ReFlex, un prototype d’écran souple avec capteurs intéractifs

La proposition est intéressante même si il ne s’agit encore que d’un prototype fort peu avancé. Cette solution embarque une dalle OLED HD flexible, signée LG qui est munie de capteurs afin de proposer une interaction logicielle lorsque l’écran est manipulé physiquement.

Il s’agit d’un prototype et la technologie a beau être relancée d’année en année depuis une éternité, on sait que les écrans souples ne sont pas encore au stade d’une commercialisation complète. On a déjà vu des écrans souples figés dans une forme courbe mais aucun appareil ne propose de conserver cette souplesse chez l’acheteur.

Ecran Souple

Ce que propose ReFlex, c’est un premier aperçu d’un écran souple pour l’utilisateur, un écran qui, une fois plié, pourrait permettre d’interagir avec le contenu. Une bonne idée sur le papier mais compte tenu de la technologie actuelle, une idée qui n’apparaît pas forcément la meilleure.

Deux actions sont possible avec ce prototype : On plie l’écran vers l’avant et on plie l’écran vers l’arrière. Dans le premier cas un ordre est envoyé vers la machine, dans l’autre un second événement a lieu. Plus on force la pliure, plus l’action est forte. Si on plie beaucoup, ,l’ordre est plus intense.  Ici l’exemple est celui des pages tournées d’avant en arrière sur un livre. Il va sans dire que deux interactions ne suffisent pas pour un objet de ce type, surtout ils n’apportent pas grand chose face au classique clic sur l’écran tactile de nos objets actuels. Certes, on profite d’une interaction originale mais cela n’a pas grand intérêt d’un point de vue ergonomie. Un simple jeu de gâchettes avec prise en compte de leur position sous les poignées du dispositif apporterait le même service.

Minimachines

Le gros point fort de cette solution est sans conteste le fait que l’écran souple est plus résistant aux chocs qu’un écran capacitif normal avec une dalle de verre. Reste à savoir comment va vieillir la solution, on voit clairement des déformations de sa surface à certains moments de la vidéo. Déformations qui laissent à penser à une dégradation plus rapide qu’un écran classique.

Bien sûr, il ne s’agit que d’un prototype et les chercheurs de l’Human Media Lab à la Queen’s University, n’estiment pas de produit flexible dans nos poches avant cinq ans. Une éternité en matière d’évolution informatique, ce qui laisse largement le temps d’imaginer d’autres dispositifs.

Source : Liliputing

2 commentaires sur ce sujet.
  • 18 février 2016 - 10 h 59 min

    Un gros truc à creuser, ça qui va au poignet ;) et c’est clos :p
    Continuum :p

    Répondre
  • Xo7
    18 février 2016 - 18 h 31 min

    @Nicolas D: oui un écran bracelet enroulé autour du poignet que l’on deplie pour une utilisation traditionnelle (et plus) de nos smartphones actuels.
    Un bracelet de force pour geek !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *