Penkesu Computer : un netbook au coeur de Raspberry Pi Zero 2 W

Le Penkesu Computer est un projet d’ultra ultraportable au format très origonal qui emploie une carte Raspberry Pi Zero 2 W pour fonctionner.

Je suis le projet Penkesu Computer depuis un bon moment et je suis admiratif de la qualité du travail proposé. Penk Chen, qui a donné son nom au Penkesu, propose depuis quelques temps les avancées de son projet au travers de son compte Twitter. Et le travail fourni est remarquable.

Au coeur de cette machine donc, un Raspberry Pi Zero 2 W qui est alimenté par une batterie pour le rendre autonomie. Il s’agit d’une solution Li-Po de 5000 mAh en 3.7 volts qui prend également en charge l’écran particulier de cette solution.

Toute en largeur, la dalle choisie est un Waveshare de 7.9″ tactile qui affiche en 1280 x 400 pixels. La connexion entre le Pi et l’écran passe au travers d’un câble plat qui traverse une charnière de Gameboy Advance SP et d’un boitier imprimé en 3D.

Un Powerboost d’Adafruit permet de recharger la batterie au travers d’un port MicroUSB dirigé vers l’extérieur du châssis. La carte de la fondation reste ainsi protégée à l’abri du châssis. Aucun de ses ports n’est accessible, pas plus que son stockage. 

Pour fermer le boitier, le Penkesu emploie un clavier de 48 touches adapté à un usage spécifique de ma machine. Les touches sont des Kaith low profile et et l’ensemble est piloté par un Arduino Pro Micro.

Penkesu Computer Penkesu Computer Penkesu Computer Penkesu Computer Penkesu Computer

Le résultat est assez étonnant. Outre la simplicité de la construction qui ne s’embarrasse pas de résoudre toutes les problématiques habituelles de ce genre de machine comme l’accès à toute la connectique des cartes, on a un engin parfaitement adapté à certains usages. Je pense notamment à un pilotage en ligne de commande de système via le Wifi de l’engin. J’imagine que le design spécifique de cet engin, et notamment le clavier ortholinaire si spécifique qui est proposé, fera plaisir à certains…

Les informations concernant la machine sont disponible sur le Github de Penk Chen.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

16 commentaires sur ce sujet.
  • 14 février 2022 - 18 h 26 min

    Attention, @Petitevielle dans 5…4…3…2…1…

    Bien vue l’idée de la charnière de GameBoy advance !!
    Beau travail.

    Répondre
  • ola
    14 février 2022 - 18 h 35 min

    Super le bousin.
    J’ai quand même un doute sur l’utilisation.

    Pour reprendre l’article: ‘Je pense notamment à un pilotage en ligne de commande de système via le Wifi de l’engin’

    ça doit être coton quand même sans les chiffres…
    ouaaaa!!! imagine le truc, pour entrer une adresse.

    Répondre
  • 14 février 2022 - 18 h 36 min

    Le clavier en effet est vraiment sympa ! Esc et touches fléchées dans la cour des grands !

    Répondre
  • 14 février 2022 - 18 h 58 min

    @ola: Shift + lettres = chiffres :)

    Répondre
  • 14 février 2022 - 19 h 01 min

    Ce qui reste admirable c’est toujours la qualité du rendu final
    tous ces petits objets que tu nous présentes ont toujours l’objet fini qui correspond à un but précis
    on ne se rend pas toujours compte du travail abattu et du nombre d’itération avant d’arriver à ça

    Je ne compte pas le nombre de projets finis et fonctionnels que j’entreprends, mais terminés avec des bouts de ruban adhésif ou de la colle chaude et planqués dans un placard
    ça marche, mais je ne suis pas fier du design de l’objet même si depuis l’arrivée des imprimantes 3d, on a un boîtier au lieu d’un boite à chaussure :-)

    Encore une fois chapeau

    Répondre
  • ola
    14 février 2022 - 19 h 33 min

    @Pierre Lecourt
    Ok, super, c’était pas indiqué.
    J’ai même pensé qu’il y avait un système prévu pour entrer les chiffres en code morse avec les deux touches non gravées au centre bas du clavier.
    Je déconne, mais ça reste une belle réalisation dans tous les cas et un plaisir de découvrir ça ici.

    Répondre
  • 14 février 2022 - 19 h 40 min

    VOUS AVEZ VU CE MAGNIFIQUE CLAVIER ORTHOLINÉAIRE ?!
    C’EST LE FUTUR LES ENFANTS !

    Répondre
  • 14 février 2022 - 19 h 49 min

    Oh le joli psion diy

    Répondre
  • 14 février 2022 - 21 h 36 min

    Il est mignon tout plein.

    Répondre
  • 14 février 2022 - 21 h 52 min

    VRAIMENT TRÈS SYMPA COMME MACHINE .
    Superbe Look Rétro qui rappel les vieux ordinateurs des années 70/80 .
    Presque un poil dommage que cela soit sur un R-PI ZÉRO 2W .

    A quand une GameBoy Advance a base d’un RPI ?
    Pas mal d’autre possibilité aussi avec d’autre cartes de type RPI .
    C’est sur tu achètes n’importe quel RASPBERRY ,tu trouves toujours une UTILISATION que ce soit pour le jeu ,mini machine secondaire ou pour de la robotique .

    Le BIG HIC ,c’est que quand un truc t’intéresse ,pour résoudre des problèmes basiques c’est soit en Anglais soit en autre langue .
    De ce fait ,beaucoup de RPI ou autres cartes traînent dans les tiroir .

    Répondre
  • 14 février 2022 - 21 h 58 min
  • 14 février 2022 - 22 h 26 min

    Ça me touche (de clavier). :)

    Répondre
  • 14 février 2022 - 22 h 35 min

    Hello, sympa la dédicace à la fin de l’article. On remarque aussi malgré la compacité de l’engin que les touches fléchées sont plein format, respect !
    Sinon magnifique résultat, c’est beau, bien pensé, bien fini, et pour le coup ça peut être utile.

    Répondre
  • 14 février 2022 - 23 h 02 min

    Je veux le même :-)

    @eugene: si tu as une version avec écran 13 pouces :-) J’ai commencé un projet aussi mais je ne suis pas vraiment satisfait du boitier, enfin bref….

    Répondre
  • fpp
    15 février 2022 - 13 h 42 min

    @popol:

    Bien vu !
    Des Psion j’en ai eu quelques-uns à la grande époque il y a ~20ans,
    mais ils sont tous morts depuis et j’avais pas fait le rapprochement :-)

    Répondre
  • 15 février 2022 - 16 h 56 min

    « Pour fermer le boitier, le Penkesu emploie un clavier de 48 touches adapté à un usage spécifique de *ma* machine. »
    Je pense que c’est *la* ici, à une touche près ;)
    (com à effacer)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *