Les NUC 8 “Islay Canyon” mélangent Intel et AMD Radeon 540X

Intel suit son calendrier de sortie avec des Nuc 8, la génération Islay Canyon. Ces petites machines embarquent un processeur Whiskey Lake, de la mémoire pré-installée et surtout un circuit graphique externe signé par AMD. Un chipset Radeon 540X.

Toujours aussi compacts, les NUC 8 mesurent 11.7 cm de large pour 11.2 cm de profondeur et 5.1 cm d’épaisseur. Leur petit châssis ne change pas, en revanche les composants évoluent dans la durée ce qui fait une densité de performances toujours plus impressionnante.

2019-05-24 12_54_59-minimachines.net

Particularité de ces Nuc 8 “Islay Canyon”, la présence au sein de la machine d’éléments auxquels non n’étions pas habités avec les anciens NUC d’Intel. Cela commence par 8 Go de mémoire vive par défaut, soudés à la carte mère. Le fait que la mémoire vive soit soudée n’empêche pas l’activation d’une mémoire sur deux canaux ce qui maximise ses performances. Par contre on perd la possibilité de pouvoir monter sa propre mémoire vive et donc d’étendre ces 8 Go vers 16 Go. 

Cela fait partie de la nouvelle stratégie d’Intel qui a pendant longtemps proposé des solutions en kit uniquement. On devait compléter la machine après l’achat avec un stockage, de la mémoire vive et un système d’exploitation. Ce n’est désormais plus le cas puisque sur les trois machines annoncées, seule une est encore dans ce cas avec un stockage a rajouter. Les deux autres sont des PC prêt à l’emploi avec un système Windows 10 et un stockage pré-installé.

2019-05-24 13_00_38-minimachines.net

Le premier, au doux nom de NUC8i7INHJA, embarque un Core i7-8565U. Une puce Whiskey Lake mobile avec 4 coeurs et 8 threads cadencé de 1.8 à 4.6 GHz et embarquant 8 Mo de cache. Cette puce qui fonctionne sur 15 watts de TDP embarque un circuit graphique Intel UHD 620 travaillant de 300 à 1150 MHz. 

A l’intérieur de ce premier NUC 8, une solution de stockage mécanique épaule les 8 Go de DDR3L-1866 embarqués. Mais on retrouve donc également un circuit graphique AMD Radeon 540RX avec 2 Go de mémoire GDDR5 dédiés. Le choix de ce chipset AMD change de nos habitudes. Intel qui s’associe à AMD pour construire ses machines cela reste toujours étonnant. Cette puce graphique proposera de meilleures performances en 3D que le circuit Intel sans toutefois proposer quelque chose de vraiment miraculeux. La plupart des tests placent la solution d’AMD au niveau de celle d’un chipset Nvidia MX150.

Le stockage est confié à une solution mécanique de 1 To en SATA 3 épaulée par un système Intel Optane de 16 Go pour en multiplier les performances en temps d’accès.

2019-05-24 13_27_56-minimachines.net

Le second Nuc 8 est baptisé NUC8i7INHPA et reprend le mêmes éléments de base, Core i7-8565U, 8Go, Radeon 540X mais propose un stockage en SSD de 256 Go sur lequel le système sera pré-installé.

Ces engins sont livrés avec Windows 10 Home par défaut,  de telle sorte que l’on puisse les utiliser directement au sortir de sa boite. Cela fait partie de la nouvelle stratégie NUC d’Intel de livrer des machines prêtes à l’emploi. Une stratégie qui fait mouche notamment auprès des grandes entreprises. Beaucoup de revendeurs ne l’ont pas encore saisi apparemment mais pas mal de PME se tournent vers ces solutions peu encombrantes et peu gourmandes. Le fait de pouvoir déployer un engin de cette taille en quelques minutes sur un réseau pour accueillir un nouvel arrivant dans son organigramme. La possibilité de remplacer un engin en panne par un modèle identique conservé dans sa boite dans une réserve sans qu’il ne prenne de place et la facilité de pouvoir commander des machines de même calibre dans la durée sont des arguments très appréciés par les entreprises.

C’est également devenu une solution assez appréciée des particuliers, surtout ceux qui n’ont jamais mis les mains dans le coeur de leurs machine et en particulier ceux qui n’ont jamais eu d’autre ordinateur personnel qu’un portable. Ces engins reprennent cette philosophie d’un ordinateur prêt à l’emploi.

Le dernier modèle de cette gamme est le NUC8i7INHX. Il s’agit d’un kit identique aux autres machines mais sans stockage ni système d’exploitation. Ce qui laisse la liberté de choisir une autre solution de stockage et surtout de pouvoir installer un Linux par exemple. Toutes les machines proposent par défaut un empalcement M2 2280 et un emplacement 2.5 pouces SATA III.

2019-05-24 12_54_42-minimachines.net

Sur toutes ces machines on retrouve les mêmes fonctionnalités avec un Wifi5 sur deux bandes et du Bluetooth 5.0 pour commencer, un Ethernet Gigabit et une assez belle connectique. En façade on retrouve  un port USB 3.1 Gen 2 Type-A et un USB 3.1 Gen 2 type-C ainsi qu’un jack audio 3.5 mm casque et micro. A l’arrière, en plus du RJ45, deux ports USB 3.1 Gen 2 Type-A sont visibles. Deux sorties vidéos avec un DisplayPort 1.2 et un HDMI 2.0b et sur le côté on retrouve un lecteur de cartes SDXC. Enfin, un système antivol est présent.

 

2019-05-24 12_38_33-minimachines.net

 

Suivent les versions en Core i5-8265U qui reprennent exactement le même schéma avec cette puce un peu moins performante. Toujours en 4 coeurs et huit threads, elle fonctionne de 1.6 à 3.9 GHz avec 6 Mo de mémoire cache et un TDP de 15 watts. Les options sont totalement identiques pour le reste.

2018-12-05 18_05_06-minimachines.net

La feuille de route NUC de 2019 à 2020 listait bien cette génération NUC 8 Islay Canyon avec une sortie prévue pour la fin du premier trimestre 2019 avec ce chipset externe Radeon 540X. Le calendrier d’Intel est donc bien respecté pour le moment et cela valide le document présenté. Si vous voulez des détails sur l’avenir des NUC je ne peux donc que vous encourager a relire ce billet de Décembre 2018.

Sources : Linuxium et Intel via Liliputing

8 commentaires sur ce sujet.
  • 24 mai 2019 - 14 h 26 min

    pas encore de tarifs officiels ?

    Répondre
  • 24 mai 2019 - 15 h 16 min

    @Grrr: Nope.

    Répondre
  • 24 mai 2019 - 15 h 41 min

    Si intel commence à nous mettre de la ram soudée sur ses Nuc, sans possibilité d’upgrade, voilà une partie de l’intérêt de l’engin qui disparait… Souder la ram sur des portables, passe encore, mais sur des fixes, là j’ai du mal à voir l’intérêt (sauf pour le fabriquant) ?

    Répondre
  • 24 mai 2019 - 16 h 00 min

    @Steph: C’est une tendance actuelle qui vise (si j’en crois les constructeurs) de lisser les coûts de la ram pour éviter de subir le yoyo des tarifs. Stabiliser le prix donc. Le constructeur achète en gros et s’engage sur un tarif sur une période longue. Ca peut lui être profitable (si la ram monte) ou moins profitable si la ram descend. Mais cela évite de voir un produit avec un prix public de XXX€ et 8Go représentant 10% de ce tarif passer à 15% de ce tarif.

    Je préférerais également, dans cette logique, retrouver un format Kit sur SoDIMM.

    Répondre
  • 24 mai 2019 - 16 h 11 min

    “auxquels non n’étions pas habités avec les anciens NUC d’Intel.”
    Ca se sent que c’est vendredi ;)

    Répondre
  • 25 mai 2019 - 6 h 05 min

    Les 8 Go soudés d’office, ça le fait mal… si j’ai envie d’avoir une machine avec 32 Go (pour un serveur), ben c’est impossible, on est limité à 16 Go ?

    Répondre
  • flo
    25 mai 2019 - 9 h 52 min

    C’est des vieux CPUs qui gèrent que de la DDR3 ?

    Répondre
  • 25 mai 2019 - 9 h 52 min

    Et ils sont compatibles avec le boîtier Akasa Turing… Pour former une minimachine performante et silencieuse. J’en rêve depuis un bon moment. Je commence à mettre des sous dans le cochonnet.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *