Orange Pi 4 LTS : un passage au RK3399 pour 55$

La Orange Pi 4 LTS passe au SoC Rockchip RK3399 et promet toujours une large compatibilité logicielle.

La Orange Pi 4 LTS embarquera un SoC Rockchip RK3399, une solution construite sur six coeurs ARM. Deux au format Cortex-A72 et quatre en Cortex-A53. Un circuit graphique Mali-T860 MP4 sera également de la partie et le constructeur de la carte assure une compatibilité avec Android, Ubuntu et Debian. La puce ayant été embarquée dans certains Chromebooks, il devrait être possible de trouver d’autres distributions Linux.

Cette Orange Pi 4 LTS reprend le flambeau d’une toute récente Orange Pi 3 LTS sortie à la fin du mois de Décembre 2021 sous AllWinner H6. Un délai de commercialisation qui semble court mais qui s’explique assez simplement. La Orange Pi 4 LTS ne met pas fin à la commercialisation de la 3 LTS. Les deux vont cohabiter. Mais, surtout, la 3 était une mise à jour d’un modèle précédent avec une légère évolution de composants mémoire qui était sorti en 2019 sous le nom plus simple d’Orange Pi 3.

Minimachines-01-2022

La Orange Pi 4 LTS est assez classique. Son format sort du « standard » Raspberry Pi de 85 x 56 mm avec une longueur un peu plus grande : la carte mesure 91 x 56 mm, ce qui ne permettra pas d’employer les châssis développés pour les cartes de la fondation. La connectique est également différente avec un USB 2.0 host, un USB 2.0, un USB 3.0, un USB 3.0 Type-C, un port Ethernet Gigabit, un module Wifi non détaillé, du Bluetooth 5.0 et une antenne externe amovible. Le reste de la carte propose 26 broches GPIO, un micro physique, une sortie HDMI, un jack audio stéréo combo, deux connecteurs pour modules de caméra externe, un connecteur pour piloter un écran LCD et un MiniPCIe 24 broches. L’alimentation se fait au travers d’un connecteur jack dédié en 5V et 3A.

Minimachines-01-2022

La mémoire vive devrait être disponible en 3 ou 4 Go de LPDDR4 et une solution de stockage eMMC pouvant aller jusqu’à 16 Go sera également proposée. Le stockage sur carte MicroSDXC sera évidemment présent. Disponible à partir de la mi-février, la carte sera vendue de 54.90 à 69.90$ via les canaux de distribution habituels.

Orange Pi 3 LTS : du neuf avec du vieux ?

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

5 commentaires sur ce sujet.
  • 25 janvier 2022 - 23 h 39 min

    @Pierre
    est-ce qu’il faut un dissipateur thermique pour ce genre de processeur ?
    Je suppose que oui comme pour le PI4

    Le pi4 chauffe vraiment énormément alors que je ne l’utilise que comme serveur web/Cloud privé

    Répondre
  • 25 janvier 2022 - 23 h 40 min

    @eugene: C’est un TDP de 7 watts donc un petit rad ne fera jamais de mal pour une utilisation un peu poussée oui.

    Répondre
  • 26 janvier 2022 - 8 h 42 min

    @eugene
    Il faut toujours en privilégier un, ça ne coûte rien et pour la longévité c’est toujours bénéfique.
    Sauf bien sûr s’il gêne l’utilisation d’un HAT.

    Répondre
  • Luc
    26 janvier 2022 - 12 h 11 min

    @eugene: le rk3399 est connu pour chauffer pas mal. Un refroidissement efficace est nécessaire.

    Quant à la carte présentée, j’attends de voir des spécifications plus détaillées. Et surtout le support logiciel proposé par OrangePi qui n’a pas très bonne réputation à ce sujet.

    Répondre
  • bob
    27 janvier 2022 - 7 h 32 min

    Il n’y a pas de support logiciel de la part de Xunlong.

    Il faut aller voir du côté d’Armbian.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *