MSI PRO AP241 : un nouvel All In One qui peut être mis à jour

Avec l’avènement des MiniPC, des Intel NUCs en particulier, le marché des All-In-One a du se réinventer. L’intérêt d’acheter ce type d’engin a énormément baissé. MSI a peut être trouvé une parade avec ce modèle particulier.

Avec le MSI PRO AP241, la marque propose un engin aux apparences des plus classiques. On retrouve l’idée d’un écran 24″ qui cache dans son coffre l’ensemble des composants d’un ordinateur personnel classique. Avec un chipset Intel H510 réservé aux machines de bureau, cet All-In-One réserve cependant une petite surprise.

MSI PRO AP241Une intégration de Webcam qui fait vraiment honneur au designer…

L’ensemble des composants, processeur compris, du MSI PRO AP241, est accessible. On pourra donc faire évoluer son processeur monté sur socket. Si l’engin est livré avec des puces allant du Core i3 de base à l’Intel Core i7-11700, il sera possible de faire évoluer cette puce pour une autre compatible avec la même enveloppe thermique.

MSI PRO AP241

La mémoire vive peut évoluer, elle aussi, pour atteindre 64 Go de DDR4 sur les deux slots SoDIMM proposés, le stockage composé d’un M.2 2280 PCIe NVMe et d’une baie 2.5″ SATA est également accessible et MSI a même intégré deux ports SATA supplémentaires sur sa carte mère… Un utilisateur pourra donc faire évoluer cet engin de la même manière qu’un PC de bureau standard… Tout en conservant, bien sûr, son écran 24″ IPS FullHD, son encombrement minimaliste (541.93 x 227.93 x 426.45 mm) et son design.

MSI PRO AP241

Le MSI PRO AP241 propose une connectique classique avec un Ethernet Gigabit, un HDMI, des ports jacks audio 3.5 mm, quatre USB 3.2 Gen 1 Type-A, deux USB 2.0 et un Wifi5 + Bluetooth 5.1 ou Wifi6 et Bluetooth 5.2 suivant les options.

MSI PRO AP241

De quoi lutter contre un marché attaqué par des solutions de MiniPC accrochés en VESA derrière des écrans ? Difficile à dire car le choix du type d’affichage reste un élément vraiment important pour de nombreux utilisateurs. Mais cet engin vise un marché pro qui pourrait être sensible à ses arguments.


Rivière
9 commentaires sur ce sujet.
  • 17 septembre 2021 - 16 h 06 min
  • 17 septembre 2021 - 16 h 35 min

    Question design par rapport a un iMac c’est l’âge de pierre même si je ne suis pas fan du concept quelle que soit la marque.

    Après les goûts et les couleurs..

    Répondre
  • cid
    17 septembre 2021 - 17 h 08 min

    Lenovo fait des écrans derrière lesquels un tiroir peut recevoir les modèles tiny de la marque dont le design est le même depuis des années.
    On en a mis partout au boulot pour une utilisation 100% tactile. Pour le support technique c’est top, juste le pc à sortir et à remplacer rapidement. (et puis ces tiny sont d’une fiabilité affolante !)

    Répondre
  • 17 septembre 2021 - 18 h 12 min

    « cet engin vise un marché pro qui pourrait être sensible à ses arguments »
    j’aimerai bien mais en 20 ans de AIO dans ma boite, il n’a jamais été possible de faire évoluer les PC (car ce sont des parcs loués), j’ai même souvent ajouté moi même de la mémoire…

    Répondre
  • 17 septembre 2021 - 21 h 41 min

    @Apopi: au contraire, là on a des bordures fines, des couleurs sombres (souvent plus adapté au monde professionnel) et une dalle mate et non brillante pour éviter les reflets. Autant d’arguments qui peuvent séduire bien plus les pros qu’un iMac, et surtout pour moins cher, avec de meilleurs performances qui plus est, même si le choix se fera finalement en fonction de l’OS préféré de chacun.

    Répondre
  • 18 septembre 2021 - 9 h 17 min

    @Clement Nerma : Je parlais juste de design pas de fonctionnalités ou d’usages.

    Répondre
  • 18 septembre 2021 - 11 h 03 min

    @cid: Bonjour, peux tu me donner un lien et m’en dire plus sur ces modèles tiny car je souhaite rajouter un outil de visioconférence fixé sur un écran tv Led dans notre salle de réunion !!
    Je te remercie

    Répondre
  • 23 septembre 2021 - 12 h 43 min

    […] vous disais il y a peu, pour la présentation du dernier All-In-One de MSI, que le soucis de ces formats aujourd’hui était dans la rivalité et l’évolutivité […]

  • 27 septembre 2021 - 11 h 57 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *