NanoPC-T4 : Une carte de développement sous RK3399 avec port M.2

FriendlyARM annonce une nouvelle carte de développement sous SoC Rockchip RK3399. La NanoPC-T4 aligne pas mal de compétences dans un format minuscule. Avec les fonctions classiques du genre comme les GPIO et une large connectique mais également des choses plus rares comme la présence d’un connecteur M.2.

Les cartes de développement semblent vouloir gagner en services pour faire face à l’hégémonie des Raspberry Pi. Suivre la fondation avec des produits du même acabit n’est, semble t-il, plus la voie à suivre. La NanoPC-T4 de FriendlyARM promet donc une autre solution, plus orientée sur la performance et une belle panoplie de fonctions.

2018-05-29 11_30_21-minimachines.net

L’emploi d’un SoC huit coeur Rockchip RK3399 est un bon début. Avec deux coeurs ARM Cortex-A72 cadencés à 2 GHz associés à quatre Cortex-A53 et un circuit graphique Mali-T860MP4, la puce développe des performances élevées dans de nombreux postes. La décompression de fichiers vidéo ne lui fera évidemment pas peur mais les performances de cette puce lui autoriseront également de la 3D et une réactivité exemplaire en 2D.

2018-05-29 11_30_34-minimachines.net

Elle est ici associée à 4 Go de mémoire vive, un élément très rare sur ce type de carte qui devrait lui donner accès à des distributions Linux complexes et une belle  souplesse sous Android. La partie stockage n’est pas en reste avec 16 Go de eMMC 5.1 par défaut associés à un lecteur de cartes MicroSDXC mais aussi et surtout un port M.2 2280 PCIe x4/SATA pour ajouter un SSD supplémentaire. De quoi avoir beaucoup d’espace pour des distributions complètes.

2018-05-29 11_35_34-minimachines.net

FrendlyARM promet deux distributions différentes pour la carte, un Android 7.1.2 très classique d’un côté mais également un Lubuntu 16.04 avec une prise en charge des accélérations du processeur graphique.

2018-05-29 11_28_44-minimachines.net

Le reste de la carte NanoPC-T4 est très complet avec un module Wifi 802.11AC sur deux bandes et de quoi connecter deux antennes externes, le module gérera en prime  un Bluetooth 4.1 LE. La prise RJ45 intégrée permettra également un branchement en Ethernet Gigabit. Le reste de la connectique est excellent avec un port USB 3.0, deux ports USB 2.0, un USB Type-C USB 3.0 avec gestion du DiplayPort, une sortie vidéo HDMI 2.0a, un jack audio 3.5 mm stéréo et évidemment les éléments inhérents à ce type de  carte.

2018-05-29 11_33_35-minimachines.net

40 broches GPIO et des supports eDP, MIPI-DSI1, et deux connecteurs MIPI-CSI pour piloter deux caméras ! La carte propose même une alimentation pour un ventilateur, un microphone, des boutons de reset, boot et recovery…

2018-05-29 11_28_57-minimachines.net

Bref, à 129$ pièce, cette NanoPC-T4 est très complète, FriendlyARM livre d’ailleurs pour ce prix un support de “boitier” en acrylique transparent adapté à ses dimensions1, des antennes wifi externes et une alimentation 12 volts adaptée de telle sorte que l’engin soit utilisable dès l’achat.

Plus d’infos sur le site de FriendlyARM

Notes :

  1. La carte mesure 100 x 64 mm
12 commentaires sur ce sujet.
  • 29 mai 2018 - 11 h 45 min

    ca chauffe comment? dans un tout petit boitier ca passera ou tout va bruler?

    Répondre
  • 29 mai 2018 - 12 h 02 min

    @Kaeronn: Pas assez d’infos pour le moment mais au pire y a de quoi ventiler.

    Répondre
  • 29 mai 2018 - 13 h 00 min

    @Pierre: Merci pour cette info.

    Excellent rapport qualité prix. Quand on prend un RPI3, avec tous les à coté, si on veut un poil de qualité, on en a facile au total pour environ 80-90€. Là pour 130$ on a un du clé en main avec une très belle puissance sous le moteur. Reste à savoir si la commu suivra et si les applis sauront tirer partie de cette très prometteuse carte. La carte de chez Asus, elle aussi extrêmement prometteuse sur le papier n’est au final pas si interessante que ça.

    Répondre
  • 29 mai 2018 - 14 h 01 min

    Un petit espoir que le ROCKCHIP se voit un peu plus supporter que les ALLWINNER des Orange PI ?

    C’est un peu dérangeant de voir toutes ces cartes si prometteuses sur le papier être vite sans suivies .

    Je galère pour trouver un bon ANDROID pour mes Orange PI Zéro alors que cet OS tourne sur de nombreuses cartes a base des Allwinner équipant ces cartes .

    C’est sur qu’a l’usage le RASPBERRY PI se révèle plus intéressant .
    Dite a quand un RASPBERRY PI avec un bon chipset graphique ?

    Répondre
  • 29 mai 2018 - 17 h 42 min

    “Lubuntu 16.04 avec une prise en charge des accélérations du processeur graphique.”

    Aaaah ? Ca commence à devenir intéressant ces cartes de “développement”… :)

    Répondre
  • 29 mai 2018 - 17 h 44 min

    Toujours rien du côté de ARMBIAN et des travaux sur les pilotes graphiques libres ?

    Répondre
  • 30 mai 2018 - 16 h 45 min

    Et encore une !
    Je note que les fournisseurs semblent enfin avoir compris que le boitier était de rigueur car le développement se limite au développement, on ne va pas y rester tout le temps et il faudra bien passer en production.
    Reste un autre point faible de tous ces produits : le support en logiciels.
    Aujourd’hui Raspian est quasi complète : le développeur, justement, peut y trouver son bonheur sur l’étendue de vie de la machine.
    Mais qu’en est-il des orangepi, banana pi, hardkernel odroid et de celle-ci ?
    Car s’il faut batailler dans 6 mois pour installer un plugin Ubuntu, un nouveau logiciel ou mettre à jour un pilote ça perd tout de suite de son intérêt.
    Db

    Répondre
  • 31 mai 2018 - 10 h 21 min

    Pas mal le support M.2

    Pour faire un petit NAS ou un tout petit serveur dédié ?

    Répondre
  • flo
    3 juin 2018 - 9 h 43 min

    Est-ce que l’on peut installer jeedom dessus ?

    Répondre
  • Ted
    6 juin 2018 - 15 h 20 min

    @flo sûrement vu qu’ya un support LUbuntu.

    Répondre
  • 11 octobre 2018 - 23 h 00 min

    […] dans de nombreuses cartes de développement. FriendlyElec l’a déjà employé dans sa NanoPC-T4 et sa NanoPi M4 et de nombreux concurrents en ont fait de même. Le Rockchip RK3399 est ici […]

  • 7 novembre 2018 - 15 h 17 min

    […] nombreux concepteurs de cartes de développement ces dernières temps : Les NanoPi Neo4, NanoPi M4, NanoPC-T4 de FriendlyARM, La FireFly RK3399, la 9Tripod X3399, la Libre Computer Renegade et sa déclinaison […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *