DJI RoboMaster S1 : Un engin radiocommandé à programmer

Le drone RoboMaster S1 est un engin à quatre roues qui se pilote au travers d’un smartphone. Il apporte des dimensions ludiques et compétitives mais permet également de s’initier à la programmation sous Scratch et Python.

Mise à jour du 24/07/2019 : Le RoboMaster S1 est disponible à l’import. Voir en bas de page.

Billet original du 12/06/2019 : Quatre roues motrices offrant la possibilité de se déplacer dans toutes les directions. Non seulement en avant et arrière et en tournant mais également à la manière d’un crabe grâce à 12 petits rouleaux qui permettent ces mouvements latéraux. Le RoboMaster S1 se commande au travers d’un smartphone ou d’une tablette et offre de multiples modes de jeux. L’engin pèse 3.3 Kg et mesure 320 x 240 x 270 mm.

2019-06-12 13_28_00-minimachines.net

Les plus basiques sont le pilotage de visu ou au travers de sa caméra embarquée qui filme en FullHD et photographie en 2560 x 1440 avec un FOV de 120°. A la manière d’un drone volant de la marque on pourra le déplacer à distance, depuis une autre pièce, enregistrer des photos ou des séquences de ses mouvements et rentrer à la base. La caméra étant placée sur une tourelle rotative qui peut également monter et descendre, il sera possible de filmer en travelling, de suivre un objet en se déplaçant et d’effectuer des mouvements précis.

Le RoboMaster S1 se déplace à 8 Km/h et permet de jouer comme avec n’importe quel autre engin radio commandé. Il propose également des modes bataille assez intéressants. Le premier utilise des “rayons” infrarouges pour se battre avec un autre engin. Sur le côté de la tourelle, des LEDs signalent la vie de chaque engin, au bout de plusieurs tirs réussis en infrarouge sur les capteurs du robot en face, celui-ci perd ses points de tourelle avant de perdre la partie. Un mode de compétition, alternatif utilise des billes en gel que l’on intègre dans la tourelle et qui vont tenter de frapper le robot ennemi. Des capteurs de choc prendront également le compte des tirs touchés et permettront donc de tenir des compétitions. Une fonction héritée des jeux vidéos permet également de désactiver un robot trop proche en simulant des interférences ou un EMP qui désactivera pendant quelques seconde les capacités de la machine qui vous suit ou que vous voulez doubler. DJI pense d’ailleurs créer un championnat de pilotes.

2019-06-12 13_21_11-minimachines.net

Mais le plus intéressant est sans doute dans le côté programmable des RoboMaster S1. On peut leur apprendre à être plus autonomes grâce à l’emploi d’une programmation en Scratch 3.0 ou via Python. 46 éléments embarqués sur le robot sont accessibles à la programmation, déplacement, tourelle, LEDs, capteurs et autres. Des modules d’IA sont également accessibles.

2019-06-12 13_28_39-minimachines.net

On peut donc programmer l’engin pour qu’il suive une piste, fasse une ronde, suive des ordres ou réagisse à des événements, par exemple. Il sera possible de piloter la tourelle facilement, déplacer l’engin et autres fonctions de réaction face à un événement. Associé à un capteur UltraHD, on peut considérer l’engin comme un robot programmable pour filmer des séquences complexes par exemple. 

On pourra programmer précisément des comportements de la machine. Les réactions de ses différents éléments mais également son IA. Reconnaître des objets, des QRCode ou autre. Possible donc d’en faire un robot de surveillance programmé pour suivre un trajet et vérifier que tout est en ordre. L’engin peut suivre des chemins tracés au sol, des marqueurs, des personnes, suivre des gestes, des applaudissements et ses congénères. On pourra donc ordonner au robot de suivre quelqu’un ou de réagir à des gestes. De s’arrêter à un signe précis, d’attendre un feu vert par exemple ou de changer de trajectoire pour éviter un obstacle imprévu avant de retrouver sa ligne.

2019-06-12 13_22_33-minimachines.net

Le RoboMaster S1 n’est pas encore en vente en France, il est annoncé à 499$ aux US. Son autonomie annoncée est de 30 à 35 minutes avec sa batterie amovible. Les billes de gel sont non polluantes et non toxiques, on appréciera cet effort de la marque de penser à l’environnement même si cela se soldera par l’achat de packs de billes propriétaires… On peut déjà télécharger son application RoboMaster

2019-06-12 13_28_22-minimachines.net

Je pense que l’outil est génial, malgré ses allures militaires, pour des usages éducatifs. Pas trop cher, facile à prendre en main et appétissant pour de jeunes enfants. Il permettra d’avancer pas à pas. De l’usage de base en pilotage simple, on pourra passer à Scratch pour des débuts de programmation avant de se plonger dans Python pour des utilisations plus avancées. Parfait pour mener à bien un projet en groupe.

Véhicule Robot programmable DJI RoboMaster S1495.60€
Véhicule Robot programmable DJI RoboMaster S1
Véhicule radio commandé programmable - Fonctions de déplacement avancées - 8 Km/h - tourelle manœuvrable - double fonction de tir - caméra embarquée FullHD FOV 120° - fonction conduite FPV avec smartphone - Programmation complète sous Scratch et Python - Modules IA - 3.3 Kg - 320 x 240 x 270 mm. Pour plus d'infos retrouvez ce billet sur l'engin.
PRECOMMANDE
Soutenez Minimachines.net !
7 commentaires sur ce sujet.
  • 12 juin 2019 - 15 h 01 min

    C’est un beau produit, bien pensé. je suis curieux de voir comment il va être accueilli

    Répondre
  • 12 juin 2019 - 16 h 27 min
  • 12 juin 2019 - 19 h 56 min

    Anki avait deja fait un fabuleux travail avec cozmo et vector, j’etais decu d’apprendre qu’ils fermaient, je m’etais fais rembourser mon robot, devoir lancer l’app en SDK pour avoir acces a ses scripts c’etait fastidieux et ca ne faisait pas evoluer le robot. J’ai hate de voir ce qu’il va se passer avec DJI, je craquerai peut-etre… pour la science haha

    Répondre
  • 24 juillet 2019 - 15 h 58 min
  • 24 juillet 2019 - 22 h 27 min

    @Geppeto35: Oh ! Je l’avais oublié celui-là. J’avais rêvé devant les publicités pour le Big Trak au début des années 80. Trop cher pour ma famille à l’époque…

    Répondre
  • 24 juillet 2019 - 22 h 40 min
  • Jp
    26 juillet 2019 - 13 h 55 min

    Sympa le robot mais tout de même relativement cher, en technologie au collège, on utilise principalement le MBot de Makeblock, beaucoup moins cher et évolutif… on peut le piloter via App Inventor et même avoir un retour vidéo dans l’Appli avec deux smartphones via IP Webcam. Si vous voulez en savoir plus c’est ici sur mon blog http://technocodes.eklablog.com/mbot-explorateur-le-prototype-a149382670

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *