Lenovo Yoga 7 Pro 14 : une architecture solide autour d’un bel écran

Le Lenovo Yoga 7 Pro 14 propose une configuration qui pourrait bien devenir une sorte de nouveau standard de qualité pour 2022.

Avec un materiel embarqué assez solide pour mener à bien toutes les tâches classiques d’un PC moderne, un écran de 14″ travaillé et une finition bien tenue, le Lenovo Yoga 7 Pro 14 se positionne à mon sens comme un bon exemple à suivre pour investir dans une machine en 2022.

01_Yoga_Slim_7_Pro_Gen7_Hero_Front_Facing

Le Lenovo Yoga 7 Pro 14 c’est d’abord un bel écran, ou plutôt de beaux écrans. Cette diagonale de 14″ est proposée en trois variations « 2.8K ». Une diagonale en 2880 x 1800 pixels qui propose suivant les options différentes solutions des technologies, rafraichissement et colorimétrie. Lenovo propose également des dalles de verre ou de Mylar. Une version « 2.2K » en 2240 x 1400 sera également disponible pour les versions les plus entrée de gamme de la machine. Je récapitule en détail les affichages en bas du billet.

La gamme est construite autour de puces AMD Ryzen 6000HS performantes, trois solutions proposées avec le Ryzen 9 6900HS sur le très haut de gamme puis les Ryzen 7 6800HS
AMD Ryzen 5 6600HS. Des processeurs performants avec de belles capacités de calcul et un circuit graphique embarqué haut de gamme. Le Ryzen 9 6900HS par exemple est un 8 coeurs et 16 Threads cadencé de 3.3 à 4.9 Ghz avec 16 Mo de cache L3pour un TDP de 35 watts. Il propose un circuit graphique Radeon 680M à 2.4 GHz avec 12 coeurs. Une puce suffisante pour toutes les tâches classiques que l’on demande à un ultraportable. Si la puce sera évidemment en retrait sur les jeux, elles permettra tout de même de lancer de nombreux titres dans des définitions largement acceptables.

Lenovo Yoga 7 Pro 14

Lenovo a associé à ces puces plusieurs options de mémoire et de stockage. On retrouvera ainsi le Yoga 7 Pro 14 équipé de  8 à 16 Go de mémoire vive en DDR5-6400. Et c’est peut être le seul bémol que j’ai a apporter à ces engins. Avec un écran haute définition, un circuit graphique compétent et un système comme Windows, il me parait difficile de ne laisser que 8 Go de mémoire pour laisser respirer cet engin. Même ultra-rapide, même en double canal, 8 Go deviennent vite assez faibles quand il s’agit de gérer tous les postes et en particulier un affichage haut de gamme comme c’est le cas ici. Le minimum aurait du être 16 Go mais on comprend bien la problématique actuelle posée par ce choix. La mémoire de ce type est coûteuse pour le moment et proposer une version 8 Go permet d’alléger la note. Le stockage est de son côté uniquement disponible en 512 Go ou 1 To de SSD NVMe PCIe, des choix plus haut de gamme qui font l’impasse sur les modèles 128 et 256 Go et qui trahissent bien la problématique liée au prix de la mémoire vive. A tarif égal à la DDR4, cet engin serait proposé de 16 à 32 Go uniquement.

Le reste est un classique bien construit avec un châssis de 31.24 cm de large pour 22.15 cm de profondeur et une épaisseur de 14.6 mm. Assez semble t-il pour que la machine propose au moins un port USB 3.2 Gen1 Type-A en plus de deux USB Type-C. Le premier en USB 4.0 avec toutes les fonctions du format dont le PowerDelivery 3.0 et du DisplayPort 1.4 et le second en USB 3.2 Gen2 avec également des fonctions de charge PD 3.0 et la même sortie vidéo. Un port jack 3.5 mm combo vient compléter cet équipement. Pas de place pour un port HDMI donc, il faudra jouer avec un dock USB type-C pour profiter d’un signal vidéo, d’un Ethernet ou d’un lecteur de cartes.

09_Yoga_Slim_7_Pro_Gen7_Hero_Keyboard

Le Wifi6 embarqué propose également un signal Bluetooth 5.1 et l’engin embarque les fonctions habituelles de la gamme avec une webcam FullHD équipée d’un capteur infrarouge pour de la reconnaissance faciale et de deux micro pour de la vidéo conférence. Les enceintes embarquée délivrent un son Dolby Atmos en 2 x 2 watts. La marque indique une autonomie de 10 heures, 13 heures en lecture vidéo locale et la recharge express permet de retrouver 3 heures d’endurance en 15 minutes de secteur.

Avec un poids de base de 1.31 Kg pour les versions en finitions d’écran en Mylar et 1.4 Kg pour les modèles en dalle de verre, l’engin devrait apparaitre au mois d’Août à un prix de base de 999€.

Le détail des quatre gammes d’affichage :

  • 14″ 2.8K (2880 x 1800) OLED, 16:10, 100% DCI-P3, 400 nits, 91% AAR, 243 PPI, Dolby Vision, Verre, 90Hz
  • 14″ 2.8K (2880 x 1800) IPS, 16:10, 100% sRGB, 400 nits, 91% AAR, 243 PPI, Dolby Vision, Mylar, 120Hz
  • 14″ 2.8K (2880 x 1800) IPS, 16:10, 100% sRGB, 400 nits, 91% AAR, 243 PPI, Dolby Vision, Mylar, 90Hz
  • 14″ 2.2K (2240 x 1400) IPS, 16:10, 100% sRGB, 300 nits, 91% AAR, 189 PPI, Dolby Vision, Mylar, 60Hz

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

Un commentaire.
  • 7 mai 2022 - 13 h 15 min

    Du Dolby Vision sur des écrans à 300 / 400 nits ? On aura tout vu…

    Sinon je suis surpris que l’OLED soit limité à 90 Hz alors que le modèle en-dessous est en 120 Hz

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *