NUC 11 Essential “Atlas Canyon” : les NUC Jasper Lake d’Intel

Les NUC 11 Essential ou Atlas Canyon sont des MiniPC NUC au format et au contenu assez inhabituels. Ces engins visent l’entrée de gamme du marché.

Les NUC 11 Essential ont été dévoilés en mai 2021 mais viennent seulement d’être annoncés sur le site d’Intel. Ils sont équipés de puces entrée de gamme dans le catalogue du fondeur. Pas un gros souci puisque l’entrée de gamme d’aujourd’hui est souvent plus compétent que le milieu de gamme d’avant hier. 

NUC 11 Essential

Associés à un équipement très correct, lié aux évolutions proposées par les puces Jasper Lake, les nouveaux NUC 11 essential se profilent comme des solutions très intéressantes sur un segment entrée de gamme. 

A l’intérieur des trois nouveaux modèles « Atlas Canyon »,  on retrouve donc des puces au TDP très bas, 10 watts seulement, ce qui suppose un fonctionnement plutôt calme malgré un encombrement minimal. Les châssis mesurent 13.5 cm de large pour 11.5 cm de profondeur et 3.6 cm d’épaisseur.

Jasper Lake Dans ce format compact on retrouve :

  • Le NUC11ATKPE qui embarque un Pentium Silver N6005. Une puce quadruple cœur fonctionnant à 3.3 GHz et proposant 32 UE graphiques à 900 MHz.
  • Le NUC11ATKC4 avec un Celeron N5105 toujours en quatre cœurs avec 24 UE à 800 MHz.
  • Le NUC11ATKC2 sous Celeron N4505 qui passe en deux cœurs à 2.9 GHz et 16 UE à 750 MHz.

Ces engins bénéficient de quelques  éléments intéressants par rapport aux solutions entrée de gamme sous Celeron précédentes. C’est probablement dû aux possibilités des puces Jasper Lake. Par exemple, on pourra monter la mémoire vive à 32 Go de DDR4-2933 grâce à deux slots de mémoire vive en double canal et non pas se limiter à 8 Go. Les machines proposent un support SSD au format M.2 NVMe PCIe x3 et en option un eMMC de 64 Go.

Minimachines-01-2022

Un second port M.2 sert à accueillir une carte Wifi5 et Bluetooth 5.0 et la connectique est assez complète avec un ensemble supportant notamment le double affichage. On retrouve quatre ports USB 3.2 Type-A. Deux USB 2.0 Type-A, une sortie HDMI 2.0b et un DisplayPort 1.4. Un port Ethernet est également présent pour prendre en charge un réseau Gigabit. Deux ports jack audio casque et micro 3.5 mm sont également disponibles.

Intel devrait vendre ces engins en versions barebones ou en versions préinstallées. Des solutions NUC 11 Essential sous Windows 11 S avec un eMMC 64 Go pourraient faire de bonnes solutions client pour des parcs éducatifs. Mais un NUC11ATKPE associé à 16 Go de ram et un bon SSD NVMe a également un potentiel intéressant pour de multiples usages. Reste que ce marché est désormais assez occupé, de nombreux produits sont déjà sortis équipés de ces puces ou de solutions équivalentes.

Source : Liliputing

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

3 commentaires sur ce sujet.
  • 16 janvier 2022 - 21 h 07 min

    Bonjour,

    J’ai un nuc pentium gemini lake 10w NUC7PJYH avec boitier nu en alu et un port usb auto alimenté en façade payé 194€ en septembre 2020 et là…

    Répondre
  • 18 janvier 2022 - 14 h 18 min

    Le Pentium Silver N6005 est aussi puissant que mon NUC8i3BEH (i3-8109U) !!!
    Pour l’instant, je vois ces NUC Essential en vente nulle part.

    Répondre
  • 17 juillet 2022 - 5 h 18 min

    Le problème de disponibilité est toujours très important. La revue du NUC11ATKPE par le site Anandtech et sur les Jasper Lake à refroidissement passif donnent un tableau final très clair:
    -les Jasper Lake Pentium Silver N6000 et N6005 n’ont d’intérêt que dans une formule PL1/PL2/Tau de 15W/25W/50s, avec une solution thermique correspondante, en double canal de mémoire et une configuration DPTF (Cadre de fonctionnement thermique dynamique) cohérent. Les fabricant chinois s’occupent rarement de cette dernière partie car cela nécessite de configurer, d’optimiser le paramétrage du micrologiciel de la plateforme avec les outils (licenses), une structuration de la production(en propre) et du temps; si ces circuits intégrés sont correctement configuré, ils tutoient voire dépasse les Tiger Lake, empêchés, configurés en dissipation thermique basse à 12W.
    -Le Celeron N5095 est à éviter, c’est ici la voiture-balai de la gamme, de faible efficience et d’équilibre interne baroque, présent dans la gamme apparemment par finalité de segmentation et d’amortissement de la production.
    -Le N4500 et le N5100 sont très efficaces et bien dimensionnés pour leur gamme de TDP affiché(6W). Il peuvent fonctionner en passif avec simplicité (système simple, config standard) ce qui arrange sûrement nos producteurs chinois. Le N4500 est limite pour le jeux en 3D et les videos dont le débit est haut en h.264, h.265. Il s’accommode de tas d’autre chose (petit lecteur de média, bureautique, emulation ancienne, serveur)
    -La plateforme est essentielle: double canaux de mémoire à la bonne vitesse (toujours), SSD NVMe efficient (même en PCIe x2), usage du CNVi pour limiter l’emploi de ressources inutiles (en port PCIe et en courant)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *