Kindle Oasis 2019 : Amazon promet moins de fatigue oculaire

Avec la Kindle Oasis 2019, Amazon propose un engin de lecture numérique haut de gamme mis à jour en ajoutant une fonction de rétroéclairage plus doux. Des couleurs plus chaudes pour éviter de fatiguer vos yeux dans des environnements sombres.

La Kindle Oasis 2019, c’est une mise à jour du modèle haut de gamme de liseuse d’Amazon. Après une première évolution il y a deux ans environ, cette troisième version propose un changement important dans son rétro éclairage avec un ajustement de la température de couleur. 

2019-06-20 13_17_32-minimachines.net

Lutter contre la lumière bleue émise par ces appareils, jugée fatigante et dérangeante dans les environnements les plus sombres, est devenu un argumentaire de poids pour l’industrie. Les logiciels proposent des environnements sombres, les systèmes d’exploitation s’équipent de gestionnaires spécialisés pour régler la température de couleur en fonction de l’heure et de nombreux smartphones et tablettes s’adaptent à ce phénomène en proposant un mode “anti lumière bleue”.

La Kindle Oasis 2019 s’adapte donc à ce mouvement en proposant une lumière ajustable : Le rétro éclairage peut être modifié à la volée mais également suivre l’heure du jour ou s’adapter à la luminosité ambiante. La colorimétrie peut également varier en fonction pour éliminer la lumière bleue et proposer un rétro éclairage plus jaune et plus doux pour les yeux. Bref, vous l’aurez compris, la Kindle Oasis 2019 est parfaite pour lire au lit, avec ou sans lampe de chevet.

2019-06-20 13_17_00-minimachines.net

L’engin est toujours aussi impressionnant de finesse avec une épaisseur de 3,4 mm sur la quasi totalité de sa surface. Seul un de ses côtés, qui joue le rôle de poignée et d’interface, est plus épais. Cela reste néanmoins raisonnable avec 8,4 mm. Cette bordure plus épaisse propose deux boutons de changement de page très pratiques en addition du tactile et embarque également la batterie de l’engin. Une batterie qui proposera une douzaine d’heures de lecture en luminosité moyenne.

L’écran propose 7 pouces  de diagonale avec une densité de 300 pixels par pouce. Le stockage variera de 8 à 32 Go1 et sera déclinée en version Wifi ou 4G. La liseuse est également annoncée en deux coloris  avec un modèle “graphite” et un second “doré”.

Les prix sont toujours aussi élevés : La version de base en Wifi avec 8 Go de stockage démarre à 249.99€. La version 4G en 32 Go grimpe à 339.99€. Le modèle intermédiaire en 32 Go Wifi et sans 4G se négocie à 279.99€. Les précommandes ont ouvertes mais la Kindle Oasis 2019 ne sera pas disponible avant le 24 Juillet prochain.

Notes :

  1. Pour les gros gros gros lecteurs

5 commentaires sur ce sujet.
  • 20 juin 2019 - 14 h 33 min

    Prix toujours aussi eleve… et autonomie toujours aussi ridicule.
    Si seulement les Chinois aimaient lire.

    Répondre
  • Xo7
    20 juin 2019 - 19 h 09 min

    La Kobo forma fait déjà tout celà…. et elle lit les epub sans avoir besoin de calibre (pour les pdf ce n’est toujours pas çà – comme pour toute les liseuses).

    Le truc de la lumière bleue m’énerve un peu: pour cacher le bleu, je rajoute de la couleur, l’écran change de couleur et devient très moche: un vieil orange gris vert, mais ai-je vraiment plus de rayonnement bleu ? j’en doute… Pourquoi ne pas faire un éclairage jaune dès le départ ?

    Répondre
  • 21 juin 2019 - 7 h 23 min

    @Xo7: Parce que c’est dû à la technique de fabrication des LED blanches : une association de LED bleue et d’un photophore jaune. Du coup, le spectre est trop riche dans le bleu.

    Il existe des LED jaunes, mais elles sont vraiment très, très jaunes.

    Pour changer les couleurs, on utilise à ma connaissance une association de trois LED (bleue, verte et rouge). Donc oui, si tu règles la couleur vers la jaune (vert + rouge en synthèse additive) SANS augmenter la luminosité, alors tu réduis l’émission de lumière bleue.

    Mais ta remarque est importante : on pourrait dès le départ utiliser juste des LED blanches et ajouter un filtre physique pour absorber les longueurs d’ondes entre 415 et 455 nanomètres. Il me semble que de tels filtres existent, mais j’ignore sous quelle forme. (Parce qu’un demi centimètre de verre sur une liseuse, ce n’est pas vendable.)

    Répondre
  • 21 juin 2019 - 9 h 11 min

    x07, non on ne rajoute pas de couleur, quand on supprime beaucoup de bleu, on obtient le rouge + vert donc le jaune… avec le peu de bleu qui reste tu obtiens cette couleur vieil orange.
    Et on n’a pas de diode jaune, donc tu utilse deux diodes rouge et vert. et tu garde un peu de bleu nécessaire quand meme a un bonne visualisation

    Répondre
  • 22 juin 2019 - 0 h 53 min

    Surtout qu’il y a pas de leds ni de bleu puisque en dernière technologie e-ink.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *