? Je le trouve magnifique !!

    Répondre
  • 14 mai 2021 - 17 h 51 min

    Les declinaisons **50Ti ont toujours ete d’un excellent rapport qualite prix, j’ai une 1050Ti sur un HTPC

    Cette nouvelle 3050Ti me fait vraiment de l’oeil. Merci pour la news Pierre !

    Répondre
  • 14 mai 2021 - 20 h 00 min

    […] ACTU Nvidia lance les GeForce RTX 3050 et RTX 3050 Ti… […]

  • 14 mai 2021 - 21 h 47 min

    @Pierre Lecourt:
    je me dis que vu mon usage de type sédentaire mais à deux/troisendroits dans l’année, c’est peut etre plus malin de s’acheter un ecran de qualité sur chaque site et de trimbaler uniquement l’UC si pas trop grosse, en esperant en supp une meilleure évolutivité

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *