Lenovo ThinkPad P1 Gen 4 : une station de travail 16″ de moins de 2 kilos

La ThinkPad P1 Gen 4 redessine le monde de la station de travail. Dans ce secteur qui ne connait pas beaucoup de contraintes de prix, la machine change les règles du jeu.

Le ThinkPad P1 Gen 4 n’est pas vraiment une minimachine mais si vous avez déjà eu entre les mains une station de travail portable, vous avez probablement en tête l’image d’une enclume. Tant au niveau des dimensions massives de ce genre de machine, de leur poids et de leur design, c’est souvent l’image mentale que l’on se fait de ces engins quand il s’agit de les balader avec soi.

ThinkPad P1 Gen 4

Le ThinkPad P1 Gen 4 de Lenovo change la donne en exploitant toutes les avancées techniques plus grand public de ces dernières années pour proposer une solution en rupture avec le monde classique des stations de travail mobiles. Et cela ne se fait pas au détriment d’une quelconque concession sur la puissance. La gamme embarque des processeurs Intel Core Tiger Lake et même des formules sous Intel Xeon.

Nvidia A Series

Associé à ces puces, on trouvera une assez vaste gamme de solutions graphiques. Lenovo a décidé de piocher aussi bien dans les solutions grand public comme les GeForce RTX 3070 et 3080 mobiles que dans les puces professionnelles de la gamme Nvidia que sont les RTX A Series. De la A2000 à la A5000, toutes pourront accompagner les puces Intel pour des performances en calcul très avancées. Pour accompagner ce moteur assez ébouriffant, on pourra compter sur un maximum de 64 Go de mémoire vive DDR4-3200 avec correction d’erreurs ECC ou non. Les machines proposeront deux supports M.2 NVME PCIe Gen 4 et pourront être livrées avec un maximum de 4 To de capacité.

ThinkPad P1 Gen 4

L’affichage troque l’habituel 15.6″ de ces stations de travail pour une diagonale plus large de 16″ en 16:10. La solution de ce tour de passe passe est simple, Lenovo a changé de dalle et rogné sur les bordures de la machine. Une méthode qui a désormais fait ses preuves dans les gammes grand public et qui offre à cette nouvelle mouture quelques précieux centimètres de diagonale de plus. 

Disponible en versions tactiles ou non en 3840 x 2400 pixels IPS 100% Adobe RGB avec une luminosité de 600 cd/m², ils seront également présentés en version 2560 x 1600 non tactiles avec une dalle plus sage à 400 cd/m² 100% sRGB. Les ThinkPad P1 Gen 4 proposeront une connectique très complète avec deux ports Thubnderbolt 4.0, deux USB 3.2 Gen1 en Type-A, un lecteur de cartes SDXC, un port jack audio combo et une sortie HDMI 2.1. Ils embarqueront un module Intel proposant du Wifi6E et du Bluetooth 5.2 ainsi qu’un optionnel module Snapdragon X55 de Qualcomm pour proposer de la 5G. 

ThinkPad P1 Gen 4

Un lecteur d’empreintes est disponible sur le bouton de démarrage et la webcam 1080P avec œilleton de sécurité propose également une fonction infrarouge pour piloter la reconnaissance faciale de Windows Hello. On regrettera l’absence de port Ethernet mais un dock est proposé avec l’achat de l’engin pour le compléter en mode sédentaire.

ThinkPad P1 Gen 4

Le clavier est un classique Chiclets Accufeel de la marque avec une course de 1.5 mm et un Trackpoint associé à un système de pavé tactile plus classique. On notera, par contre, que les ThinkPad P1 Gen 4 ne proposeront pas de pavé numérique. Ce qui va faire grincer des dents quelques pros. En “échange”, Lenovo propose une paire d’enceintes frontales situées de part et d’autre du dispositif de frappe. Un clavier annoncé comme résistant aux éclaboussures nous indique le constructeur. 

ThinkPad P1 Gen 4

Les engins seront livrés sous diverses solutions logicielles, d’un Windows 10 classique aux versions pour stations de travail en passant par Ubuntu, Red Hat Enterprise et Fedora.

Alors combien de kilos ce nouveau joujou ? Même pas 2 ! 1.81 Kg pour l’ensemble, la machine mesure 35.95 cm de large et 25.38 cm de profondeur pour 17.7 mm d’épaisseur. On est désormais assez loin de l’enclume, surtout si on met en perspective les performances que ce type de solution peut déployer. Reste un petit détail. Le tarif. Le prix de base de ces ThinkPad P1 Gen 4 est situé au dessus de 2000€ dans leur version la plus sage en capacités et compétences. Le prix le plus haut doit s’envoler très très très haut. Les contraintes d’achat de ce type de solution ne sont pas liées au tarif, les professionnels qui héritent de ces engins sont en général payés assez chers pour ne pas lésiner sur la qualité de leur équipement. On ne vas pas payer un ingénieur une fortune de l’heure à contempler son écran pendant que celui-ci calcule pendant 60 minutes la tolérance d’un changement d’architecture. Autant investir une fortune dans son PC pour éviter de le faire attendre.


Pas de Pub
27 commentaires sur ce sujet.
  • 18 juin 2021 - 14 h 50 min

    > On notera par contre que les ThinkPad P1 Gen 4 ne proposeront pas de pavé numérique. Ce qui va faire grincer des dents quelques pros

    Clair, quelle connerie…
    C’est une machine pour bosser, pas une machine pour faire joli…
    Quand on bosse en 3d, création ou autre, le pavé numérique sert très souvent (par exemple entrer des cotes pour des plans)… On ne parlera même pas de tous les autres usages de travail, même la simple bureautique…

    Sur les 15 Thinkpad on a la place d’un clavier exceptionnel sans problème, aucune excuse pour un 16 pouces…
    Dommage, machine qui ne sert à rien du coup…

    Répondre
  • 18 juin 2021 - 16 h 00 min

    Excellente Machine sur le papier, et qui corrige bien des defauts des Zbook de chez HP.
    Ne pas avoir de clavier numerique pourrait eventuellement me manquer au quotidien, mais pour moi et mes artistes ce n’est pas un reel probleme.

    “`2560 x 1600 non tactiles avec une dalle plus sage à 400 cd/m² 100% sRGB“`

    En fait c’est pas mal du tout, il manque juste une version “ultra” avec ecran P3 et ont est bon !

    Je pense que ca fait des annees qu’on demande ce genre de machines aux commerciaux d’HP, mais ils ont toujours rien compris a nous servir des zbook qui font tout et repondent a aucune demande. Lenovo vient de faire un excellent bon en avant, une petite calibration pour transferer la courbe sRGB en REC709 et effectivement ca devient une machine pro.

    Je pense que c’est typiquement le genre de portable dont on revait il y a encore 2 ans. Je ne vais pas epiloguer sur nos demandes qui ont completement changees depuis 2020. Mais ca fait plaisir de voir que Lenovo ecoute la demande de leurs clients (notre industrie est disputee par 3 marques HP, Dell et Lenovo).

    Répondre
  • 18 juin 2021 - 19 h 11 min

    1,8 kg c’est bien, mais l’alimentation pèse combien ? C’est vite lourd ces bêtes là si la bécane est puissante…

    Répondre
  • 18 juin 2021 - 23 h 07 min

    C’est ce genre de machines que je suis susceptible d’acheter, mais une station de travail sans pavé numérique, c’est sans moi.

    Répondre
  • 18 juin 2021 - 23 h 17 min

    “les professionnels qui héritent de ces engins sont en général payés assez chers pour ne pas lésiner sur la qualité de leur équipement ”

    Ah, je savais bien que je n’étais pas payé assez !

    Répondre
  • 18 juin 2021 - 23 h 50 min

    @akamgr: sois tu n’es pas assez cher payé, sois tu es moins important que tu ne crois ^^

    Plus sérieusement au vu du tarif à la demie journée de certains freelance, j’ai vite compris pourquoi les boites investissaient sans réfléchir dans du matos de malade tous les 6 mois.

    Répondre
  • 19 juin 2021 - 10 h 14 min

    Le problème avec les pavés numériques sur les PC portables est qu’ils ne permettent pas d’avoir une position de frappe bien centré par rapport au PC.

    Répondre
  • 19 juin 2021 - 11 h 57 min

    @Donk:

    Effectivement, mais je tape beaucoup sur mon Thinkpad, et je n’ai jamais trouvé cela gênant.
    Le petit déficit de centrage est je trouve bien négligeable par rapport au gain de temps et de confort d’un pavé numérique.

    Après je comprend que pour un journaliste, un écrivain… ils faille mieux un clavier sans pavé numérique et centré.
    Mais est ce que tout simplement les marquent pourraient penser à tout le monde et proposer les deux choix et non pas tous se diriger uniquement vers le choix sans pavé ?

    C’est un peu comme les smartphones qui sont tous énormes par ce que la moitié des gens veulent des grands écrans, mais beaucoup de monde souhaite retrouver des petits smartphones, et on ne trouve quasiment rien. Et pourtant la marque si sortira un bon smartphone de petite taille aura du succès.

    Répondre
  • 19 juin 2021 - 12 h 14 min

    @Nicolas NOEL:
    Apple a sorti l’iPhone mini 12, et apparemment il ne se vend pas autant qu’espéré. Je ne suis pas convaincu que la proportion de personnes souhaitant un téléphone de petite taille soit si importante que ça.

    Concernant le pavé numérique, je ne lui ai jamais trouvé un quelconque intérêt, et pourtant je saisis beaucoup de nombres. Le petit doitgt sur shift et c’est parti, sans que la main change de place sur le clavier. J’imagine que l’habitude y est pour beaucoup et je comprend bien que ça puisse être confortable voire nécessaire dans certains cas. Avoir le choix serait en effet la meilleure solution, même si en terme d’ingénierie cela impose possiblement de revoir l’organisation interne de la machine.

    Répondre
  • 19 juin 2021 - 13 h 35 min

    Ah le clavier sur un portable, c’est le périphérique majeur quand on l’use plus vite que le reste des composants, et que, comme dans ma profession (traducteur), on débite du caractère au kilomètre. On recherche donc un clavier qui non seulement soit confortable (les chiclets ne sont pas si mal que ça) mais qui, en plus, se remplace facilement (démontage du boîtier, mise en place du clavier et disponibilité du clavier sur la durée et dans la disposition souhaitée (la disposition FR-BE c’est pas FR-CH ni FR-FR).

    C’était le cas de mon Clevo, su lequel j’en ai monté 4-5 si mes souvenirs sont bons.

    C’est le cas de mes Lenovo (anciennement IdeaPad) et depuis hier ThinkPad.

    Certes, il faut se réadapter d’un clavier à l’autre, on n’y coupe pas. Et le cas du Thinkpad avec les touches Fn et Ctrl inversées, coupe le rythme, quand on n’a pas encore intériorisé la disposition des touches. Sur mon P50 (une enclume effectivement, avec ses 2,8 kg, sans compter le bloc d’alim, plus gros qu’un bloc de végétaline).

    Etant indépendant, je dois penser à la productivité, à la durabilité de mes outils (facilité de réparation, interchangeabilité et disponibilité des composants en cas de remplacement) et au budget (pas de subvention ni par un employeur ou autre, on est dans l’auto-financement). Pour les pièces (par ex. les nappes du disque dur interne que je prévois de rajouter), c’est un peu galère (entre les composants introuvables sur le site du support lenovo et les pièces vendues sur aliexp…) mais on devrait y arriver. Il faut prévoir les consommables comme les batteries. Pas franchement donné mais je préfère le format bloc de batterie extractible plutôt que la variante interne emballée dans du papier alu et qui peut parfois méchamment gonfler.

    Au final, le coût d’achat n’est pas plus élevé que la concurrence : à configuration identique, ceux qui restaient dans ma shortlist étaient des ASUS, certes légers et sexy, mais plus chers et moins pérennes à mes yeux et les Clevo (mon dernier) finalement franchement trop chers. Je précise, j’ai opté pour un modèle reconditionné, comme j’en ai pris l’habitude, histoire de ne pas plomber le budget équipement.

    Donc, l’idée des freelances qui facturent un pognon de dingue, peut-être, mais c’est aussi un statut où on bouffe à l’occasion de la vache enragée…

    Répondre
  • 19 juin 2021 - 14 h 38 min

    750€ pour un iPhone mini 12, ça réduit quand même son public

    Répondre
  • 19 juin 2021 - 17 h 09 min

    @Pierre Lecourt:
    À partir d’un certain niveau de salaire c’est surtout du PowerPoint 😃

    Répondre
  • 19 juin 2021 - 19 h 22 min

    Clairement le clavier ne va pas ; il est trop sous dimensionné par rapport à la place disponible. C’est le clavier Thinkpad standard, pour 200e on mérité mieux.

    Répondre
  • 19 juin 2021 - 22 h 49 min

    @baboun777: Je ne parle que des machines utiles :)

    Répondre
  • 20 juin 2021 - 0 h 17 min

    @Pierre Lecourt:
    Je veux le nom de ces boites !! Celles qui “investissent sans réfléchir dans du matos de malade tous les 6 mois” : je suis consultant informatique (salarié) dans une petite SSII, facturé à ma connaissance pas trop mal à la journée, et je n’ai jamais bénéficié d’une “machine de guerre” .
    Mon portable professionnel actuel est généreusement doté d’un disque dur (à l’ancienne, avec des plateaux qui tournent), de 4 GO de Ram et d’une quantité invraisemblable de bloatware de sécurité inamovible .
    Son surnom est désormais “Steve AUSTIN”, dans la célèbre scène où l'”Homme qui valait 3 Milliards” courre à travers champs AU RALENTI.
    Mon record actuel doit être aux alentours de 50 fois/jours pour les temps d’attente (100% HDD,100% RAM) où mes poignets ont droit à quelques (dizaines) de secondes pour se reposer, pendant que je sifflote le “Tchou-Tchou-Tchouuuuu” de la scène .
    J’avais commencé à noter sur un carnet mais au final ca m’agacait trop.

    Donc, Pierre, pense à nous et dit-nous quelles sont ces entreprises bénies du Seigneur \o/
    Par Pitié !
    pour nous, pauvres pêcheurs ….

    Répondre
  • 20 juin 2021 - 2 h 01 min

    @Baervar: En général ce sont des machines qui servent a faire de la retouche vidéo, des effets spéciaux et autres. Des types hyper pointus qui viennent en “requins” faire des pubs, des films, des séries avec de l’or dans la tête et dans les doigts. Aux dernières nouvelles un des employeur de ces petits génies avait mis à disposition de l’un d’eux trois machines au cas où il y aurait une panner et pour qu’il puisse continuer a travailler si une des bécane se mettait en mode Steve Austin ^^

    Répondre
  • 20 juin 2021 - 8 h 42 min

    @Veridian:

    Comme dit par Donk, 750€…
    Je parlais d’un smartphone, pas d’un bijoux ^^
    Depuis un an ou deux, c’est facile, un client sur deux ralle de la taille des smartphones, qu’ils trouvent pour la majorité trop gros.

    Le seul compromis que j’ai trouvé, c’est le pixel 4a, dans les prix relativement élevés.
    Mais en catégorie commun des mortels, les modèles dans les 150€ à 250€… y a pas grand monde.

    Répondre
  • 20 juin 2021 - 8 h 51 min

    @Baervar:
    C’est assez flippant…
    Mais j’en vois tellement. C’est probablement provoqué par l’ignorance dans ton entreprise.
    J’ai plein de nouveaux clients qui sont persuadé qu’un pc comme tu décris doit obligatoirement être remplacé par une machine à 2000e pour avoir plus rapide (et donc trop cher), alors que pour 80e de matos (ond cun ssd et nue ram en plus) et un peu de boulot (surtout de nettoyage à priori) on transforme ton pc en une machine parfaitement utilisable…

    C’est dire s’ils sont con, ils nuisent à ta productivité et te font stresser derrière le pc pour quelques euros…
    on peut comprendre pour un particulier, mais une entreprise qui réduit la productivité pour si peu, ca fait peur !

    Pour en revenir à ces machines puissantes, j’ai un cabinet de géomètres comme client qui travaille maintenant sur des “nuages de points” et autres joyeusetés qui mettent un i7 à genoux, et il préfère gaspiller 2000e dans un pc que de voir le géomètre attendre devant le PC…

    Résultat régulièrement des nouvelles machines de ce type (mais le pavé numérique est obligatoire forcement ^^) et les anciennes sont recyclées pour les postes bureautique, compta, secrétariats (elles sont surpuissantes pour cet usage !), voir offerts aux salariés après.

    Résultat ca bosse bien et les salariés sont ravis en plus

    Répondre
  • 20 juin 2021 - 8 h 53 min

    @baboun777:

    C’est la qu’il faut sortir le macbook, la surface ou l’XPS !
    Faut que ca pète niveau esthétique !
    On s’en fout des perfs, là faut impressionner, montrer le statut social. :)

    Répondre
  • 20 juin 2021 - 10 h 26 min

    Une remarque sur l’évolution, telle que je l’observe, depuis 20 ans, sur le plan de l’équipement informatique, dans mon métier. En partant de ma configuration de base exotique (hôte Linux et client de virtualisation Win), j’ai besoin de machines bien dotées en mémoire vive. C’est une constante, donc en partant de ce besoin, l’objectif est de s’équiper convenablement.
    A côté de cet aspect lié à mon outil de travail, je dois aussi intégrer la dimension comptable.

    Je m’explique : un achat pro inférieur à 400 Euros HT passe encore simplement dans une compta. Au-delà, on doit inscrire cet achat dans un registre des immobilisations.

    Ainsi, voilà quelques années que, pour m’équiper, dans des conditions d’usage identiques, mes achats de portables dépassent largement cette limite comptable. Et donc, je dois intégrer la dimension immobilisation, les amortissements et autres subtilités comptables.

    Ceci pour dire que la part que représente l’outil de travail a tendance à augmenter, je dirais, au minimum du simple au double. Ceci pour le matos. Mais cette tendance vaut aussi pour les logiciels métier.

    Inutile de préciser que dans mon secteur, la tendance, concernant les prestations factura les, suit une courbe opposée.

    Répondre
  • 20 juin 2021 - 10 h 34 min

    @Nicolas NOEL:
    Bon pour tous ceux, comme vous, manifestement ferment les écoutilles dès lorsqu’on invoque iPhone, Apple, macbook ou autre produit de bobo richard manifestement incapable d’investir dans du matériel sérieux de manière réfléchie, je vais le dire plus clairement :
    Depuis l’iPhone X, nombreux étaient les clients potentiels d’iPhone qui réclamaient un appareil de taille plus raisonnable, dans le form factor des iPhone 6/7/8, et beaucoup prédisaient qu’un tel iPhone “ferait un carton”.

    Apple a sorti l’iPhone 12 mini, et il semble que la proportion de gens (parmi les clients d’iPhone) réellement clients de tels form factors étaient plus faible que prévue.

    Il est donc possible que ce phénomène soit général et que la proportion réelle de clients potentiels de petits smartphones soit moindre qu’espérée.

    Ça ne signifie pas qu’il ne fait pas en sortir, mais le succès n’est pas garanti (c’est peut-être pour cette raison d’ailleurs qu’ils se font rare sur le marché).

    Répondre
  • 20 juin 2021 - 10 h 34 min

    @Veridian:
    “qu’il ne faut pas en sortir”

    Répondre
  • 20 juin 2021 - 20 h 34 min

    Moi je suis gaucher et je n’utilise pratiquement pas le pavé numérique. De plus, je ne m’habitue pas au pavé tactile. Comme il faut une bonne sacoche pour transporter le tout avec l’alimentation (certainement indispensable) et la souris, je préfère un clavier numérique sur USB que je pourrai enfin positionner à gauche ! Sinon, j’aime bien le concept déjà vu du pavé numérique sérigraphié sur le pavé tactile.

    Répondre
  • 21 juin 2021 - 8 h 03 min

    @Veridian:

    > Bon pour tous ceux, comme vous, manifestement ferment les écoutilles dès lorsqu’on invoque iPhone, Apple, macbook ou autre produit de bobo richard manifestement incapable d’investir dans du matériel sérieux de manière réfléchie

    On a pas dit cela, en fin pas moi, juste dit que de mon coté et du coté de mes clients, ces tarifs font que nous ne sommes clairement pas une cible, ^^ Je précisais cela bien pour dire que iphone 12s ne correspondait pas du tout à ma recherche.

    Proposer un smartphone de taille raisonnable est une bonne idée de la part d’Apple malgré tout, pour une raison simple : le marché à tendance à le suivre (la suppression du pavé numérique d’ailleurs en est clairement un exemple clairement dommageable.)

    Ps : marrant (ou flippant) après ces discussions, je vois sur FB (oui je sais, mais la famille ne va que là dessus ^^) une pub pour un Smartphone sony de petite taille… Mais hélas dans les 600e donc qui ne répond pas toujours pas au critère de prix.

    Répondre
  • 21 juin 2021 - 8 h 04 min

    @Bernard:

    Bin justement je suis gaucher, le pavé numérique tombe sous ma mains droite, avec la souris à gauche !

    Répondre
  • 21 juin 2021 - 8 h 06 min

    @Bernard:

    Pour le pavé numérique sur le pavé tactile, je l’ai testé quelques jours sur le Asus Zeenbook OLED (miroir !)
    honnêtement, ca n’apporte pas de gain de performance par rapport à utiliser les chiffres en haut du clavier, sauf peut être la position des touches, mais comme on ne les sent pas, on est obligé de regarder les touches.

    alors qu’un vrai pavé, on peut tapper des dizaines de chiffres sans regarder et sans la moindre erreur, très rapidement.

    Répondre
  • 23 juin 2021 - 20 h 08 min

    […] il s’agit d’une version “grand public” de la station de travail Lenovo ThinkPad P1 Gen 4 présentée il y a quelques jours sur le blog. Enfin, quand je dis, “grand public” je […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *