Minilink : Spritz va réconcilier les gros lecteurs et les tous petits écrans

Je ne sais pas si je suis particulièrement idiot ou vieux jeu mais j’avoue passer totalement à côté de la mode des montres connectées. Je n’ai jamais compris l’intérêt du concept. Et là Spritz me fait découvrir qu la montre peut être un outil adapté à la lecture.

Le jour où j’ai eu mon premier smartphone, j’ai mis ma montre dans un tiroir. Le fait d’avoir un objet avec une date et une heure toujours synchronisées ainsi que de multiples alarmes me suffisait. J’en ai aussi profité pour jeter mon agenda papier ainsi qu’un tas d’autres trucs qui m’encombraient. Aujourd’hui il me reste une montre  un peu spéciale, que je mets de temps en temps, mais plus par nostalgie qu’autre chose.
Alors l’arrivée des montres connectées à 200€ et plus et le fait qu’elles ne proposent souvent rien de plus qu’un second écran pour un smartphone déjà fort cher me donne toujours l’impression d’être face à un investissement gadgetoïde inutile. D’autant que pour le prix d’une montre connectée on peut souvent s’offrir un bien meilleur smartphone.

 SPRITZ LOGO

Et puis voilà que Spritz débarque. Vous n’en avez jamais entendu parler, jusqu’à hier soir je ne connaissais pas non plus. Ce n’est pas une marque de biscuits apéritif, Spritz c’est une application logicielle que peuvent s’offrir les fabricants pour l’intégrer à leurs machines.

A quoi sert Spritz ? A proposer un nouveau mode de lecture conçu pour les petits écrans et les gros lecteurs. Car si un truc ne m’a pas quitté même avec l’apparition des smartphones, liseuses et tablettes, c’est bien les bouquins qui continuent de foisonner autour de moi. Et bien que j’aie toujours de quoi lire avec moi quand je me déplace, il est souvent impossible de lire parce que peu pratique de sortir ne serait-ce qu’une liseuse pendant les 5 minutes d’attente avant le métro ou le bus, parce que ceux-ci sont bondés et qu’il m’est impossible de prendre l’espace nécessaire pour ouvrir un poche sans embêter quelqu’un. La solution serait de pouvoir lire sur un tout petit écran, comme celui d’une montre connectée. Mais lire sur une montre c’est comme lire sur un prompteur sadique. Sauf que, sauf que, voilà Spritz !

Spritz affiche mot à mot l’ensemble des phrases que vous devez lire directement sous votre oeil. Le site détaille la méthode utilisée par les concepteurs de cette application qui travaillent sur ce concept depuis 3 ans. La petite animation ci dessus vous donnera un aperçu de ce que peut donner la lecture sous Spritz.

Le système évite les mouvements de l’oeil et permet de se concentrer uniquement sur la lecture de chaque mot, un par un. Un moyen de gager à la fois en espace de lecture puisqu’on peut se concentrer sur un tout petit écran mais aussi en vitesse de lecture puisqu’on évite le changement de page et le défilement.

L’expérience m’a littéralement bluffé puisque le test disponible sur le site de Spritz s’est révélé immédiatement efficace. Et j’imagine ainsi la possibilité de lire partout, vite et de manière efficace. Ce n’est évidemment pas le support parfait pour un grand roman ni pour certains écrits qui supportent mieux le format page. Mais pour lire des documentations techniques, lire ses emails et autres document en ligne, cette technologie est juste parfaite. J’imagine une application sur smartphone qui permettrait de  mettre en cache sur sa montre des documents les uns à la suite des autres, une autre qui permettrait de lire ses emails ou des pages de sites web… Un régal pour une lecture rapide sans avoir a sortir un appareil.

En vérité je ne sais pas si cela me ferait acheter une montre connectée, mais si plus de services intelligents, réellement intelligents comme Spritz débarquent, je pourrais réviser mon jugement. Aujourd’hui, les montres connectées me font surtout penser à ce clip navrant à la gloire de la première Galaxy Gear de Samsung et ce n’est pas encore ça qui va me faire changer d’avis.

25 commentaires sur ce sujet.
  • 27 février 2014 - 9 h 37 min

    Pour moi, ce serait un enfer …. Je ne pense pas pouvoir supporter

    Répondre
  • 27 février 2014 - 9 h 56 min

    C’est lisible, mais il faudra pouvoir jouer avec le rythme en instantané.. sinon ça va vite nous rendre malade…

    De plus fixé un point sur un écran, c’est vraiment pas l’idéal. Rien qu’en testant sur 1min sur mon écran d’ordi, je vois des étoiles ^^
    A long terme ça ne doit pas être trés bon pour l’oeil….

    Répondre
  • Vlk
    27 février 2014 - 10 h 22 min

    Merci pour cet article Pierre (je les aime bien tes minilinks…). Première réaction : pffff, quelle blague ! puis je suis allé sur le site et j’ai testé.
    Je trouve aussi que c’est assez bluffant : j’ai d’abord lu le texte avec Spritz, puis le texte de la page web en laissant tourner le compteur. La lecture est effectivement plus rapide (en lecture normale, je suis à 300-400 mots minutes, avant le café, et là j’arrive à lire avec Spritz à 500 mots).
    Ça apparaît beaucoup plus reposant du fait de l’absence de mouvement occulaire.
    Mais ça semble évident que l’utilisation est forcément limitée à des textes très courts :
    – pas intérêt à être distrait (par une jolie fille/gars/smartphone dans le métro), sinon on loupe une phrase.
    – du coup ça demande pas mal de concentration : ça m’étonnerait que cela soit possible de maintenir une cadence fixe très longtemps (et en réglant à une cadence plus lente, c’est assez pénible, on a l’impression d’attendre la machine)
    – Comment on fait pour relire 3 phrases plus haut, pour vérifier ce qu’on a compris ?
    Du coup, probablement pas forcément de gain de temps et cela doit rendre la lecture très mécanique. Enfin, ils le disent bien : le fonctionnement se base sur la suppression des saccades occulaires et cela diminue le nombre de fois où l’oeil passe sur chaque mot pour les comprendre. La conclusion que la lecture est plus efficace ne me semble pas si évidente (ce serait intéressant de faire des tests de compréhension de texte).
    Ça peut être très bien pour lire des mails sur une montre, mais ça me semble a peu près tout.
    Par contre, je ne te remercie pas pour le clip de promotion de la gear que j’ai eu la faiblesse de regarder. C’est tellement affligeant que ça m’a ruiné le moral ! (le type qui a besoin de sa montre pour retrouver son portable qui est tombé à ses pieds, et la nana qui fait whaoh…)

    Répondre
  • 27 février 2014 - 10 h 31 min

    @Pierre : j’avais un peu la même idée de la montre connectée complètement gadget… Mais c’est vraiment que le concpet de Spritz est intéressant…

    Reste plus qu’à espérer que d’autres développeurs aient des bonnes idées pour apporter des fonctions utiles dans un ergonomie adaptée à une montre….

    Je vois bien un soft pour la domotique, qui proposerait d’allumer et d’éteindre les lumières de la pièce où on se trouve, sans avoir besoin en permanence de son smartphone ou de sa tablette…

    Répondre
  • you
    27 février 2014 - 10 h 36 min

    cest comme les anciens bipeurs non ? ou la phrase défilait sur un écran d’une ligne. Pour le coup il y a avait au moins 4 mots d’affichés en simultané. Donc ce serait une évolution: faire en sorte qu’une page web défile sous la forme d’une ligne sur un écran d’une ligne, pas bete.

    Répondre
  • 27 février 2014 - 11 h 03 min

    Effectivement, le test sur le site est plutôt convaincant, je verrais bien ça sur des google glass.
    Par contre, il faudrait un bouton pour contrôler la lecture, ou détecter le clignement des yeux (sur les appareils qui le permettent) et ralentir à ce moment là sinon on se retrouve à devoir fixer l’écran non-stop.

    Répondre
  • 27 février 2014 - 11 h 13 min

    Tout dépend à quel type de lecteur l’on s’adresse.

    S’il s’agit de lecteurs rapides (qui lisent visuellement plusieurs mots ou lignes avec une seule fixation visuelle sur le texte), intérêt très limité. A fortiori pour les photolecteurs.

    Pour les autres, pourquoi pas.

    Répondre
  • 27 février 2014 - 11 h 16 min

    Testé sur leur site… bof, bof, pas convaincu du tout. Pourtant j’ai l’habitude de faire de la lecture rapide, voir “en diagonale” (pour des “pré-tri” de docs), mais là je suis dubitatif.

    A la limite, pour des sms ou de courts textes (mail par exemple) pourquoi pas, mais au delà, non. Je trouve les prompteurs linéaires, donc avec plusieurs mots accolés, plus efficaces. Et puis, comme le dit @Vlk: S’il faut revenir en arrière d’une ou plusieurs phrases/paragraphes, on fait comment.

    Les écrans 320*320, qu’on trouve actuellement, offre un confort visuel suffisant pour lire, avec un lecteur de fichier texte basique (et ou enrichi). L’éternel problème, selon moi, c’est que les constructeurs persistent à faire des montres d’aujourd’hui des objets dépendants d’un smartphone, au lieu d’en faire des objets qui se suffisent à eux même, c’est bien dommage.

    Répondre
  • 27 février 2014 - 11 h 55 min

    Si certains veulent tester les montres connectées sans se ruiner, faites comme moi et investissez dans la Sony Liveview.

    C’est la première montre connectée faite par Sony, avant la Smartwatch 1ère du nom, elle ne coute que 20€ et permet de se faire une idée de ce que ça peut donner (tout en gardant à l’esprit que depuis la Smartwatch et la Smartwatch2 ont amélioré les choses).

    Franchement, depuis que je l’ai je ne peux plus m’en passer… par contre je reste radin et j’attends de trouver une offre pour une Smartwatch neuve à moins de 30€.

    Répondre
  • 27 février 2014 - 11 h 58 min

    @Mxte29Fr, tu peux facilement trouver des montres Android autonomes chez des importateurs chinois, mais franchement, tu te vois téléphoner comme dans K200?
    Avec tout ceux autour de toi pouvant entendre ta conversation.
    Naviguer sur internet avec un écran de 5x5cm?

    Moi pas.

    C’est pourquoi j’ai envie de prendre un smartphone de plus de 6,5 pouces, avec une montre connectée et pourquoi pas avec une oreillette bluetooth rangeable dans la montre ou le smartphone.

    Répondre
  • 27 février 2014 - 12 h 37 min

    @Wolverine52: J’ai eu la chance de choper une promo pour cette Sony Liveview directement sur la boutique en ligne de la marque. J’en avait pris 2. Le fiston l’a longtemps utilisé accroché sur son volant d’auto pour piloter son smartphone Sony connecté à son autoradio (un truc de geek quoi ;-) ). Pour ma part, je n’ai pas utilisé beaucoup mon exemplaire (couplé à mon Samsung S3), je ne l’ai vraiment pas trouvé satisfaisant et les décrochages étaient trop fréquents vis à vis de mon smartphone car sa porté est assez faible. Je n’ai d’ailleurs pas compris pourquoi Sony n’a pas rendu au moins l’heure autonome sur sa Liveview (si trop loin du téléphone = plus d’heure :(

    A la Sony, je lui préfère mon iPod Nano Gen6 (sur bracelet montre) : ce n’est pas un appareil connecté, mais c’est totalement autonome et l’écran est superbe.

    @Wolverine52: Mais c’est justement ce que je reproche aux montres Android actuelles = je me fout de la fonction téléphone ou de pouvoir surfer sur Internet, cela ne m’intéresse pas. Je veux juste pouvoir changer les types de montres affichées (comme sur mon Nano, tu as ainsi l’impression d’avoir changé de montre), écouter de la musique, lire des petits textes, avoir quelques photos de famille et éventuellement quelques petits jeux simples pour occuper quelques minutes d’attentes imprévue. Je ne souhaite ni 3G/4G, ni WiFi, juste un petit bluetooth, pour éventuellement la connecter sur une mini enceinte.

    Quant aux importateurs de trucs chinois, pour guetter l’affaire de temps à autres : les écrans sont juste… déplorables, pour le moment seuls Sony, Samsung et Apple (avec feu le Nano Gen6) proposaient une qualité impeccable pour les écrans de montres.

    Répondre
  • 27 février 2014 - 13 h 30 min

    @Mxte29Fr, ils ont dut améliorer les choses au fur et à mesure des maj car quand ma Liveview se déconnecte, elle continue d’afficher l’heure.
    Le deuxième petit truc est celui des décrochages, ils étaient extrêmement fréquents avec mon Galaxy Note et sont désormais très rares avec mon THL W11…

    Répondre
  • 27 février 2014 - 13 h 31 min
  • 27 février 2014 - 13 h 44 min

    Je rejoins les avis précédent, cela n’est valable, à mon sens, que pour de courts textes. Quand je lis un roman, des actualités ou de la doc technique, je n’ai pas besoin de passer sur chaque mot, l’œil a une vision périphérique qui aide immédiatement à saisir le sens de chaque phrase/portion de phrase.

    La prouesse technique est intéressante, mais c’est bien tout ce que je peux concéder à cette technologie. La méthode de lecture mot par mot n’offre franchement pas une bonne compréhension globale du texte.

    Encore une évolution bidon parmi tant d’autres !

    Répondre
  • 27 février 2014 - 15 h 35 min

    J’ai testé sur le site. C’est bluffant au début car on a l’impression de suivre le texte à grande rapidité. Le problème c’est le sens. On n’a pas capté le sens rapidement comme dans une lecture normale. On a une suite de mots mais pas forcément avec du sens. On déchiffre mais on ne lit pas, or lire c’est donner du sens.

    Répondre
  • 27 février 2014 - 16 h 05 min

    @Jean-Paul: Perso ça ne me pose pas de problème de sens et je trouve ça bcp plus reposant et efficace que de lire un texte avec des mots qui scrollent horizontalemlent ou verticalement sur un écran de moins de 1.5 pouce.

    Apres encore une fois ,,j’irais pas lire Guerre et Paix la dessus. Mais pouvoir lire un mail rapidement parce qu’on en attend un important sans avoir a sortir son portable coincé dans les transports ou en faisant la queue quelque part, ça me parait très bien.
    Pour revenir en arrière, il suffit d’imaginer une fonction de retour en remontant le doigt sur l’écran de bas en haut par exemple.

    Répondre
  • 27 février 2014 - 17 h 47 min

    Cela fonctionne bien (le fait de proposer un point d’ancrage autour de la lettre rouge est une bonne idée, ça aide à maintenir l’attention).
    Mais, au risque de faire mon blasé, c’est loin d’être nouveau, ça s’appelle du “speed reading” et c’est déjà assez répandu un peu partout.

    Par exemple, sur iphone : https://outreadapp.com/
    (pas exactement le même principe, mais d’autres alternatives existent qui affichent les mots 1 par 1 ou 3 par 3).

    Répondre
  • 27 février 2014 - 17 h 52 min

    Ceci dit l’implémentation de Spritz est la meilleure que j’aie vu pour un petit écran.

    Ca ne solutionne effectivement pas le problème de saute de concentration ou de retour en arrière quand on n’a pas compris un élément.

    Répondre
  • 27 février 2014 - 20 h 08 min

    Concernant les smartwatch, j’ai récemment craqué pour une Pebble. Elle fait pas grand chose mais le fait bien et surtout tient près d’une semaine entre 2 recharges d’une heure.
    A part changer l’affichage de la montre, quelques applis simples, elle affiches les notifications et permet de commander le lecteur de musique. Ça me suffit. Tout ça avec une bonne portée.
    Avoir une smart phone au poignet ne m’intéresse pas.

    Répondre
  • 28 février 2014 - 15 h 36 min

    Pour ma part je trouve vraiment ça révolutionnaire.

    Aucune difficulté à lire à 500 mots par minute. c’est vraiment pas désagréable. Il manque en effet un système pour repositionner le texte, mais franchement, le concept est vraiment génial !!!

    J’aimerais bien que cette fonction soit ajouté à la liseuse de mon smartphone, je suis cerain que je lirais bien plus vite comme ça !!!

    Répondre
  • 28 février 2014 - 17 h 53 min

    @altab:

    Pour Android :
    Je recommande celle là :
    https://play.google.com/store/apps/details?id=com.strick.rapidread
    Et il existe aussi :
    https://play.google.com/store/apps/details?id=info.energix.speedreading
    https://play.google.com/store/apps/details?id=com.kizbit.speedyreader

    Il suffit de copier / coller du texte ou un URL dans l’application (ou d’utiliser la fonction de partage d’android) et il lance la lecture en mode speed reading.

    Pour iOS : outreader, déjà mentionné, fait très bien le boulot et s’interface avec pocket pour récupérer des contenus.

    Répondre
  • 28 février 2014 - 18 h 59 min

    Très peu pour moi, après 2 minutes ca me fout la gerbe et je constate une persistance rétinienne après l’arrêt. Un bon outil pour les adeptes de migraine ophtalmique !

    Répondre
  • 2 mars 2014 - 13 h 02 min
  • 11 mars 2014 - 11 h 01 min
  • 23 septembre 2014 - 10 h 42 min

    @Plop: Heureusement vous n’avez pas de handicap, mais pour moi qui suis dyslexique cette méthode est vraiment merveilleuse. Pour la première fois j’arrive à lire d’une manière fluide. C’est reposant de ne pas devoir bouger les yeux pour trouver les mots. J’ai l’impression que j’entends quelqu’un me raconter le texte. Ceci dit il faut se rendre à l’évidence: nous ne sommes pas pareils et nous ne voyons pas les textes pareils. Il y en a qui croient que c’est facile de lire un texte, il n’y qu’à s’appliquer un peu. Il y en a aussi que croient que c’est facile de voir la couleur rouge et vert mais ce n’est pas si évident pour un daltonien. Et cela n’a rien à voir avec l’intelligence.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *