GPD Win 4 : la console PC se précise

La console PC GPD Win 4 devrait débuter son financement participatif ce mois de Novembre à un tarif toujours pas établi.

C’est sous Indiegogo que le fabricant lancera le financement de sa GPD Win 4 ce mois de Novembre. C’est à partir de cette date que nous connaitrons le prix de cette Console PC particulière puisque c’est la seule à proposer un clavier. 

La GPD Win 4, c’est une console de 6 pouces de diagonale dont l’écrab coulissant libère un clavier complet pour piloter son système. Proposée sous Windows et Steam OS grâce à un système de double Boot, la console saura ainsi répondre facilement à d’autres usages que le jeu. 

A l’intérieur, on retrouvera une solution AMD Ryzen 7 6800U, une puce 8 coeurs et 16 Threads fonctionnant de 15 à 35 Watts de TDP et qui proposera un circuit graphique AMD Radeon 680M avec 12 coeurs RDNA2. Une puce qui offre d’excellentes prestations graphiques. Autour de cette puce, de 16 à 32 Go de mémoire vive LPDDR5-6400 et de 1 à 2 To de stockage NVMe PCIe  4.0 sur un port M.2 non détaillé. 

L’écran 6″ est évidemment tactile, IPS et construit pour une orientation native en paysage1, il proposera une définition de 1920 x 1080 pixels en 60 Hz et sera entouré de l’attirail classique des console de jeux : gâchettes, croix directionnelle, joysticks et boutons. On retrouvera également un gyroscope 6 axes pour piloter ses jeux avec des mouvements et une paire de moteurs de vibrations pour un retour dans vos paumes.

En dessous de l’écran, le clavier QWERTY permettra de prendre des notes, de répondre à un email ou même de jouer à certains titres. Constitué de petits dômes de plastique et d’un système de membranes classique, il offrira de vraies capacités de prise de notes même si son confort restera relatif. Impossible de pianoter à deux mains confortablement avec ce type de solution, il faut en général écraser les touches avec les pouces pour les déclencher. Le fait que ce clavier soit rétro éclairé et propose un vrai touché est un avantage par rapport à la précédente machine de la marque. La GPD Win 3 proposait un clavier capacitif qui nécessitait de l’observer pour savoir sur  quelle touche appuyer. L’évolution est donc notable.

La connectique de la console est assez complète avec un port USB4, deux USB 3.2 Gen 2 distribués en Type-C et Type-A, un lecteur de cartes MicroSDXC et un jack audio 3.5 mm. Un module Wi-Fi6 et Bluetooth 5.2 seront installés par défaut et un modem 4G sera disponible en option externe. L’ensemble embarquera une double enceinte stéréo et un micro mais pas de webcam.

La GPD Win 4 mesurera 22 cm de large pour 9.2 cm de haut et 2.8 cm d’épaisseur pour un poids de 570 grammes. Sa batterie 45.62 Wh n’a pas encore donné son autonomie. GPD proposera un dock USB avec une connectique HDMI 2.1 et un port Ethernet Gigabit en plus de ports USB et d’une fonction de charge.

Vous vous en doutez, cette solution ne sera pas donnée. Entre le processeur, la mémoire vive LPDDR5 et les capacités de stockage NVMe, la GPD Win 4 vise le haut du segment de console PC. Avec cet argument intéressant du clavier que l’on peut débrayer à loisir. Reste que les solutions de ce type peuvent facilement poser problème à moyen terme. Une des raisons qui ont poussé les fabricants d’UMPC de ce type comme Sony ou Asus d’abandonner ces produits, outre le succès et la concurrence des netbooks, a été le fait que ces engins avaient un fort taux de panne dans la durée. On peut légitimement se demander comment GPD va assurer ses arrières pour ce produit. Certes, beaucoup d’éléments ont changé depuis lors et le stockage mécanique a, par exemple, été abandonné. Pour rappel, un investissement en financement participatif sur Indiegogo ou ailleurs ne vous couvre d’aucune garantie légale, votre produit n’est pas issu d’un échange marchand mais d’un projet collaboratif. Si garantie il y a, elle est au bon vouloir de la marque. 

Faites découvrir le site en le partageant

Notes :

  1. Beaucoup de solutions ont par le passé utilisé des bases de smartphones prévues pour un affichage en mode portrait ce qui faisait des démarrages d’écran alambiqués et des gestions de systèmes qui devaient compenser ce problème dés le démarrage.

Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

Un commentaire.
  • 7 novembre 2022 - 16 h 53 min

    Le Steam Deck à 419€ est un vrai tour de force quand on y pense…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *