Lenovo Flex 11 : Un Chromebook convertible sous SoC ARM à 279$

Le Lenovo Flex 11 est un nouveau Chromebook plutôt bien équipé avec une charnière souple pour un usage en tablette ou en portable traditionnel. Le 11.6 pouces utilise un SoC ARM épaulé par pas moins de 4 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage eMMC.

Ecran 11.6 pouces IPS anti reflets, définition en 1366 x 768 pixels et 10 heures d’autonomie. Voilà le curriculum de base de ce nouveau Chromebook Lenovo Flex 11. Flex comme flexible, ce n’est pas un Yoga de la marque mais l’idée est la même. On plie la charV

Lenovo Flex 11

En mode classique, comme un portable avec le clavier sous l’écran, en mode tablette pour jouer avec des Chromebooks de plus en plus compatibles avec les applications Android, en mode tente posé sur les deux tranches, écran retourné vers soi ou en mode présentation avec l’écran face à vous posé sur le clavier, ce type de dispositif ouvre de nombreuses possibilités qui s’adaptent aux différents usages et environnements.

Lenovo Flex 11

A l’intérieur du Lenovo Flex 11, un SoC ARM non identifié pour le moment, il s’agit d’un quadricoeur cadencé à 2.1 GHz sans plus d’informations pour le moment. Pas de détails sur le cortex utilisé, ni sur le circuit graphique sur la fiche technique de Lenovo. Dommage cela aurait été intéressant d’avoir ces informations.

Lenovo Flex 11

Il est accompagné par 4 Go de mémoire vive DDR3 et 32 gigaoctets de stockage eMMC. Un traitement assez habituel d’un point de vue stockage sur un Chromebook. Cela fait peu, d’autant que le système est installé sur cet espace. C’est néanmoins conforme à l’usage classique de ces engins que l’on utilise en majorité connecté. un lecteur de cartes SD est également présent sans que l’on sache si il s’agit d’un SDHC ou d’un SDXC.

Lenovo Flex 11

Le reste de la connectique comprend un port USB Type-C pour la charge et les données, un USB 3.0, une sortie HDMI, une prise jack  combinant sortie casque et entrée micro et un  port antivol Kensington Lock. Une webcam “720p” est intégrée au dessus de l’écran et une paire d’enceintes stéréo est également présente.

Lenovo Flex 11

Le clavier est d’allure classique mais dispose d’une petite fonctionnalité sympathique. Pas de rétro éclairage mais une résistance aux projection  d’eau qui colle bien, avec un renforcement contre les chutes de 75 cm, à un usage scolaire de ce type de machine. L’engin pèse 1.35 Kg ce qui est très correct pour un 11.6 pouces de ce prix, il mesure 29.6 cm de large et 20.6 cm de profondeur pour une épaisseur maximale de 2.12 cm. Son autonomie annoncée est de 10 heures, ce qu’il faudra mesurer à l’usage..

Lenovo Flex 11.

Bref, si le Lenovo Flex 11 est bien équipé d’un SoC récent, c’est un engin assez intéressant à surveiller; Pour 279$, il délivrera un usage de Chromebook mais aussi de tablette Android qui pourraient aller comme un gant à un collégien par exemple.

Lenovo a également prévu son pendant sous Windows qui change évidemment quelque peu de matériel : Le Flex 4 11 tournera sous Windows 10 mais remplace le SoC ARM par un Celeron N2450 d’Intel. Troque les 4 Go de mémoire vive pour 2 Go et le stockage de 32 à 64 Go. Le prix, par contre, ne change pas en dollars, à voir à quelle sauce nous serons cuisinés en France.

3 commentaires sur ce sujet.
  • 19 avril 2017 - 18 h 17 min

    4/32Go pour la version Chrome
    2/64Go pour la version W10…
    Quelle mesquinerie.

    Répondre
  • 19 avril 2017 - 18 h 48 min

    @peper-eliot: faut payer le Celeron et la licence ^^

    Répondre
  • 20 avril 2017 - 23 h 15 min

    C’est sur la version CHROMEBOOK semble sympathique ,reste le problèmes des mises a jours sur la durée .

    J’ai un gros doute avec les programmeurs de chez GOOGLE ,d’un coté les applications Android semblent préférées une puce ARM de l’autre les utilisations Multimédias hors jeux semblent vouloir préférées une puce Intel .

    Plus intéressé par les jeux Android ,un CHROMEBOOK avec une puce ARM ne me gène pas sauf qu’il faut une puce qui soit sur plein d’autres machine (smartphones et tablettes) afin d’avoir des jeux optimisés .

    Si les fabricants de puces ARM ne manquent pas ,rare sont ceux ^pouvant sortir des millions d’unités pour tous les fabricants de matériel Electronique .

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *