HDMI Cable Power : des câbles de grande longueur mais pour qui ?

Le HDMI Forum annonce la norme HDMI 2.1a qui va permettre de construire des câbles HDMI longs, très longs…

La norme HDMI 2.1a annonce la possibilité de construire des câbles de grande longueur grâce au HDMI Cable Power.  Beaucoup plus grands que les câbles classiques « passifs », ces solutions n’apportent pas grand chose pour les utilisateurs.

C’est un des soucis du format HDMI, le transport des données est compliqué sur de grandes distances. Les câbles classiques, totalement passifs, commencent rapidement à montrer leurs limites au delà de quelques mètres. Le signal peut rapidement être perdu. La solution trouvée par le marché passe par divers stratagèmes : cela va de solutions de transformation de format par de petits boitiers (SDI, optique, Ethernet) jusqu’à des câbles HDMI « actifs ». C’est à dire des câbles HDMI alimentés, généralement en USB, pour mieux porter le signal sur de grandes distances (10, 15 mètres).

Un câble SDI au format BNC de 100 mètres…

 C’est ce qui explique pourquoi il existe toujours des formats différents du HDMI dans le monde de la vidéo. Les régies vidéo numériques emploient plus volontiers les différents formats SDI qui emploient des câbles « BNC » pour piloter des branchements parfois séparés sur des dizaines de mètres. Au delà des 5 mètres, les câbles HDMI commencent en général à poser des soucis techniques.

Avec la norme HDMI 2.1a, le format pourra désormais compter sur la technologie HDMI Cable Power qui permettra de porter jusqu’à 600 mA en 5 volts en plus de données audio et vidéo. Une bonne idée sur le papier mais qui se heurte à un léger souci. Quand on alimente un câble HDMI actif avec une source externe comme de l’USB, la solution d’alimentation est totalement indépendante de la source. Ce qui ne sera plus forcément le cas avec le HDMI 2.1a. Ce qui veut dire en clair que si votre projet est de porter votre signal vidéo sur de grandes distances avec ce type de câble, vous devrez changer de source pour pouvoir le faire. Acheter une nouvelle carte vidéo, une nouvelle camera ou une nouvelle console de mixage vidéo, par exemple.

Autrement dit le HDMI Cable Power n’a d’intérêt qu’à très long terme sur ce segment puisqu’il va falloir attendre au préalable que les constructeurs s’orientent vers le format pour leurs produits source. Ou que les constructeurs de câbles continuent à proposer des solutions avec une source externe et la possibilité d’une exploitation directe, ce qui serait une solution de transition. Mais qui ne changera donc rien avec la solution actuelle.

Reste que la concurrence du DisplayPort commence vraiment à se faire sentir et l’arrivée de formats USB Type-C comme le Thunderbolt portant ce protocole est de plus en plus importante et reconnue pour  ses avantages dans le monde informatique. Le HDMI Cable Power est intéressant mais arrive bien tard et dans des conditions compliquées. Qui a vraiment besoin d’un câble HDMI de 10 ou 15 mètres à part des professionnels qui ont contourné les défauts du format depuis toujours ? Je vois mal l’intérêt de ce nouveau HDMI Cable Power pour le grand public. Les installations Home Cinema qui demandent des câblages longs et compliqués ont trouvé des astuces pour réduire l’usage du HDMI aux tous derniers mètres des installations. 

A vrai dire, j’ai de plus en plus l’impression que le format vit ses derniers moments et uniquement parce que c’est encore le standard industriel employé par les constructeurs de téléviseurs. Comme l’a été avant lui la prise Peritel qui a perduré pendant longtemps au fur et a mesure que le HDMI débarquait. Mais le futur est probablement dans l’apparition de connectiques DisplayPort et Thunderbolt sur des appareils grand public. Des formats qui ont le bon goût  d’être sans royalties au contraire du HDMI et qui changeraient réellement les usages possibles pour les particuliers. Un téléviseur qui pourrait être alimenté par un mince câble USB Type-C pour ses données et son énergie aurait beaucoup plus d’intérêt pour le grand public que la possibilité de déporter sa Box ou sa console de jeu à 15 mètres de son écran…

Le HDMI 2.1 c’est devenu une fête commerciale

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

12 commentaires sur ce sujet.
  • ben
    9 juin 2022 - 12 h 43 min

    Il on juste augmenté l’ampérage, car ce 5V était déjà présent.
    Et des câble actif existait déjà mais il était fait avec de la fibre optique.
    Ici l’avantage c’est que le câble na plus de sens (avec les câble fibre il y a une entré et une sortie, donc pas compatible avec le retour audio, et tout ce qui nécessite une communication dans les deux sens)

    Répondre
  • 9 juin 2022 - 13 h 34 min

    @ben: Si si il ya toujours un sens. Une entrée et une sortie sinon ça ne fonctionnera pas.

    Répondre
  • 9 juin 2022 - 14 h 37 min

    Pour mon installation de VP, j’ai fait passer dans les gaines un câble HDMI 2.1 de 20 mètres en fibre optique. Ça marche au top. Le seul « soucis » c’est qu’il est unidirectionnel (donc pas d’ARC par exemple, mais bon comme je l’ai collé derrière un switch ça pose pas de soucis).
    Je suis étonné qu’on en parle pas plus souvent. En plus le prix est honnête, j’ai dû payer dans les 70-80€ pour 20m.

    Répondre
  • 9 juin 2022 - 17 h 33 min

    C’est une standardisation des câbles actifs présent sur le marché, en permettant une alimentation, pas exclusive, par le port HDMI des futurs périphériques sources, des puces situées dans les connecteurs; les premiers câbles Câble Power intégreront sûrement une capacité d’alimentation autre par une fiche USB-A ou USB Type-C.
    C’est un problème récurrent des connexions et des câbles de transport qui voient un affaiblissement des voltages sur des distances ou au point de contact et donc des signaux électriques qui ratent des seuils qui signifie des changements d’états dans les encodages. Ici l’augmentation des débits, due à l’augmentation des résolutions et des fréquences de rafraîchissement des images, diminue la longueur certifiée du câble pour un diamètre de conducteur donné. Deux solutions apportent des réponses à deux problèmes, l’affaiblissement et les perturbations électromagnétiques externes ou interne au câble: mettre des conducteurs plus gros et les blinder. Ces solutions ont un point de bascule où mettre une puce qui régénère et égalise le signal juste après le connecteur est moins coûteux pour le grand public et les gros volumes de vente. Mais ces solutions ne sont pas exclusives et un câble 8K dans une régie sera actif, avec des gros conducteurs et blindé par paire et en enveloppe externe.

    Toutes les standards (USB, Thunderbolt, DP, Ethernet) ont les mêmes problèmes car ils utilisent les mêmes encodages électriques de données binaires. Seul le câblage optique nous permettra d’oublier ces problèmes à l’échelle d’un bâtiment.

    Répondre
  • 9 juin 2022 - 18 h 29 min

    Il y a aussi le hdbaseT pour les grandes longueurs, mais ça coute cher et ça s’arrête au hdmi 2.0…

    « HDBaseT 3.0 can support uncompressed video up to (1500 MByte/s):

    4K at 60 Hz with 8-bit 4:4:4 color coding,
    4K at 60 Hz with up to 12-bit 4:2:2 and high dynamic range (HDR),
    4K at 60 Hz with Dolby Vision standard mode.

    Audio is embedded with the video in HDMI, so all standard HDMI audio formats are supported.[15] This includes up to 32 channels of high-resolution 24-bit 192 kHz audio, either compressed or uncompressed, or 2-channel audio with a sampling frequency up to 1536 kHz. HDBaseT 2.0 introduced additional support for separate bi-directional S/PDIF audio, the upstream channel of which can optionally be used to carry HDMI Audio Return Channel, a feature introduced with the HDMI 1.4 specification. The bandwidth increase with HDBaseT 3.0 enables it to optionally support HDMI enhanced Audio Return Channel (eARC), for all of the same audio formats upstream as what is already available in the main HDMI downstream signal, including immersive/object-based audio such as Dolby Atmos or DTS:X.  »

    En gros il faut un adaptateur de chaque coté (les appareils le supportant étant assez rares, les samsung terrace par exemple) et entre les deux du rj45.

    Répondre
  • 9 juin 2022 - 18 h 38 min

    @pjerem:
    Question bête : mis à part le coût de rajouter une fibre pour le retour, qu’est ce qui empêche d’avoir un câble bi-directionnel ?

    Répondre
  • 9 juin 2022 - 18 h 59 min

    Toute cette connectique dans la photo de TV, et pas un seul Display Port.
    Même si les constructeurs de TV font partie des membres de « l’alliance » HDMI, et qu’en cuivre le DP a une portée de 3m annoncée (en optique c’est 15m), c’est bien dommage que ce standard ne soit pas mis en avant.

    Répondre
  • 10 juin 2022 - 12 h 23 min

    @Pierre, je pense que la plupart des utilisateurs de vidéoprojecteurs sont intéressés.
    Il est courant d’avoir son ampli audio côté écran (pour favoriser la qualité et réduire les longueurs de câbles des enceintes avant et centrale), alors que le vidéoprojecteur est derrière le spectateur.
    Dans ce cas, le passage de câble, si on veut qu’il soit discret, fait le tour de la pièce et donc dépasse souvent les dix mètres.
    Et là c’est assez casse-tête, j’ai eu des soucis avec plusieurs câbles passifs (y compris des sur-blindés qui sont hors de prix), et les actifs ajoutent de la latence lors des switch de résolution (quand on a un vidéoprojecteur on préfère projeter un film 24p en 23.976Hz et pas en 30Hz), d’autant plus si on a un box vidéo qui envoie en hdmi vers l’ampli AV qui envoie vers le vidéoprojecteur : on peut atteindre une dizaine de secondes dans certains cas.

    Répondre
  • 10 juin 2022 - 12 h 38 min

    @Guillaume: Oui, mais ça reste très marginal et surtout : est-ce que tu vas changer tout ton dispositif à terme pour pouvoir en profiter ? A priori non si tu peux utiliser des solutions efficaces actuelles telles qu celles que tu as trouvées je suppose.

    Répondre
  • 10 juin 2022 - 12 h 41 min

    Je pense au contraire que le HDMI a encore de beaux jours devant lui. Le fait qu’il ait une domination écrasante du marché à l’heure actuelle ainsi que les fonctionnalités qui sont petit à petit implémentées dessus lui garantissent un avenir serein. N’oublions pas que beaucoup de fonctionnalités HDMI ne sont pas disponibles aujourd’hui en DP / Thunderbolt : HDMI ARC/e-ARC, VRR, CEC, etc.

    Répondre
  • 10 juin 2022 - 13 h 05 min

    @Clément Nerma: Le gros avantages de l’USB Type-C c’est qu’il est possible d’implémenter toutes ces fonctions sans changer de câble et en portant de plus en plus de données sur un seul câble.

    A choisir, un unique câble fin qui portera courant, données, Ethernet et signaux audio et vidéo me parait plus pertinent pour le futur que de continuer a porter 3 câbles pour un téléviseur. Si demain des ampli A/V commencent a proposer des sorties USB Type-C je suppose qu’elles trouveront un écho chez les acheteurs.

    Répondre
  • 18 juin 2022 - 9 h 26 min

    Donc on ferait du PoE avec du HDMI quoi…
    Je vais dire une bêtise…
    Et pourquoi l’unique câble des futures TV ne serait pas un RJ45 alors? On y fait déjà passer 40Gbps en duplex et du power.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *