Du Picture-in-picture adaptable dans Android 11

Si le Picture-in-Picture est une fonctionnalité déjà présente dans Android depuis la version 8 du système, la future version 11 apportera la possibilité de redimensionner la fenêtre concernée pour l’adapter à son appareil.

Les smartphones ont enflé, les tablettes sont désormais de toutes tailles et dans les TV-Box et autres solutions du genre, on dispose de diagonales de plus en plus importantes. De quoi aménager un espace sur-mesures pour ses contenus. Si Android dispose depuis quelques générations de la fonction Picture-in-Picture, elle n’est pas du tout adaptée aux choix de l’utilisateurs.

Picture-in-picture
Le Picture-In-Picture, c’est la possibilité de créer une fenêtre avec un contenu spécifique comme un site web, une vidéo ou un flux de webcam, par dessus l’image globale de votre écran. C’est une fonction qui existe depuis très longtemps sur téléviseur et des années sur les ordinateurs classiques. Android l’a ajouté mais prépare un petit bouleversement en proposant dan le futur la possibilité de redimensionner la fenêtre ainsi déployée.

C’est très pratique lorsque vous voulez continuer à suivre une vidéo d’un côté et répondre à un message de l’autre, lorsque vous attendez un direct tout en regardant un autre flux… Lorsque vous conversez avec quelqu’un et que vous voulez vérifier en parallèle des informations techniques contenues dans des documents. C’est tout à fait possible aujourd’hui mais si vous pouvez déplacer la fenêtre à l’écran, Android 8 ne vous permet pas de la redimensionner.

La version Android 11 Developer Preview 4 développe cette fonction de Picture-In-Picture que l’on peut redimensionner. En touchant un coin de la fenêtre, il est possible de le faire glisser pour l’agrandir ou le rapetisser. En touchant le centre de l’image on pourra au contraire la déplacer.

Android 11 Preview

D’autres améliorations techniques sont ajoutées comme l’ajout de petits chiffres signalant le nombre de notifications reçues par application. Des fonctions plus générales seront également proposées comme le support des écrans à haut rafraîchissement de manière native avec une prise en charge d’un défilement plus agréable et plein d’autres choses encore. XDA brosse un portrait approfondi de toutes ces évolutions si le coeur vous en dit.

L’arrivée de ce Picture-In-Picture est une bonne chose pour les TV-Box et les téléviseurs sous Android. Cela sera également un élément intéressant à prendre en compte pour l’usage de tablettes Android grand format. Outre l’usage évident de cette fonction sur ces solutions, cela évitera aux constructeurs de bricoler leurs systèmes de manière plus ou moins artisanales. 

Soutenez Minimachines, partagez le !


Soutenez Minimachines.net !
6 commentaires sur ce sujet.
  • 12 mai 2020 - 15 h 14 min

    Depuis un moment déjà, Google se contente de reprendre par ci par là des fonctionnalités développées par les fabriquants de phones dans leur surcouche.
    En fait ce sont les fabriquants qui indirectement font le job et ce gratuitement pour Google.

    Répondre
  • 12 mai 2020 - 15 h 46 min

    Je dis peut être une connerie, ce ne serait pas la première fois, mais il me semble que l’on pouvait faire ce genre de chose avec une petite applis open source, nommée TASKBAR depuis android 5 (et déblocage du mode développeur), non?

    @Will: Il n’y a pas que les fabricants, pas mal de développeurs open source également…

    Répondre
  • 12 mai 2020 - 16 h 39 min

    lol ça a toujours été comme ça pour tout… ils ne reprennent pas de code, juste un concept, là le PiP ce concept je l’ai vu pour la 1ère fois dans des télévision et moniteurs, une fois que t’as l’idée il est beaucoup plus simple de partir de rien que de reprendre du code existant, avec un langage et des défaut préexistant, c’est contre productif, de plus les surcouches constructeur ne sont pas open source, ça serai du vol et un risque juridique

    maintenant si on regarde les idées on peut comparer GNU/Linux(et BSD), OSX, et Windows :) GNU/Linux c’est un vivier à idées, bonnes ou pas, qui donne un ensemble très brouillon et qu’il est difficile à intégrer pour un ensemble cohérent, OSX a repris bon nombre d’idées et les a intégrées proprement à son système, puis après un certain temps Windows a suivi, avec une intégration pas toujours aussi réussie.

    certaines fois c’est un portage pur et simple, d’autres fois un clône où ils ne gardent que l’idée en partant de zero

    la pile réseau par exemple est un portage qui viens de BSD, ele est bien intégrée sous OSX vu que c’est un Unix, mais sous Windows quand on porte un outils Unix sur du DOS like ça a tendance à se voir ^^

    d’autres sont des clônes comme la gestion de la transparence, des effets de transition ou la gestion des fenêtres par “tuiles”

    Répondre
  • 13 mai 2020 - 9 h 06 min

    Allez Google, active la sortie vidéo sur le port USB-C des Pixels. Tu peux le faire !

    Répondre
  • O2L
    13 mai 2020 - 21 h 37 min

    cette fonction a été mon maintien chez samsung galaxy pour y avoir pris gout (avec le split écran), tellement c’est pratique de laisser tourner une vidéo en PIP pendant la lecture des mails ou de site web.
    Par la suite Gplayer a ouvert cette fonctionnalité pour les constructeurs ne le proposant pas.

    @benoitb
    La sortie vidéo sur USB-C même si cela arrivait les DRM, ne laisseront sortir que les flux locaux.
    Pour avoir testé un S5 en MHL, interface et kodi aucun problème, Netflix son mais pas d’image.

    Répondre
  • 14 mai 2020 - 6 h 56 min

    @H2L29: Tu oublies d’écrire que c’est à double sens. Beaucoup d’idées sont nées sur un système et ont été portées sur un autre pendant que d’autres ont fait le trajet inverse.

    En effet, on ne peut pas breveter une idée (en Europe en tout cas) et c’est très bien.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *